Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

i can't be perfect (felix)

Levy T. Scamander
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle & 1ère année en GISIS de sécurité magique
Célébrité : Grant Gustin
Pseudo : Pezzavril Âge : 26 Parchemins : 289 Gallions : 168 Date d'inscription : 15/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3286-je-vais-me-battre-pour-reconstr http://www.mumblemumps.com/t3359-titre-uc-levy http://www.mumblemumps.com/t3357-fizwizbiz-go-levy

i can’t be perfect
Felix Scamander & Levy Scamander
« I’m never gonna be good enough for you. I can’t pretend that I’m all right and you can’t change me. ‘Cause we lost it all. Nothing last for ever. I’m sorry, I can’t be perfect. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Lessivé. Je suis lessivé. Les jours se poursuivent, les cours se succèdent, mes nuits sont toujours aussi courtes et agitées. Je ne dors presque plus, hanté par mes souvenirs et ma culpabilité. Ma fatigue est telle que deux sillons violacés se sont tracés sous mes yeux. Ma patience est devenu limitée, faisant voler mon calme légendaire en éclats. Le moindre petit détail de travers me fait sortir de mes gonds. Je suis imbuvable, comme je ne l’ai jamais été. Aujourd’hui plus que tout autre jour. Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit, ayant passé celle-ci à me tourner et me retourner dans mon lit. L’esprit à des kilomètres du dortoir des Poufsouffle, je n’ai pas réussi à trouver le sommeil. Mon humeur s’en est vue impactée plus qu’à l’ordinaire. J’arrive à un stade où ne plus pouvoir me ressourcer durant la nuit est devenu invivable.
Grognon, irritable, j’ai pourtant pris mon courage à deux mains et me suis rendu en cours. Grossière erreur. J’aurais peut-être dû sécher. Ranger l’élève modèle au placard pour une fois et rester dans mon lit. Mais non. Mon instinct d’étudiant s’est montré plus fort, et je me suis donc rendu en classe de potions en traînant les pieds. Un cours dans lequel j’ai pour habitude d’exceller. Pourtant, au moment de verser des crochets de serpent dans mon philtre de mort-vivante, mon mélange vire au cramoisi plutôt qu’au turquoise recherché. J’ai beau tenter de rattraper le coup, la couleur devient de plus en plus trouble. Vomitif. Je manque de fracasser mon chaudron tant mon incapacité à créer cette potion faisable pour un sixième année me met hors de moi.
Le cours se termine, je quitte la salle encore plus irascible qu’au début de ma journée. C’est évidemment à ce moment-là qu’un abruti se décide à me barrer la route.
– « C’est quoi cette tête, Scamander ? »
– « Fous le camp, Prescott. »
Ma voix est cassante. L’intéressé s’en voit d’ailleurs surpris. Je n’ai pas pour habitude de parler comme ça, ni même lorsque mon interlocuteur est une des personnes qui s’en prend régulièrement à moi. Sauf qu’aujourd’hui n’est pas comme d’habitude. Aujourd’hui, je suis en colère contre le monde entier.
– « Eh bah, on s’est levé du mauvais pied ce matin ? »
Je lui lance un regard noir, poings serrés. Je fulmine intérieurement. Si j’étais un dragon, de la fumée me sortirait par les oreilles.
– « Je t’ai demandé de dégager. »
Mes paroles le font rire. Ce rire moqueur, qui, en temps normal, glisse sur moi comme une goutte d’eau sur les plumes d’un hippogriffe. Un rire qui, tout à coup, me rend dingue. Je le fais reculer, mon avant-bras contre sa gorge, jusqu’à ce que son dos butte contre le mur du couloir. Il grimace sous l’effet du choc. Ses traits se tordent de haine quand il aperçoit la baguette que je pointe vers sa tempe. Nous n’avons pas le droit d’utiliser nos baguettes en-dehors des cours. Je le sais, il le sait. Tout le monde le sait. Mais à ce moment précis, aucun règlement ne peut m’empêcher de défigurer ce type.
– « Rigole encore une fois comme ça et je te jure que tu vas regretter d'avoir croisé ma route. »
– « Brr, arrête ! », se moque le jeune homme. « J'en tremble de peur. »
Je fronce les sourcils. La main qui tient ma baguette se met à trembler. Au fond de moi, je suis certainement incapable de lui lancer le moindre sort. Ce n'est pas dans ma nature. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui me manque. Je serre les dents et appuie plus fortement mon bras contre sa gorge. La pointe de ma baguette frôle sa peau. Je suis incapable de lâcher prise.
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
M. Felix Scamander
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror
Célébrité : Skeet Ulrich
Âge : 27 Parchemins : 37 Gallions : 61 Date d'inscription : 02/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur

i can’t be perfect
Felix Scamander & Levy Scamander
« I’m never gonna be good enough for you. I can’t pretend that I’m all right and you can’t change me. ‘Cause we lost it all. Nothing last for ever. I’m sorry, I can’t be perfect. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ce matin je me lève du pied gauche, j'ai très mal dormi, voir pas du tout en fait, je suis crevé et même ma douche brûlante d'une heure ne change pas cela. Je vais me préparer un café corsé que je bois presque bouillant avant de soupirer en passant ma main sur mon visage non rasé. Cette enquête, cette épidémie, toute cette histoire commence sérieusement à devenir difficile à gérée. Je finis par aller m'habiller, enfilant un t-shirt gris foncé ainsi qu'un pantalon noir avant de quitter ma petite maison qui me sert de QG à Hogsmead. J'ai rendez-vous à l'école avec le directeur afin d'établir la nouvelles réglementation de sécurité pour l'école. Les mains dans les poches de mon jeans je sors donc de mon habitation avant de prendre le chemin du château. J'ai beau habité ici depuis des années maintenant et emprunter ce chemin presque chaque jour, je reste émerveillé par cette demeure que l'ont peut voir se dresser fièrement sur ses rochers. Je croise quelques rares personnes descendant le chemin dans le sens contraire au mien, venant du château pour rejoindre le village. Il ne me faut pas bien longtemps avant d'arriver à l'immense porte protégeant l'entrée de l'école, je pénètre dans son enceinte et le brouhaha de la grande salle me saute directement aux oreilles. Je passe devant les portes ouvertes, jetant un oeil à l'intérieur, cherchant, je dois l'avouer, mes enfants, et je me dirige vers le bureau du directeur.

Le bureau n'a pas vraiment changer malgré les changements de directeurs de ces derniers temps, il y à toujours autant d'instruments différents, la pièce circulaire à laquelle on accède par l'escalier en colimaçon protégé par une immense gargouille. La réunion se passe bien, le directeur semble content des nouvelles règles qui seront en application à partir du début de la semaine prochaine, nous espérons nous pour notre part réussir à obtenir plus d'informations, pouvoir aider les gens, contaminés ou non, et parvenir à trouver enfin les réponses à toutes nos questions. Ce qui est loin d'être évident pour l'instant. Toute cette histoire me rend dingue, je suis Auror afin d'aider les gens et tout ce qu'on parvient à faire en ce moment c'est insignifiant, on ne peux pas arrêter l'épidémie, on se demande même parfois si ce n'est pas ce que certains veulent... Bref. Je redescend finalement les marches du bureau, je dois faire un tour dans le château tant que je suis présent, autant que je serve à quelque chose. Les élèves sont en train de changer de classes, plusieurs groupes passent devant moi, ils ont l'air tellement jeunes... Est-ce que les miens avaient cet air de bébé lorsqu'ils sont arrivés ici ? Ils étaient pas aussi petits... Si ?

Au détour d'un couloir j'entends des voix, une dispute je crois ? Je fronce les sourcils et m'approche et lorsque je vois la scène devant moi je reste un instant figé sur place, ne sachant quoi faire. Pourquoi mon fils plaque-t-il un de ses camarade contre un mur, baguette contre son visage ? Cela me ramène des mois en arrière et honnêtement je sens ma tête commencer à tourner, je crois que je vais être malade. Mais je finis par reprendre contenance et je m'approche en quelques enjambées, je fais reculer mon fils en le tirant en arrière avant de regarder l'autre jeune homme, mâchoires serrées j'arrive à peine à articuler. " Filez en cours. Tout de suite. " Je ne regarde même pas Levy, les autres ne semblent pas vouloir argumenter avec moi, ils partent sans rien ajouter et jettent des regards en arrière en partant. Je vais le tuer, je vais vraiment le tuer cette fois. Je serre les poings et les desserrent plusieurs fois avant de saisir le bras de mon garçon et de l'entrainer dans une salle de classe vide où je le jette presque à travers la porte après l'avoir ouverte, je la claque tellement fort pour la fermer que je suis étonné qu'elle tienne encore dans ses gonds. Je regarde alors Levy, pour la première fois, mon regard est noir de colère et mon ton est froid. " Non mais ça va pas ?! Qu'est-ce qui te prend ! Tu crois que tu t'es pas fait assez remarquer comme ça peut-être ? T'as pas eut ta dose d'attention avec ton procès ?! Tu veux remettre ça peut-être ! " Je m'approche, menaçant. " A quoi tu joues hein ! Tu veux faire mourir ta mère quand elle apprendra que son fils à finit par vraiment commettre l'irréparable ?! "
(c) DΛNDELION


† I am a lost boy from Neverland usualy hanging out with Peter Pan run run lost boy
Revenir en haut Aller en bas
 
i can't be perfect (felix)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪
» « I'm not perfect but I keep trying...» ~ Mia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: first floor-
Sauter vers: