Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Battle cry ☆ Eliya

Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 18 Parchemins : 1599 Gallions : 289 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

♛ Battle cry
Just one more time before I go. I'll let you know. That all this time I've been afraid. Wouldn't let it show. Nobody can save me now, no. Nobody can save me now - @Eliael Xanielov

▼▲▼

Il était rare qu'elle s'y rendît en pleine semaine. Ça lui arrivait parfois, quand elle avait juste envie de sortir un peu. Finalement Eliael n'avait rien d'un monstre, au contraire, il était même plutôt sympathique et agréable. Elle avait appris à ne pas trop se fier aux apparences, elle continuait d'être méfiante tout en ayant légèrement baissé sa garde. Ils s'entendaient bien à vrai dire, et si Zirwya n'avait jamais su qu'il venait tout droit de prison, elle n'aurait jamais pu s'en douter tant il avait de valeurs, de courtoisie et de principes. Elle savait pourtant qu'à chaque fois qu'elle allait chez lui, elle s'exposait à de nouveaux flashs. Ça lui était déjà arrivé, très peu, mais assez pour qu'elle ait cette horrible sensation, tiraillée entre l'envie d'en savoir plus, et celui de se préserver de la terrible vérité. Ce soir, c'était un peu différent, il lui avait proposé de venir prendre le dîner avec lui, en plein milieu de la semaine, ça lui ferait une sorte de coupure avait-il dit ; elle le pensait aussi. Elle tentait de ne pas voir ça comme un rendez-vous galant, c'était souvent ce à quoi on pensait quand un homme invitait une femme pour une soirée. Elle savait bien - elle espérait - qu'il n'y avait rien de ce type entre eux. Elle ne pouvait pas cacher qu'il avait un physique attirant, qu'il était même tout à fait son genre, mais le passé qui les liait empêchait que la ligne fût franchie. Ce n'était pas pour ça qu'elle avait fait en sorte qu'il fût ici, elle avait un but à garder en tête, et il fallait qu'elle empêchât Eliael de la détourner de ses desseins. Elle se méfiait des Hommes, avec un grand H : elle avait perdu foi en ceux en qui, pourtant, elle avait autrefois nourri de grands espoirs. Zirwya prit donc le chemin pour Pré-au-lard. En arrivant devant chez lui, elle aperçut de la lumière de la fenêtre. Le froid la prenait toujours à la gorge, mais elle était couverte cette fois-ci. Elle n'avait de cesse de se rappeler le jour où elle était venue ici pour la première fois, il y avait environ un mois, dévêtue de ces grosses couches de vêtements qui l'entouraient aujourd'hui, paniquée, cassée de l'intérieur. Les choses allaient mieux, mais elle espérait tout de même obtenir cette autorisation. Elle ignorait si elle se sentait prête à voir Eliael davantage, et par davantage elle entendait tous les jours et toutes les heures de la journée. Rien pourtant ne semblait être pire que Poudlard, et elle ferait tout ce qu'elle pouvait pour s'habituer à lui, si tel était le prix à payer pour un peu de répit. D'ailleurs, l'habitude se prendrait rapidement, elle en était persuadée.

Eliael lui ouvrit et elle pénétra dans sa petite maison. La chaleur la revigora. Tandis qu'elle enlevait son écharpe, ses gants, son manteau, elle observa la table. Il ne semblait pas y avoir de décoration notoire, pas de fleurs, pas de bougie si ce n'étaient les chandelles habituelles qui éclairaient l'habitacle. Pas de rendez-vous galant en perspective, la voilà qui était rassurée. Elle commençait à se faire au lieux, à y avoir ses habitudes. Elle lança un large sourire à Eliael, preuve qu'elle était devenue radicalement moins hostile à son égard. Autrement, elle n'aurait jamais accepté de venir manger ici ce soir. La plupart du temps, il arrivait toujours à lui changer les idées, à parler de tout et de rien mais pas d'actualité, pas de ce qu'il se passait à Poudlard, Pré-au-lard ou dans le monde. Il évitait les sujets sensibles et elle lui en était gré. Alors Zirwya, comme si elle faisait presque partie de la maison, se dirigea automatiquement vers la cuisine. « Je peux t'aider à quoi que ce soit ou tout est prêt ? » Son ventre était sur le point de gargouiller, elle avait extrêmement faim. Elle se pencha au-dessus du gros chaudron qui était en train de chauffer, l'odeur lui chatouillait agréablement les narines. Au même moment, Eliael sembla vouloir attraper un objet à côté, la frôlant à peine au passage. Un tressaillement se fit ressentir dans le haut de son corps. Elle n'était toujours pas habituée à ça, la proximité. La vie à deux. Les limites étaient minces, trop minces. Et dans sa tête tout était confus, trop confus. Elle remua légèrement le potage et s'éloigna des marmites. « En tout cas c'est gentil d'avoir proposé de faire quelque chose ce soir. C'était la folie aujourd'hui, tout le monde était agité, je ne sais pas pourquoi. Et le nombre d'élèves qu'on a dû soigner parce qu'ils avaient avalé de l'amortentia, tu n'imagines pas ! Je me demande si un élève n'a pas essayé d'en concocter à l'insu des professeurs et n'a pas tenté de faire boire ça à ses camarades. » Ils en voyaient des vertes et des pas mûres parfois. La joie des accès d'absurdité des adolescents.

CODAGE PAR AMATIS




- a magic world in my baby's arms -

Revenir en haut Aller en bas
 
Battle cry ☆ Eliya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warhammer Battle
» contenue de la boite :Battle for Black Reach.
» gobelins battle = grot's 40k ?
» Battle of kyuden Tanbo
» Cypher's sisters of battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Hogsmeade :: Wizard's houses-
Sauter vers: