Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 

(caswan) you fight, i fight; you cry, i cry; you jump, i save your stupid ass 'cause i love you

Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 27 Parchemins : 630 Gallions : 555 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

you fight, i fight;
you cry, i cry; you
jump, i save your
stupid ass 'cause
i love you


grande icone  grande icone
Assis dans un des fauteuils de la salle commune de Gryffondor comme souvent, en travers, pieds sur les accoudoirs, Rowan réfléchissait à plusieurs choses tout en se réchauffant près du feu. Ces derniers jours, il s’était passé pas mal de choses. A y réfléchir, ces derniers mois avaient été plutôt mouvementés. Après la coupe du monde de Quidditch, il y avait eu la rentrée et la quarantaine. Rowan n’avait pas été directement affecté, ni lui, ni aucun de ses amis proches, mais il n’aurait pas aimé y voir certains. Heureusement, cette histoire de quarantaine était aujourd’hui terminée. Le ministère avait déclaré que les malades n’étaient pas directement contagieux et qu’ils n’avaient pas besoin d’être enfermés. Rowan quant à lui ne savait pas trop quoi en penser. Il était partagé. Il ne voulait pas être malade, il ne voulait pas que ceux qu’il aime tombent malades, mais d’un autre côté, il ne souhaitait pas particulièrement voir des gens enfermés sans raison. Si au moins ils pouvaient choisir les bonnes personnes à enfermer dans les cachots. Rowan avait tellement été énervé par Zeppelin que s’il était vraiment mauvais, il l’aurait peut-être dénoncé. Heureusement, le Gryffondor avait encore un peu de retenue. Zeppelin avait le sang chaud tout comme lui, et il l’avait pas mal provoqué, en rien il ne méritait d’être enfermé en quarantaine, même s’il touchait à Maelys. Maelys, voilà un sujet qui le contrariait pas mal ces derniers temps. Sa petite sœur s’était rebellée, après être sortie avec le né moldu sans en parler à son frère, elle s’était rapprochée d’un de leurs amis d’enfance, le cousin de Cassandre, Ethan. Le sang mêlé avait beaucoup de mal à comprendre Maelys, mais elle voulait se faire des expériences. Et puis, Ethan était peut-être moins pire que Zeppelin, même s’ils étaient meilleurs amis. Quelle fille allait volontairement se mettre entre deux meilleurs amis ? Maelys jouait avec le feu, elle allait finir blessée et c’était ce qui inquiétait son grand frère. « Rowan, y’a Brooke dehors qui veut te parler. » Vint lui dire un de ses camarades de dortoir, quelques minutes après qu’il se soit installé dans le fauteuil. Rowan songea un instant à se lever et à aller voir ce que voulait celle qui était censé être sa fiancée, mais qu’il ne considèrerait jamais comme telle. « Dis-lui qu’elle aille voir ailleurs si j’y suis, merci. » Répondit-il, avec un sourire, avant de retourner à ses pensées. Son pote s’exécuta, ce n’était pas à lui de juger si c’était bien ou non d’éviter la jeune fille. Elle aurait d’autres occasions de venir lui parler, elle n’avait pas besoin de venir le chercher jusqu’à sa salle commune, et si c’était quelque chose d’urgent, elle lui enverrait un hibou ou autre. Ces dernières semaines, Rowan avait demandé l’aide d’une auror, Iverna, pour qu’elle l’aide à trouver une preuve contre ses parents. Si elle arrivait à trouver quelque chose contre eux, il pourrait les accuser d’avoir assassiné Zoella. Et s’il jouait bien ses cartes, il pourrait à la fois se débarrasser de ces fiançailles et du poids que ses parents  mettaient sur son dos et sur celui de ses sœurs.

« Cassandre ! » Appela le sorcier quand il vit sa meilleure amie entrer dans la salle commune. Est-ce qu’elle venait de croiser Brooke ? Il ne savait pas, il n’avait pas réellement envie de le lui demander. Il s’en fichait en fait. Il fit signe à Cassandre de le rejoindre. Il se leva pour passer du fauteuil au sofa, qui était inoccupé, à croire que personne n’avait envie de traîner à côté de lui. Il se laissa tomber sur le canapé et invita la jeune fille à s’asseoir à côté de lui. Ces derniers mois, leur relation avait elle aussi évoluée, légèrement. Peu avant Halloween, il l’avait embrassée. Il lui avait dit qu’elle était la seule qu’il regardait depuis des mois, ce qui correspondait presque pour lui aux trois mots magiques qu’une fille rêvait d’entendre. Et pourtant, depuis, ils faisaient comme s’il ne s’était rien passé. Il faut dire que ce jour-là, il n’avait pas été très tendre avec elle. Puis, le soir d’Halloween, il l’avait sauvée quand elle ne pouvait plus marcher, il l’avait portée sur son dos. Cassandre était toujours sa meilleure amie. Si elle se comportait comme avant, et pas différemment, c’était qu’il y avait une raison. Il ignorait ce qu’elle ressentait pour lui. Il avait pensé qu’elle l’aimait aussi, il avait pensé l’avoir vu dans son regard. Il avait laissé les évènements mettre de côté leur histoire. Mais elle n’était pas terminée. Le Gryffondor sourit à la jeune fille : « Est-ce que tu me fuis ? J’ai l’impression qu’on se voit de moins en moins. D’où tu viens ? » S’il avait déjà posé ces questions par le passé avec beaucoup de violence et de jalousie, là il parlait calmement, comme le Rowan sympathique et taquin qu’il avait souvent été pour elle. « Dis, tu trouves pas que ton cousin traîne un peu trop avec Maelys en ce moment ? Tu crois qu’il y a quelque chose entre eux ? » Cassandre avait forcément remarqué qu’ils formaient presque un couple. C’était étrange, quand on savait que Maelys était sortie avec Zeppelin. Au fond, Rowan n’aimait pas cela. Il n’avait rien contre Ethan, il le trouvait plutôt sympathique, mais il y avait toujours eu une espèce de rivalité entre eux quand ils étaient petits, notamment pour Cassandre. Il y avait souvent des disputes parce qu’ils cherchaient tous les deux à surprotéger la jeune fille casse-cou, qui n’avait pas réellement besoin d’une protection. « Et est-ce qu’il y a quelque chose entre nous ? » Demanda doucement Rowan, avant de détourner le regard. Le garçon était en train de parler de ses sentiments en plein milieu de la salle commune en espérant que personne ne les entendrait, surtout si Cassandre finissait par le jeter en lui disant qu’elle préférait qu’ils restent amis. Rowan n’avait jamais réellement aimé parler de sentiments, mais au bout d’un moment, il fallait bien qu’ils en parlent. Est-ce qu’ils pouvaient enfin avoir une conversation honnête, sans finir par se hurler dessus ? Avec la fin de la quarantaine et la fuite des Azarov, il voulait s’assurer qu’elle n’ait pas l’idée de fuir elle aussi pour aller le rejoindre.

-- Rowan & Cassandre --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 4070 Gallions : 838 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

you fight, i fight; you cry, i cry; you jump, i save your stupid ass 'cause i love you
caswan
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Cassandre s’adosse à la pierre gelée. Elle tient dans sa main le cadavre d’une bouteille qu’elle vient de terminer. Elle a envie de casser le verre et de se blesser avec. Elle est désespérée, anéantie, détruite. Comment les choses ont-elles pu en arriver là ? Quelques jours après Noël, Cassandre est allée voir Azarov dans son cachot. Elle voulait lui demander la vérité. Elle était perdue concernant ses sentiments, depuis son baiser avec Rowan, elle ne savait plus où elle en était. Entre Rowan et Teodor, son cœur balançait, et elle ne pouvait plus supporter cette incertitude. Elle avait besoin de réponses, et comme une idiote, elle était allée le voir. Le menteur, l’égoïste, le poison. Teodor lui avait dit la vérité, elle n’avait été qu’un pion pour lui, un trophée à sa collection. Elle s’était mise à dos ses amis pour lui, elle avait presque tout gâché pour lui, et il lui avait confirmé qu’ils avaient tous raison à son sujet. Teodor s’était foutu d’elle, il l’avait jeté comme on jette un mouchoir sur le bord de la route, écrasé comme on écrase une cigarette pour l’éteindre. Cassandre était éteinte, elle peinait à garder le sourire. Et puis tout était parti en couilles. L’épidémie avait été révélée au grand jour, ce n’était pas vraiment une surprise puisqu’à Poudlard, depuis la quarantaine, Cassandre avait commencé à enquêter. La quarantaine s’était terminée. Et Teodor avait disparu. Il s’était enfui avec sa sœur, avec Katarina. Cassandre essayait de ne pas y penser, de ne pas se laisser atteindre, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de revenir dans les sous-sols, près du mur d’entrée de la quarantaine. Elle n’arrivait pas à effacer de sa mémoire leur dernière rencontre, le jour où il avait brisé son cœur. Elle s’était promis de ne plus laisser quelqu’un la blesser, de ne plus jamais ouvrir son cœur à quelqu’un après ça. Pour lui, elle avait gâché toutes ses chances avec Rowan. Si seulement Rowan lui avait dit plus tôt qu’il l’aimait. Quand elle pense à son meilleur ami, Cassandre sent la soif grandir en elle. Elle aimerait le serrer dans ses bras et se donner à lui de toutes ses forces. Mais elle n’a pas droit à l’amour, ça fait beaucoup trop mal. Alors elle oublie ses désirs, et elle pleure.

Cassandre sent l’alcool couler dans ses veines et anesthésier la douleur. Elle casse la bouteille contre le mur de verre et des dizaines de morceaux explosent et rebondissent contre elle et le sol. Elle en ramasse un et elle continue de pleurer. Elle ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort qu’elle. Quand est-ce que ça a commencé ? quand est-ce que la douleur a commencé ? Au début, elle se faisait mal pour provoquer des visions. Aujourd’hui, elle se fait mal pour oublier le présent, pour oublier la douleur. Le verre ouvre sa peau et l’entaille laisse passer quelques gouttes de sang, puis une source qui coule le long de son bras. Cassandre penche la tête en arrière, ça fait du bien.

La gryffondor marche dans les couloirs avec nonchalance. Elle est presque en retard. Le couvre feu débute à vingt-deux heures, elle fait parfois exprès de rentrer à la limite. Elle croise un auror qui lui jette un regard noir et auquel elle ne se prive pas de tirer la langue. Elle n’a rien à se reprocher, rien à craindre, personne ne prendra le pouvoir de Poudlard et la fera plier. Malgré ses faiblesses, son tempérament est toujours autant chaud, et si elle est restée à Poudlard cette année, ce n’est certainement pas pour qu’on la mette en cage. Quand elle entre dans la salle commune des rouges et or, une odeur de cannelle chatouille ses narines. Elle croise le regard de quelques cinquièmes années qui discutent autour du feu avec des biscuits. Elle a envie de croquer dedans, peut-être que ça lui apportera la chaleur dont elle a besoin. Mais on l’appelle. Elle tourne la tête et elle croise le regard de Rowan. Il est toujours là quand elle en a besoin. Après ce qu’elle vient de vivre, elle pourrait avoir envie de ne pas le croiser, mais elle ne peut pas s’empêcher de vouloir être entourée de ses bras. Il lui désigne le canapé, et Cassandre le suit, elle a le regard un peu fuyant, parce qu’elle ne sait pas comment se comporter avec lui. Leur baiser semble si loin, et pourtant elle y a souvent pensé. Mais depuis les révélations de Teodor, Cassandre n’arrive plus à ouvrir son cœur. Elle veut le garder geler dans sa poitrine. Elle a les yeux vitreux à cause de l’alcool et du sang qu’elle a perdu, mais elle espère que Rowan ne remarquera rien. « Est-ce que tu me fuis ? J’ai l’impression qu’on se voit de moins en moins. D’où tu viens ? » Ce n’est pas qu’une impression, c’est un fait. Avant, quelques années plus tôt, les deux amis étaient inséparables. Ils faisaient les quatre cents coups et rien ne les séparait. Mais il y a eu la guerre, puis les fiançailles de Rowan, son changement de comportement, sa violence, Teodor. Tout semblait destiné à les éloigner l’un de l’autre. Mais quand Rowan l’a sauvé dans le labyrinthe d’Halloween, Cassandre s’est sentie comme renaître. Quand elle a senti ses lèvres sur les siennes, elle s’est sentie complète. Mais tout a changé une nouvelle fois… L’épidémie est tombée, Teodor s’est enfui… Ce n’est jamais le bon moment. Cassandre refuse de lui avouer où elle était. Elle ne peut pas non plus lui montrer ses bras, il y verrait les marques d’une toxico, c’est come ça que Teodor l’a appelé. Alors elle ne répond pas et elle l’écoute plutôt. « Dis, tu trouves pas que ton cousin traîne un peu trop avec Maelys en ce moment ? Tu crois qu’il y a quelque chose entre eux ? » Cassandre sourit. Rowan a toujours été protecteur. Au fond de lui, il est peut-être heureux pour sa sœur, mais il a l’instinct d’un loup qui protège sa meute. Cassandre elle est heureuse pour son cousin et Maëlys. Ils ont raison de profiter des moments de lumière. « Et est-ce qu’il y a quelque chose entre nous ? »

Cassandre est surprise par la question, tellement surprise, qu’un hoquet s’échappe de ses lèvres. L’alcool commence à disparaître de son sang, et elle sent son cerveau beaucoup moins embrumé. Mais elle sent aussi la douleur à son bras, elle n’a pas eu le temps de désinfecter et le sang recommence à couler. Elle cache son bras sous sa cape et reporte son attention sur Rowan. Il fuit son regard. il semble avoir peur, et ça l’étonne Cassandre, parce qu’il est devenu une vraie brute depuis la réouverture de Poudlard. Elle a envie de répondre à sa question, de lui donner la réponse qu’il souhaite, mais elle ne peut pas. Elle n’y arrive pas. « Je ne peux pas Rowan... » Elle ne veut pas se trouver d’excuses, et pourtant, quand elle est loin de lui, elle sait qu’elle n’est pas heureuse. Elle sait qu’il est le seul à pouvoir réparer son cœur, à ramasser les miettes. « Je suis trop…. Brisée. » Cassandre regarde autour d’elle, elle voit ceux qui réussissent à oublier les événements de l’extérieur pour s’autoriser un peu de détente, ça elle n’y arrive pas. Elle pense à son cousin et à la sœur de Rowan et elle se dit qu’elle les envie. « Ils ont la chance tu sais, tu ne devrais pas les empêcher de vivre ce qu’ils ont envie de vivre… Je crois que j’aimerai être la place, pour que nous aussi, nous soyons heureux. » Elle espérait que ce serait une réponse suffisante, mais elle savait bien qu’il fallait mettre les choses à plat. Elle savait bien qu’il fallait qu’ils parlent.





(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 27 Parchemins : 630 Gallions : 555 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

you fight, i fight;
you cry, i cry; you
jump, i save your
stupid ass 'cause
i love you


grande icone  grande icone
Quand il vit Cassandre, son cœur se réchauffa. Elle lui faisait cet effet depuis quelques temps, même depuis très longtemps, il était trop fier pour l’admettre. Il s’était toujours dit qu’il ne retomberait pas amoureux après la mort de Zoella, qu’il ne voulait pas vivre à nouveau la souffrance de perdre celle qu’il aimait et pourtant, il était une nouvelle fois tombé dans le panneau. Certes, Cassandre se différenciait de Zoella par de nombreux points, mais ses parents ne la portaient pas plus dans leur cœur s’ils en avaient un. Depuis qu’ils avaient emménagés à Cork, leurs familles étaient opposées, leur amitié était la seule chose qui les liait. Cassandre était celle qu’il défendrait corps et âme, celle qu’il refusait d’abandonner pour le bon plaisir de ses parents. Parce qu’il ne supporterait pas qu’on les sépare et il savait qu’elle pensait la même chose que lui. C’était grâce à cette loyauté l’un envers l’autre qu’ils étaient aussi proches aujourd’hui. Entretemps, il y avait eu le baiser. Le jour où Rowan avait embrassé Cassandre et qu’il lui avait fait comprendre qu’il avait des sentiments pour elle, il pensait que leur relation allait prendre un tournant, soit dans le bon sens, soit dans le mauvais sens. Il ne pensait pas qu’elle allait rester inchangée. Il attendait une réaction, une suite aux évènements, qui n’était jamais arrivée. Si elle ne lui en reparlait pas, c’était parce qu’il y avait une raison. Il allait bien le découvrir un jour ou l’autre. En attendant, il avait décidé de ne pas lui en reparler, d’agir en mimétisme. Assis sur le canapé de la salle commune, Rowan demanda à Cassandre d’où elle venait. Le sorcier était simplement content de la voir, il ne s’en cachait pas trop. Il aimerait qu’ils se voient plus souvent, mais elle semblait le fuir. Avait-il jeté un froid sur leur amitié ? C’était très probable. Il remarqua qu’elle resta silencieuse en évitant de lui répondre. Il essaya de ne pas trop y penser sinon il allait imaginer des choses qui ne lui plairaient pas. Il dévia le sujet sur Maelys et Ethan, qu’il jugeait un peu trop proches. Peut-être que Cassandre en savait plus sur le sujet. Rowan aurait bien été voir Maelys, mais elle avait été claire avec lui, elle ne voulait plus qu’il se mêle de ses relations. Et puis, il devait reconnaître qu’Ethan n’était pas le pire des choix. Néanmoins, c’était étrange de les imaginer ensemble. Et puis, Rowan finit par aborder ce qui le tracassait vraiment : leur relation à eux. Enfin, plutôt l’absence de relation. Il ne demandait pas forcément qu’il y en ait une, il voulait juste savoir ce que Cassandre ressentait pour lui. Elle ne lui avait jamais réellement répondu. Il avait détourné le regard. Il avait peur de déjà connaître la réponse : elle ne l’aimait pas, pas comme lui. Des mots qu’il ne tenait pas à entendre. « Je ne peux pas, Rowan… » Finit-elle par dire. A cet instant, Rowan se tourna vers elle et la regarda. Les prochains mots qui sortiraient de sa bouche allaient déterminer la réaction du Gryffondor. En la regardant droit dans les yeux, il remarqua qu’elle n’était pas tout à fait dans son état normal et il se demanda si elle avait bu ou fumé. Il ne dit rien cependant.

« Je suis trop… brisée. » Rowan accusa le coup. Il ne dit toujours rien, sur l’instant, mais on pouvait voir qu’il n’était pas très content de cette réponse. Sa bonne humeur semblait s’être envolée. Cette fille, parfois, il ne la comprenait pas. Il ne savait pas comment interpréter sa réponse. Il voulait savoir s’il y avait quelque chose entre eux, elle ne lui avait dit ni oui, ni non, elle avait dit qu’elle ne pouvait pas, ce qui ne faisait absolument aucun sens. A moins qu’elle ait eu le cœur brisé récemment, ce qui expliquerait cette réponse, comme lui à la mort de Zoella. Mais cette supposition impliquait qu’elle ait été amoureuse d’un autre et c’était énervant, frustrant, d’accepter que cela puisse être le cas. Il ne voyait surtout qu’une personne, récemment échappée de Poudlard, qui pourrait l’avoir brisé de cette façon. « Ils ont de la chance tu sais, tu ne devrais pas les empêcher de vivre ce qu’ils ont envie de vivre… » Rowan ne les avait pas encore empêchés de vivre ce qu’ils avaient envie de vivre. Ethan n’était pas Zeppelin. C’était différent, il n’était pas né-moldu. Est-ce qu’on pouvait qualifier ce qu’ils partageaient de chance ? « Je crois que j’aimerais être à leur place, pour que nous aussi, nous soyons heureux. » Cassandre le rendait fou. Le sorcier aurait aimé qu’elle lui dise plus clairement ce qu’elle ressentait pour lui afin qu’il n’ait pas à le deviner. Ce n’était pas un jeu et il ne lisait pas encore dans ses pensées. S’il résumait, elle ne pouvait pas se permettre qu’il y ait quelque chose entre eux, mais elle en avait envie. Ces messages semblaient contradictoires. Il s’approcha un peu d’elle, sans pour autant trop envahir son espace personnel, pour que leur discussion soit un peu plus intime. « Je ne te comprends pas, Cassandre. Je ne comprends pas ce que tu veux… » Dit Rowan plus calmement qu’il ne l’aurait pensé. Contrairement à elle, lui avait l’impression de parfaitement savoir ce qu’il voulait. Et ce qu’il voulait depuis des mois, c’était elle. « Je ne comprends pas ce que tu ressens non plus. » Quand Rowan avait embrassé Cassandre, elle n’avait pas eu le temps de répondre à son baiser, mais elle ne l’avait pas repoussé non plus. Elle lui avait dit qu’elle le détestait et pourtant, il avait entendu tout le contraire. Il s’approcha encore un peu plus. « Je ne comprends pas ce qui t’éloigne de moi. » Elle n’avait pas intérêt à prononcer le nom de Teodor Azarov. De toute façon, il était parti, sans elle. Rowan espérait qu’il n’avait pas emporté une partie de Cassandre dans sa fuite. Il voulait Cassandre pour lui seul. Azarov ne la méritait pas. Rowan avait toujours été là pour protéger Cassandre, il ne savait pas ce qui la retenait. Brooke lui revint un instant en tête, mais elle savait qu’il n’y avait aucun avenir à ces fiançailles. Doucement, le Gryffondor vint placer sa main dans celle de la belle. C’était un petit instant rien qu’à eux, destiné à lui montrer qu’elle pouvait lui faire confiance comme elle l’avait toujours fait. Mais cet instant se termina vite. Un liquide chaud coulait sur la main de la jeune fille et sur la sienne en passant. Quand il baissa les yeux pour voir ce qu’il se passait, il vit le filet de sang. Son regard resta fixé un instant sur ce rouge agressif aux yeux sur la peau pâle de sa meilleure amie, puis il leva un regard accusateur vers elle. « Tu m’expliques ? » Demanda-t-il un peu trop sévèrement. Ce n’était pas la première fois qu’il constatait qu’elle se faisait du mal, mais cela faisait très longtemps qu’il ne l’avait pas surpris, si longtemps qu’il avait espéré qu’elle avait arrêté ce genre de conneries. Il était en colère parce qu’il s’inquiétait pour elle. Il se voyait déjà se disputer une nouvelle fois avec elle, ce qui le rendait malade car c’était avec ses conneries qu’ils avaient plus d’une fois failli ne plus être amis.

-- Rowan & Cassandre --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 4070 Gallions : 838 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

you fight, i fight; you cry, i cry; you jump, i save your stupid ass 'cause i love you
caswan
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Cassandre doit admettre que ce qu’elle raconte ne veut rien dire. Elle le sait. Mais si elle était logique, ça se saurait depuis longtemps. Elle n’a jamais fait les choses comme les autres. Quand elle était plus jeune, sur le chemin de l’école, elle s’arrêtait pour se lancer des défis à chaque virage. Sauter par-dessus un fossé, lancer un caillou dans un champ, plonger dans un lac, rien ne l’arrêtait. Alors que les autres filles de son âge s’amusaient avec des poupées, elle, elle passait beaucoup de temps au coin ou à écrire des punitions. L’ordre ça n’a jamais été son truc. Mais c’est aussi ce qui la rend si étrange aux yeux des autres. Lors de ses premières années à Poudlard, elle ne compte plus le nombre d’idiots qui s’écartaient sur son chemin ou qui chuchotaient sur son passage. « Regardez c’est la fille qui oublie de mettre ses chaussures. » ou encore « Hey zarbie, tu t’es trompée d’école, ici c’est les sorciers pas les dingos ! » Mais Cassandre s’est toujours moquée de ces remarques. Elle n’a jamais fait partie d’un clan, d’un groupe, elle a toujours été libre. Et petit à petit, on a arrêté de la fuir et on venait plutôt près d’elle pour chercher des sensations. Un peu d’herbe magique par là, le grand saut par ici. Cassandre était l’ennemie à l’ennui.  « Je ne te comprends pas, Cassandre. Je ne comprends pas ce que tu veux… » Cassandre quitte son passé pour revenir au présent. Rowan s’est approché d’elle et elle voit dans ses yeux l’incompréhension. Elle lit sa tristesse et elle s’en veut.

« Je ne comprends pas ce que tu ressens non plus. » C’est toujours le problème avec elle. Après tout, pourquoi n’a-t-elle jamais eu de relations sérieuses, de véritable amour ? Elle n’est pas faite pour ça. Et qui voudrait d’elle ? Rowan la connait depuis toujours, mais est-il prêt à l’aimer comme elle est ? Elle est bien différente de Perséphone, sa fausse petite-amie, ou de Brooke, sa pseudo-fiancée. Elle est nature, étrange, loin de la perfection et surtout très franche. Une forte tête, une tête brulée, elle n’a aucun filtre et… elle est brisée. Ce mot revient, la définit, s’insinue en elle et l’empêche d’avancer. « Je ne comprends pas ce qui t’éloigne de moi. » Ton père a tué Zoella, brûle-t-elle de lui dire. Mais elle ne dit rien. Elle ne peut pas lui faire ça. Elle n’a pas peur de mourir Cassandre, mais elle ne peut pas prendre le risque, elle ne veut pas que Rowan souffre. Et c’est come si il lisait dans ses pensées. Il lui prend la main et elle sent quelque chose de chaud sur sa paume. Ses mains épaisses et fortes, des mains d’homme qu’elle meurt d’envie d’embrasser. Puis la réalité. « Tu m’expliques ? » Ca va trop vite elle ne comprend pas. Elle baisse les yeux et elle voit le sang. C’est rouge. Ça coule. Son sang. « Je ne peux pas… » Cassandre a la voix qui tremble. Depuis toujours, Rowan connait ses plus grandes faiblesses, ses démons. Il l’a soutenu autrefois, mais plus maintenant. Il ne cautionne plus. Il ne comprend pas. Avant qu’il n’explose elle se lève et elle veut fuir. « Tu as raison ! Tu comprendras jamais ! » Elle recule mais elle se prend les pieds dans sa cape et elle trébuche en avant. Contre Rowan. Elle se retrouve à califourchon sur lui et elle ne sait plus quoi faire. Elle voit la colère dans ses yeux et elle veut l’apaiser. Elle ferme les paupières et se laisse aller.






(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 27 Parchemins : 630 Gallions : 555 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

you fight, i fight;
you cry, i cry; you
jump, i save your
stupid ass 'cause
i love you


grande icone  grande icone
Pourquoi était-ce si compliqué ? Pourquoi Cassandre ne pouvait-elle pas lui dire directement s’il se trompait sur toute la ligne, si elle ne ressentait rien pour lui ? Et, au contraire, si elle l’aimait, elle se devait d’être honnête avec son meilleur ami. Elle était si secrète, trop secrète. Elle l’avait toujours été sur certains sujets, ce n’était pas nouveau. Mais il savait aussi qu’elle était franche sur beaucoup d’autres. Il aurait aimé qu’elle puisse lui ouvrir son cœur sans hésitation. Cette amitié semblait tenir quand ils mettaient ce qui les dérangeaient de côté. Rowan et Cassandre avaient tous les deux le sang chaud et pour éviter de se disputer, pour éviter d’avoir la dispute qui mettrait fin à leur amitié, il y avait des non-dits parfois, des retenus. Le Gryffondor tenait beaucoup trop à elle pour risquer encore une fois de la perdre. Sauf quand elle mettait sa vie en danger. C’était arrivé par le passé. Le sang qui coulait en ce moment sur sa main était la preuve qu’elle n’avait cessé de se faire du mal. Il n’avait jamais compris pourquoi elle le faisait. Certes, il comprenait la montée d’adrénaline, il avait la même lorsqu’il se battait, mais c’était différent. C’était différent parce qu’il ne voulait pas mourir. Dans le regard de Rowan, on pouvait voir la peur qu’il avait à l’idée de la perdre un jour à cause de ses conneries. Cassandre voulait-elle mourir ? Est-ce que c’était ce qu’elle lui cachait ? Il lui demanda des explications. « Je ne peux pas… » S’il y avait un mur à proximité, il aurait aimé se taper la tête dessus tellement il était frustré par son silence. Ce n’était pas qu’elle ne pouvait pas, c’était qu’elle ne voulait pas. Avant que Rowan n’insiste plus vivement, Cassandre s’était levée. « Tu as raison ! Tu comprendras jamais ! » Tout se passa très vite. Il allait faire un geste pour la retenir dès l’instant où elle oserait lui tourner le dos, mais en reculant, elle se prit les pieds dans sa cape et trébucha. Elle se retrouva littéralement sur lui. Leurs visages étaient très proches. Elle allait fuir, encore une fois. Sans détacher son regard du sien, Rowan attendait le moment où elle allait reculer et partir. Il était partagé entre la laisser faire ou la retenir. Il ne l’aurait sûrement pas laissé s’en aller. Il n’eut pas à prendre de décision car l’instant d’après, ils s’embrassèrent. Rowan ferma lui aussi les yeux pour éveiller ses autres sens. Il agrippa la nuque de Cassandre de ses deux mains pour l’attirer un peu plus vers lui, mais aussi pour s’assurer qu’elle n’irait nulle part. Il se fichait de ce qui pouvait se passer autour d’eux, de qui pourrait les voir. Il n’y avait qu’eux : leurs lèvres, leurs langues, leurs souffles, leurs corps. Doucement, Rowan desserra son emprise sur la nuque de sa meilleure amie et glissa une main dans ses cheveux. Quand leur baiser se termina, il ne se sépara pas tout de suite d’elle. Front contre front, ils reprirent leurs souffles. Ce baiser était presque indescriptible, c’était différent de ce qu’ils avaient partagé la dernière fois, c’était bien plus intime, bien plus fort, bien plus tendre et intense à la fois. C’était peut-être simplement ce qu’avait ressenti Rowan parce que son cœur s’était emballé, parce qu’il était envouté par tout ce que Cassandre représentait pour lui.

Sans retirer ses mains de la nuque et des cheveux de la belle, le Gryffondor écarta son visage de quelques centimètres et ouvrit les yeux. Ce qu’il venait de ressentir au plus profond de lui, il ne l’avait pas ressenti depuis très longtemps. Rowan avait beau avoir embrassé d’autres filles depuis son amour d’adolescence, jamais rien n’avait été comparable à ce qu’il ressentait quand il était avec Zoella, jusqu’à ce jour. « Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne ressens rien pour moi. » Dit-il sur un ton de défi. Rowan savait que c’était impossible. Elle pourrait le faire, elle oserait le faire, mais il saurait qu’elle mentirait si elle l’affirmait. Ce qu’il ressentait, cela ne pouvait pas être à sens unique. La tension était telle qu’il regrettait d’être dans la salle commune à cet instant. Il en voulait  plus et il ne le cachait plus. Son désir pouvait se lire dans son regard comme sa colère quelques minutes plus tôt. « C’est fini, Cassandre. » Game over. « Je ne t’écouterai plus quand tu diras que tu ne peux pas… je ne te laisserai plus penser que tu ne mérites pas d’être heureuse… je ne veux plus te voir te faire du mal… Je ne veux pas voir ton sang couler… Je ne te laisserai pas t’échapper… Je ne te laisserai pas m’échapper. » Rowan avait eu peur qu’en allant vers elle, elle fuit. C’était terminé. C’était complètement con et irrationnel. A partir de maintenant, il reprenait le contrôle. Qu’elle le veuille ou non, il était là. Il n’accepterait plus aucun prétexte. Il ne laisserait pas s’échapper à la vie si c’était ce qu’elle comptait faire. Il serait là pour lui rappeler qu’elle était vivante si c’était tout ce qui la poussait à aller aussi loin.

-- Rowan & Cassandre --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 4070 Gallions : 838 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

you fight, i fight; you cry, i cry; you jump, i save your stupid ass 'cause i love you
caswan
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

A le voir aussi étonné, les yeux ronds et la bouche encore un peu ouverte, Cassandre ne put s'empêcher de comparer cette situation à la toute première fois qu'ils avaient échangé un baiser. Ils n'étaient que deux gamins et la voyante était déjà bien curieuse pour son âge. Cela faisait des jours qu'elle le harcelait pour avoir son premier bisou mais Rowan était, à l'époque, dégoûté par l'idée. Du coup, elle lui avait volé ce fameux baiser sans lui demander son avis. Et il avait fait exactement la même tête que maintenant, l'air tout aussi déboussolé mais finalement loin d'être écoeuré. Parce qu'ils avaient absolument tout fait ensemble, ils étaient faits l'un pour l'autre, c'était une évidence que la demoiselle savait depuis le premier jour où elle avait posé ses prunelles bleues sur lui et qu'il lui avait fait la morale sur des leçons de Quidditch, mais qu’elle avait enterré bien au fond d’elle. Elle l'avait toujours su. Et aujourd'hui, plus que jamais alors qu'elle se reconstruisait du mieux qu'elle pouvait, Cassandre ne pouvait passer à côté du fait qu'elle n'en n'aurait jamais eu la force si ce n'était pour lui. Pour être avec lui, pour le rendre heureux, pour avoir un futur avec lui. Il était tout ce qu'elle aimait, tout ce qu'elle espérait, toute sa force et son courage. Il représentait absolument tout pour la Gryffondor. Et finalement, elle se disait qu'elle avait peut-être eu de la chance dans son malheur, toute cette histoire avait probablement secoué assez son meilleur ami pour qu'il se rende enfin compte de cette vérité qu'elle savait depuis si longtemps. Leur séparation avait eu pour effet de combler les blancs qu'ils laissaient entre eux parfois et de libérer leurs cœurs d'un secret trop longtemps gardé. Car Cassandre le savait, Rowan l’aimait. Le baiser qu’ils venaient d’échanger en était la preuve. Il l’avait embrassé avec fougue, douceur et intensité. Rien à voir avec le baiser qu’il lui avait donné quelques mois plus tôt, non aujourd’hui c’était moins désespéré, plus vrai. Et pour dire vrai, elle avait eu envie de le faire depuis son retour à Poudlard mais n'avait jamais réellement osé, trop apeurée de se rattacher à lui comme avant et de le perdre aussitôt. Mais là, tout de suite, elle avait l'impression plus que jamais que dans ses bras, elle ne risquait absolument rien.

En regardant Rowan, sa barbe naissante, ses cernes sous les yeux, Cassandre voit son meilleur ami vieilli. Quand ils étaient enfants, elle passait son temps à le mettre par terre, à le maîtriser, à être au-dessus de lui, comme aujourd’hui. La situation était quasiment identique ce soir-là. Sauf qu'ils étaient beaucoup plus vieux et qu'au lieu de jouer à des jeux d'enfants, ils étaient en âge pour jouer à des jeux d'adultes. « Embrasse-moi, Rowan. » fit-elle d'une voix claire qui avait presque une intendance à la supplier. Si la phrase était limpide, elle n'en demeurait pas moins avec un autre sous-entendu qu'elle savait qu'il comprendrait. Elle avait brutalement besoin qu'il lui dise qu'il l'aime, qu'il lui montre qu'il aime et qu'il l'embrasse à son tour. Elle ne voulait pas rester sur un baiser volé alors qu'elle avait osé faire ce pas vers lui la peur au ventre. Prenant sa respiration, elle attendit qu'il s'exécute, espérant intérieurement que comme elle, il en mourait d'envie depuis des semaines.


Elle était terrifiée. Par sa propre demande. Par la réaction de Rowan. Par la force de ses sentiments. Et surtout par cette envie qui avait sonné comme une supplication tant elle avait refoulé ce désir si longtemps. Elle n'avait pas re-goûté à l'arôme de ses lèvres depuis un long moment et elle se demandait comment elle avait fait pour tenir autant de temps. Indéniablement à cause de la peur. Cassandre venait à peine de retrouver son meilleur ami et elle n'avait pas voulu l'effrayer, n'étant pas encore sûre qu’elle assumerait ses sentiments pour lui. Il avait toujours été patient et ne démordrait pas par rapport à ce point : il l’attendrait aussi longtemps qu'il le fallait. Elle le voyait comme un tout : un ami, un frère, un confident, un amant, son cœur. Mais elle n'en pouvait plus et avait besoin égoïstement qu'il lui donne un peu de sa personne. Elle le voulait tout entier et pour toujours. Mais en attendant que leur fin heureuse ne montre le bout de son nez, Cassandre volait quelques moments par-ci et par-là. Elle le voulait, juste pour elle, toute une nuit. Elle avait besoin de lui. Mais ce n’était pas pour les bonnes raisons, pour celles qu’il espérait. Elle avait besoin de lui pour oublier. « Regarde-moi dans les yeux et dis-moi que tu ne ressens rien pour moi. » Cassandre a les yeux vides, elle aimerait qu’il ne parle pas, elle aimerait qu’il agisse, qu’il soit violent avec elle comme il a pu l’être avec d’autres, elle aimerait qu’il taise ces maux qui la rongent, qu’il panse ses plaies. « C’est fini, Cassandre. Je ne t’écouterai plus quand tu diras que tu ne peux pas… je ne te laisserai plus penser que tu ne mérites pas d’être heureuse… je ne veux plus te voir te faire du mal… Je ne veux pas voir ton sang couler… Je ne te laisserai pas t’échapper… Je ne te laisserai pas m’échapper. »

Elle avait passé trop de temps loin de lui, à compter les heures qui la séparait de son dernier souvenir à ses côtés. Si elle avait su, l'écossaise aurait passé sa nuit à l'embrasser, à parsemer son épiderme de milliers de bisous, juste pour se souvenir de la saveur de sa peau contre ses lèvres. Alors, tandis qu'elle le regardait avec des yeux craintifs, attendant sa réaction dans une mélodie anxieuse de son cœur battant à tout rompre, elle le vit se relever pour se mettre à sa hauteur, à genoux tout comme elle. Elle se sentait anxieuse, comme si c'était la première fois qu'elle se retrouvait dans cette situation à ses côtés, comme s'ils n'avaient jamais partagés de moments intimes auparavant. Armée de doutes et d'anxiétés, elle se laissa pourtant complètement possédée quand elle sentit ses lèvres contres les siennes. Timides, au début. Comme s'il s'agissait de leur tout premier baiser. Puis, quand elle le pressa un peu plus contre elle, il se laissa aller et l'embrassa à pleine bouche. Tous ses vieux maux, ses cauchemars, craintes et doutes s'envolèrent au moment où la chaleur de ses lèvres contre les siennes provoqua un déclic en elle. Elle sentait à nouveau une braise s'enflammer au niveau de son estomac, descendant jusqu'à son bas-ventre et irradiant son palpitant d'une brûlure électrique qui la plongea dans un moment d'amour et de bonheur. Tel le phoenix, elle renaissait de ses cendres. « Je t’aime… » souffla-t-elle si bas, que Rowan aurait pu ne pas l’entendre.







(c) chaotic evil


Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 27 Parchemins : 630 Gallions : 555 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

you fight, i fight;
you cry, i cry; you
jump, i save your
stupid ass 'cause
i love you


grande icone  grande icone
« Je t’aime. » étaient des mots à la fois si faciles et si compliqués à prononcer. Rowan ne les avaient pas formulés à voix haute depuis bien longtemps, depuis son histoire d'amour avec Zoella. Il ne les avait pas encore formulés pour Cassandre et pourtant, c’était ce qu’il ressentait, il n’avait plus aucun doute. Il n’avait pas encore trouvé le bon moment, mais surtout, il se demandait si en les prononçant, il ne la ferait pas fuir. C’était la dernière chose qu’il souhaitait. Et si Rowan avait attendu tout ce temps pour agir, c’était parce que cette peur, qu’elle soit fondée ou qu'elle ne le soit pas, le prenait aux tripes comme jamais. C’était peut-être la première fois que Rowan et Cassandre se retrouvaient si proches de cette façon, autant physiquement qu'émotionnellement. Ces rapprochements deviendraient-ils naturels un jour ? « Embrasse-moi, Rowan. » Avait quasiment supplié Cassandre à son meilleur ami. C’était une occasion qu’il ne laisserait pas passer. Il en avait tellement envie depuis si longtemps. Alors, ils s’étaient embrassés, avec passion et tendresse. Cassandre lui faisait ressentir tellement de choses en une fraction de secondes, comme de l’amour, du désir, du soulagement, du bonheur, tout un ensemble de sensations qui confirmaient pourquoi il avait attendu ce rapprochement depuis si longtemps. Cassandre ne pouvait plus nier ce qu’elle ressentait pour lui non plus. Elle ne pouvait plus fuir. Elle ne pouvait plus prétendre qu’elle ne pouvait pas céder à ses sentiments ou à ce qui pouvait bien la retenir. Il ne savait pas ce que c'était, mais il ne la laisserait plus l’éviter. Il ne la laisserait plus se faire du mal comme elle le faisait jusqu’à présent. Ils allaient s’aider. Ils allaient trouver une solution à deux. Ils avaient toujours été là l’un pour l’autre dès qu'ils en ressentaient le besoin, aussi loin que ses souvenirs pouvaient le mener. Désormais, il était temps qu’ils le soient encore plus, qu’ils forment un tout. La belle ne répondit rien dans un premier temps, mais elle n’avait pas besoin de répondre. Le sang-mêlé était persuadé qu’ils n’avaient jamais autant été sur la même longueur d’ondes qu’en cet instant. Ils échangèrent un nouveau baiser et chaque nouvel échange semblait meilleur que le précédent. Ils se cherchaient et se découvraient d’une nouvelle façon.

« Je t’aime… » Souffla la merveilleuse voyante à voix basse, presque trop basse pour qu’il ne puisse les entendre. Mais ces mots étaient parvenus à ses oreilles de façon limpide. Ses lèvres se fendirent en un sourire. Ces mots, il n’avait pas espéré les entendre. Il n’avait même pas pensé les entendre de sitôt. Rowan était persuadé qu’il aurait été le premier à les prononcer, voire même le seul. Il avait eu tort. Putain… Entendre ces mots, tombés par surprise, faisait tellement de bien. Il ne voulait pas en faire toute une histoire, mais son cœur s’était emballé et cela ne lui arrivait qu'avec elle récemment. Cassandre les pensait, ces mots, sinon elle n’aurait rien dit. Elle qui, quelques minutes plus tôt, se dérobait encore à lui. La situation s’était débloquée comme par magie, une magie qu’il ne voulait pas voir disparaître. « Tu l’avoues enfin… » Répondit-t-il en caressant la joue de la Gryffondor du bout du nez. Le sorcier lui déposa des petits baisers sur sa joue, sur sa pommette, puis près de son oreille. « Je t’aime aussi. » Susurra-t-il à son tour, au creux de son oreille. Le cœur du sorcier battait vraiment vite et fort, ce qui prouvait au moins qu’il en avait un et qui en ferait taire beaucoup. Rowan ne savait pas encore ce qui allait se passer par la suite, dans les prochaines minutes, les prochains jours, les prochaines semaines et prochains mois, mais une chose était sûre, il désirait passer autant de temps que possible à ses côtés. Il ne laisserait pas Cassandre oublier ce qui venait de se passer entre eux. Il le lui rappellerait aussi souvent que possible, que ce soit au détour d’un couloir, dans un coin de la salle commune… et dans chaque endroit qui n’attendait plus qu’à témoigner de la naissance de leur histoire à deux. Cette histoire n'appartenait qu’à eux, ils prendraient le temps qu’il faudrait pour être à l’aise avec l’idée de devenir plus que de simples meilleurs amis. Mais n’avaient-ils pas toujours été plus ? De son côté, Rowan était plus déterminé que jamais à mettre fin à cette stupide idée de mariage arrangé. La seule fille avec qui le sang-mêlé voulait être jusqu’à la fin de ses jours se trouvait à quelques centimètres à peine de lui, il ne voulait personne d’autre qu’elle. Elle avait toujours été à ses côtés.

-- Rowan & Cassandre --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
(caswan) you fight, i fight; you cry, i cry; you jump, i save your stupid ass 'cause i love you
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: