Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Respecte moi et je te respecterai (Stanislaus)

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Stanislaus Greengrass
avec Bob Morley (crédit de l'image)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa huitième année au collège. Il est né à Appleby en ce beau jour qu'était le douze juin 1981 en tant que sang pur ; à présent il vit à Cork ou Poudlard. Il est plutôt intelligent, travailleur,  fidèle, romantique, persévérant, courageux mais aussi agressif, violent, dépressif, mélancolique, froid, triste, instable. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être moyen, avec des hauts et des bas, mais toujours dans le respectable. Jusqu'à présent, car ses notes ont tendance à chuter considérablement. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de cèdre, mesurant trente trois et contenant une plume de phénix. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un léopard des neiges. Rien ne dit qu'il est encore capable de produire un patronus aujourd'hui. Il le pouvait, mais rien ne prouve qu'il le peut toujours. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : Rosalie, lui tenant la main, un bouquin sous la bras et une couronne de fleurs sur la tête.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Le corps de Rosalie transformé en une sorte d'inferius absolument horrible, dépecé par les rapaces., dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Vous demanderiez à un arbre ce qu'il pense des chiens qui viennent pisser sur son tronc ? Poser une telle question à Stanislaus, c'est à peu près pareil. Ce garçon est détruit, il n'est nullement capable d'émettre un jugement autre que négatif sur tout ce qui l'entoure. Envolés les traits de caractère propres aux élèves de Gryffindor. Stanislaus n'est que l'ombre de lui-même, il ne peut porter de jugement sur les choses. Enfin si. Un jugement péjoratif. Et le cas de ces élèves qui envahissent Pouillard, il ne voit pas cela d'un très bon oeil.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ?  Quelque part dans le château, à se battre comme ce qu'il croyait juste. Malgré l'avis de ses parents sur celui qui devait gagner, sur les idées qu'ils défendaient, Stanislaus en avait d'autres. Le mage noir ne devait pas l'emporter. Le courage du Gryffindor ressortait par tous ses pores, il s'est battu, mettant en péril sa vie pour défendre ses valeurs. Il ne fit cependant jamais de vague sur son rôle, préférant jouer profil bas devant ses parents.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Peut-être qu'il serait renié si c'était le cas. Peut-être qu'il pourrait enfin aimer l'être vers qui son coeur s'est tourné. Aujourd'hui, c'est trop tard. Rosalie s'en est allée vers d'autres cieux. Stanislaus ne croit plus en l'amour, il ne croit qu'en la violence et le conflit. Il n'est plus lui même. Alors s'il devait lui arriver de perdre ses pouvoirs, ça n'empirerait certainement pas sa vie. De son point de vue. De celui qu'il dit en tout cas. En vérité, s'il devait les perdre, Stanislaus mettrait clairement fin à sa vie. C'est la seule chose à laquelle il peut se raccrocher. Mais à quoi ça sert de montrer aux gens qu'on a encore de l'espoir ?

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  Il fut un temps où il était l'élève qui souriait, qui essayait d'aider les autres à oublier leurs soucis. Il se concentrait sur ceux des autres pour s'éviter de penser à lui, d'oublier la vie merdique qu'il avait hérité, celle dont il n'avait jamais voulu. On lui répétait sa chance d'être de sang pur. Sérieusement, quoi de plus ridicule. Il s'en moquait, lui, de cette suprématie du sang. Il était quelqu'un d'ambitieux, avec le goût de la vie. Un garçon un peu rêveur peut-être. Aujourd'hui, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Il est violent et menaçant. Mieux vaux ne pas lui parler lorsqu'il garde la tête baissée, et lui répondre quand il pose une question. La violence est le seul remède qu'il a su trouver.
The best day of my life...


Pour les élèves de Poudlard : Cette année là fut sans doute la plus marquante pour Stanislaus. Si le début se passa convenablement, ce ne fut pas le cas de la fin. Jusqu'aux vacances de Noël, le jeune homme se montrait souriant et attentionné. Il tâchait de redonner le sourire à ceux qui le perdaient, voulait aider. La perte de Dumbledore l'avait marqué, et il en voulait sévèrement à Rogue de s'imposer comme il le faisait. Le pire était sans doute son rôle pacifiste dans ce qu'il se passait au sein de l'école. La haine envers cet individu se décuplait de jour en jour, et Stanislaus tentait de faire régner ce qu'il pensait être juste. Il aidait les élèves comme il le pouvait, discrètement. Il ne tentait pas le Diable, il restait dans l'ombre et ne se soulevait pas. Il savait que quelqu'un viendrait un jour les sortir de cet enfer.
Mais avant qu'il ne puisse savourer quoi que ce soit, le drame se produisit. Tout ce qui était à Pouillard n'avait alors plus d'importance. Son monde était effondré, ses convictions aussi. Rogue pouvait bien se montrer aussi passif qu'il le voyait, et les Carrow pouvaient nuit à tous les élèves qu'ils le désiraient, Stanislaus s'en moquait. Lorsqu'il revint après Noël, tout le monde se rendit compte du changement. Violent plus uniquement dans les paroles mais aussi dans les gestes, il était en proie à un mal grandissant. Des cauchemars la nuit, des détresses la journée. On l'envoyait souvent à l'infirmerie pour des maux psychologiques et non pas physiques. On ne le comprenait plus, et lui même se perdait petit à petit. L'arrivée de Harry lui donna l'espoir qu'un jour, ses parents paient pour ce crime. Et il se jeta corps et âme dans cette Bataille, n'ayant peur de la Mort. Il savait que s'il mourrait, il rejoindrait celle qu'il aimait.
ϟ Ton pseudo : yzk. ϟ Ton âge : 21 ans ϟ Ton avis sur mumblemumps :    ϟ Le mot de la fin :    
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...
Stanislaus pouvait découper sa vie en trois morceaux. Avant, pendant, et maintenant.

Avant, c’était un garçon morne, qui vivait dans l’ombre du nom qu’il portait. Il était respecté pour le sang pur qui coulait dans ses veines, et on ne voyait que cela de sa personne. On ne savait pas que, dans l’ombre, on le poussait à détester ceux qui ne l’étaient pas, on lui faisait faire des cauchemars sur ce qu’il se passerait s’il n’allait pas à Serpentard. On ne parlait pas non plus de la violence qui persistait dans cette famille de tordus que Stanislaus avait détesté depuis sa plus tendre enfance. Les expériences sur les souris qui passaient dans les petits trous du manoir, les sortilèges interdits qui pleuvaient pour l’endurcir. S’ils ne lui étaient pas adressés, c’était sur n’importe qui que cela tombait. C’était un enfant, il ne comprenait pas. Son père restait son modèle, et la violence était tout ce qu’il connaissait. On lui montrait que le sorcier était plus puissant que le moldu, que l’homme n’était pas l’égal de la femme mais son supérieur. On en faisait un garçon dépourvu de bons sentiments, un soldat de Serpentard, qui serait le parfait serviteur du Seigneur des Ténèbres. Et ce cauchemar aurait sans doute continué, et Stanislaus serait devenu celui tant espéré par son père, s’ils n’avaient pas déménagé.

Lorsqu’ils sont arrivés à Cork, le petit garçon est devenu celui qu’il montra durant des années. Un garçon chaleureux, souriant, et peut-être même presque heureux. Son amitié avec sa nouvelle voisine Cassandre le fit devenir quelqu’un d’autre. Une personne qui avait de l’importance aux yeux des autres pour autre chose que son sang pur et son potentiel talent pour la magie noire. Stanislaus n’était pas celui que son père espérait mais ça, il ne pouvait pas le lui dire. Il ne pouvait pas le lui montrer non plus. Si son paternel détestait les Moldus, il aimait pourtant leurs punitions corporelles. Coups de ceintures, griffures, gifles, coup de pied ... tout était bon pour endurcir le seul fils qu’il avait eu.

Cassandre l’avait finalement sauvé de cet enfer qu’il aurait perpétré consciencieusement si elle n’avait pas été là. Se voyant en cachette, les deux enfants apprirent les joies de la vie et des bêtises, et tous leurs petits secrets étaient une mine précieuse de souvenirs et de gaieté. Certes, il ne se passait pas une semaine sans qu’ils ne se disputent et ne boudent. Leurs caractères de feu étaient complémentaires mais aussi opposés. Malgré tout, ils ne pouvaient se passer l’un de l’autre, et se contaient toutes leurs petites histoires avec un plaisir presque malsain. Ils étaient inséparables, et il aurait été impensable d’essayer de le faire, d’ailleurs.

Ce fut à Poudlard où Stanislaus s’épanouit le plus. Ce fut le pendant. Il pouvait être qui il voulait. Il se sentait heureux et libre. Ce furent sans doute les meilleures années de sa courte vie. Envoyé à Gryffondor, il en éprouvait une grande fierté, malgré la déception de son père qui ne cessait de le lui dire à travers ses lettres. Il ne voulait même pas que ce dernier ne revienne à la maison pour les vacances, ce qui ne dérangeait nullement le jeune garçon. Malgré tout ce qui pouvait se passer à l’école, la célébrité de Harry Potter et tout ce qui se reliait à lui, Stanislaus n’avait pas peur. Il se sentait beaucoup plus en sécurité ici que chez lui. Il apprenait la magie, la belle magie. C’était d’ailleurs un bon élève. Disons qu’il limitait la casse. Il n’avait pas de superbes notes, mais il s’en sortait mieux que certains.

Son esprit léger plaisait et il n’avait pas de difficulté à se faire des amis. Certes, les remarques et les critiques étaient toujours mal perçues, et le garçon s’emportait facilement. Il n’était pas violent, mais blessant dans ses paroles.  Intentionnellement. Ce n’était pas ce qu’il préférait dans sa personnalité. Il aurait aimé changer cela, mais il avait malheureusement reçu certains gênes de son père. Et celui-ci devait en faire partie. Il avait beau essayer de se contrôler, cela revenait toujours plus fort.

Là encore, Cassandre et Stanislaus étaient inséparables. Plus ou moins. Il y avait des périodes où ils s’éloignaient, mais ils finissaient par revenir l’un vers l’autre. Ils avaient toujours quelque chose à se dire pour se disputer ou pour se confier. C’était ainsi. Une relation qui sonnait étrangement pour les autres, mais qui était une véritable symbiose pour eux. Ça l’était. Jusqu’à ce que Cassandre ne soit préoccupée que par sa petite personne. C’était ainsi que le jeune homme voyait la chose. Il avait été vexé et blessé mais n’avait rien dit, toujours heureux de voir que sa vieille amie ne l’avait pas oublié. Il l’accueillait toujours avec plaisir, et mettait sa fierté de côté. Il n’y avait pas de cela entre eux. Chacun avait son groupe d’ami et sa propre vie à gérer. La preuve, Stanislaus ne lui avait jamais parlé de Rosalie.

Rosalie, c’était une Née-Moldue qu’il avait connu à Poudlard. Elle était à Serdaigle et vivait dans une ville voisine à la sienne. Ils passèrent tout l’été qui coupait sa cinquième et sa sixième année à Poudlard à se tourner autour. Jamais Stanislaus n’avait passé un été aussi heureux. Ce fut à la rentrée de sa sixième année que sa relation avec Rosalie prit tout son sens. Le jeune homme était éperdument amoureuse de la jeune femme, et aurait tout donné pour elle. Leur relation était discrète. Personne dans le château n’en était averti. Ils se voyaient en dehors des heures de classe, dans des endroits peu fréquentés. Jamais elle ne devait être dévoilée. Pas maintenant. Si Stanislaus avait commencé à s’élever contre son père, lui parler de cette relation signait sa condamnation. Alors il ne disait rien et vivait son amour idyllique loin de tous.

Aujourd’hui encore, Stanislaus ne sait comment son père a pu l’apprendre. Toujours est-il qu’il l’avait su, et cela avait brisé le garçon. Son histoire, la plus merveilleuse de toutes, avait duré plus d’un an et demi. Le soir de Noël, alors qu’il avait discrètement quitté la demeure familiale, il était allé retrouver Rosalie et n’avait trouvé à sa place qu’un cadavre déjà froid. Il se serait laissé mourir à ses côtés si son père n’avait pas déboulé pour le ramener de force. Stanislaus hurla et frappa tant qu’il put, il n’avait pas le dessus. Et il refusa de continuer à se battre contre sa famille. Sa mère avait cautionné le meurtre de Rosalie, c’était tout ce qu’il retenait. Elle était complice d’un crime. Son père souhaitait l’endurcir. Il n’arrêtait pas de lui répéter que c’était un raté d’avoir atterri à Gryffondor, mais qu’il pouvait encore se racheter.

Ce fut à ce moment là que commença le maintenant. Le jeune homme était brisé. Il n’était plus capable de produire de patronus tant sa joie s’en était allée. Il était effrayé par le noir, il faisait des cauchemars chaque nuit, et les plus mauvais traits de son caractère avaient refait surface. Il n’était plus non seulement blessant dans ses paroles, mais aussi violent. Quiconque s’en prenait à lui était immédiatement roué de coups. Ceux qui ne lui répondaient pas, ceux qui lui posaient trop de question, ou seulement ceux qui avaient une tête qui ne lui plaisait pas subissaient le même sort. Stanislaus était la personne la plus odieuse qu’il eut été possible de côtoyer.

Seule la bataille de Poudlard montra qu’il n’était pas le sorcier de l’école. Il se battit aux côtés des élèves et des professeurs pour défendre le château, et vaincre l’armée de mangemorts qui fondait sur eux. Il manqua de se faire détruire une partie du corps plus d’une fois, mais ses réflexes pour échapper aux coups de son père étaient trop ancrés en lui pour s’en aller. Il libéra cette haine qui sommeillait en lui.

Durant l’été, où le monde magique se remettait doucement de ses blessures, Stanislaus s’enfonça un peu plus dans la dépression. Il ne pensait qu’à l’avenir qu’il aurait pu avoir avec Rosalie et qu’il n’aurait jamais. C’était la seule chose à laquelle il pensait. Ses parents décidèrent de l’envoyer à Poudlard une nouvelle année. Il n’eut pas le cœur à les contredire. Il savait ce que cela donnait, de s’élever contre eux. Et puisqu’ils n’avaient pas l’intention de lui donner de l’argent pour qu’il se prenne un appartement et vive de quelque chose qui lui plaisait – puisque plus rien ne lui plaisait – ils décidèrent pour lui du cursus à suivre, et il accepta. Il fit donc son entrée à Poudlard pour le GISIS en politique magique. Cela ne lui plaisait pas. Il aurait préféré la médecine, par exemple, ou la sécurité. Il s’estima donc heureux de pouvoir choisir trois cours d’une autre spécialité. Stanislaus opta pour la métamorphose, les sortilèges et les potions.

Malgré tout, c’était un élève détruit que l’on voyait à Poudlard. Personne n’osait réellement trop se confronter à lui, il n’était pas accueillant ni bienveillant. C’était un fantôme dans un corps chaud. Même Cassandre, qui avait disputé durant l’année la plus difficile de sa vie, n’arrivait pas à le dérider. Jamais un sourire n’apparaissait sur le visage du garçon. Et plus les jours avançaient, plus l’envie de se foutre en l’air hantait ses pensées. Il était passé de dépressif à suicidaire.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2600 Gallions : 396 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue parmi nous jeune élève

Bonne chance pour ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Merci d'avoir choisi mon pré-lien, j'ai hâte de tout développer tout ça avec toi
Tu connais la maison, fais comme chez toi

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue ! Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à touuuuus I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous sur Mumblemumps !

Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 3659 Gallions : 498 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

C'est parfait pour moi J'aime la façon dont tu t'es approprié le personnage, l'histoire avec Rosalie est horrible J'ai hâte de voir ce qu'on va faire tous les deux

Bienvenue à ...
Gryffondor
Félicitations tu as réussi à faire ta fiche de répartition. Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir tout d’abord réserver ton avatar dans le bottin que tu trouveras ici, vérifie bien avant si ton avatar n'y est pas déjà recensé.

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables   Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup J'ai hâte aussi de mettre tout ça en action
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue en rerard ^^'

Ta plume est magistrale ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh c'est adorable ! Pourtant je n'étais pas très fière de la façon dont j'ai rédigé l'histoire ahaha ^.^
Merci beaucoup :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Respecte moi et je te respecterai (Stanislaus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cartman ★ Respecte mon autorité !
» Reflexions d'un juge sur le systeme judiciaire haitien
» “Félicite celui qui devient le meilleur, respecte celui qui le reste.”
» Haiti-développement ; Une seule solution ...respecte moun!
» Flood / RPG, qui respecte?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: