Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Then blue turns to grey - Ariel & Skye

Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 25 Parchemins : 328 Gallions : 262 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene



   
   Ariel & Skye
   Then blue turns to grey and try as you may. You just don't feel good you don't feel alright

M
a vie avait été chamboulée il y a déjà de ça un mois. Certains vont dire, c’est normal que ta vie change en changeant d’école. La langue change, le paysage change, tes collègues changent...oui…mais non ! À la limite je m’en foutais d’être à Poudlard. Non en fait c’est faux. Je détestais Poudlard du plus profond de mon âme. Ma vie allait plutôt bien avant d’arriver ici. Mon frère et moi étions heureux à Beauxbâtons, ma mère allait bien, je réussissais très bien en cours et voilà quoi, la joie. Skye m’a parlé de venir ici, sur les lieux de la grande bataille. Nous n’avions pas le choix d’y aller, mais j’y suis quand même allée de bon cœur me disant que j’allais vivre autre chose, rencontrer de nouvelles personnes…c’était prometteur comme projet quand même. J’avais pris ce changement avec plaisir, mais j’ai réussi à tout gâcher. J’aimerai mettre ça sur la faute de la malédiction familiale, mais en même temps je ne le pouvais pas. C’était ma faute et celle de personne d’autre.

Une sirène avait décidé que je serais une bonne compagne de lac et m’avait mordue. Depuis ce jour-là, je paniquais. J’en étais malade, j’avais des maux de ventre, la tête me tournait et je n’arrivais plus à me concentrer du tout. Je ne pouvais pas mettre ça sur la faute d’un effet secondaire de la morsure. C’est moi qui la gérais mal. Qui pourrait bien gérer une morsure de sirène…Il faut dire que je ne connaissais personne qui vivait la même chose que moi. Par contre, j’assumais que si j’en avais connu, ils auraient aussi mal géré que moi. Ça me rassurait de me faire croire ça. J’y pensais constamment, le jour, la nuit, j’en faisais des cauchemars et mis à part mon frère, je n’en parlais pas à personne. Qu’est-ce qu’on ferait de moi si ça s’apprenait ? Est-ce qu’on me renverrait à Paris ? Qu’est-ce qui allait advenir de moi ? Je n’en savais rien et c’était le pire. J’anticipais énormément la nuit à venir. Il restait environ deux heures avant qu’il fasse complètement nuit et je paniquais.

Skye et moi nous étions donnés rendez-vous dans les toilettes du deuxième étage. Nous n’étions pas ici depuis longtemps, mais nous savions déjà que ces toilettes n’étaient jamais occupées à cause d’un fantôme que je n’avais jamais vu. Skye avait fait de la recherche de son côté pour trouver ces informations sur ce qui allait advenir de moi. J’aurais bien voulu l’aider, je l’ai fait un peu en fait, mais je n’étais plus bonne à rien. Je me mettais la tête dans un bouquin de la bibliothèque, mais je ne faisais que regarder les lignes, je ne les lisais pas. Skye avait été parfait. Il avait géré mes crises de nerfs, mes larmes sans fin, m’avait couverte auprès des autres et avait fouillé la bibliothèque au grand complet pour trouver tout ce qui pouvait se trouver sur ma situation.

Tout ça pour dire que Skye avait dit que j’allais avoir besoin d’eau, pourquoi pas une toilette à moitié inondée… Il fallait bien essayer quelque chose. Avant de m’y rendre, je devais me préparer…mais comment? Je ne savais même pas ce qui allait arriver. J’ai donc fait comme d’habitude. J’ai enfilé un jean noir, un chandail à manches longues gris en molleton et j’ai laissé mes cheveux libres sur mes épaules. C’est du classique Ariel. J’ai enfilé des chaussures aussi noires que mes pantalons et mon humeur et je suis partie la tête basse vers les toilettes. J’y suis arrivée en quelques minutes et je me suis appuyée sur un mur, la tête basse et les idées partant dans tous les sens. Qu’allait-il se passer avec moi ce soir bordel ! J’ai foutu un coup de pied dans un tuyau et j’ai lâché un juron avant d’arrêter de bouger. J’étais trop conne.
WILDBIRD


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte, Aguarà Âge : 24 Parchemins : 596 Gallions : 110 Date d'inscription : 11/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Then blue turns to grey
  Ariel & Skye

 

Poudlard aurait dû être la promesse d’une nouvelle vie. Pleine de découvertes, de nouvelles rencontres, de nouveaux cours passionnants. Tu parles. La rentrée avait commencé en catastrophe avec la rencontre de sa cousine. Zoya, fille de Mischa. Elle avait un tempérament agressif et provocateur. Lui aussi. Ils avaient accompli le miracle de se taper dessus après quelques minutes seulement, au beau milieu du buffet de rentrée. Autant dire que les remontrances de la part des professeurs représentants Beauxbâtons avaient été acerbes. Skye avait pris comme bonne résolution d’éviter sa cousine et de faire en sorte que son année se passe bien. Le destin avait une nouvelle fois bien rit. Il avait suffi d’une imprudence de la part d’Ariel pour que tout s’écroule.

Ariel était sortie dans le parc, un soir de pleine lune. Un soir de pleine lune. Tandis que Skye se blottissait dans les draps aux couleurs de sa nouvelle maison, Ariel n’avait rien trouvé de mieux que d’aller faire un tour. Quand il y repensait, Skye devait user de toute sa patience pour ne pas aller hurler son inconscience à sa sœur. Mais elle avait été assez punie comme ça. Elle avait compris la leçon, lui faire une remarque n’aurait servi à rien. Alors le griffon grinçait des dents en silence et jouait son rôle de grand frère. Il l’avait réconforté, soutenu, pansé ses blessures. Et surtout, il avait promis de se renseigner au sujet des sirènes. Car si les loups garous étaient un thème récurrent en Défense Contre les Forces du Mal et Soins aux Créatures Magiques, les sirènes étaient des créatures bien moins connues. Créatures. Rien que ce mot donnait la chair de poule à Skye.

La transformation d’Ariel ne faisait pas que préoccuper Skye pour le mal que sa sœur subirait désormais jusqu’à la fin de sa vie. Non, cette transformation avait une signification bien plus importante. Elle soulignait avec impertinence la malédiction qui pesait sur sa famille. Pour le griffon, qui avait toujours refusé d’admettre que cette malédiction pouvait les atteindre, c’était un coup dur. Il se rendait compte qu’il faudrait se battre activement pour réussir à la contrer. Dès qu’il avait appris l'existence de la malédiction, Skye s’était appliqué à devenir le meilleure version de lui-même et à ne jamais sombrer dans les mêmes ténèbres que sa famille. La malédiction d’Ariel le faisait douter. Avait-il réellement une chance de contrer ce maléfice ? Les malédictions étaient-elles réellement, comme il le pensait, équivalentes aux prophéties ; seuls ceux qui y croient les rendent possible ?

Plongé dans ses sombres pensées et occupé à rassurer au mieux sa sœur, Skye avait passé un mois difficile. Il avait écumé la bibliothèque de Poudlard à la recherche d’informations sur les sirènes. Et il avait constaté avec désarroi qu’il y en avait très peu. Les morsures par sirènes étaient bien moins courantes que par les loups-garous et peu de monde s’était intéressé au sujet. Alors que la potion Tue-Loup était inventée depuis plusieurs dizaines d’années déjà, aucun essai de potion pour soulager les sirènes n’avait été mis en place. En tout cas aucun essai que Skye ne put trouver dans la bibliothèque du château. Angoissé par son manque de trouvailles, le griffon retenait malgré tout quelques petites choses. Premièrement, les sirènes ne perdaient pas le contrôle de leur esprit au contraire des loups-garous. C’était une bonne nouvelle. Le mauvais côté étant qu’elles souffraient atrocement durant toute la nuit ; leur peau se craquelait en de plaies rougeâtres qui les brûlaient avec intensité et seul l’eau pouvait les soulager. Skye avait expliqué ça avec le plus de douceur possible à sa sœur et ils avaient pris la décision de passer la pleine lune dans les toilettes du deuxième étage. Inondée par le fantôme d’une jeune fille décédée des années auparavant, ces toilettes n’étaient pas fréquentées par les élèves et possédait des robinets fonctionnels qui pourraient aider lorsque les douleurs commenceraient.

Skye avait quitté son dortoir, l’angoisse au ventre. Il s’apprêtait à passer la nuit au côté de sa sœur qui souffrirait le martyr... Un instant, il dû se retenir contre un mur pour ne pas chanceler. N’était-il pas fou d’avoir gardé le secret ? N’auraient-ils pas mieux fait de prévenir un professeur ? Mais il imaginait déjà Ariel se faire déscolariser, envoyer dans une institution spécialisée. Se faire considérer comme une créature. C’était impensable. Il leur fallait garder le silence. Skye se remit en marche, serrant contre son torse le sac qu’il emmenait. Il y avait quelques herbes apaisant les brûlures et les douleurs, d’autres herbes pour panser les blessures à la fin de la nuit et, enfin, ses notes au sujet des sirènes. C’était bien maigre comme attirail pour affronter une telle nuit mais rien d’autre ne lui était venu à l’esprit.
Lorsqu’il ouvrit la porte de toilettes, Ariel s’y trouvait déjà. Tête basse, ses cheveux lui cachant le visage que Skye devinait stressé et furieux à la fois. Il déposa son sac près de la porte et s’avança avec douceur vers sa sœur. Il se plaça devant elle et, du bout des doigts, lui releva le menton. Il se força de sourire. S'il ne trouvait pas le courage d'affronter cette nuit, comment réussirait-elle ? « Hauts les cœurs, Ariel, ça va aller. » Le griffon sera brièvement sa sœur contre lui avant de se reculer pour la dévisager toute entière. Il lui lança un regard confiant. Confiant, il ne l’était pas. Mais il pouvait au moins faire semblant. « Je serai là à côté de toi, à chaque instant d’accord ? S’il le faut, je trouverai des solutions et t’aiderai du mieux. Tu n’es pas seule pour affronter ça. » Le griffon retourna chercher son sac et en profita pour jeter un petit coup d’œil par la fenêtre. La nuit était déjà tombée et la lune ne tarderait pas à se lever. Il réussit à contenir un frisson. Mais l'angoisse lui serrait de plus en plus la poitrine.

©️ BLACK PUMPKIN





† Being brave doesn’t mean you aren’t scared. Being brave means you are scared, really scared, badly scared and you do the right thing anyway.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 25 Parchemins : 328 Gallions : 262 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene



   
   Ariel & Skye
   Then blue turns to grey and try as you may. You just don't feel good you don't feel alright

L
a peur qui me prenait au ventre était quelque chose de complètement inconnu pour moi. Jamais je ne m’étais sentie aussi mal dans ma peau. J’avais mal au ventre, j’avais des bouffés de chaleur et ensuite j’étais gelée, j’avais envie de pleurer et j’avais peur d’être incapable de parler de casser. Je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Je ne pouvais penser à autre chose que ce qui allait se produire. Je n’avais aucun contrôle sur ce qui allait se produire et je ne pouvais respirer correctement. Je sentais un poids sur ma poitrine et j’étais incapable de l’enlever. Mes oreilles bourdonnaient et je n’avais absolument pas conscience de ce qui se passait autour de moi. J’étais trop profondément enfouie dans mes pensées pour réagir à mon environnement. Le fantôme bizarre de cette toilette aurait pu faire un carnage que je ne l’aurais pas réalisé. La seule chose que je réalisais, c’est que mon avenir était dans la balance. Tout allait dépendre de ce que j’allais vivre cette nuit-là.

J’étais appuyée contre un mur de la pièce et c’est la tête basse que je réfléchissais à ce qui allait venir. Je ne sais combien de temps je suis restée à fixer le sol devant moi. Je voyais les dalles de pierre et mes chaussures, rien de plus. Du moins, jusqu’au moment où les chaussures de mon frère se sont rajoutées au tableau. Je n’ai pas relevé la tête, de peur de voir l’expression sur son visage. Je ne voulais pas voir la pitié, la douleur ou la frustration. Tout ça, c’était de ma faute. À cause de moi, Skye allait s’inquiéter et allait vouloir s’occuper de moi. Même si c’était ma connerie qui m’avait emmenée là. Il était comme ça mon frère, toujours là pour ramasser mes bêtises. Il avait toujours été celui qui était sérieux entre nous deux. C’était bien pour ça qu’il avait réussi à être animagus, contrairement à moi. Il avait pris les moyens pour y arriver et avait fait ce que notre père lui avait dit. J’en avais fait qu’à ma tête et me voilà dans la merde jusqu’au cou.

J’ai senti la main de Skye prendre très délicatement mon menton pour remonter mon visage vers lui. La première chose que j’ai vue fut son sourire. Il cachait très bien son désarroi. Je voyais bien dans ses yeux qu’il souffrait je le connaissais comme le fond de ma poche. Il voulait me rassurer comme il l’avait toujours fait quand j’étais inquiète. Ce n’était plus le même genre d’inquiétude, j’étais passée à un autre niveau. Il m’a dit que ça allait aller. Je n’ai pas dit un mot, j’avais trop peur d’éclater en pleur devant lui. J’ai seulement hoché la tête machinalement. Skye m’a prise dans ses bras avant de se reculer pour me regarder. Qu’espérait-il voir ? Peut-être cherchait-il des écailles ? Nous ne savions ni l’un ni l’autre ce qui allait se produire.

J’ai écouté mon frère me parler encore une fois et je ne pus retenir une larme qui coula sur ma joue doucement. Je n’aurais pas pu demander mieux. Il essayait d’en prendre le plus possible sur ses épaules. Je ne méritais pas autant de considérations. J’étais parfaitement au courant de l’historique familial, cette malédiction à laquelle j’avais plus ou moins cru jusqu’à présent. Je n’avais pas pris la situation au sérieux et maintenant j’étais bien servie. Skye n’avait pas à faire tout ça pour moi. Je ne le méritais pas. J’ai passé mes deux mains sur mon visage avant de les faire monter dans mes cheveux avant de prendre la parole à voix basse pendant mon frère allait chercher son sac.

    -Je ne te mérite pas…je me fou dans la merde et tu viens encore ramasser les pots cassés. Je ne te mérite pas.


WILDBIRD


Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte, Aguarà Âge : 24 Parchemins : 596 Gallions : 110 Date d'inscription : 11/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Then blue turns to grey
  Ariel & Skye

 

Une larme coula sur la joue d’Ariel et Skye tenta de ne pas se laisser déstabiliser. Il ne pouvait pas se laisser aller à la sensiblerie, pas maintenant. Il ne pouvait pas lui monter qu’il crevait de peur, qu’il n’avait aucune idée de ce qui allait se passer. Pour sa sœur, il devait faire croire qu’il était confiant. Il devait être fort, présent, protecteur. Afin de cacher son trouble, il retourna chercher son sac. Il s’autorisa seulement à ces quelques secondes pour se reprendre. Après ça, il devrait affronter le regard d’Ariel, ses pleurs, voir même ses cris, sans sourciller. Il serait l’épaule sur laquelle elle souffrirait et il ne se laisserait pas aller à la peur avant d’être seul.

« Je ne te mérite pas…je me fou dans la merde et tu viens encore ramasser les pots cassés. Je ne te mérite pas. » Le griffon agrippa son sac et le jeta sur son dos d’un air désinvolte. Lorsqu’il se retourna, il fronça les sourcils en direction de sa sœur. Il se rapprocha à nouveau d’elle et lui donna un petit coup de poing dans l’épaule, d’un air mécontent. « Ok, tu vas arrêter tout de suite de dire des conneries. » Autant il comprenait qu’elle se laisse aller à la déprime, autant il ne comptait pas la laisser faire aussi facilement. Skye déposa son sac à ses pieds, posa ses poings sur ses hanches d’un air décidé et, pour la première fois, inspecta un peu plus attentivement les alentours. Il finit par repporter son regard sur Ariel. « Sérieusement Ariel, t’as rien fait de mal. Et même si c’était le cas, je serai toujours là et tu me mériteras toujours. C’est compris ? » Il aurait également voulu lui faire un petit discours, comme quoi c’était de toute façon pas le moment de se morfondre, qu’il fallait se monter courageux. Mais c’était comme de dire à quelqu’un qui ne comprendre rien à une démonstration mathématique  mais si c’est facile, tu vas voir. Se montrer courageux n’était pas facile et faire la leçon à Ariel sur le sujet ne servirait qu’à la culpabiliser. Alors, Skye se montrerait courageux pour deux.

Toujours les poings sur les hanches, le griffon prit une grande inspiration. « Résumons ce que nous savons. Tu vas avoir des brûlures que seule l’eau peut apaiser. » Skye se dirigea vers les robinets en forme de serpents. Tout en actionnant l’un d’eux pour vérifier qu’il fonctionnait, il continuait de parler. « Tu ne vas pas subir de changements de personnalité comme les loups-garous, ce qui est une merveilleuse nouvelle. Autre chose, il n’y a pas de potion équivalente à la Tue-Loup, mais je pense qu’on pourra essayer d’en faire par nous-même une fois  qu’on aura vu les effets que ça a sur toi ; donc même si cette nuit semble terrifiante, c’est aussi une étape importante pour apprendre à mieux connaître ce qui t’arrive pour le soigner. » Skye ferma le robinet. Le jet d’eau était puissant et il en était heureux. Il releva la tête vers sa sœur et sourit d’un air confiant. La vérité c’est que s’il parlait autant c’était surtout pour se rassurer lui-même. Rester inactif alors qu’il s’apprêtait à voir Ariel souffrir le rendait dingue. Il se rapprocha à nouveau de sa sœur qu’il saisit doucement par l’épaule. « Si tu peux, et que tu n’as pas trop mal, essaye de me décrire ce que tu ressens pour que je puisse t’aider au mieux et qu’on puisse ensuite réfléchir aux potions, d’accord ? Comment tu te sens pour l'instant ? » Il avait un peu peur de la réponse. Il espérait bêtement que, finalement, rien ne se passerait de la nuit. Qu’ils attendraient durant des heures, assis dans ces toilettes humides, pour finalement comprendre qu’un miracle s’était produit et qu’Ariel n’était pas une sirène. Mais il savait que son vœu était irréalisable. Alors il  voulait tout savoir des sensations de sa sœur, afin de mieux pouvoir réagir en fonction. Il était bien décidé à, un jour, trouver la potion qui l’aiderait.


©️ BLACK PUMPKIN





† Being brave doesn’t mean you aren’t scared. Being brave means you are scared, really scared, badly scared and you do the right thing anyway.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 25 Parchemins : 328 Gallions : 262 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene




Ariel & Skye
Then blue turns to grey and try as you may. You just don't feel good you don't feel alright

G
énéralement, je pouvais garder mon calme. J’avais un gros caractère, mais pour que j’éclate il fallait vraiment que ma patience soit étirée à l’extrême. Je pouvais me fâcher assez solidement, mais pour me laisser aller aux pleurs, c’était autre chose. J’étais trop orgueilleuse pour laisser les autres voir que j’avais des vulnérabilités. Il fallait toujours être aux aguets. On ne sait jamais qui peut jouer les sournois et utiliser ce qu’ils savent sur nous. C’était entre autres pour cela que je n’avais pas pris en considération l’option de parler à un enseignant de l’école. Pourquoi l’aurais-je fait ? Nous étions dans école depuis à peine 2 mois, je ne connaissais pas ces gens, je ne leur faisais pas confiance. Il n’y avait qu’une seule personne dans cette école, dans ce pays en qui j’avais confiance. C’était mon frère et c’est pourquoi il était devant moi à essayer de me remonter le moral, comme il le faisait toujours.

Il s’est saisi de mon sac et l’a mis sur son épaule et finis par le reposer sur le sol tout en me parlant. Ses mots n’étaient pas durs. Par contre, Skye était solide, c’est ce dont j’avais besoin pour me ressaisir. J’en ai parfaitement conscience maintenant. Par contre, à l’époque, je n’avais pas la même idée en tête. Je considérais que cette école était merdique, que le Royaume-Uni était merdique et que ma vie était merdique. Sérieusement Ariel, t’as rien fait de mal. Et même si c’était le cas, je serai toujours là et tu me mériteras toujours. C’est compris ? Il se foutait de moi ? J’étais sortie à l’extérieur du château en dehors des heures permises, c’était mal ça. Surtout ce que ça a entrainé ensuite. J’avais tout gâché, on avait une vie relativement tranquille et j’avais tout gâché. Mon frère n’aurait plus la vie tranquille, il serait déconcentré de ses études et je m’en allais dans une spirale qui n’en finissait plus. J’avais des papillons dans l’estomac et ils se battaient pour en sortir. Je me sentais mal, ma respiration était rapide et j’avais terriblement chaud et ensuite terriblement froid. Ça n’allait pas du tout, mais pour faire plaisir à mon frère, j’ai hoché la tête pour lui montrer que j’avais compris. Je le méritais ouais ouais ouais. Tout pour lui faire plaisir. J’étais tellement dans la merde, je devais compenser.

Skye a fait ce qu’il savait le mieux faire, c’est-à-dire être rationnel. Il n’y a rien de plus facile pour me calmer que ça. Retourner des faits clairs dans ma tête allait peut-être m’aider à me calmer. Parce que pour l’instant, je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Skye se tenait devant mon, les poings sur les hanches et se mit à énumérer ce que nous savions sur mon cas. Résumons ce que nous savons. Tu vas avoir des brulures que seule l’eau peut apaiser. Il testa un robinet et je pus voir qu’il fonctionnait. Au moins on pourrait calmer mes brulures. À quel point ça allait me bruler ? Je n’en savais rien et c’était l’une de mes grandes peurs en ce soir. Est-ce que j’allais flamber ? Qu’allait-il se produire? J’ai pris une grande inspiration pour essayer de calmer mes nerfs. Tu ne vas pas subir de changements de personnalité comme les loups-garous, ce qui est une merveilleuse nouvelle. Autre chose, il n’y a pas de potion équivalente à la Tue-Loup, mais je pense qu’on pourra essayer d’en faire par nous-mêmes une fois qu’on aura vu les effets que ça a sur toi ; donc même si cette nuit semble terrifiante, c’est aussi une étape importante pour apprendre à mieux connaitre ce qui t’arrive pour le soigner. Ouais…c’était possible. Pour trouver une potion comme la Tue-Loup, ça allait prendre du temps. Je commençais à réaliser que ce n’était pas seulement une mauvaise passe, ma vie allait être chamboulée jusqu’à ma mort. Je devais me calmer, je paniquais. Qu’est-ce que j’allais devenir bordel ?

Skye m’a souri et j’ai essayé de lui sourire à mon tour, mais seul un sanglot est venu me prendre à la gorge et m’a cassée. Il m’a pris par l’épaule et je me suis jetée dans ses bras et je l’ai serré contre moi. J’avais besoin de force, je n’avais plus rien en moi mis à part de l’angoisse. Si tu peux, et que tu n’as pas trop mal, essaye de me décrire ce que tu ressens pour que je puisse t’aider au mieux et qu’on puisse ensuite réfléchir aux potions, d’accord ? Comment tu te sens pour l'instant ? Je serrais mon frère très fort contre moi en essayant de me calmer. Quelques sanglots me secouaient le corps alors que je l’écoutais me parler. Il était tellement rationnel, rassurant. Maintenant qu’il m’avait donné une tâche, j’avais quelque chose sur laquelle fixer mon attention. Je me suis un peu éloignée de mon frère pour le regarder et lui faire un petit sourire. Il n’était pas très fort, mais au moins il était présent sur mes lèvres. Comment je me sentais ? Ce n’était pas une question facile à répondre. Je devais éloigner ma panique et faire l’accent sur mon corps.

    -Je ne sais pas si c’est la panique ou…tu vois…mais je suis gelée. Je fais peut-être de la température. Ça a du sens ? Je suis censée sentir des brulures… C’est peut-être juste la panique. Mais tout à l’heure j’avais hyper chaud. Ça a du sens pour toi ?


Il fallait que je trouve un sens à tout ce qui allait se produire. C’était la seule manière pour moi de ne pas perdre la tête, de ne pas casser et de pouvoir continuer à vivre une vie…j’allais dire normal, mais ça, c’était cause perdue. Ça allait seulement m’aider à continuer à vivre. Sans plus. J’allais exister.
WILDBIRD



Revenir en haut Aller en bas
Skye M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor
Célébrité : Josh Hutcherson
Pseudo : Carotte, Aguarà Âge : 24 Parchemins : 596 Gallions : 110 Date d'inscription : 11/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1403-skye-m-krushnic-when-the-sun-ri http://www.mumblemumps.com/t1482-skye-m-krushnic-i-of-the-storm

Then blue turns to grey
  Ariel & Skye

 

Solide comme un roc. Le griffon se répétait en boucle cette expression dans sa tête. Ariel était venue se blottir contre lui et il l’avait entouré de bras protecteurs. Un roc. Ne pas flancher, ne pas se briser, ne pas laisser quoique ce soit l’atteindre. Alors que quelques sanglots secouaient sa sœur, Skye la serra plus fort contre son cœur. Il se répétait sa litanie en silence, comme pour se persuader qu’il serait capable de tenir toute la nuit sans se laisser atteindre par la douleur et la peur d’Ariel. Pour se calmer, il lui fallait rester rationnel. Il connaissait sa sœur, il se connaissait lui-même. Ils étaient du genre à foncer tête baissée lorsqu’ils se laissaient submerger par les émotions. Rester terre à terre avait toujours réussi à les apaiser.

Ariel s’éloigna légèrement de lui, visiblement concentrée sur la question du griffon. Au moins avait-il réussi à amoindrir son angoisse un instant en lui donnant un but. Il nota cette constatation dans un coin de son esprit. «Je ne sais pas si c’est la panique ou…tu vois…mais je suis gelée. Je fais peut-être de la température. Ça a du sens ? Je suis censée sentir des brulures… C’est peut-être juste la panique. Mais tout à l’heure j’avais hyper chaud. Ça a du sens pour toi ? » Absolument aucun. Skye se retint cependant de répondre ce qu’il avait en tête. Il se laissa le temps de réfléchir. Lorsqu’il avait tenu Ariel dans ses bras, elle lui avait semblé particulièrement chaude, au contraire. Le griffon posa une main sur le front de sa sœur. Il était brulant. Skye réussit à ne rien laisser transparaitre sur sa tête malgré la panique qui l’assaillait soudain de constater que ça commençait. « Tu n’es pas du tout gelée. Tu dois effectivement avoir de la fièvre. » C’est ce qui se passait lorsque la température corporelle augmentait ; on commence à avoir froid. Le corps croit qu’il est toujours à 37°C mais il bien au-dessus. Comparativement, il fait bien plus froid. « Attends, mesurons ça précisément pour surveiller ta température. » Skye sortit sa baguette et lança un petit sortilège sur sa sœur. Il se souvenait des nuits fiévreuses où sa mère venait régulièrement surveiller sa température lorsqu’il était enfant. Quelque part ce geste avait quelque chose de rassurant et familier. Il sourit avec tendresse à sa soeur.
Du sortilège, il en ressortait qu’Ariel avait déjà 39,4°C. Cette fois-ci Skye ne put retenir un pincement de lèvres soucieux. À l’intérieur, il hurlait de panique. Si sa température était déjà si élevée alors que la lune était encore si basse dans le ciel, c’était mauvais signe. « Il faut qu’on te refroidisse. » Maintenant. Si elle atteignait les 41°C, c’était sa vie qui commencerait à être en danger. Skye ne le dit pas à Ariel mais il n’attendrait pas de la voir au bord de la mort pour appeler des professeurs. Il se moquait complètement si sa sœur finissait renvoyée de Poudlard, il la suivrait où il le faudrait. Et tant pis si tout le monde savait qu’Ariel était une sirène. Jamais il ne la laisserait mourir.

« Viens, on va déjà commencer à te mettre un peu d’eau dessus. » De son sac, Skye sortit une serviette qu’il avait prise. La seule chose qu’il savait c’est qu’Ariel finirait mouillée afin de se protéger des brûlures. Emporter quelques serviettes lui avait donc paru une bonne idée. Il en mouilla une au robinet et épongea doucement le front de sa sœur. « Désolé si c’est froid, mais toi t’es bouillante. » Il posa la serviette sur les épaules d’Ariel et lui sourit doucement. « Continue de me dire tout ce que tu ressens et qui pourrait être intéressant ou important pour que je t’aide, d’accord ? »

©️ BLACK PUMPKIN





† Being brave doesn’t mean you aren’t scared. Being brave means you are scared, really scared, badly scared and you do the right thing anyway.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 25 Parchemins : 328 Gallions : 262 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene



   
   Ariel & Skye
   Then blue turns to grey and try as you may. You just don't feel good you don't feel alright

L
e stress m’empêchait de réfléchir comme il se doit. J’allais devenir un monstre, un hybride qui n’avait pas lieu d’être. Je ne pouvais que penser ainsi au bout des recherches que nous avions faites. Aucune étude, aucune information, rien du tout. Nous n’avions rien trouvé sur mon état, comme si j’étais la seule dans cette merde sans fond. Nous n’avions aucune ressource. La seule disponible était quelques trucs que nous avions pris dans un grimoire plutôt suspect et sans précision. Je n’avais que Skye à qui me rattacher et ça me fendait littéralement en deux. Je ne tenais pas à l’attirer avec moi dans tous mes problèmes. Je ne voulais pas gâcher sa vie pour une stupide erreur que j’avais commise. Il avait de l’avenir, des rêves à accomplir. Il n’avait pas besoin de son boulet de sœur pour le retenir contre son gré à ses côtés. Le connaissant, je savais qu’il aurait dit que ce n’était pas contre son gré, qu’il voulait être avec moi. Par contre, il ne se serait pas donné le choix. Il était comme ça mon frère, toujours prêt à tout faire pour moi. Il passait toujours en second quand il était question de moi. Nous étions comme ça tous les deux. J’aurais fait la même chose pour lui et il aurait probablement pensé la même chose que moi. Il n’était pas mon frère pour rien. Et puis nous avions tous les deux le même défaut; nous étions de vraies têtes de mules. Je n’aurais donc pas pu l’empêcher de venir avec moi si je l’avais voulu... mais je ne le voulais pas. J’avais trop peur, je ne pouvais pas être seule devant l’inconnu. Ma tête allait exploser à force de trop penser.

Je m’étais éloignée un peu de mon frère pour réfléchir et en écoutant ce que je lui disais, Skye a mis sa main sur mon front pour voir si je faisais de la température. Comme je le pensais, il croyait que je faisais de la fièvre. Je sentais ds larmes de panique me venir aux yeux. Je n’étais pas capable de garder mon calme. Ma peau commençait à picoter et je sentais la sueur perler dans mon dos. Je me sentais malade. Skye a alors fait comme ma mère et je n’ai pas pu empêcher quelques larmes de s’échapper de mes yeux en le voyant faire. Notre mère ne pouvait pas être là, alors il prenait sa place. Il a pris ma température comme notre mère le faisait à l’époque. J’ai regardé le sourire du Gryffondor et j’ai essayé de lui répondre, mais je n’ai probablement pu faire qu’une grimace effrayante. J’étais entre deux eaux. J’étais heureuse de voir mon frère prendre la tête des opérations, je n’étais pas en mesure de prendre une décision ce soir-là. J’étais découragée de voir le pétrin dans lequel je m’étais mise et j’étais dévastée en pensant à mon avenir qui ne serait jamais comme je l’avais pensé. J’ai vu les lèvres de mon frère se pincer en voyant ma température. Ce n’était pas bon du tout et c’est donc sans rechigner que j’ai suivi Skye près des robinets alors qu’il mouillait une serviette. J’ai souri en laissant encore couleur quelques larmes sur mes joues. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans lui. Mon frère jouait les infirmières avec moi en m’épongeant le front d’eau. J’aurais presque cru à de la glace si je n’avais pas vu le tissu mouillé. Au moins, Skye avait conscience que ça devait me paraître froid, c’était normal. La serviette a terminé sa course sur mes épaules alors que mon frère me demandait de continuer à décrire ce que je sentais. J’ai saisi la serviette pour la passer sur mes joues pour essuyer mes larmes.

    - Ma peau commence à me picoter, comme si je chauffais un peu. Et je sens mon cœur battre dans ma tête.

En ayant terminer mon travail sur mes joues, j'ai commencé à passer la serviette sur mes bras pour essayer de calmer le picotement qui augmentait de plus en plus.

    -C'est de pire en pire...ça va vite.

Mes yeux paniqués se sont fixés sur Skye et je m'en voulait. Je m'appuyais sur lui et je ne pouvais croire qu'il saurait gérer une situation comme celle-là. Il était le meilleur, c'était une évidence, mais comment quelqu'un, même Merlin, aurait pu gérer une situation pareille sans savoir ce dont il retournait. Nous ne savions ni un ni l'autre dans quoi nous nous mettions les pieds et franchement ça ne serait pas payant.

WILDBIRD


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Then blue turns to grey - Ariel & Skye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: