Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

I see fire ¤ ft. Maggie

Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meCe n'est pas tous les jours qu'on a l'occasion de croiser ses voisins. Le travail n'aidant pas forcément, Eleonore doit bien admettre que jusqu'à ce jour, elle ne connaissait Maggie Campbell que de loin. Cette dernière travaillait pourtant dans le même pub que sa meilleure amie Sören, sans que les deux femmes ne prennent plus le temps de discuter. De brefs saluts, quelques sourires polis, rien de plus. La brune n'a aucune idée de qui est véritablement Maggie. Alors, me direz-vous, qu'est-ce qui a changé ça ?

C'était le soir, un de ces soirs où la serveuse avait passé la journée à se balader en compagnie de ses amies pour oublier le travail qui commençait à se faire dense en ce mois de Mars. Elle s'était rafraîchi un instant, s'installant sur son canapé quelques minutes pour lire le nouveau Sorcière Hebdo qu'un hibou lui avait amené la veille. Les quelques articles beauté et les recettes de la semaine lui semblaient être une bonne idée pour le week-end et elle comptait bien tester quelques petites choses. La Selwyn est curieuse de tout et aime se lancer de nouveaux défis. Comme lorsqu'elle tente d'allier de nouvelles senteurs pour ses thés. La jeune femme a toujours adoré les potions et ces mixes d'ingrédients pour obtenir un effet magique. Elle maîtrise cela depuis l'école et peut se vanter d'avoir été la préférée du professeur Rogue, paix à son âme.

Afin de renouveler une expérience ratée la veille, Eleonore sort de chez elle et fait le tour de sa petite maison où se trouve son jardin. Un petit potager où poussent tranquillement des herbes, des fleurs et quelques fruits. Elle ne produit pas sa propre nourriture, seulement des plantes rares dont les graines lui ont été fournis par un commerçant de Pré-au-Lard.
Coupant quelques tiges pour sa tisane en cours de création, la jeune femme relève la tête. Une odeur étrange lui fait froncer les sourcils. Comme toujours pour la sourde, aucun son ne vient l'alerter et elle n'entend pas le tintement d'un minuteur dans la maison plus loin Seul la fumée venant d'en face la tire de sa recherche. Quelqu'un risque d'avoir de gros ennuis ! Ni une, ni deux, la sang pur se précipite en face, sa baguette en main. « Il y a quelqu'un ? » demande-t-elle en sachant pertinemment que c'était ridicule puisque si on lui répondait, elle serait incapable d'entendre... Vieux réflexe que de vouloir aider. Utilisant un Alohomora la porte s'ouvre et une fumée s'échappe de la cuisine. Rien encore de trop dangereux pour l'heure mais lorsqu'elle s'avance, la miss à la mauvaise surprise de constater que le contenu du four est en flamme. « Aguamenti ! » prononce la sourde avec conviction. L'eau jaillit de sa baguette pour éteindre le début d'incendie alors que dans son dos, une personne approche. Elle ne l'a pas entendu et la surprise est présente lorsqu'elle se retourne vers sa voisine. « Vous allez bien ? » s'enquit-elle en ne faisant pas attention à sa tenue.

© 2981 12289 0



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


Je contemplais perplexe le livre de recettes pour tenter de réaliser mon repas de ce soir et sûrement de quelques autres repas si je m'arrangeais pour avoir des restes. En soi, tenter de préparer à manger relevait d'un exploit avec moi. Je ne m'y étais pas souvent mise, dans ma vie. Un jeu d'enfant disait le manuel... Bon jusqu'à présent, je ne m'en étais pas trop mal sortie, il ne restait plus qu'à faire cuire le tout. Un coup de baguette et mon plat allait chauffer tranquillement au four.

Je m'installai dans mon canapé et déballai les plans pour une commande. Les installations étaient plutôt facilement accessibles, le système de sécurité assez simple à passer. Le hic c'était la date des documents. Ils avaient plus de cinq ans et en cinq ans des modifications drastiques avaient pu être apportées, surtout que j'avais déjà agi dans ce coin-là. Moi si j'étais le propriétaire de ces lieux, j'aurais renforcé la sécurité... Non, non ces plans étaient foireux, ça, c'était un billet aller simple pour Azkaban et avec mon passif le procès serait plié en moins de deux. Ils allaient devoir me fournir mieux s'ils voulaient que je leur rapporte ce bouquin. On ne mettait pas les oiseaux en cage...

Avec un soupir, je repliai les documents sur la table basse et me levai pour me rendre dans la salle de bain. Je me déshabillai et jetai négligemment mes vêtements en tas dans un coin avant de filer sous la douche. Le jet d'eau chaude sur ma peau en fin de journée avait tendance à chasser le stress et les difficultés que je pouvais avoir rencontrées tout au long de ma journée. Aux trois balais un peu bien sûr, mais surtout avec les multiples secrets que je cachais et qui pouvaient parfois me peser.

Je fermai le robinet et entendis du bruit. Oui j'avais l'ouïe fine sauf qu'en l’occurrence un odorat plus développé m'aurait été plus utile dans cette situation. Je me glissai silencieusement dans une serviette avant de récupérer ma baguette et de passer dans la pièce d'à côté.
La scène qui se déroulait alors sous mes yeux me fit afficher une expression de surprise totale.

- Mes macaronis !
m’exclamai-je sans répondre à la question qu'elle venait de me poser.

Ha ben ça les macaronis, j'allais pouvoir faire une croix dessus, vu l'état dans lequel ils étaient. Mouais. Je les avais oubliés. Rien que ça.

- Ça va, mais j'ignorais que mon four avec une fonction lave-vaisselle, dis-je avec un sourire en jetant un œil au four humide.

J'ouvris une fenêtre pour aérer la pièce empestant l'odeur de brûlé et me tournai vers la personne qui m'avait visiblement évité de finir dans le même état que mon gratin. Quelle fin ridicule quand on y pense, vu tout ce que j'avais eu à affronter par le passé. La célèbre cambrioleuse Birdy finit carbonisée par son gratin de pâtes...

- Je suppose que je dois vous remercier d'avoir évité que ma maison termine en barbecue géant...

Je la reconnaissais, en fait il s'agissait de ma voisine avec qui je n'avais pas encore eu l'occasion de discuter. On avait vu mieux comme entrée en matière.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meLa sorcière n’avait pas réfléchit et s’était précipiter dans la maison avant que le malheur ne se produise. Au premier abord, il ne semblait y avoir personne et le bruit de la douche était complètement absent pour la sourde. Celle-ci se contenta donc de jeter un sortilège afin de stopper les flammes qui se propageaient dans le four et menaçaient de s’échapper pour prendre d’assaut la cuisine. Maggie était une parfaite inconnue pour elle mais ça n’empêchait pas qu’on ne laisse pas brûler des gens comme ça.

Ce n’est qu’en se retournant que Eleonore pu apercevoir sa voisine, vêtue seulement d’une serviette, concluant qu’elle était très certainement en train de se laver S’intéressant à son plat qui était fichu, la sorcière ne lui répondit pas tout de suite. La miss ne s’offusqua pas, après tout la surprise de trouver quelqu’un chez soit avec une baguette à la main et une odeur de grillé pouvait bien faire oublier les politesses. Néanmoins, une fois que Maggie eut constaté l’étendue des dégâts, elle se tourna vers sa sauveuse pour lui répondre qu’elle allait bien malgré l’état du four. Eleonore avait un peu de mal à lire sur ses lèvres, la demoiselle n’articulait pas beaucoup mais elle avait compris le mot « lave-vaisselle », ce qui la fit esquisser un sourire, imitant son hôte.

La Selwyn ne savait pas trop quoi faire à présent que le feu était éteint. Elle ne connaissait pas son interlocutrice. Qui plus est, elle ne comprenait pas tout ce que cette dernière lui disait et devait plisser les yeux pour parvenir à déchiffrer les mots. « Je vous en prie, c’est naturel. » répondit la brunette en faisant le signe en mêmetemps.  « Vous avez dit barbecue ? »
Elle n’était pas certaine de comprendre et son cerveau tentait d’analyser le contexte. Dieu que la langue des signes étaient plus facile pour elle !

Le silence régna durant quelques secondes, peut-être une minute tout au plus avant que la serveuse du salon de thé ne se décide à parler. « Je suis navrée pour le four. J’aurais pu aspirer les flammes, mais je n’ai pensé qu’à ce sort. Votre dîner… Voulez-vous partager un repas qui ne soit pas brûlé ? » demanda Eleonore avec une pointe d’humour dans la voix, espérant ne pas vexé l’inconnue. Elle ne pouvait pas être plus difficile que Mahra à apprivoiser mais il valait mieux se méfier. Néanmoins, la sang pur pouvait bien inviter sa voisine à dîner puisque son plat était fichu et que rien ne l’arrangerait.

© 2981 12289 0



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


Si j'avais compris plus tôt, j'aurais fait un effort. Mais ma voisine avait un handicap qu'on disait invisible. Alors même si je voyais bien qu'elle fixait mes lèvres avec concentration, qu'elle avait l'air un peu perdue, ce n'est qu'après l'avoir vue effectuer un geste que je le compris. Flûte ! Je connaissais beaucoup de langues, mais pas le langage des signes.

- Euh oui,
dis-je en montrant la pièce, un barbecue géant avec moi en guise de côtelette.

Je me désignai, en me demandant s'il fallait que je parle plus fort. Non si je me souvenais bien, ça ne servait à rien. Je crois que j'allais devoir ajouter une langue à mon répertoire. La barrière de la langue était une chose que je détestais. Pour cette raison, j'avais appris à m'exprimer dans d'autres langues au cours de mes voyages.

- Ce n'est rien pour le four, je plaisantais, ça se remplace plus vite qu'une maison...


Punaise il fallait que j'apprenne à ralentir le débit. Fichus gènes écossais... J'avais toujours eu un petit accent, moins prononcé que celui de mon père, mais présent quand même.
Quoi avais-je bien entendu ? Elle m'invitait à prendre un repas avec elle ? Avec ma baguette, je fis sortir du four ce qu'il restait du plat. Ha oui quand même... Les féculents noircis flottaient dans le récipient. J'étais douée pour plein de choses, mais certainement pas pour jouer les parfaites ménagères.

- Avec plaisir !

Parce que le gratin revisité par mes soins, ça ne me tentait pas des masses. Personne ne pouvait être pire que moi en matière de cuisine, si ? Et puis, elle n'allait pas m'empoisonner alors qu'elle venait juste de m'éviter un incendie.

- Faut juste que j'enfile quelque chose de plus convenable, dis-je en montrant ma tenue très légère, je reviens.

Il ne manquerait plus que je me fasse embarquer pour atteinte à la pudeur en traversant la rue et ma soirée serait parfaite... Je me dirigeai donc de nouveau vers la salle de bain et enfilai jean et chemise propres. Je remis de l'ordre dans ma courte chevelure et rejoignit celle qui allait m'éviter de me rabattre sur des cochonneries pour sustenter mon estomac ce soir. Un œil aux plans repliés sur la table basse. Oups, il fallait que j'apprenne à ranger mieux mes affaires. Je n'avais pas pour habitude de recevoir des gens chez moi. Ils n'avaient cependant pas l'air d'avoir bougé de place.

- Je suis prête,
m'exclamai-je, par contre ne me propose pas de choux de Bruxelles, je suis allergique...

Bon ce n'était pas vrai. Je détestais juste ça. Non je n'étais pas pire qu'une gosse... C'était horrible les choux de Bruxelles et en plus l'odeur était épouvantable.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meCette histoire de barbecue prenait un peu plus de sens à ses yeux lorsque la jeune femme face à elle se répéter en montrant la pièce et en parlant d'elle comme d'une côtelette. Eleonore sourit alors, en tâchant de ne pas exprimer un sentiment trop joyeux car la situation aurait pu dégénérer et elle ne souhaitait pas voir ses voisins réduits en cendres. Ce serait bien dommage car certains sont adorables et la maison de Rhys ne se trouve pas très loin, alors non, pas de barbecue dans le village !
Au lieu de ça, il y avait une piscine dans le four de la Campbell. La serveuse aurait pu en effet utiliser un autre sortilège mais l'habitude d’utiliser l'eau contre le feu est un réflexe de survie plus qu'évidant dans le monde, qu'il soit magique ou non. Et le résultat était le même, l'incendie avait été éviter. Leo ne se souvient pas d'avoir jamais un jour brûlé un repas, elle faisait très attention et utilisait ses minuteurs spéciaux, qu'un artisan lui avait fabriqué pour que celui-ci fasse jaillir des gerbes d'étincelles afin qu'elle sache quand le temps était venu de sortir les plats du four. La sonnerie de l'objet ne servait que lorsque ses amis venaient dîner et l'aidaient dans sa tâche.

Invitant la jeune femme à dîner avec elle, Eleonore n'était pas certaine de ce qu'elle pouvait lui proposer. Elle ne connaissait pas du tout la grande brune face à elle malgré le fait qu'elle travaille avec sa meilleure amie qu'on appelait Evie au village. Néanmoins et ayant compris que la Selwyn ne pouvait pas la comprendre autant qu'elle le souhaitait, Maggie accepta l'invitation en tâchant d'articuler un peu plus. Un effort qui fit plaisir à son interlocutrice qui peinait tout de même à lire sur ses lèvres vu la vitesse à laquelle elle parlait. « Faut juste que j'enfile quelque chose de plus convenable. » fit la brune en baissant les yeux sur sa tenue pour le moins... originale ! Eleonore rit doucement, de son rire si particulier et doux à l'oreille. « Je reconnais que ce n'est pas de saison ! » plaisanta-t-elle en observant la serviette de sa voisine. Celle-ci l'informa qu'elle allait se changer rapidement.

Eleonore ne se sentait pas très à l'aise dans la maison d'une étrangère et ne savait pas si elle devait s'asseoir ou non, ni combien de temps prendrait l'autre pour se préparer. Alors, pendant quelques minutes, la sang pur observa juste la décoration, ne s'attardant pas sur les papiers privés de la Campbell posés sur la table basse. Loin d'elle l'envie d'entrer ainsi dans l'intimité d'une personne. Sa curiosité restait au placard pour l'instant. Tout en patientant, Leo se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir trouver à cuisiner. Elle avait déjà quelques idées de plats et un dessert tout prêt, mais comment marier son poisson, ce soir elle réfléchissait. Elle ne recevait généralement pas à l'improviste et analysait dans son esprit l'état de sa maison. Tout était en ordre, comme toujours, mais la jeune femme pensait toujours qu'il y avait du bazar. Comparé au salon où elle se trouvait actuellement, aucun papier ne traînait. Seule sa cuisine était envahie de plantes et fleurs pour ses décoctions et les éprouvettes étaient dans l'évier. Un tour de magie et tout serait rangé !

Se retournant en sentant une présence, la voisine était enfin habillée et prête à traverser la rue. « c'est parfait. » lui dit-elle en l'admirant. Elle était grande et mince et coiffée comme ça, très jolie. Une tenue change une personne. Les deux femmes sortirent alors pour traverser la rue et Eleonore observait sa voisine qui tentait de lui parler. Maggie évoqua une allergie semble-t-il et la serveuse ne comprit pas tout de suite. « Allergie à quoi ? Je... Je suis désolée, je n'ai pas compris. » En temps normal, la brunette aurait pu tenter d'associer dans son esprit des mouvements de lèvres en rapport avec les mots prononcés, mais dans la bouche de celle qu'elle ignorait Écossaise, elle ne parvenait pas à comprendre et lorsqu'il s'agissait d'une allergie, il fallait être prudente. « Je préfère te prévenir tout de suite, je risque de te faire répéter souvent les choses. Je suis sourde et je dois reconnaître que tu parles aussi vite que je signe. » Eleonore rit. Elle n'était pas du tout complexée par son handicap, elle trouvait que c'était une force. Elle avait grandi ainsi depuis cet accident tragique et avait trouvé un univers différent, des gens et une langue propre à cette communauté. C'est son oncle moldu qui lui avait permit d'apprendre cette langue, grâce à un de ses amis et elle lui en était reconnaissante. Lire sur les lèvres est un exercice difficile et qui demande beaucoup d'énergie, bien qu'elle y arrive malgré tout avec les inconnus qui font l'effort d'articuler. Mais en privé, avec ses amis, son cousin, elle se sent plus à l'aise quand les mains bougent plutôt que les lèvres, c'est plus évident pour elle.

Maggie en aurait peut-être marre au bout d'un moment et écourterait la soirée, mais elle avait l'habitude. À Poudlard, nombreux étaient ceux qui perdaient patience dans ses camarades, la jugeant comme une incapable. Ceux-là avaient eu bien des ennuis par les « gardes du corps » de la miss. Mais la Selwyn ne s'avouait jamais vaincue, c'était son côté Gryffondor qui ressortait. Aussi ferait-elle preuve de plus de concentration pour comprendre cette voisine. « J'avais prévu un poisson ce soir, avec des épices de mon cru. Et des pâtes mais si tu veux oublier les tiennes, on peut faire des légumes. » Souriant malicieusement, la jeune femme souhaitait que son invitée passe une bonne soirée. D'un coup de baguette et d'un sort informulé, la miss rangea sa cuisine pour faire un peu de place et sortir le nécessaire pour le repas. Ça ne prendrait pas trop de temps normalement.

© 2981 12289 0



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


Parfait ? C'était en tout cas sûrement mieux qu'une simple serviette. Cela dit, je devais avouer que je n'avais jamais eu trop de mal à me vêtir. Mon physique, merci maman, s'accordait facilement aux tenues que je portais. Du vieux sweat en coton à la robe de soirée en taffetas.

Visiblement j'avais encore parlé trop vite ou mâché la moitié de mes mots puisque mon interlocutrice n'avait pas compris mon histoire de choux de Bruxelles.

- Des choux de Bruxelles ? Enfin ce n'est pas grave...

Qui présentait un plat de choux de Bruxelles à ses invités pour un premier repas ? Personne n'est-ce pas ? À moins que votre invité soit une personne que vous détestiez, peut-être...
Elle m'expliqua alors ce que j'avais fini par comprendre toute seule. À savoir qu'elle était sourde. Me faire répéter souvent ? Bon il fallait vraiment que je m'adapte, mais comme le disait le vieil adage « chassez le naturel, il revient au galop ». Autrement dit, j'allais avoir du mal à ralentir le débit. Naturellement j'étais comme le disait mon père, une vraie pile électrique. C'était un truc Moldu qui donnait de l'énergie à leurs appareils, du coup je pense qu'il avait raison.

- Désolée, j'ai toujours été très... speed. Et en plus je suis à moitié Écossaise, mon accent et mon articulation ne doivent pas beaucoup t'aider...

Après leur mariage, mes parents s'étaient installés en Écosse. J'avais donc baigné dans cet accent dès mon plus jeune âge et ne l'avais jamais vraiment perdu.

- Tu n'auras qu'à m'apprendre à signer si tu veux, je connais déjà beaucoup de langues, mais pas celle-là...

Croyez-moi, quand on voyage et qu'on exerce le métier de cambrioleuse à ses heures perdues, il vaut mieux comprendre le russe ou toute autre langue pour savoir de quoi il en retourne lorsque vous élaborez un plan d'attaque. Ça m'avait évité pas mal de pépins. Bon il était certain que la langue des signes ne m'apporterait jamais rien dans le monde du cambriolage, mais j'étais de nature curieuse.

La maison de ma voisine n'avait rien à voir avec la mienne. C'était propre et bien rangé. C'était propre aussi chez moi, mais c'était plutôt le bordel. Oh eh ! un bordel organisé s'il vous plaît. Alors que je n'avais jamais vraiment pris le temps de décorer mon intérieur, celui de ma voisine était plutôt très chouette.

- Ça m'ira très bien, je ne suis pas vraiment difficile. Je te proposerais bien mon aide, mais comme tu as pu le remarquer je ne suis pas vraiment un cordon-bleu.

Je doutais que ma voisine ait envie de me voir faire flamber sa cuisine. Cela dit je savais quand même me servir d'un couteau... Je pouvais aussi lui préparer un petit cocktail, ça, c'était mon job, la mixologie n'avait pas de secret pour moi. Tant qu'il n'y avait rien à faire cuire...

- Tu es sourde de naissance ? Demandai-je alors.

C'était la première fois que je rencontrais une personne avec ce handicap et pourtant j'en avais rencontré des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meLa jeune femme une fois habillée, les deux sont prêtes à traverser la rue pour aller dîner chez Eleonore. Elle pourtant si sociable n'avait jamais vraiment invité d'inconnus chez elle comme ça, elle ignorait tout de la brunette et ne s'inquiétait pourtant pas de savoir si elle pouvait être mauvaise ou non. La seule chose qu'elle savait était qu'elle détestait les choux de Bruxelles. Cette fois, elle avait compris. « Oh ne t'en fais pas, je déteste ça. » Il y avait en effet peu de chances de trouver ce genre de légumes chez elle, l'odeur lui donnant des nausées. Elle ne savait pas que l'on pouvait être allergique mais soit.

Sa voisine lui indiqua qu'elle avait une tendance particulière à parler rapidement et à peu articuler, son côté Écossais jouant en sa défaveur dans ce cas-ci. Mais la serveuse pouvait s'en accommoder si l'autre brune faisait de même avec son handicap. Certains n'ont pas la patience de reprendre leurs phrases ou de trouver d'autres mots plus faciles à articuler pour la bonne compréhension. Eleonore avait cessé depuis longtemps de traîner son carnet de notes et sa plume à papote, essayant de faire oublier qu'elle était la pauvre petite gamine sourde qui n'arrivait pas à suivre une conversation de plus de deux personnes. Rhys avait toujours été son interprète à Poudlard quand il y avait du monde, lui permettant de suivre et de participer. Souriant à la grande brune, la Selwyn était agréablement choquée de « l'entendre » dire qu'elle souhaitait apprendre la langue des signes. C'est la première fois qu'on lui sort ça sans la connaître. « Oh. Si tu veux oui. Avec plaisir. Tu peux peut-être commencer par mon nom. » dit-elle en réalisant devant sa porte que les deux ne s'étaient pas présenté. Tout en épelant chaque lettre de son prénom oralement, Eleonore signa chaque lettre. « Mais pour aller plus vite, tu peux dire comme ça. C'est mon nom signé qu'on m'a donné, à cause de mes cheveux. » dit-elle en faisant le geste d'une vague partant du haut de sa tête jusqu'à son menton. C'était ce qu'on appelle un « nom signé », sorte de surnom qu'un sourd donne à un autre et qui devient son identité, son signe à lui uniquement. Et c'était plus court selon les prénoms ce qui était un plus ! Le sien lui avait été donné par une autre fille sourde, qu'elle avait connue quinze ans auparavant, quand son oncle les avait inscrits, elle et Rhys, un été à un « stage » où elle avait pu rencontrer d'autres sourds et apprendre à communiquer avant qu'elle n'entre à Poudlard.

La Selwyn entraîne sa voisine dans la cuisine où elle devait mettre le poisson à chauffer au four tandis que l'accompagnement restait à définir. Maggie  avait un peu raison sur le fait que son aide n'était pas nécessaire au vu de l'état de sa propre cuisine et cela fit rire son hôte. « Oh oui, sans vouloir te vexer, reste tranquille ! Si tu veux boire quelque chose, j'ai plusieurs choses. Tu veux nous préparer quelque chose de sympa ? Tu es bien barmaid après tout, non ? » demanda malicieusement la jeune femme qui avait croisé la sorcière aux Trois balais où bossait celle que tout le monde appelait « Evie » au village, la meilleure amie de Leo.

D'un coup de baguette, tout se retrouva à chauffer et le minuteur magique se mit en marche, permettant d'éviter les catastrophes en faisant jaillir des étincelles quand l'heure était venue. La question tant attendue arriva. C'était naturel de se poser la question et Maggie faisait bien de la poser, s'intéressant à la situation de sa voisine qui ne se sentait aucunement offensée ou mal à l'aise, bien que son cousin ait horreur qu'elle parle de la manière dont elle est devenu sourde, bien qu'elle ne cite jamais à des étrangers son nom et encore moins le considère-t-elle coupable. Il n'était qu'un enfant. « Non. J'avais neuf ans quand s'est arrivé. Un accident de magie. Un sort non maîtrisé qui a ricoché. » dit-elle en faisant une moue du genre à dire que ce n'était pas si exceptionnel. Ça lui avait tout de même valu une semaine d'hospitalisation et encore deux autres à Ste Mangouste pour que les médicomages fassent leurs expériences et cherchent un moyen de la guérir. Rien n'était possible mais la jeune femme ne s'en plaignait pas. L'isolement qu'elle avait subi à l'école lors de ses premières années était difficile mais Eleonore avait su trouver sa place au milieu de ses camarades et avait passé une scolarité presque normale, excellant dans quelques matières comme les potions et la botanique. « Et toi dis moi. Tu parles quelles langues ? »

© 2981 12289 0



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


Elle avait l'air tellement surprise de ma demande, que je me demandais si j'aurais dû dire autre chose. C'était si surprenant que ça ? Il est vrai que j'étais spontanée. J'espérais qu'elle ne prendrait pas ça pour une lubie, car pour le coup j'étais vraiment curieuse et si ça pouvait m'éviter de répéter plusieurs fois la même chose pour me faire comprendre, c'était sûrement mieux.
Elle m'épela son nom. Diable, c'est vrai qu'elle signait vite ! Après tout ce temps à se croiser sans jamais vraiment se parler je découvrais son prénom.

- C'est joli, commentai-je sincèrement, moi c'est Maggie.

Elle m'expliqua alors qu'elle avait un nom signé et j'imitai son geste.

- Oh oui, je vois !


Effectivement, elle avait une très belle chevelure et le lien se faisait naturellement. Il fut un temps où j'avais eu mes cheveux presque aussi longs que les siens. Je les avais coupés après Poudlard, question de praticité vu mes activités nocturnes. C'était très bête de coincer ses longueurs dans une fenêtre par laquelle on était en train de passer...

C'est avec soulagement que je vis Eleonore décliner ma proposition d'aide pour la réalisation de son plat. Une catastrophe par jour, c'était bien assez. Par contre, je me réjouis lorsqu'elle me proposa de m'occuper des boissons.

- Mais oui, tout à fait ! Tu es plutôt sans alcool ? Alcool fort ? Alcool fruité ? Spiritueux ? Dis-moi, je sais tout gérer !

Je n'allais pas me permettre de fouiller ses placards sans qu'elle m'y ait invité. Je pensais souvent que le choix d'une boisson pour un client reflétait un peu de sa personnalité ou de son état émotionnel au moment où il commandait.

- Vraiment ? Je ne savais même pas que c'était possible,
dis-je en entendant comment elle avait perdu l'audition. Ça ne doit pas être simple de se réadapter après ça.

En même temps, ce devait être assez rare, sinon j'aurais croisé plus de gens dans sa situation. Je pense que j'aurais été bien embêtée à sa place et je ne serais sûrement pas devenue ce que je suis devenue. Je ne l'enviais pas, mais je l'admirais.

- Oh houla ! répondis-je en riant à sa question, d'abord le Français que j'ai appris très jeune. Ma mère était mannequin vois-tu, notamment pour Gaichiffon. Alors elle fréquentait beaucoup de Français et s'était mise en tête de m'enseigner cette langue. À son grand étonnement, j'ai appris très vite.

On ne va pas se mentir, j'étais loin d'être une enfant facile. Alors quand elle avait eu cette lubie de m'apprendre le Français et que j'avais accroché, j'avais fait sa fierté. Ce n'est pas forcément facile d'apprendre une autre langue que la sienne quand on est enfant.

- Le reste par contre, c'est venu plus tard au fil de mes voyages... D'abord l'allemand, puis le russe lorsque je me suis attardée en Europe de l'Est. J'ai passé un temps en Amérique latine alors, j'ai appris l'espagnol, ça ressemble un peu au Français donc c'est venu assez facilement.

Je fis une pause dans mon discours pour être certaine qu'elle suivait encore et éviter d’accélérer mon débit.

-  Je maîtrise l'arabe aussi... J'ai passé pas mal de temps en Égypte. Ma grand-mère était archéologue, alors j'avais envie de marcher un moment dans ses traces.

Bien sûr je n'avais pas fait que du tourisme. Mais elle n'était pas obligée de le savoir pour me suivre.

- J'ai visité les pays asiatiques, mais je n'y suis pas restée assez longtemps pour parler couramment les langues, alors j'ai quelques rudiments d'hindi et de mandarin, mais juste de quoi demander à boire, à manger ou la direction des toilettes. Et voilà, enfin c'est déjà pas mal je crois.


Mon inventaire était désormais terminé et j’espérais avoir fait assez d'efforts d'élocution pour qu'elle ait pu tout intégrer. Il y avait encore d'autres langues où j'avais quelques rudiments, mais il n'était peut-être pas nécessaire de toutes les citer.

- Donc tu vois, apprendre une autre langue ce n’est pas vraiment ce qui me fait peur,
lui annonçai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meL'inconnu se présenta alors que la brunette en faisait de même, d'une jolie manière, en lui apprenant quelques lettres pour les signes. Après tout, ça semblait l'intéresser, ce qui est vraiment bien car entre voisines, ne pas s'entendre serait dommage. Eleonore n'a aucun souci avec ses voisins, enfin si ce n'est que l'homme un peu plus loin, Eliael, est un peu étrange et reclus, mais elle s'en accommode bien. Il a un regard trop insistant... Quoi qu'il en soit Maggie prit son identité sous le sourire de la sorcière. « C'est très beau ! » dit-elle en appréciant réellement ce prénom. C'était cours, facile à retenir et doux en bouche.

Quand on invite une personne à venir dîner avec soi, il vaut mieux connaître son nom pour ne pas passer la soirée à se poser tout un tas de questions ! Eleonore savait déjà que son interlocutrice était barmaid, elle l'avait vu travailler aux Trois Balais quand elle venait chercher Soren après une journée bien remplie. C'est étrange que les deux ne se soient pas présentées plus tôt, mais la vie à ces drôles de manières de faire se rencontrer les gens. Le temps fait son temps comme on dit. C'est pour ses talents de cuisinière qu'elle ne fera rien ce soir, ne risquant ainsi pas de heurter la maison d'une autre. Non, au lieu de ça, Maggie allait préparer quelque chose à boire, un art qu'elle maîtrisait bien mieux. Celle-ci demanda ce que préférait la Selwyn et après une petite minute de réflexion – pour appréhender tout ce que l'autre venait de dire surtout – elle se décida. « Oh oui, quelque chose de fruité. Tout est dans le placard derrière toi et le reste au frais. » dit-elle en pointant du doigt le placard en hauteur derrière la brune. Tout était fait pour ne pas être accessible à son filleul, c'était trop risquer de laisser des alcools à la portée d'un enfant et il était bien trop jeune pour savoir ce que contenait cette réserve. Le réfrigérateur contenait de nombreuses choses mais la porte avait quelques bières moldus que Rhys appréciait et lui avait fait découvrir la demoiselle avait beaucoup de choix et adorait tester de nouvelles saveurs, Magie pouvait se faire plaisir dans la création de cocktails.

Eleonore lui raconta succinctement l'histoire de sa surdité, qui n'était pas innée. Un bête accident de gamin qui hantait encore parfois son cousin, mais qui embêtait bien plus les parents Selwyn que la principale intéressée. Elle avait appris tellement de choses depuis lors. « Ouais... J'étais un peu perdue, surtout que mes parents n'ont pas été d'un grand soutien. Ils en veulent autant à celui qui a jeté le sort qu'aux médicomages qui n'ont pas été capables d'inverser la situation. Mais j'ai toujours su rebondir et m'adapter. Apprendre à lire sur les lèvres est une vraie galère, j'ai mis du temps. La langue des signes est plus facile. » Ce n'est pas toujours une science exacte et il faut vraiment que la personne articule exagérément, les bouches étant toutes différentes et prenant des formes complexes selon les accents. L'habitude de l'accent Gallois aidait mais la pyromane à ses côtés avait un débit très élevé et un accent à couper au couteau. Ça allait être drôle.

La serveuse demanda alors le nombre de langues que parlait sa voisine et celle- ci rit en semblant compter. Ça devait faire beaucoup ! Eleonore comprit qu'elle parlait le Français, une langue qu'elle n'avait jamais eu la chance de connaître, des sonorités qui lui étaient étrangères mais dont elle imaginait la beauté. Après tout, dans le monde moldu on dit que la France est un pays fabuleux et que Paris est une belle ville. Elle le croit sur parole, ne connaissant pas vraiment. « Mannequin ? Oh c'est fabuleux ! » s'exclama-t-elle en se demandant si elle avait déjà vu la mère de Maggie sur des couvertures. Si elle était aussi belle et fine qu'elle, c'est certain qu'elle avait fait une longue carrière dans la mode. En revanche, le reste de sa phrase était un peu plus flou. Maggie avait appris vite de ce qu'elle pouvait lire sur ses lèvres. C'était embêtant tout de même de ne pas tout saisir et son égo était piqué au vif.

Poursuivant le compte des langues parlées, plusieurs régions du monde avaient été visitées par la sorcière qui avait un air passionné sur le visage. Les mots n'étaient pas tous très clair mais la Selwyn saisissait le sens de ses paroles. Espagnol, Arabe et bien d'autres langues qui sont fascinantes et qu'elle ne pourrait certainement jamais apprendre, n'étant pas capable d'entendre les sonorités et de les reproduire, avec les particularités comme la « jota » en espagnol qu'elle ignorait. Peut-être leurs langues signées pourraient l'aider à comprendre mieux mais elle ne le parlerait jamais. Déjà que Leo devait faire attention et contrôler sa tonalité en fonction des vibrations de sa gorge, c'était assez complexe. Le pus proche d'une langue étrangère qu'elle aie appris était vraiment la langue des signes anglaise, auprès des moldus du centre où son oncle avait obtenu une place grâce à son ami. « C'est fantastique ! J'aurais adoré apprendre le Français. Ils articulent beaucoup quand ils parlent anglais, c'est drôle mais c'est plus facile à comprendre pour moi. » se rappelle la jeune femme en souriant.

Elle continua de préparer le repas, qui fut prêt rapidement puisque tout était plus ou moins déjà fait. Maggie n'allait pas mourir de faim ce soir, ni mourir tout court. D'un geste élégant de la main, la serveuse envoya les assiettes et les couverts se poser sur la table, de part et d'autre de celle-ci afin de faciliter l'échange durant le repas. Être en face était capital pour le bon fonctionnement de la communication, on ne le sait que trop peu. « Ça fait longtemps que tu travailles aux Trois Balais ? Le temps passe tellement vite. » Eleonore ne saurait dire si sa voisine était dans le coin depuis trois mois ou trois ans, les journées s'enchaînant sans que l'on ne puisse voir le jour. Elle adorait être ici, elle était en sécurité, loin des siens. Bien que son père soit mort durant la grande bataille de Poudlard, ses frères étaient toujours quelque part, loin elle espère...

© 2981 12289 0



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


- Nom d'une mandragore en tutu !

Je venais d'ouvrir le placard de ma voisine et pour la barmaid que j'étais, c'était de nouveau Noël. Comment ne pouvais-je pas avoir fait sa connaissance avant ? Elle avait une véritable caverne d'Ali Baba dans sa cuisine ! Si j'avais les yeux qui brillaient ? Non, non, c'était l'éclairage. Je restai un moment à contempler le contenu du placard me demandant ce que j'allais bien pouvoir lui préparer. Fruité elle avait dit, ça, c'était facile. Mais là en l’occurrence je me retenais de tout sortir. Non Maggie, on ne fait pas d'expérience avec les bouteilles de sa voisine... En vrai, je devrais faire cramer mes plats plus souvent... Quoique ce n'était pas la première fois que je faisais brûler mes essais culinaires, je n'avais juste jamais été jusqu'aux flammes...
Tandis que je lui préparais un de mes grands classiques, je l'écoutai apporter des détails à sa mésaventure. Elle avait effectivement l'air d'avoir une grande force de caractère qui lui avait sans doute permis de se faire à sa nouvelle condition.

Je souris tristement en l'entendant s'extasier devant le métier de ma mère. Oui c'est vrai que ce métier faisait rêver beaucoup de monde, mais quand on en voyait l'envers du décor, on déchantait très vite. La passion de ma mère m'avait pourri la vie pendant de nombreuses années et c'était triste de se dire que cela avait cessé, le jour où cette passion l'avait consumée. Plus personne ne faisait allusion à ma mère quand on me croisait. Elle était tombée dans l'oubli, vite remplacée par d'autres jolies filles plus jeunes. Voilà le milieu impitoyable qu'était la mode.

- Oui c'est vrai que leur accent doit bien t'aider,
répondis-je à l'évocation des Français.

Surtout qu'avec l'échange à Poudlard, cette population s'était accrue parmi les clients de Pré-au-Lard. Je songeai à ma cousine dont j'avais écopé de la responsabilité voilà maintenant plus d'un an, qui était Française, et qui vivait désormais au château. Si celle-ci ne faisait pas son emmerdeuse, je lui présenterais peut-être. Cela dit la gamine n'était pas stupide, elle savait que je cuisinais comme un manche, elle se laisserait peut-être tenter à rencontrer Eleonore. À moins qu'elles ne se connaissent déjà ? Aucune idée, la rouge et or n'était pas du genre à se confier.
Ma voisine entreprit de poser le couvert et je déposai ma petite préparation devant elle, avant de ranger ce que j'avais sorti et de prendre place autour de la table.

- Ça va faire un peu plus de deux ans, je me suis installée après la fameuse bataille... Oui tu as raison, ça passe vite.


J'évitais soigneusement de dire ce qui m'avait poussé à m'installer à Pré-au-Lard. L'abandon de son propre enfant, ça faisait tache dans une conversation. Et même si je ne regrettais pas ma décision, je ne pouvais m'empêcher d'éprouver une certaine honte. Mais si elle me le demandait, je pouvais invoquer de nombreuses autres raisons, le travail, la nostalgie de mes années étudiantes... Des raisons sur ma présence à un endroit, j'avais passé une grande partie de ma vie à en trouver. Je m'étais toujours plu à Pré-au-Lard, je m'y sentais vraiment à ma place.

- Et toi ? Euh... tu fais quoi au juste dans la vie ?


Non je ne vivais pas avec des œillères, pour de vrai je ne visitais pas forcément tous les commerces de Pré-au-Lard et j'ignorais vraiment ce qu'elle faisait de ses journées. Je l'avais déjà aperçue aux Trois Balais avec Evie d'ailleurs, mais pour elle comme pour les trois quarts de mes voisins, j'ignorais tout de sa vie. Ce n'est pas que j'étais asociale, les clients de l'auberge vous prouveront le contraire très rapidement, c'est juste que je remplissais bien mes journées. Et mes nuits...

- En tout cas, ça sent meilleur que chez moi ici! Mais pour le coup, je ne te demanderais pas de cours de cuisine. Il faut savoir reconnaître ses limites et je pense que ce n'est vraiment pas pour moi... Je crois que j'ai toujours détesté ça, en fait. Je risque de finir par m'empoisonner toute seule un jour, enfin si je ne finis pas grillée dans l'incendie de ma maison avant.


Revenir en haut Aller en bas
Eleonore C. Selwyn
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse au salon de thé de Mrs Pieddodu
Célébrité : Vanessa Marano
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 280 Gallions : 706 Date d'inscription : 26/11/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2753-eleonore-selwyn-how-deep-do-you http://www.mumblemumps.com/t2762-eleonore-selwyn-can-you-repeat-please-rp-libre-0-3#75024 http://www.mumblemumps.com/t2763-eleonore-selwyn-vous-avez-un-nouveau-message#75032

I see fireWon't you please, please help meDans cette petite maison régnait toujours une atmosphère joyeuse, certainement dû aux talents de décoratrice de Sören. Peu de désordre se voyait, il n'y avait véritablement que sa chambre qui subissait une guerre tous les matins pour choisir une tenue parfaite au cas où un beau jeune homme passerait par là. Depuis le retour de son ami, Eleonore faisait plus attention à elle que d'ordinaire et prenait soin de toujours être impeccable. Non pas qu'elle soit négligée de base, mais pour l'auror, elle voulait être au top du top. Des fois que. C'est un homme bien difficile à cerner, que l'on puisse entendre ou non ses paroles d'ailleurs. Lire sur ses lèvres est un challenge mais Nathaniel fait des efforts. Il est loin d'être au niveau des Français qui articulent exagérément lorsqu'ils ne sont pas certains de leurs mots. C'est d'une aide précieuse, Leo doit le reconnaître et acquiesce en observant sa camarade de soirée lui répondre.

La préparation du repas avance rapidement, puisque tout était presque prêt. Maggie se charge des cocktails et on voit là le talent de barmaid qu'elle a. chacun sa vocation comme on dit ! L'incendie de la cuisine de la grande brune était malheureux mais puisque tout le monde était sauf, on pouvait dire que c'était pour les deux femmes l'occasion de se rencontrer enfin.
Maggie disait être là depuis deux ans déjà et c'est vrai qu'elles ne s'étaient jamais vraiment parler. La Galliose connaissait pas mal de serveurs aux Trois Balais mais elle n'allait pas forcément tout de suite vers les étrangers, son handicap posant parfois souci aux autres. Elle avait eu du mal avec Mahra les premières fois, jusqu’à ce que les deux se parlent vraiment et se découvrent. C'est un peu ce qui était en train de se passer avec la pyromane. « Deux ans, oui, déjà. Le village a pu heureusement se reconstruire rapidement je trouve. On est bien ici. »

Eleonore adorait Pré-au-Lard et ses habitants. Il y avait plus d'auror depuis quelques années mais c'était un mal pour un bien avec la bataille qui avait fait rage. Passer à autre chose n'est pas facile et elle est la première à le constater. Sa famille a péri dans cette guerre, parce qu'ils ont toujours été dans le mauvais camp. Un de ses frères est enfermé à Azkaban pour longtemps, quant à l'autre, elle ignore où il se trouve mais souhaite vivement qu'il soit loin du village, loin d'elle car la menace plane... Ils en veulent à sa vie parce qu'elle connaît trop de secrets. Penser à la reconstruction de l'école de magie et à l'idée de l'échange entre les écoles est un plaisir, on découvre tout un tas de nouvelles personnes et on se fait de nouveaux amis. C'est une opportunité que quelques-uns ont du mal à saisir, on les voit au salon de thé quand ils parlent doucement pour exprimer leur désir de rentrer chez eux. Poudlard est selon la Selwyn la meilleure école de magie. Elle ne connaît pas les autres et craint un peu les gens de Durmstrang, bien qu'elle côtoie quelques-uns de ses anciens élèves et réalise qu'ils ne sont pas tous de mauvaises fréquentations.

« Et toi ? Eu... tu fais quoi au juste dans la vie ? » demanda Maggie. Il est vrai qu'elle ne savait rien non plus de sa voisine. C'est fou de vivre à côté l'une de l'autre depuis deux ans sans jamais avoir eu le temps de se parler. « Je travaille au salon de thé de Madame Pieddodu. Je fais le service principalement et j'ai créé les recettes de quelques thés de la carte. » dit-elle avec une pointe de fierté dans la voix. Leo ne cherche pas à se vanter, mais elle aime tellement les plantes et le thé qu'elle adore parler de sa passion et de ses créations personnelles qu'elle met au service de sa patronne. Un jour peut-être trouverait-elle quelque chose de plus grand, elle pourrait vivre de sa passion pour les potions et les thés, allez savoir. En attendant, la sorcière était heureuse à sa place.

Entre deux bouchées de ce repas non brûlé, Maggie s'extasiait des talents de cuisinière de sa voisine qui, elle, appréciait le cocktail. « Oh c'est vrai ? J'aime tellement cuisiner. C'est vrai que c'est plus amusant quand on le fait pour les autres, ça motive, mais quand on trouve de l'intérêt dans la préparation, c'est tout de suite meilleur. Enfin, sauf si on le fait brûler. Si tu as besoin de conseils, n'hésite pas à venir, je t'apprendrais deux trois trucs. » proposa gentiment la Selwyn avec un sourire radieux. Le fait de savoir que sa camarade apprécie ce qu'elle a préparé alors que ce n'était rien de bien extraordinaire était un plaisir certain. Elle penserait à l'inviter plus souvent, histoire de faire connaissance et aussi de l'empêcher de faire exploser la moitié du quartier. « Je te félicite cependant pour le cocktail. C'est délicieux ! » La sincérité était de mise et la brune reprit une gorgée de sa boisson. « Tu as mis quoi comme alcool ? Il se sent à peine. J'ai beaucoup de bouteilles mais c'est Evie qui m'a fait les acheter histoire d'être sûr d'en avoir pour tous les goûts. » Eleonore était loin d'être une grande buveuse d'alcool, sa drogue c'était le thé, mais elle appréciait quelques cocktails et également les bières moldus que son cousin lui faisait goûter et qui encombraient son réfrigérateur.

© 2981 12289 0


[HRP : désolééééeeee !!! j'me suis perdu en route x_x ♥️]



When you fall inlove
Hello from the other side. I must have called a thousand times . To tell you I'm sorry for everything that I've done. But when I call you never seem to be home
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

I see fire


- Non ?! Tu sais que ma boisson préférée après le whisky, c'est le thé ?

Non l’Écossaise addict au whisky, ça ne faisait pas du tout cliché... Elle bossait au salon de thé. Bon il était certain que malgré ma passion pour le thé, le salon de Pieddodu n'était pas l'endroit que je fréquentais le plus. Cependant, c'était la deuxième fois que je me demandais comment j'avais pu vivre à côté de cette fille sans la connaître avant. Son placard n'avait rien à envier au mien et en plus elle inventait des recettes de thé. Et ne parlons même pas de sa cuisine ! Non, mais franchement à côté d'Eleonore, j'étais pathétique. Incapable de cuisiner, loin d'être une fée du logis et carrément bordélique, toujours en retard, complètement insouciante... Oui bon, soit arrêtons là, la liste de mes défauts. Je vais y passer un temps fou sinon.
Bon par contre, si elle aimait cuisiner et qu'en plus elle trouvait de la motivation à le faire pour les autres, j'allais passer chez elle plus souvent. Elle voulait me donner des conseils en matière de cuisine ? Bon ben elle avait la foi... Moi j'étais beaucoup moins optimiste qu'elle.

- J'espère que tu as de la patience, parce que je suis une très mauvaise élève...


Bon j’exagérais sans doute un peu. J'apprenais très vite un tas d'autres choses, mais souvent ma rapidité d'apprentissage dépendait de ma motivation et franchement quand quelque chose ne me plaisait pas je ne me cassais pas la tête. Tant que ma survie n'en dépendait pas, je me débrouillais autrement et oui... Je procrastinais souvent les choses que je n'aimais pas faire.
J'avalai une nouvelle bouchée en réfléchissant à son histoire de thé.

- J'ai peut-être quelque chose qui pourrait t’intéresser,
commençai-je, comme je t'ai dit, j'ai beaucoup voyagé et je me suis attardée quelques semaines au Japon il y a quelques années.

Je n'y étais pas restée longtemps. Je trouvais les sorciers japonais un peu... comment dire ? Spéciaux ? Oui c'était le terme. Bref, j'y étais restée le temps de cambrioler un sorcier qui possédait un sceptre aux propriétés intéressantes d'après l'acquéreur. J'avais été payée pour récupérer le sceptre donc je ne savais pas vraiment ce qu'il faisait. L'intérêt résidait dans le fait que le sorcier japonais était connu pour vivre dans une forteresse impénétrable. Enfin... sauf pour moi. Enfin bon, ce n'était pas ce que j'allais lui raconter.

- J'y ai découvert un thé que j'apprécie, c'est à la fleur de cerisier. Je t'en apporterais si tu veux, il m'en reste encore.


Avec les bons sortilèges, le thé se conservait plutôt bien. J'avais bien d'autres variétés dans mes placards, mais sûrement rien de bien extraordinaire par rapport à ce qu'elle devait déjà connaître étant donné sa spécialité.
Elle me félicita pour le cocktail, mais pour moi c'était beaucoup plus simple que de cuisiner. Dès qu'on ne faisait pas intervenir un four, tout était beaucoup plus simple.

- Oh ce n'est pas grand-chose tu sais, tu avais une liqueur de pomme et une de banane, un jus de fruit, un petit coup de baguette et le tour est joué. Oh oui, ça ne se sent pas beaucoup à cause du dosage, dis-je en riant.

Quoi, je n'allais pas non plus rendre ivre la voisine qui avait empêché ma maison de terminer en bûcher et qui en plus m'invitait à manger chez elle. J'avais certes des défauts, mais certainement pas celui de saouler les gens plus que de raison.

- C'est quand même dingue qu'il ait fallu attendre que je manque de faire cramer ma maison pour qu'on fasse enfin connaissance. Je passe vraiment un bon moment, franchement c'est délicieux.

Oserais-je rajouter qu'il faudrait faire ça plus souvent ? Elle était vraiment charmante et cuisinait super bien. Éventuellement, je pourrais lui ramener d'autres variétés de thés lors de mes prochaines escapades, quoique... Elle risquait de faire le lien entre les vols de Birdy et la provenance de ce que je lui ramènerais...




[HRP: Pas de soucis choupi!  Je vois que tu as retrouvé le chemin lol De toute façon, je pense que l'on se dirige vers une clôture non?]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
I see fire ¤ ft. Maggie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maggie Green [Validée]
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Nikita - Maggie Q
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: Hogsmeade :: Wizard's houses-
Sauter vers: