Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Once upon a time, there was a girl named... ✘ Pahra

A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Once upon a time, there was a girl named...

J’étais obligée. Je ne pouvais me faire remarquer. Tatouée il disait ! Agissaient-ils réellement mieux que Voldemort en agissant ainsi ? J’en doutais sérieusement. J’avais déjà dans la peau la marque du Nuestra Familia, ce n’était pas la peine de me faire arrêter pour une telle stupidité. Et peut-être pire me faire renvoyer au Mexique. Je préfère jouer pâte blanche même si ce n’était pas dans mes habitudes. Je n’avais rien à craindre après tout. Ma magie fonctionnait parfaitement. Rien ne pouvait m’être reproché. Personne ne pouvait remonter mon affiliation au Nuestra et si c’était le cas… Le cirque, et bien, ce n’était qu’un cirque. Personne n’avait pu prouver quoi que ce soit à son sujet.

J’enfilais une veste et m’entourais d’une écharpe avant de quitter mon appartement. L’avantage d’être en dehors du cirque de Piros, c’est que je n’avais pas à justifier mes déplacements. Personne n’était ainsi au courant de mes allers et venus. Je m’étais accrochée à cette indépendance depuis que j’étais arrivée ici, depuis que j’avais tout quitté du jour au lendemain. La place centrale de Pré-au-Lard accueillait à présent un espace médical dédié aux examens imposés. Les gens y entraient et en sortant avec une mine déterrée.  Mon visage ne devait être guère plus joviale. Je n’avais jamais aimé ce pays. Pour tout ce que j’y avais vu. Pour toutes les monstruosités qui s’y étaient passées. Et à présent, je réalisais que cela n’avait pas changé. Le gouvernement, quelqu’il soit faisait ce que bon lui semblait au détriment de son peuple.

Je passais plusieurs contrôles avant même de pouvoir rentrer dans les lieux. Fouilles ou encore je ne sais quels sorts devant trouver je ne sais quoi. Au bout de plusieurs minutes, une femme m’indiqua que quelqu’un allait m’appeler pour procéder aux tests. Je me retrouvais alors dans une salle d’attente avec d’autres sorciers. Certains étaient-ils malades ? En tout cas, mon regard courait sur les un et les autres, et si certains semblaient énervés, d’autres étaient stressés. Nerveux. Mon regard se posa en particulier sur un homme sans que je ne sache réellement pourquoi. Il était debout contrairement aux autres. Il y avait quelque chose chez lui qui me parlait. Je plissais les yeux et fut interrompue dans mon inspection. « Mademoiselle Alejandra Vargas ? » Mon regard fusilla le médicomage qui venait d’apparaitre. Il avait écorché mon prénom de la pire des façons. L’entendre à nouveau m’avait fait tressaillir. Je me levais et le suivais pourtant sans broncher. J’entrais dans une pièce.

Entre confection de sortilèges, de potions, tests de cultures et sportives, cela dura peut-être une heure. Il m’indiqua d’attendre dans la pièce une fois que nous avions terminé. Qu’il devait faire son compte-rendu et qu’il reviendrait me chercher. Il sortit par la même porte et me laissa seule. Je restais sagement assise jusqu’à ce que la porte s’ouvre à nouveau sur une autre personne. Celle que je dévisageais un peu plus tôt. Mon regard se fit interrogateur. Etait-ce un médicomage lui aussi ?
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : hugh dancy
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2878 Gallions : 794 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

live more, worry less
pahra
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Piros ne savait plus depuis combien de temps il était là, enfermé. Son cœur battait faiblement ; aujourd’hui, ça avait été son tour. A son arrivée, il ne s’était pas trop fait remarquer. Il n’avait pas –de base – opposé une grande résistance à sa visite ; trop léthargique, trop désabusé pour se soucier de ce qui allait se passer pour lui. Des visites médicales, c’était par là qu’ils commençaient, mais pour aller jusqu’où ? L’épidémie était au cœur de toutes les discussions, de toutes les voix, et ça ne rendait rien de bon pour les affaires. Le cirque était de moins en moins visité, les spectacles n’attiraient plus grand monde, la peur était dans les pensées de tous les sorciers. Perdre ses pouvoirs était ce qu’il pouvait arriver de pire à l’un d’entre eux. Piros avait souvent pensé à se terrer au cœur d’un village moldu quand il était en fuite, à ne plus jamais utiliser la magie et à vivre une vie tranquille. Mais il ne l’avait pas fait parce qu’il se savait incapable de dire au revoir à la magie. Elle coulait dans ses veines, il était dépendant d’elle, il ne pouvait pas la laisser partir. Pourtant, une épée de Damoclès planait au-dessus d’eux. L’épidémie pouvait toucher n’importe qui et on ignorait comment elle se transmettait. Les Aurors étaient sur leur gardes et ne manquaient jamais de fouiller ceux qui se baladaient avec un pas trop décidé. Piros avait donc décidé de ne plus trop se balader à Pré-au-Lard jusqu’à nouvel ordre. La liberté qu’on lui enlevait lui manquait pourtant. Et puis, il avait reçu cette convocation. Son fidèle hibou savait toujours où le trouver. Les médicomages ignoraient qui ils allaient trouver, et si Piros n’avait pas le choix, il était hors de question qu’il se fasse prendre. Au fond de lui, ça le rassurait de faire cette visite, il avait besoin de savoir si il risquait quelque chose.

La tente avait été installée au milieu de la place du village, rendant le lieu inquiétant, beaucoup moins chaleureux que dans ses souvenirs. Il entra dans la salle d’attente, attendant son tour comme un veau attend d’être conduit à l’abattoir. Il déteste cela Piros, être un lion en cage. Et puis, il voit cette fille qui entre dans la tente, elle vient elle aussi pour la visite. Il la reconnaît parce qu’il ne peut pas effacer la sensation de ses lèvres de sa peau. Il sait que ça a existé, il en est persuadé. Mais tout est compliqué entre eux. Il se souvient s’être réveillé dans sa roulotte, complètement amorphe, les yeux gonflés et l’envie de vomir. Il avait abusé de l’alcool cette fois là encore. Mais pas tout seul, il sait qu’elle était là. Mahra. Un médecin l’appelle, il a vu qu’elle le fixait, mais elle ne peut pas savoir que c’est lui. Il a encore modifié son visage, ne prendre aucun risque.

Puis c’est à son tour.
C’est à elle qu’il pense lorsque les autres l’avaient charcuté, tailladé, foutu les tubes partout pour recueillir ce qui s’échappait de ses veines. Lui, il s’en foutait. Il se faisait peur, même. La léthargie n’endort pas la douleur, elle la rend appréciable. C’était l’horreur en technicolor derrière ses yeux meurtris. Les médicomages l’avaient pris presque en dernier, par défaut. Il ne l’ouvrait jamais, il restait prostré dans son coin, ne provoquait pas, ne montrait pas les dents. De tous les animaux en cage il était certainement le plus silencieux. Et elle, elle, c’était un lion.

Il sait qu’elle a terminé elle aussi, il voit son médicomage s’éloigner dans un couloir, sans doute pour analyser les tests. Piros se lève de son fauteuil d’hopital, il ne prend pas le temps de boire le verre d’eau qu’une infirmière a posé là, il ne prend pas le temps de signer la feuille, il se glisse derrière le rideau qui mène jusqu’à elle, jusqu’à Mahra. Elle est là, elle attend sagement, et quand elle le voit, elle ne bouge pas. Le reconnait-elle ? Que fait-il là ? Il se sent aussitôt idiot, qu’est-il venu chercher ? Mahra ne va pas lui sauter dans les bras, cela fait déjà plusieurs semaines qu’il s’évite. Mais cela ne peut plus durer. Il leur reste un peu de temps avant le retour des médicomages, et ils doivent mettre quelques petites choses au point. Qui parlera le premier ? Piros sent que les mots ne franchissent pas la barrière de ses lèvres, comme toujours, c’est le plus lâche.







(c) chaotic evil


wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Once upon a time, there was a girl named...

Alors que je me décidais à renfiler mon pull, la porte s’ouvrit de nouveau. Après tout le médicomage ne m’avait spécifié de rester dévêtue pour la suite de l’entretien. Il me semblait que j’avais réalisé tous les tests requis… Tirant le tissu sur mon ventre, je cachais en parti mes tatouages. J’avais souri, amusée du regard choqué du médicomage lorsqu’il avait découvert ma peau encrée. L’homme qui venait de tirer sur le rideau, c’était celui de la salle d’attente. Je le reconnaissais. Je plissais les yeux pour l’observer. Ce n’était pas un membre du corps médical. Il ne portait pas de tenue comme les autres. Je me lève brusquement inquiète. Et ces connards de soigneurs qui ont pris ma baguette pour l’étudier.

« Qu’est-ce que vous voulez ? » Ma voix se fait hargneuse, sur la défensive. Comme toujours quand je suis devant une situation que je ne maitrise pas. Il s’est avancé dans la pièce tandis que je me suis levée. Mes prunelles sombres, hostiles, le foudroient sur place. Mes iris sondent alors les siennes. S’y installent. Puis je le dévisage. C’est Lui. Ce ne sont pas ses traits mais je ne reconnais que trop bien ses yeux, sa silhouette. Ses mains. « Qu’est-ce que… Piros ? » Je le regarde complètement perdue. Mais je n’ai même pas besoin qu’il me réponde. Je sais que c’est lui de toute façon. Et je ressens soudainement une colère inexplicable. Parce qu’il m’a fait peur. Parce que les souvenirs de Cette nuit là me reviennent. Parce que j’ai tout fait pour l’éviter depuis. Et il apparait devant moi dans cet endroit le moins probable. Sous ces traits que je déteste car j’aime bien plus son visage et sa barbe naissante qui abrase ma chair lorsqu’il m’embrasse.  Je donne un coup de pied dans la chaise pour me soulager mais ça ne suffit pas. Mes yeux lui lancent des éclairs. Est-ce qu’il se souvient au moins de ce qui s’est passé lui ? Et alors que je m’approche de lui, mes mains percutent brusquement son torse déversant ma colère à travers ce geste. « A quoi tu joues ? » J’ai envie de l’étriper. Je ne comprends même pas qu’il soit venu ici pour me retrouver. Je l’évite depuis des jours et des jours. Pourquoi nous infliger ça ? Pourquoi maintenant et ici ?
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : hugh dancy
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2878 Gallions : 794 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

live more, worry less
pahra
Lover, hunter, friend and enemy, you will always be every one of these. Nothing's fair in love and war. In life, in love, this time I can't afford to lose for one, for all, I'll do what I have to do. You can't understand, it's all part of the plan.

Elle ne le reconnait pas. C’est excitant de savoir que sous ces traits, il peut aller partout où il veut, personne ne le reconnaitrait. C’est un jeu dangereux, mais le maître des cauchemars se promet de retenter le coup plus tard, de profiter de cette fausse liberté. Il en a besoin. Ça lui manque tellement de pouvoir courir au grand air, qu’est-ce qu’il ne donnerait pas pour un véritable whisky au milieu d’une taverne. Il y a quelques mois encore, il se permettait de passer à la Tête de Sanglier, il y dormait même. Il se demanda ce qu’était devenu sa chambre, il la payait encore, mais il n’y était pas allé depuis très longtemps. Il n’osait plus. La lâcheté le contrôlait. Il risquait trop avec les nouvelles restrictions, les Aurors, et cette épidémie. Alors Halloweentown était devenu son refuge, sa prison, c’était peut-être mieux qu’Azkaban, ça devait être mieux qu’Azkaban.

Enfin, elle semble réaliser qui il est véritablement. Et ça la met en rogne. Elle tape contre la chaise et Piros a envie de l’arrêter, le mobilier n’a rien à voir là dedans, mais il sent qu’elle a besoin de se défouler, et il a besoin qu’on le fasse réagir. Elle s’approche, il redoute le contact, pas à cause de la douleur, mais parce qu’il a peur de ressentir autre chose. Elle le pousse, ses mains contre son torse. Le mouvement est furtif, mais l’électricité est palpable. « A quoi tu joues ? » Piros lève un sourcil, pourquoi pense-t-elle qu’il joue forcément ? Certes, c’est un farceur, il a toujours été celui qui racontait des blagues plutôt que celui qui se battait à l’école. Il attend qu’elle déverse sa rage, mais les coups ne semblent pas venir, peut-être pour plus tard alors. « Je voulais te voir. » Il sourit. Quel idiot ! Il sait que cela ne fera que l’agacer davantage, mais il ne peut pas s’en empêcher. Elle va forcément vouloir le frapper, ou pire, la seule chose qui le rassure c’est qu’elle n’a pas sa baguette sur elle. Avant qu’elle ne tente de lui trancher la tête, il ajoute : « Pourquoi tu m’évites ? » Piros risque beaucoup en restant près d’elle, après tout dans quelques temps il reprendra son véritable visage et il vaudrait mieux qu’il se trouve loin quand ça arrivera. Mais il est prêt à prendre tous les risques pour Mahra, il l’avait déjà fait.



(c) chaotic evil


wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 280 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

Once upon a time, there was a girl named...


J’ai envie de tout briser, même cette alchimie que je ressens envers lui, que je n’arrive pas à contrôler. « Je voulais te voir. » Il est dingue. Ce type est fou et il est en train de me faire perdre la tête à mon tour. J’ai envie de crier. De lui hurler dessus qu’il est inconscient car même si je ne sais pas pourquoi, j’ai bien compris qu’il se cachait du monde. « Pourquoi tu m’évites ? » Je reste muette devant sa question. Un instant sans parvenir à remettre de l’ordre dans mes idées. « Tu étais tellement bourré que tu ne te souviens même plus ? » Ma voix se fait hargneuse, mordante. Je m’approche pour empoigner le col de sa chemise, dardant du regard ce visage inconnu mais dont les prunelles me font tressaillir. « Et toi alors hein ? » Je le secoue, mais j’ai l’impression que ça l’ébranle à peine. Je suis perdue devant lui. Il est une nouvelle porte sur le monde. Il m’a offert une chance de vivre à nouveau après le Nuestra Familia. Je ne pensais pas qu’il frôlerait du bout des doigts mon palpitant. Qu’il éveillerait des sentiments que je pensais à jamais éteints en moi. Et ça me fait flipper. Parce que la dernière fois que cela m’est arrivé, j’ai été trahie, brisée. Cela a retourné ma vie et je n’arrive plus à faire confiance.

Je relâche son col et le repousse brusquement loin de moi. « T’es venu me voir peut-être ? » Mes yeux ambrés le fusillent sur place. Je croise les bras en guise de bouclier invisible. « Tu crois vraiment qu’c’est le moment d’te pointer comme une fleur ? » J’ouvre les bras désignant la pièce dans laquelle il se trouve. C’est ça avec Piros. Je ne sais jamais à quoi m’attendre avec lui. Au début, entre nous, ce n’était qu’un jeu, un peu de flirt, des moqueries, des rires. Je ne savais plus quand cela avait lentement glissé sur ce chemin hasardeux qui nous avait conduit dans les bras l’un de l’autre dans ce hangar. Je finis par tourner le dos ne supportant plus ce visage qui ne colle pas avec son regard, avec sa voix. Avec ses mains que je reconnais que trop bien. « Tu vas me rendre dingue. » Un murmure que je souffle à peine du bord des lippes. Je ne sais pas s’il m’a entendu. De toute façon, je sais pas quoi dire de plus. J’ai envie de fuir mais seul le fait de ne pas avoir ma baguette m’en empêche.
black pumpkin


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Once upon a time, there was a girl named... ✘ Pahra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Session time out...
» ♪ Who's that girl ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: