Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Merry Christmas ~ Ft. Freya

Alexandra L. Dashkova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : septième année
Célébrité : India Eisley
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2053 Gallions : 1048 Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t729-alexandra-dashkova-les-monstres- http://www.mumblemumps.com/t736-alexandra-dashkova-titre-a-venir http://www.mumblemumps.com/t1959-alexandra-dashkova-letters-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Merry Christmas
« Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer le sapin, c'est d'être tous réunis. »
24 Décembre 2000
~ Freya & Lou ~


L
e vingt-quatre décembre... Cette date avait un double sens pour la russe. Il y a tout d'abord Noël évidemment, cela allait être la seconde fois qu'elle le passait loin de chez elle. Elle se sentait donc toute nostalgique, sa mère lui manquait vraiment elle donnerait n'importe quoi pour pouvoir la voir. Et puis il y avait bien entendu son anniversaire. Elle avait reçu une lettre et un cadeau de sa mère et celui lui avait un peu réchauffé le cœur, mais lui rappelait combien cette dernière se trouvait loin d'elle... Elle soupire un instant tandis qu'elle se trouve devant le miroir de son dortoir. Ce soir, elle passait la soirée en compagnie de Freya, pas grand-chose de prévue, juste une soirée avec sa meilleure amie. Son cœur bien entendu était lourd, pour toutes les personnes qui lui étaient cher et ne pouvait être là. Kamen, Andreï... Eux qui auraient loupés cet évènement pour rien au monde. Elle s'est fait jolie pour l'occasion et elle se force à faire apparaitre un sourire. Elle était beaucoup moins malheureuse que l'année d'avant, mais les conditions faisaient qu'elle ne pouvait tout simplement pas juste sourire et se sentir bien. Elle savait que pour Freya c'était plus ou moins la même chose, car si aujourd’hui c’était l'anniversaire de naissance de Lou, elle savait aussi qu'ils avaient perdu quelqu'un l'année passer, quelqu'un qui comptait pour la famille Yordanov, pour elle, pour Freya... C'était à sa mort que tous les problèmes de Lou avaient vu le jour... Aujourd'hui elle remontait seulement la pente après avoir touché le fond plus d'une fois.

Vêtue d'une petite robe noir, scintillante au niveau de la ceinture, lui arrivant à ses genoux, elle prit un petit châle autour de ses épaules pour ne pas avoir froid. Ses cheveux remontés en une queue de cheval assez haute, elle avait laissé deux petites mèches de chaque côté de son visage. Son cœur se serrait en pensant que Kamen ne la verrait pas habillée ainsi. Elle n'avait pas fait dans l'extravagance non plus. Le but était de passé une bonne soirée en compagnie de Freya et surtout, uniquement que toutes les deux, la tâche ardue allait donc être de fausser compagnie aux aurors dans le château. Sa cape de sorcière par-dessus ses vêtements, sa baguette et enfin un sac sans fond dans lequel elle avait mis tout ce dont elles auraient besoin ainsi que le cadeau qu'elle avait prévu pour la jolie Silaïeva. Elles avaient rendez-vous tout en haut de la tour d'astronomie, passer noël sous les étoiles avaient pris un nouveau sens pour les deux jeunes femmes et c'était là qu’elles désiraient être. Lou se fait discrète ce qui n'est pas bien difficile, elle n'est pas la plus voyante dans l'école, elle sait très bien se faire oublier.  Deux, trois petits coups de malice et voilà qu'elle grimpait déjà doucement l'escalier qui allait la mener en haut de cette tour. Elle est la première arrivée et elle ne perd pas une seule seconde avant d'ouvrir son sac. Elle en sort alors un plaid, qu'elle installe par terre. Sort tout un tas de cochonnerie à manger, qu'est-ce que serait noël sans quelques chocogrenouilles, des patacitrouille ou encore des plumes en sucre ? Il y a aussi de quoi boire et jamais elle n'avouera où est-ce qu'elle a réussi à se dégoter une bouteille de vodka ! Elle en rougirait sûrement... Elle prend soin alors de laisser son cadeau dans le sac. Sur l'un des murets de la tour, elle installe une ou deux bougies allumées avec sa baguette.

Cela pourrait presque ressembler à un rendez-vous romantique, mais à vrai dire c'était surtout pour des raisons de pratique puisqu'il faisait nuit et puis il n'y avait rien de cela entre elle deux. Une fois que tout était prêt, Lou se tournait vers le ciel, l'air était frais en ce mois de décembre et elle ramenait les pans de son châle vers elle. Il leur suffirait que d'un petit sortilège pour garder l'endroit au chaud, afin de profiter de la vue sans subir le froid glacial de l'hiver. Les deux jeunes femmes étaient habituées à de très basse température en Russie, mais ainsi vêtue pas mal de monde aurait sans doute froid à sa place. Le regard perdu dans les étoiles, elle se dit que l'une d'elle est sans doute Zahari et plein d'autres représentent peut-être sa famille ? Elle ne les a quasiment pas connus, pourtant ils ne cessent de lui manquer... Ce soir, elle allait boire pour eux et pour sa mère qui lui manquait tant !
(c) Emi.


« Loumen »
So much life in those open eyes, so much depth, you look for the light, but when your wounds open, you will cry, you’ll cry out now and you’ll question why, i can see a rainbow, in your tears as they fall on down, i can see your soul grow, through the pain as they hit the ground
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Freya Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor ● Sixième année
Célébrité : Magdalena Zalejska
Pseudo : Scarredjaw Âge : 24 Parchemins : 564 Gallions : 1836 Date d'inscription : 10/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

M E R R Y               C H R I S T M A S                 (      L O U         )LA - TOUR - D'ASTRONOMIE



Poudlard. C’est ici qu’un des plus beaux génies des temps modernes a été persécuté, trahi, calomnié et méconnu jusqu’à ce qu’il disparaisse et que son âme devienne immortelle. Freya pourrait vous relire les pages sublimes de sa vie dans la prise où Zahari a expié pendant tant d’années le tort d’être un enfant illégitime et le malheur d’avoir été aimé. Freya emportait toujours avec elle un fragment de la pierre sur laquelle cette tête puissante c’était de nombreuses fois reposer de la folie. Quel beau livre on ferait avec cette existence glorieuse et tourmentée. Si jamais j’avais quelques années de calme je l’entreprendrai, ne fût-ce que pour retracer le néant des affections terrestres et le vide de toutes les grandeurs enviées. Un an se seront bientôt écoulés, et cette grande mémoire était encore vivante dans les lieux où celui qui l’a laissée après lui avait subi tant de dommages. Il avait cru à l’amitié des hommes, à l’amour des femmes, à la gloire, à l’expiation, et tous ses rêves commencés dans ce palais sombre se sont achevés dans le froid et le cachot ! Freya connaissait par cœur les détails de cette vie comme si elle s’était éteinte hier. C’est la sensation qu’elle ressentait. Jamais elle n’oublierait. Elle retrouvait encore son souvenir à Poudlard, qui fut la dernière station de son douloureux pèlerinage, et le lac était devenu son lieu de méditation où la tardive justice divine vint déposer le laurier qu’elle avait refusé à son front. Un jour, tout s’arrangerait. Peut-être pas aujourd’hui. Et pourquoi pas demain ?

Un an. Freya avait tenté de prendre du recul. Mais ses derniers mois, l’âme de lionne avait subi beaucoup trop d’outrages. Il y avait eu Oktavia, puis Dimitri. Sans parler d’elle-même. Les choses lui paraissaient bien plus compliquées qu’à Durmstrang. Elle en viendrait presqu’à regretter l’ancienne école. Cette école froide, étriqué et sans âme. Son enfer personnel. Les jours, les nuits se sont succédaient, toutes d’angoisse et de fièvre, sans apporter à sa lèvre flétrie un peu d’espoir. Une prison glaciale, dont les fers lui étreignaient le cœur. Poudlard correspondait à la même description. A Durmstrang, sa liberté d’expression avait été bafouée, mais ici sa liberté de mouvement et de réflexion était complètement annihilée. C’était l’Ecosse qui lui avait pris sa sœur, pas quelqu’un d’autre. Freya n’avait jamais autant souffert ici qu’en Russie. Sa terre natale lui manquait… L’intensité du froid hivernal russe dénué le moral de la Slave. Globalement, Freya souffrait de ses conditions de vie actuelles. Sa peine et sa douleur étaient constamment constantes… La seule chose qui pouvait la conforter que Poudlard était bonne pour elle se contenait dans son éloignement avec ses géniteurs. C’était le seul avantage à l’épidémie. Le reste était merdique.

Poudlard n’était franchement pas le meilleur endroit pour se remettre d’un deuil. Est-ce qu’il y en avait un d’ailleurs ? Une plage en bord de mer peut-être… Ou un désert bien ensablé ! Super blague… Ou pas. Arrêtons de déprimer. Le vingt-quatre décembre ne marquait pas que l’anniversaire de la mort de Zahari, bien au contraire… Cette date était loin d’être l’accomplissement d’un foutu châtiment divin bien déprimant. Non. Elle représentait l’avenir, l’espérance et surtout l’espoir. Au quotidien, et particulièrement aujourd’hui : Lou représentait tout cela. En ce fameux soit, elle était la seule raison qui fasse que Freya tenait encore sur ses jambes. Si elle n’avait pas été là, la Slave serait sans doute dans un fossé ivre à pleurer toutes les larmes de son corps. Et à cet instant, Lou était la personne la plus importante à ses yeux. Elle était là, elle, bien vivante. Ce sont ceux qui restent qui souffrent. Les morts s’en foutent, eux. Ils se font la malle, et le reste ne semblait plus avoir d’importance. C’était pour Lou que Freya escaladait la Tour d’Astronomie. Elle était tellement dans les nuages qu’elle ne remarqua que tardivement qu’elle se trouvait déjà aux côtés de son amie. Pas n’importe laquelle d’ailleurs. Dans son élan de passivité, la Slave se glissa aux pieds de sa sœur de cœur. Elle aussi aurait pu se perdre dans les étoiles. Souvent elle se demandait si les anges étaient aussi bons que ce que l’on essayait de leur faire croire. Mais pas ce soir. Se saisissant de la main la plus proche de Lou, Freya la porta doucement à ses lèvres. Par ce simple geste, elle lui transmettait son assurance, son désir sincère de lui démontrait que ça allait, et avant qu’elle ait pu réfléchir à sa motivation exacte, les mots bouillonnèrent au plus profond d’elle-même et jaillirent tel un geyser. « Bon anniversaire. » La seule raison valable de leur présence ici.

Revenir en haut Aller en bas
Alexandra L. Dashkova
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : septième année
Célébrité : India Eisley
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2053 Gallions : 1048 Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t729-alexandra-dashkova-les-monstres- http://www.mumblemumps.com/t736-alexandra-dashkova-titre-a-venir http://www.mumblemumps.com/t1959-alexandra-dashkova-letters-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Merry Christmas
« Ce qui compte à Noël, ce n'est pas de décorer le sapin, c'est d'être tous réunis. »
24 Décembre 2000
~ Freya & Lou ~


C
ombien de temps avait mis sa meilleure amie pour arriver ? Lou n’en savait rien, la tête totalement perdu dans les étoiles, ses pensées avaient vagabondé parmi ces dernières… Elle s’était totalement perdue pensant à ses personnes qu’elle avait perdue. A ceux qu’elle aimerait tant rendre fiers. A cette famille qui était la sienne, mais qu’elle ne connaissait pas. Voilà qu’elle fêtait ses dix-huit ans aujourd’hui. Doucement, elle dessinait les constellations dans son esprit, elle n’était pas la meilleure des élèves en astronomie, mais elle avait tout de même retenue certaines choses… Elle sourit lorsqu’elle sent la main de son amie sur la sienne et son attention se tourne sur cette dernière qui porte la main de la poupée russe à ses lèvres. Son murmure arrache alors un sourire encore plus grand à la Dashkova. “Merci.” Répondait-elle alors chaleureusement avant de serrer son amie dans ses bras. “Je suis heureuse que tu sois là.” Ajoutait-elle alors en reprenant la parole. Son regard se tourne ensuite vers les bougies. “Les bougies… C’est pour lui.” Murmure-t-elle alors en espérant que cela allait plaire à la jeune fille. Elle ne prononce pas son prénom, elle ne veut pas retourner le couteau dans la plaie, elle ne veut pas faire mal, elle ne compte pas en parler de la soirée d’ailleurs sauf si Freya en éprouve le besoin. Mais le but était d'honorer sa mémoire tout en fêtant les fêtes de fin d’année ainsi que son anniversaire… Beaucoup de choses à fêter, des choses moins heureuses que d’autres, mais elles devront s’y faire malheureusement. Lou se tourne ensuite vers tout ce qu’elle à préparer et son regard s’illumine alors tandis qu’elle tente d’oublier tous ceux qui sont absents ce soir même si cela allait être dur…

“Ça te plait ?” Demandait-elle alors, c’était simple, c’était à leur image, du moins elle espérait. Evidemment ça ne ressemblait pas à ce que cela aurait dû être en réalité. Lou elle savait que si ses autres amis avaient été là, il y aurait eu une grande fiesta. Zoya peut-être aurait-elle aimé participer ? Mais les deux filles avaient finalement décidé de faire tout cela entre elles. Lou ne sait pas comment elle tiendrait le coup sans elle, elle était son pilier dans ces instants si durs… Loin de Kamen, loin des siens… Ou encore l’année dernière qui avait sans doute été la pire de toute… Poudlard n’avait pas fait que du bien, autant pour Lou que pour Freya encore une chose qu’elles avaient en commun. Un sourire aux lèvres Lou sort deux verres de son sac magique et ouvre la fameuse bouteille de vodka qu’elle avait ramenée. Elle sert alors les deux verres avant d’en tendre un à sa sœur de cœur. Fière d’elle, elle vient alors trinquer avec cette dernière. “A nous. A Noël et à tous ceux qui ne peuvent pas être avec nous ce soir. A ceux qui comptes.” Lâchait-elle finalement son verre vient frapper contre celui de Freya sans perdre cette dernière du regard, l’émotion est à son comble, mais elle s’est promis de ne pas pleurer, elle s’arme alors du mieux qu’elle peut d’un sourire et porte son verre à ses lèvres...

(c) Emi.


« Loumen »
So much life in those open eyes, so much depth, you look for the light, but when your wounds open, you will cry, you’ll cry out now and you’ll question why, i can see a rainbow, in your tears as they fall on down, i can see your soul grow, through the pain as they hit the ground
©crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Merry Christmas ~ Ft. Freya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: