Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Will you hate me forever and ever ? - James

Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 22 Parchemins : 1962 Gallions : 2452 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche


James & Tamara

Will you hate me forever and ever ?


It’s hard to forget someone who gave you so much to remember.

« ... pour l'aimer fidèlement dans le bonheur ou les épreuves tout au long de votre vie ? » Elle a les mots qui défilent dans son esprit. Les mots qui lui donnent envie de vomir. Les mariages, elle a toujours détesté ça. Celui-ci, elle le hait carrément et c'est de sa faute. Ca l'est toujours de toute façon. De tous les hommes de cette Terre, il a fallu que le second témoin soit James. Il a fallu qu'elle le revoit aujourd'hui, dans ce manoir alors que sa vie prenait enfin un sens. Vie pourrie qui lui en veut, c'est ce qu'elle se répète en prenant entre ses doigts sa coupe de champagne qu'elle termine d'une traite. Elle ne boit jamais Tamara. Rarement en tout cas mais ce soir, elle oublie ce principe. Elle le laisse de côté parce qu'elle a besoin d'oublier qu'elle est dans la même pièce que James. Si ça ne tenait qu'à elle, elle serait déjà partit mais elle ne peut pas faire ça à ses amis. Non elle ne peut pas fuir loin de ce manoir, ça lui ferait trop plaisir à cet homme qu'elle exècre plus que tout. Elle a le regard qui se porte sur son verre. Vide. Elle soupire, elle n’aime pas ça Tamara. Elle n’aime pas se montrer aussi vulnérable qu’à cet instant mais quelque chose lui dit que la soirée est loin d’être terminé. C’est la mi-temps de cette guerre sans fin. Ils ont arrêté de compter les points, ils ont cessés de se demander pourquoi ils font ça, pourquoi ils se livrent cette guerre. Y a-t-il un but ? Tamara n’est pas certaine. Elle a juste besoin d'extérioriser ce qu’elle ressent depuis trop longtemps. Elle lui en veut, elle n’a pas supporté la séparation et ça, il aurait bien bien du s’en douter. Après tout, ils n’auraient même pas dû se revoir ce soir. Encore un sale coup du destin. Ce destin qui s’acharne un peu plus de jour en jour à lui pourrir la vie. « Il va être l'heure de l'ouverture du bal. Si les mariés puis les témoins veulent bien rejoindre le centre de la salle. » Oh non. Ca c'est pas la bonne idée. Ca c'est pas du tout ce qui devait se passer et le regard foudroyant qu'elle adresse à cet homme ayant prononcé ces mots est bien la preuve qu'elle est loin d'adhérer à ce qu'il demande. Non, elle ne dansera pas. En tout cas pas avec James. Elle croire les bras sous sa poitrine telle une enfant boudeuse. Son regard parcourt les invités jusqu'à croiser celui de la mariée et elle la voit, désolée de ce qui se passe. Evidemment qu'elle sait pour elle et James. C'est bien ça le problème pour Tamara, elle sait, son mari aussi et ni l'un ni l'autre ne l'a prévenu. Elle aurait trouvé quelque chose pour affronter ça, elle aurait fait les choses bien mais là elle s'est retrouvée au pied du mur, sans possibilité de détour. Elle soupire une nouvelle fois et se lève. Elle est tentée de partir Tamara, elle est tentée de fuir oui, comme toujours mais elle tient le coup. La tête haute, le regard noir, les gestes légèrement embrumés par l'alcool, elle avance dans la vaste pièce sous les regards de certains convives ayant bien compris que tout n'est pas au beau fixe aujourd'hui. Elle s'approche de James, elle essaye de garder son calme, c'est pas le plus simple à faire. « Mesdemoiselles, je me vois dééééééésolée de vous priver de la présence de cet homme mais il paraît que lui et moi devons danser. » Elle exagère chacun de ses mots, un sourire angélique sur les lèvres. Elle est loin d'être un ange Tamara, il suffit de la voir se comporter pour le savoir. Elle est debout, prêt de James, ses bras croisés et elle attend. Elle attend qu'il veuille bien se lever, qu'il veuille bien faire ce qu'on leur demande parce qu'elle, elle n'a pas l'intention de s'éterniser ici, avec lui.

Codage par Magma.


 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 2935 Gallions : 863 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Will you hate me forever and ever ?
"True friends never leave you during hard times."
Juillet 1989
~ Maova ~


C
ela aurait dû être une belle journée, une très belle journée... Mais elle était gâchée par l'ombre des rancœurs et de la colère... James se demandait vraiment s'il avait fait le bon choix en acceptant d'être le témoin du marié... Il savait que Tamara serait le second. Il avait cru... Il avait cru qu'ils en seraient capables, qu'ils seraient passés au-dessus de tout ça... Mais il avait sous-estimé la colère de la jeune femme... La journée était pénible que ce soit pour l'un ou pour l'autre. James faisait un effort pour que cela ne se ressente pas sur l'humeur en générale de la fête, mais Tamara elle... Elle ne l'aidait pas vraiment. Les piques, le sarcasme, elle ne lui épargnait rien et si James était d'un tempérament habituellement calme et réfléchie, Tamara était sans doute la seule capable de le faire sortir de ses gonds en quelques minutes à peine, alors autant dire qu'après autant d'heure passé dans la même pièce, la tension était à son comble. Cela faisait quoi ? Sept ans à présent ? Il aurait cru que l'eau avait coulé sous les ponts, mais lorsqu'il croisait son regard il comprenait bien que c'était tout le contraire... C'était la première fois qu'ils se revoyaient depuis leur rupture. James avait beaucoup voyagé et était devenu un Zoomage reconnut, mais il allait finalement se poser et en septembre il commencerait à enseigner à Poudlard. Une part de lui avait hâte, une autre part de lui se demandait si les voyages ne lui manqueraient pas de trop... Un verre à la main, il discute avec d'autres invités, certains étaient des amis d'enfance qu'il n'avait pas vue depuis des années. Chaque fois que son regard se pose sur Tamara, il ne peut empêcher certaines images d'envahir son esprit... Il rêverait de pouvoir la toucher à nouveau, mais il sait que cela lui est aujourd'hui interdit... Comme quoi rien ne sert de fuir le passé, il vous rattrape toujours...

" Il va être l'heure de l'ouverture du bal. Si les mariés puis les témoins veulent bien rejoindre le centre de la salle. " James qui était en train de prendre une gorgée de champagne tout en parlant à des amis de longues dates manqua alors de s'étouffer. Il regarde alors de nouveau Tamara et se rend compte qu'elle non plus n'a pas l'air d'être au courant, alors tout comme elle son regard se pose sur les deux jeunes mariés qui avaient omis de leur parler de ce détail. Les choisir tous les deux comme témoins n’étaient déjà pas une très bonne idée de base, mais les forcer à danser ensemble ? James avait une vilaine impression de déjà vue... Elle le détestait, mais en plus il n'avait pas envie de se retrouver des années en arrière, il n'avait pas envie de revivre cela... Pas alors qu'il ne subsistait plus rien d'eux, il ne voulait pas abîmer les beaux souvenirs qu'il lui restait... Mais James était capable de jouer le jeu, ils n'avaient pas trop le choix, mais il n'était vraiment pas certain que Tamara puisse réellement prendre sur elle... Cette dernière attire ses pupilles tandis qu'elle se lève tout en venant dans sa direction. Elle avance, droite, fière, tandis que ses prunelles lancent des éclairs... Tout le monde doit bien se rendre compte que cela va mal finir non ? Et pourtant personne ne fait rien pour arrêter cette mascarade. Elle arrive à sa hauteur, il s'attend presque à tout et lorsqu'elle prend la parole il soupire, elle attend et lui prend le temps de finir son verre, du courage, oui il allait en avoir besoin alors il prenait tout ce qu'il pouvait ! Il se lève s'approche d'elle et si Tamara à envie de se donner en spectacle, ce n'était certainement pas son cas. Il lui tend alors la main.

"Ce n'est pas le moment de faire un scandale Tamara." Lâchait-il alors dans un murmure proche de son oreille afin qu'elle soit la seule à l'entendre, il s'empare alors de sa main et l'attire vers la piste de danse. "Te sens-tu capable de te tenir quelques minutes ?" Il lui lance un regard plein de défis. Il la connait, elle n'était pas à gryffondor pour rien. Elle ne pourrait pas s'empêcher de le relever n'est-ce pas ? Il l'espérait en tout cas, c'était le seul moyen qu'il lui était venu pour qu'elle reste plus ou moins tranquille. Ils arrivent milieu de la piste de danse non loin des mariés. Son regard happe le sien et la musique se met en marche, une valse évidemment, il tend alors son autre main, afin qu'elle mette la sienne dedans la sienne dedans. Tandis que l'autre glisse sur sa hanche jusqu'à trouver sa place... "Prête ?" De toute façon elle n'avait plus tellement le choix, elle ne devait pas le faire pour lui, même pas pour elle, juste pour eux, pour les mariés qui les avaient choisis tous les deux pour être leurs témoins, pour eux qui pour une raison que James ignorait avait choisi de placé leur confiance entre les deux anciens amants...

(c) Emi.



Revenir en haut Aller en bas
Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 22 Parchemins : 1962 Gallions : 2452 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche


James & Tamara

Will you hate me forever and ever ?


It’s hard to forget someone who gave you so much to remember.

Elle déteste cette journée. Elle déteste ce mariage. Elle le déteste lui. Simple. Au départ, elle était heureuse d'être le témoin de de sa meilleure amie. Elle était fière de pouvoir l'accompagner dans ce jour censé être le plus beau de sa vie. Elle avait juste pas prévu le problème ex dans l'équation. Des mois, des années qu'elle essaye d'oublier James. Elle cherche à passer à autres choses, de voir son avenir sans lui mais non. Il est un fantôme qui la hante continuellement sans pouvoir rien y faire. Elle déteste ça Tamara cette sensation de dépendance, elle qui se croyait si forte. Pendant longtemps, elle a essayé de se convaincre qu'elle n'avait besoin de personne, surtout pas de lui. Mais tout ça a volé en éclat dès lors que son regard s'est posé sur lui. Elle aimerait le détester, elle chercher à le faire mais c'est sans compter sur ses sentiments pour lui toujours bien trop présents. Elle est faible, elle se déteste pour ça et maintenant, elle est face au mur, à devoir danser avec lui sans en avoir l'envie. Non elle ne veut pas, elle a peur de se retrouver dans ses bras, de ce que ça pourrait produire chez elle. Revenir des années en arrière n'est pas une bonne chose, rester à ce mariage non plus d'ailleurs mais elle n'arrive pas à se résoudre à quitter les lieux. Non au contraire, elle termine son verre, se lève pour le rejoindre. Il y a l'étincelle de la mauvaise idée qui brille dans son regard, elle sait qu'elle s'apprête à faire une connerie Tamara et pourtant, elle n'arrive pas à revenir en arrière. Elle est pas capable de rebrousser chemin. La provocation, toujours et encore. Elle sait pas d'où ça vient, elle n'était pas comme ça avant. Avant. Ca lui semble vaste et loin à la jeune femme. On dirait qu'elle parle d'une autre époque, d'un autre monde et ça semble tellement étrange avec du recul. Parce que le problème de Tamara, c'est qu'elle aimera toujours cet homme qui a été son premier amour. Il ne peut pas en être autrement, elle l'a bien compris même si elle déteste cette sensation de dépendance. La sensation qu'elle est sur le point de faire la connerie de sa vie à peine les mots sont-ils prononcés. Elle a bu, elle n'est pourtant pas ivre au point de ne pas maîtriser chacun de ses gestes, chacun de ses mots. Non elle sait bien ce qu'elle dit et fait Tamara, tout pour l'agacer car se donner en spectacle n'est pas ce qu'il affectionne le plus. Elle n'aime pas son regard. Ou au contraire, elle l'adore, beaucoup trop et c'est ce qui la fait le détester encore plus. Il a beaucoup trop de pouvoir sur elle pour que ça soit anodin."Ce n'est pas le moment de faire un scandale Tamara." Il murmure à son oreille, la fait frissonner par de simple mot, par un simple souffle qui s'échoue contre sa peau. Morgane qu'elle le hait cet homme, elle le hait d'avoir cette emprise incontrôlable sur elle. "Te sens-tu capable de te tenir quelques minutes ?" Et aussitôt qu'elle entend ses mots, elle relève son regard brillant dans le sien. Sur ses lèvres, un sourire en coin, le regard toujours aussi joueur. Elle sait pas ce qu'elle fait, où elle va mais c'est ce qu'il y a de bien aussi, elle n'a pas besoin de se poser de question. Elle sait pas quoi faire pour le moment mais sa main est dans celle de James et elle n'a plus le choix. Elle doit danser, avec lui. Sa seconde main, la libre se glisse dans le creux de ses reins pour la rapprocher de lui et un peu trop soudainement, elle grimace. C'est surjoué, il le verra sans doutes, ça n'a pas d'importance. "Prête ?" Elle reste convaincue que c'est une mauvaise idée et pourtant, elle hoche la tête en signe de oui. La musique démarre, il la guide, l'entraîne à danser. Ca l'a ramène à leur adolescence, ça lui rappelle ces danses au bal de Noël de l'école. C'est des souvenirs qu'elle aimerait oublier, elle en est pas capable. Non Tamara, elle a juste envie de baisser la tête, de la poser sur le torse de James pour ne plus bouger. Elle sait qu'elle sourirait, elle aimerait ça plus que tout mais elle n'a pas le droit. Plus en tout cas. Alors elle opte pour la solution de facilité pour lui parler, cette provocation si improbable, qui ne lui ressemble pas du tout. « Me tenir quelques minutes tu disais ? Je ne sais pas, tu es capable de ne pas hurler si je te marche sur le pied parce que ta main est beaucoup trop basse ? » Et elle allie le geste à la parole en venant lui marcher sur le pied de son talon, faisant bien exprès de sourire. Ca fait du bien, ça libère aussi. Après ça, elle peut lâcher sa main pour faire volte face et s'éloigner, retourner vers le buffet et récupérer une nouvelle coupe de champagne qui lui fera le plus grand bien.

Codage par Magma.


 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 2935 Gallions : 863 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Will you hate me forever and ever ?
"True friends never leave you during hard times."
Juillet 1989
~ Maova ~


J
ames le sentait, c'était une mauvaise idée cette danse et pour beaucoup de raison. Déjà parce qu'à peine ils s'étaient touchés que cela le ramenait des années en arrières. Cela réveillait des souvenirs éteints au plus profond de lui-même. Sa main dans la sienne, l'autre sur ses reins et la danse... Il y avait eu un éclat particulier dans le regard de la jeune femme qui le poussait à se méfier. Il l'avait provoqué et quelque part il savait que le retour du bâton devait ne pas être très loin. Cependant il espérait qu'elle ne gâcherait pas ce moment, celui des mariés, de leur première danse, peu importe les rancœurs et sa colère... James fait de son mieux, il valse et conduit la femme qu'il tient entre ses mais comme il l'avait toujours fait à l'époque, cela perturbe, il a presque envie de se pencher pour sentir son odeur... Se serait si simple de se laisser juste aller cette fois encore. Sa grimace, il n'y a pas cru une seule seconde, tout simplement parce qu'il sait ce qu'elle ressent véritablement, ils ont beau la combattre, une force les pouces encore et toujours l'un vers l'autre, se frisson, il n'est pas le seul à en être envahi, mais aucun des deux ne montrent quoique ce soit. La musique avance, les secondes défilent et oui James il peut l'avouer il y a presque cru, il a presque cru que cela allait se passer sans accrochage, après tout il ne restait quasiment plus rien, elle n'aurait eu plus qu’à partir et à  finir la soirée dans son coin et lui aurait fait de même n'est-ce pas ? Cela aurait été tellement plus simple... Pour lui en tout cas... Mais non elle ne l'avait pas décidé ainsi...

A peine eu-t-elle reprit la parole et James eu le temps de comprendre ses mots qu'elle alliait l'un à l'autre et venait broyer les doigts de pied de James avec son talon. James reste alors stoïque, il ne montre rien et serre les dents afin d'encaisser, mais soyons honnête c'était ultra douloureux. Sa main n'était pas trop basse, ils le savaient tous les deux. James était quelqu'un qui restait très gentleman, très correct et jamais il ne se serait permis un tel geste, pas même avec elle, surtout pas avec elle... Son regard lui lance des éclairs tandis que fière d'elle et tout sourire elle le laissait tout simplement planté là. Il reste alors con pendant quelques secondes avant de réagir, de la glace, oui il lui fallait de la glace. La tête haute lui aussi, il ne montre rien et se dirige vers les cuisines. Son pied est resté dans la glace un bon moment avant qu'il ne puisse se relever et retourner avec les invités. Pourquoi restait-il silencieux ? Pourquoi ne se vengeait-il pas ? Parce qu'il n'était pas ainsi James et pire, il sait très bien qu'il le méritait, il savait bien combien il l'avait fait souffrir, même s'il espérait pour elle qu'un jour la douleur s'amenuise... Durant le reste de la soirée, il s'est contenté d'essayer d'éviter Tamara ce qui évidemment se révélait impossible... Partout où il posait les yeux, elle se trouvait là. Il croisait son regard ou alors la trouvait sur son chemin... A croire que quelque part elle aussi elle le cherchait sans le vouloir et encore moins vouloir l'admettre...

ϞϞϞ

Ce n'est que plusieurs heures plus tard qu'il décidait qu'il était temps de mettre les points sur les i, après quelques verres d'alcool en plus, après d'autres regards échangés, après l'avoir vue quitter la fête pour rejoindre les chambres... SA chambre... Sans doute était-ce une mauvaise idée, sans doute ne savait-il pas réellement ce qu'il faisait au fond... Ou peut-être que si ? La vérité était qu'il ne pouvait pas simplement faire comme si de rien n'était... Il avait cru que ce serait simple, ou que du moins ils pouvaient le faire, passer cette soirée comme si ce qui s'est passé entre eux n'était rien, comme s'il ne lui avait pas brisé le cœur, comme si lui ne ressentait plus rien... Dans ses mains, deux coupes et il avance tout en se disant qu'il ne devrait pas. Ill est rare que James s'impose, il est rare qu'il décide des choses en générale il laisse les choses lui arriver, mais il ne va pas bousculer le destin... Ce soir pourtant il frappe à sa porte... Lorsque cette dernière s'ouvre, il montre les deux coupes qu'il tient dans ses mains.

"M'écraser les pieds n'était pas très gentil." Lâchait-il alors tandis qu'à son tour un éclat particulier brille dans son regard. "Mais je l'avais peut-être un peu mérité..." Ajoutait-il un instant. "Que dirais-tu..." Commençait-il tandis que son regard ne put s'empêcher de glisser tout le long de son corps, il ne poursuit sa phrase qu'une fois que ses prunelles retombent dans les siennes. "D'une trêve..." Il laisse ses mots venir courir sur la douceur de sa peau, non ses intentions n'étaient pas vraiment honnêtes, son regard ne la trompe pas, si elle le laissait entrer dans cette chambre se serait en parfaite connaissance de cause... Il lui tendait alors l'une des flûtes dans sa main, tandis qu'un léger sourire prenait place sur ses lèvres...

(c) Emi.



Revenir en haut Aller en bas
Tamara N. Sokolova
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Directrice de Gryffondor et Professeur d'astronomie
Célébrité : Jenna-Louise Coleman
Pseudo : Marie / LittleJuice Âge : 22 Parchemins : 1962 Gallions : 2452 Date d'inscription : 28/03/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1548-tamara-mon-frere-a-divorce-d-av http://www.mumblemumps.com/t1573-tamara-i-m-just-a-little-girl-in-a-woman-body http://www.mumblemumps.com/t2388-journal-d-une-peluche


James & Tamara

Will you hate me forever and ever ?


It’s hard to forget someone who gave you so much to remember.

Une mauvaise idée. Elle savait bien que ce mariage était une mauvaise idée et pourtant elle est restée pour leur faire plaisir, parce qu’elle savait qu’ils y tenaient. Maintenant, elle regrette. Elle l’a regardé toute la soirée. Pendant des heures elle l’a observé et sur ses lèvres, elle avait son sourire. Fière. C’est un fait, elle l’est, elle ne l’a jamais autant été. C’était totalement immature comme comportement qu’elle a eu à son égard mais ça fait tellement de bien qu’elle n’est pas capable de le regretter. Demain peut-être, quand elle n’aura plus d’alcool dans le sang, c’est à voir. Là, elle est juste heureuse d’avoir quelques heures de répit, elle est juste contente d’enfin pousser la porte de sa chambre sans autres soucis que d’enfin retirer ses talons, les pinces de ses cheveux et cette foutue robe qui la serre beaucoup trop. Avoir l’air classe, un minimum en tout cas, c’est beaucoup trop d’effort et elle n’est pas du tout pressé de remettre ça. Sur son lit, elle fait tomber le petit sac qu’elle a eu avec elle pour la soirée. Elle se sent libérée d’un poids. Ses chaussures trouvent un coin de la pièce, elle aurait bien le temps de les ranger plus tard, quand l’envie lui prendra. Elle ne désire qu’une chose, se coucher, dormir, oublier. Oublier qu’il n’est qu’à quelques pas d’elle, qu’elle pourrait peut-être le rejoindre et lui dire le fond de sa pensée, lui faire comprendre que non, elle ne lui a jamais pardonné ce qu’il lui a fait et que ce n’est pas prêt d’arriver. Mais elle n’a pas le temps de penser plus longtemps à ça. On frappe à sa porte, elle n’attend personne, encore moins à une heure aussi avancée de la nuit alors que les trois quarts des convives sont rentrés chez eux ou sont encore en train de profiter de la soirée. Elle soupire, elle lève les yeux au ciel et oubliant son envie première de se déshabiller et se glisser dans son lit sans se soucier de cette personne derrière la porte, elle va ouvrir. Le regret. Il est visible sur les traits de son visage. Elle aurait dû suivre son envie première et ne pas y aller car il est devant elle James. Il est là où il ne devrait pas être. Il a dans ses mains deux coupes de champagnes qu’il lui montre et elle, elle garde ce visage impassible. Elle ne veut rien ressentir, ne rien penser non plus et si elle n’avait pas une si bonne éducation, sans doutes qu’elle aurait refermé la porte sans lui accorder un regard de plus. "M'écraser les pieds n'était pas très gentil." Elle ne réagit pas, ça ne l'atteint pas ce qu’il peut penser du comportement qu’elle a eu envers lui. Tout ce qu’elle garde à l’esprit, c’est que ça lui a fait un bien fou de le faire, c’est le plus important. "Mais je l'avais peut-être un peu mérité..." La première réaction, un sourire. « Enfin tu l’admets. Dois-je crier au miracle ? » La porte n’est que légèrement entrebâillé, juste assez pour laisser passer de la lumière, passer pour qu’il voit l’intérieur de sa chambre. « Que veux-tu James ? » S’il est ici, c’est qu’il a une bonne raison, elle en est certaine et c’est tout ce qu’elle demande. Ca fait longtemps qu’ils ne se sont pas retrouvés seuls ainsi. Ca fait longtemps qu’ils n’ont pas pu parler ou simplement profiter de la présence l’un de l’autre. C’est trop tard pour ça, elle s’est fait une raison, ça n’explique pourtant pas ce qu’il lui veut. "Que dirais-tu..." Elle le voit son regard couler sur elle. Elle voit ce qu’il cherche à faire et elle ne fait rien contre ça. A quoi bon, c’est trop tard maintenant. "D'une trêve..." Elle regard la flûte de champagne qui lui est tendue, le regard s’attarde sur ses mains qu’elle n’a plus senti sur elle depuis trop longtemps et son regard retrouve le sien, un sourire qui vient faire écho à celui de l’homme qui fut par le passé son amant. « Une trêve ? Qu’est-ce que j’y gagne à faire une trêve avec toi ? » Mais déjà, elle se saisit du verre entre ses doigts et ouvre la porte en grand. Elle ne le dira pas à voix haute Tamara mais qu’il soit là lui fait plaisir. Elle s’éloigne à petit pas, la flûte est portée à ses lèvres et elle finit par la déposer sur un meuble quand elle se rapproche de la fenêtre. Ses doigts passent dans ses cheveux et elle retire quelques épingles pour laisser ses cheveux se défaire. Elle se sent bien, elle se sent mieux comme ça. « Oh… et ferme la porte derrière toi. » Il ne le verra pas ce sourire qu’elle a sur les lèvres et pourtant, il est bien là, bien présent alors qu’elle retire la ceinture de sa robe qu’elle laisse choir sur une chaise non loin de là fenêtre. C’est là, elle seulement là qu’elle se retourne pour lui faire face et le regarder avec attention. « Je n’ai pas grand chose à t’offrir tu sais. Je n’ai pas grand chose pour toi James. » Elle lui dit en faisant quelques pas jusqu’à lui, son regard rivé dans le sien. Elle ne sait pas vraiment à quel jeu elle joue, elle sait juste qu’il est dangereux, que ça n’est pas une bonne idée et pourtant, la tentation est bien trop forte pour lutter contre cette envie grandissante en elle. La faute à l’alcool, c’est ce qu’elle se dira demain matin, quand elle regrettera. Devant lui, elle se retourne pour finalement placer ses cheveux sur une seule de ses épaules. « Tu m’aides ? » Elle parle là de la fermeture éclair de sa robe, dans son dos.

Codage par Magma.


 
Sometimes, the hardest thing and the right thing are the same ♡
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 2935 Gallions : 863 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Will you hate me forever and ever ?
"True friends never leave you during hard times."
Juillet 1989
~ Maova ~


D
e toutes les erreurs qu'un homme pouvait faire... Est-ce que celle que James allait commettre allait être la pire ? Seul l'avenir le leur dirait... C'était une mauvaise idée, il le savait et pourtant il était là sur le pas de sa porte... Parce que malgré tout ce qui a pu se passer, malgré sa colère, il y avait quelque chose entre eux... Quelque chose qui n'était pas fini et ça elle devait le savoir autant que lui... Sinon pourquoi est-ce que l'air devenait aussi irrespirable lorsque les deux êtres se trouvaient dans une même pièce entourée de monde ? Pourquoi lui en vouloir à ce point ? Pourquoi est-ce que James n'arrive jamais à être indifférent lorsqu'il la regarde ? Les années étaient passés, mais entre eux rien n'avait jamais été réglé... Ils devaient se faire une raison... Pourtant il est bien là James, sur le pas de sa porte, il a frappé et elle est venue lui ouvrir... Sans doute sa plus grosse erreur à elle aussi vue le regard qu'elle lui lançait alors... Pourtant cela ne décourageait pas le français qui était bel et bien venue la retrouver avec une idée en tête... S'expliquer ! Mais elle lui avait ouvert la porte, son regard était tombé dans le sien et ses pensées avaient très vite dérivées... Il le connait son air impassible, parce qu'il a le même, ils étaient tous les deux forts à ce petit jeu-là, James l'était sans doute un peu plus ? Il ne lui suffit que de deux phrases pour dérider la jolie russe.

"Je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de l'admettre plus tôt si je me souviens bien." Lui rappelait-il avant de laisser lui aussi un petit sourire en coin naitre sur son visage... Ils ne s'étaient pas quittés en bon terme, Tamara l'avait très mal pris et ce n'était pas comme si James avait vraiment pu s'expliquer à distance... Il n'y avait jamais vraiment eu de réelles discussion depuis... Et puis elle lui demande ce qu'il veut, n'est-ce pas si simple finalement ? Son regard ne trahit-il pas ses pensées ? Le champagne... Etait-il réellement venu simplement pour discuter ? Le James rationnel sans doute... Mais inconsciemment, il savait qu'il venait chercher autre chose... Il avait passé la soirée à la dévisagée... La soirée à repenser à ce qu'ils étaient avant... Il était certains d'une chose, il ne voulait pas finir la soirée seul dans sa chambre et il était quasiment sûr qu'elle non plus ne le voulait pas dans le fond... Alors il se montre honnête, tout en subtilité mais lui fait tout de même comprendre le message... Elle pourrait l'envoyer sur les roses sans doute que c'était ce qui était préférable de faire d'ailleurs n'est-ce pas ? Si elle était autant en colère contre lui... Sauf que James avait lu dans le regard de la jolie slave, cette même envie brûlante au fond de ses entrailles... Un sourire, une question, mais James comprend alors qu'il n'a pas besoin d'y répondre lorsqu'il voit la porte s'ouvrir d'avantage et qu'elle s'éloigne par la suite afin de le laisser entrer... Elle devait avoir trouvé ce qu'elle y gagnait n'est-ce pas ? Sans doute la même chose que lui... Même si cela n'était raisonnable ni pour l'un, ni pour l'autre... Il la suit, porte la flûte à ses lèvres lui aussi tandis que son regard qui s'assombrit déjà du désir en train de naitre en lui ne peut s'empêcher de suivre ses courbes fines et délicates qu'il ne connaissait que trop bien... Son regard brûle lorsqu'il la regarde défaire les épingles qu'il rêve lui-même d'enlever. Elle le sort de sa rêverie au moment où elle lui demande de fermer la porte, ce qu'il fait dans la seconde qui suit sans jamais la perdre un seul instant du regard. Posant sa flûte non loin de la sienne tandis qu'elle défait la ceinture de sa robe, elle ne compte pas faire tout le travail elle-même n'est-ce pas ?

"Je ne te demande rien Tamara... Une nuit..." Lâchait-il dans un murmure tendre... Non il n'oserait pas lui demander quoique ce soit, pas après la manière dont lui-même l'avait traitée. Comment pourrait-il ? C'était déjà presque un miracle qu'elle lui ai ouvert la porte ce soir et lui ai permis d'entrer tout en sachant ses intentions... C'était aussi un miracle que son désir soit partagé... Quoi demander de plus si ce n'était de profiter de cette nuit ? Elle s’approche et il continue de suivre sa démarche féminine, il aimait déjà bien cette robe, mais encore plus maintenant qu'il sait qu'il va pouvoir la lui retirer... A sa demande, James sait qu'à partir du moment où il aura posé ses mains sur elle, ils seront alors perdus à jamais... Sa main tremble un instant... C'était une chose de se rappeler de la douceur de sa peau, s'en était une autre de pouvoir la toucher encore une fois... La tension est palpable, le souffle de James se faufile sur la nuque de la jeune femme, sa main frôle sa peau en attrapant la fermeture... Il glisse alors tandis qu'en descendant cette dernière, son index frôle de nouveau sa peau sur tout le long... Il pourrait s'arrêter là... Il pourrait... Mais la vérité c'est qu'aucun des deux n'en a envie... Alors sans défaire la robe, sa main s'invite et remonte lentement dans le sens inverse, appuyant doucement au départ, puis de plus en plus jusqu'en haut venant par la suite s'enrouler autour de sa nuque... Il s'approche alors, venant mettre son nez contre cette dernière, se faufilant à travers ses cheveux jusqu'à son oreille...

"Tamara..." Susurre-t-il alors... Elle le rendait toujours aussi fou, cela n'avait pas changé après toutes ses années, la magie restait la même... Doucement, il fait ce dont il avait envie depuis tout à l'heure et venait enlever les pinces qui restaient dans ses cheveux, faisant descendre les mèches peu à peu tandis que l'odeur de la jeune femme s'emparait de lui toujours un peu plus... Ses mains frôles alors ses épaules cherchant à lui arracher quelques frissons. Si elle savait le genre d'image qui lui passait en tête, cela ne ressemblait plus au jeune James toujours attentionné qu'elle avait connu... Mais il se contenait, parce que le français était un gentleman avant tout. Il rajoute tout de même... "Je crois que j'en ai eu envie, dès la première seconde où je t'ai vue aujourd'hui..." Sa voix est rauque remplie d'un désir qu'il ne peu plus cacher. Ce serait mentir que de lui cacher l'effet qu'elle lui fait. Un part de lui est impatiente, l'autre veut prendre son temps, parce que quoiqu'il se passe cette nuit, tous les deux savent que se sera la dernière...


(c) Emi.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Will you hate me forever and ever ? - James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» [TUTO] Deviantart
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: