Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Atlas ౡౠ Everybody wants to rule the world

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Atlas O'Malley
avec Daniel Day-Lewis (crédit de l'image)
Beau et peut-être encore jeune homme qui travaille comme professeur d'occlumancie depuis maintenant près de six mois. Il est né à Dublin (Irlande) en ce beau jour qu'était le 13 Février 1940 en tant que sang pur ; à présent il à Pré-au-Lard. Lors de son passage à Poudlard, son niveau scolaire était très très excellent. Il est plutôt ambitieux, assertif,brillant,concentré,créatif,franche,intelligent,logique,novateur,persévérant, précis,rusé,valeureux mais aussi abrupte,académique,aigri,anxieux,arrogant,assisté,borné,calculateur,coléreux,critiqueur,étourdie,envahissant,humiliant,impulsif,instable,jaloux,lent,méfiant,pessimiste,sournois,trop calme. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procurée une baguette faite en bois d' acacia, mesurant trente centimètres et contenant Ventricule de Snallygaster. Avec cette baguette, il lui estimpossible de créer un patronus depuis près de trois ans. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : lui, entouré de livre qu'il a écrit avec son Chat Mellow. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Une prison, des détraqueurs, la peur, la maladie, dans son cas.
We have more questions...


ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? "Comment je me suis retrouvé là", il a envie de dire, en état d'agitation.
Atlas, à 60 ans, est toujours en bonne forme. Il est rare qu'il consulte un médicomage pour un simple rhume ou une simple carie. Il n'est presque jamais malade et lorsqu'il l'est, il se soigne tout seul à l'aide de potions ou des remèdes de grands-mères très sorcières.
Pour cause, il n'aime pas les médecins. Il déteste qu'on le papote ou d'être le sujet principal de quelqu'un. Ce n'est pas son genre.
Alors, il vous ne le dira pas, mais, il a très peur de l'épidémie et de ses symptômes, rien que pour ne pas aller voir un médicomage. Mais, il a aussi très peur de perdre ces pouvoirs. Sans cela, il n'est rien..

ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Comme on sait, c'est le directeur et ses alliés qui ont aidé à rétablir l'innocence d'Atlas durant la bataille et l'avènement de Lord Voldemort. Alors, oui, il aime bien le nouveau directeur de Poudlard. Toutefois, il s'aperçoit qu'on lui a fait une faveur et qu'il doit quelque chose à quelqu'un qu'il connaît très peu. Devoir quelque chose à quelqu'un, c'est très complexe pour la personnalité d'Atlas. Il est difficile pour lui de se sentir dans l'obligation. Cela le rend bloqué. Il ne sait pas quoi faire, il ne sait pas comment faire pour n'être plus redevable. En voilà un de problème !

ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ?  Son passeport mentionne que c'est un Irlandais, aussi britannique. Il a été scolarisé à l'école de magie, Poudlard. Pour toutes ces qualités, il en très fier.
Alors, concernant cet échange, elle n'est pas la bienvenue, soi-disant parce qu'elle détruit l'esprit de Poudlard avec sa langue anglaise et ses élèves ainsi que ces professeurs originaires de Grande-Bretagne. Selon lui, Poudlard avec son éducation à la façon britannique, est la meilleure école qui puisse avoir dans le monde. Mettre des étrangers s'est gâché toutes ses qualités d'enseignements

ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ? Atlas O'Malley n'est pas seulement le sorcier qui a aidé, par la force, Lord Voldemort, l'auteur d'un crime contre l'humanité, mais Atlas est aussi l'un des rares des personnes que l'on nomme les mangemorts à ne pas avoir participé à la Grande Bataille. Non, lui, il fait partie de ceux qui ont participé à la bataille de loin, en préparant les mangemorts à toutes éventuelles batailles. C'est un génie ; il les avait préparés à devenir de puissants sorciers et à gagner tous combats.
Visiblement, les conseils n'ont servi à presque rien puisque Lord Voldemort et ses acolytes ont perdu la Bataille et leur rêve de conquérir le monde.
Cependant, Atlas garde un souvenir de cette Bataille sans y être allé. Il se souvient du journal, la Gazette du Sorcier, qui titre le nombre de morts durant cette bataille. Il se souvient aussi de toutes les heures d'interrogatoires musclés qu'il a subi. Il se rappelle, tout de même, d'Azkaban. Mais, il se souvient aussi que ce n'était pas si horrible que ça de se sentir si puissant.
 


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Les deux hommes étaient face à face, comme lors de tout entretien, assis devant le même bureau. L'un était visible, l'autre était dans le noir et le premier ne pouvait pas le second. Peu importe, Atlas O'Malley admirait les dorures du bureau du nouveau proviseur de Poudlard, plus particulièrement, les arabesques. Cette série d'arabesques formaient des sortes de grands cœurs bien ronds en dessous de sortes de tomates, bien rondes et bien mûres, avec des grosses tiges qui avaient l'air de gros bouchons de bouteille de vin d'ortie neuf et merveilleusement posées sur les tomates.
Atlas ne regardait que cela, la bouche ouverte, les yeux émerveillés, ses petits yeux devenus si grands yeux à la vue de ces tomates et de ces grands cœurs. Ces arabesques étaient si extraordinaires qu'il en oubliait même qu'il était le personnage principal d'un entretien d'embauche.
Alors que le nouveau proviseur de l'école des sorciers britanniques commençait ses questions, Atlas O'Malley continuait à regarder ces détails qui n'avaient pas d'importance.
-Sous Dumbledore, vous étiez professeur d'Arithmancie. Maintenant, je vous convoque, car je cherche un professeur d'Occlumancie ,car vous êtes un génie et le seul que je connais, génie dans cette matière. Vous êtes un grand occlumancien, Monsieur O'Malley. C'est pour cette raison que vous êtes ici aujourd'hui., commença à dire le principal de l'école avant d'observer attentivement avec qui il avait à faire ; monsieur O'Malley, vous m'écoutez ?, demanda-t-il? Pourtant, le médicomage né-moldu lui avait prévenu qu'Atlas O'Malley donnait souvent cette impression de ne jamais écouter ce qu'on lui dit.
- Sous Dumbledore, vous étiez professeur d'Arithmancie. Maintenant, je vous convoque, car je cherche un professeur d'Occlumancie ,car vous êtes un génie et le seul que je connais, génie dans cette matière. Vous êtes un grand occlumancien, Monsieur O'Malley. C'est pour cette raison que vous êtes ici aujourd'hui. Oui, j'ai tout entendu Monsieur le principal., répéta mot à mot Monsieur O'Malley, qu'est-ce que voulait me dire d'autre, Monsieur le Nouveau proviseur de Poudlard ?, pose comme question Atlas, en fixant toujours cette série d'arabesques, qui a autant pris son attention que les paroles du proviseur de Poudlard.
Le proviseur de Poudlard, subjugué, se retourne et comprend ce qui accapare le regard de son éventuel futur salarié
Monsieur O'Malley, je remarque que vous avez bon goût. Ces dorures sont magnifiques. Elles ont été faites... .
- Par un artiste anglais qui s'appelle David Lewis, un grand sorcier lui aussi. Dans son domaine de prédilection, bien sûr. Je ne me doute pas qu'elles, vous en coûtez une fortune ces dorures !
Le proviseur scrute Monsieur O'Malley l'air étonné, mais avec un sourire content d'avoir trouvé une perle rare.
Bien sûr, qu'elles m'ont coûté une fortune. Je préfère ne rien dire sur le prix, mais, j'imagine que vous avez deviné le prix dès que vous êtes arrivé dans ce bureau avec votre cartable en cuir de serpent. Voyez vous-même, moi aussi, je sais faire la distinction entre le cuir de crocodile et celui de serpent.
- C'est une bonne chose de reconnaître les différents cuirs. Moi, ma passion, c'est de reconnaître les oiseaux par leurs plumes. C'est ma passion depuis que je suis tout petit. Évidemment, avec les reptiles !
- J'imagine. Et vous marquez dans votre CV que vous aimez les félins.
- Oui, j'en suis heureux. J'aime les félins, surtout les lynx. Ils ont un oeil yeux de lynx !, dit-il avant de rigoler.
La rigolade est communicative ; le proviseur s'y met aussi.
- Bon ! Je dois vous laisser, Monsieur O'Malley. J'ai d'autres entretiens à faire passer !
- Vous ne voulez pas que je vous parle de moi ? Puisque c'est cela le but d'un entretien , non?, demande, l'air surpris, Monsieur O'Malley.
- Je connais assez de choses sur vous, Monsieur O'Malley. Je vous rappelle que c'est grâce à moi que vous n'êtes plus à Azkaban
- D'accord ! Mais, je remercie également le médicomage né-moldu qui m'a fait sortir de prison ! Etant donné que sans lui, je n'aurais pas su tellement de choses sur moi-même.
Ce fut la dernière phrase de cet entretien avant que le proviseur presse Monsieur O'Malley vers la sortie..
ϟ Ton pseudo : BaBy DoLL♥️. ϟ Ton âge : 24 ansϟ Comment as-tu connu le forum ? : Au temps des dinosaures. ϟ Ton avis sur mumblemumps :        ϟ Le mot de la fin :      
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...
(HISTOIRE : sept cent mots minimum.)
Septembre 1940
Il est six heures du matin. Lauren O'Malley n'a rien dit, elle ne s'est pas plainte. La dame se lève, puis elle sort de sa chambre. Elle marche jusqu'à la chambre de son fils, la porte étant ouverte, elle entre vite dans cette nouvelle chambre. Son enfant, Atlas, dort paisiblement dans son berceau. Il dort avec un sourire aux lèvres. Il a un air d'enfant heureux. Lauren O'Malley sourit , également. Elle sourit, mais elle pleure de joie en même temps. Elle croit que c'est la première fois que son enfant exprime une telle émotion sur son visage. Pourtant, son enfant n'est pas le dernier enfant à être heureux. C'est seulement que c'est la première fois qu'elle le voit sourire sans qu'il soit accaparé par un objet, comme la baguette magique de son père par exemple. Alors, elle laisse couler quelques larmes, puis beaucoup de larmes. Elle était décidée, également elle, d'exprimer une vive émotion. D'habitude, elle ne pleure pas. Elle ne pleure presque jamais. La dernière fois qu'elle a pleuré, enfin, c'est ce qu'elle croit, c'est lors de l'accouchement il y a quelques mois de cela. Il avait été dur cet accouchement, voir horrible.Elle avait eu de grosses douleurs, c'est alors qu'elle pensait qu'elle allait perdre l'enfant. Mais, comme elle pouvait le voir, l'enfant est sorti de son ventre en étant intacte. Il avait sangloté lorsqu'on l'avait tapoté. Ce fut la première fois qu'elle entendit son enfant pleurait, mais, aussi l'une des dernières fois qu'elle avait entendu son fils pleurait. Puisque son fils pleurait de temps en temps. En clair, presque jamais. Pourtant, comme tous enfants, il a ses raisons de sangloter. Mais, lui presque jamais il pleure. Il n'est pas comme les autres bébés. Il ne sera jamais comme les bébés de son âge et peut-être, en grandissant, il ne sera jamais comme les enfants de son âge. Plus tard, il est plausible qu'il ne soit pas comme un adulte de son âge.
Il ne faut pas penser hypothétiquement qu’elle soit une folle. Au contraire, Lauren O’Malley n’a guère perdu la raison, en étant atteinte de troubles mentaux. La sorcière a vu le futur de son enfant en effleurant la peau très blanche et tellement douce de son bébé. Elle le sait qu’il n’aura pas une enfance facile. En tant qu’enfant, Atlas va être un solitaire. Un solitaire spécial qui n’aimera ni ses jouets ni les autres enfants. Il préférera les bouquins lourds et compliqués de son père, passant des heures à les lires et à les comprendre, bien qu’il sera un petit-enfant. Personne ne leur comprendra. Même elle, la sorcière avec le don de voyance ne le comprendra même si elle aura vu de nombreux moments futurs de la vie de son fils. Elle ne saisira pas certaine de ses manières. Pourquoi, lorsqu’il sera seul, il jouera avec ses mains, en les agitant en l’air, comme si rien d’autre existait. Et pourtant, il saura que tout existe. Ses pensées sauront être fixées sur cette planète terre qui l’entoure. Elles sauront être la cause de toutes les agitations du jeune garçon, du jeune homme et de l’homme qu’il saura. Mais, elle l’aimera malgré ce gène. Elle l’aimera, malgré tout. Non, seulement parce que c’est son fils, mais aussi parce qu’il sera être un grand sorcier et un remarquable être humain.
Elle tient cette dernière pensée dans son cœur de mère. Ce n’est pas ce qu’elle a vu, cette fois-ci. C’est un pressentiment.

Octobre 1951
Atlas s'assoit sur la chaise devant son bureau et il regarde son journal intime. Il regarde autant son journal intime et sa plume, posé sur le journal intime, qui a fait une grosse salissure d'encre qui disparaît, peu à peu, sous ses yeux. Si familière, elle était cette salissure d'encre. À chaque fois qu'il écrit sur journal, il fait une salissure d'encre. C'est une habitude, comme celle de cirer ses chaussures avant d'aller en classe ou bien, regarder quatre ou cinq fois si sa cravate, vert et argent, est bien ajusté. C'est une mauvaise, probable accoutumance aussi bien que d'avoir un rapport fort amoureux en compagnie du feu ou encore, regarder avec obstination l'oreille gauche d'Albus Dumbledore.
Atlas prend son journal intime. Il l'ouvre à la dernière page écrite et le tient devant son visage pour ensuite le renifler, page par page. L'odeur lui fait du bien. Il sent un frisson doux et agréable. De la même manière, la rondeur des lèvres de Mme Ansley lui donnent le même frisson doux et agréable. Elle est belle Madame Ansley. Elle est parfaite. Physiquement, selon Atlas. Seulement physiquement. Elle a de beaux cheveux blonds et des yeux ronds et verts. Elle a toujours des chapeaux extravagants, comme celui en forme de colombe., elle est très belle. Belle comme une orchidée. Atlas aime bien les orchidées, c'est pour cela qu'il aime la beauté de Madame Ansley. La bouche de Madame Ainsley représente le cœur de l'orchidée. Sa grande taille représente la tige. Ses yeux si fins, si bleus représente les pétales qui ressortent avec sa peau si pâle. Elle est belle Madame Ansley parce qu'elle est originale. Mais, elle est bien vieille. Trop vieille pour le jeune Atlas. Elle a quarante-cinq ans. Mais, ce n'est pas le pire pour Atlas. Outre sa vieillesse, elle est une née-moldue. Une sang-de-bourbe qui ne mérite pas d'être belle, vu son sang. Elle ne mérite pas de lui plaire. Elle ne mérite pas de lui plaire, même secrètement. Tous les sang-de-bourbes méritent de mourir par la baguette des hommes et des femmes qui sont de sang pur. Etant donné que le sang qui circule dans leurs corps est abject. Puisque leur coeur qui bat est le synonyme de la maladresse. Puisque leurs mains, si douce, si mince, si blanche ou noire, touche une baguette magique qu'il ne doit pas appartenir. Les vrais propriétaires doivent être des sangs purs. Comme Atlas qui divague, de temps en temps. "Amoureux secrètement d'une professeure moldu. Il faut être fou. Je ne suis pas comme les autres. Je ne serai jamais comme les autres", écrit-il sur son journal intime, ce soir.
Novembre 1955
Le jeune Atlas peut vivre depuis des années, les yeux fermés, dans les mêmes rêves, dans les mêmes cauchemars, où chaque rêve, chaque cauchemar possède sa part de fantaisie. Les rêves et les cauchemars sont comme une impasse. Pourtant, les bruits sont réels, les créatures sont vraisemblablement près de lui, les personnes autour de lui vivent et meurent soudainement. Dire que les rêves sont de la fausseté, de l'imaginaire est interdit par la loi. Le rêve, le cauchemar, ce n'est pas ce qui entre l'homme et son extravagance, ni son délire. C'est justement la réalité qui revient à la charge lorsque nous dormons ; avec plus de folie et de création. Quand nous avons la réalité devant nous, les hommes ont tendance à ne pas s'en apercevoir. C'est bien parce que les hommes ne croient ni à la réalité ni à l'illusion. Tous sauf le jeune serpentard de cinquième année, Atlas O'Malley.
"Pourquoi devons écouter les gens qui disent rêves ne sont que des rêves ?" À demander un jour, Atlas O'Malley à un de ses camarades. Atlas n'a pas laissé le temps à son camarade de Serpentard le temps de lui répondre, car Atlas répondait déjà à la question en disant que les gens disent, pour la plupart, que des foutaises. Les rêves sont bien réels ; il faut seulement ne pas fermer ses paupières avant de se coucher.

Atlas a toujours cru que ses rêves sont réels, il nous faut du temps pour lui expliquer notre réalité et non sa réalité.
Décembre 1958
Elle est immense la forêt qui s'étend vers lui.
Nous sommes le soir du 24 décembre. Le lendemain, c'est Noël dans l'enceinte de Poudlard. Mais, que nous soyons à la veille d'une célébration hivernale ou bien à la veille de l'été ; il fait assez chaud, ce soir, pour que l'on se trompe de saison ou de jour. Toutefois, ce n'est pas une raison pour se balader, pieds nus et en t-shirt, dans la forêt interdite. Il faisait bien chaud, mais pas assez pour être fou. Néanmoins, ces conditions ne sont pas passées dans l'oreille d'Atlas. Le jeune étudiant de Poudlard est fou ; il se balade, en plein hiver, avec son long t-shirt d'admiratif de quidditch, un jean brut et les pieds nus, blancs et froids, dans la forêt interdite.
À première vue, on pourrait penser qu'il cherche à choper une maladie comme le rhume. Ou encore, il cherche à s'écorcher les pieds.
En réalité, Atlas cherche plutôt quelque chose de plus beau, de plus réjouissant. Et cette chose plus belle, plus réjouissante s'appelle l'amour. Il ne cherche pas littéralement l'amour dans la forêt interdite. Il cherche à proprement parler quelque chose de beau, d'unique, de véritablement incroyable qui lui donnera la bénédiction d'être amoureux.
En général, on ne cherche pas à être amoureux en étant une personne dingue. Mais, dans l'imaginaire du jeune homme, il lui est impossible de vivre une histoire d'amour sans trouver et donner un trésor. Puisqu'un trésor est quelque chose d'aimer, de chérir, d'admirer par le coeur. Si on l'identifie à un baiser, ce n'est pas un simple baiser. C'est un baiser précieux, énorme et majestueux. C'est de l'amour pur.
C'est ce que pense Atlas. De plus, il marche dans le froid et pieds nus. Il est courageux. C'est ce présent courage qui sera aussi extraordinaire que le trésor en lui-même. Ce courage qui aura du sens pour lui et qu'il espère, aura du sens pour sa première dulcinée, Maya Dark.
Janvier 1959
Maya avait dit non. Elle avait ensuite refusé cette fleur rare d'une couleur rose pailleté, provenant de la forêt interdite.
Atlas en avait eu, des refus, dans sa vie d'adolescent puis dans sa vie de jeune homme. Il en avait eu des tas de refus ! Il se souvient que son père lui avait refusé de lire un livre, prétextant que c'était le journal intime du père. Le père avait dit vrai puisque son fils, Atlas, avait lu, par la suite, les pages de ce fameux journal intime. Il avait lu de longues séries de phrases sur une possible amante de son père. C'est en apprenant que son père avait une relation extra-conjugale qu'il prend part au diable et il annonça à son père qu'il savait tout et qu'il pouvait dire tout à cette pauvre mère. Le père était dans l'embarras, ce qui faisait plaisir au jeune Atlas. Atlas avait trouvé un moyen d'être au-dessus de quelqu'un, un de ses géniteurs. Il lui fallait être heureux de contrôler un bout de sa vie alors, qu'il soit encore jeune ! Alors, celui-ci savait bien faire en ne disant rien à sa mère et en attendant bien le jour son père serait bien dans l'obligation de se soumettre à son fils. Son père redoutait ce jour !
Atlas redoutait un jour, lui aussi, il y a quelques minutes, avant de déclarer sa flamme, à Maya en lui tendant la rose de la forêt interdite, symbole de son amour. Maya avait refusé ce présent, en disant gentiment qu'elle ne voulait pas s'attacher en lui. Elle n'était pas amoureuse de lui. Selon Atlas, même si elle lui avait gentiment refusé de devenir sa petite amie, cela voulait dire qu'elle le déteste. Puisqu'elle ne veut pas de lui comme amoureux, elle le déteste non ? C'est vraiment cela, selon Atlas. Elle le déteste, encore et encore. Il voudrait avoir un contrôle sur elle pour qu'elle soit à lui ; de la même manière qu'il contrôle son père. Il voudrait cela, mais il ne peut pas. Elle a dit non ! Maya dit non !
Et Atlas est parti en courant.
Février 1960
Avant d'être un élève de Poudlard, Atlas n'avait jamais imaginé qu'il pût être un élève de la maison Serpentard de par ses qualités, ses défauts, ses différentes humeurs. Ce qu'il veut dire, c'est qu'après tant d'années, ce qu'il n'a pas encore compris, c'est pourquoi ce choixpeau magique à sélectionner cette maison pour lui? Était-il fou ou simplement fatigué, comme chaque année, de répartir des élèves dans leurs maisons respectives, selon des critères ? Depuis ce temps, Atlas s'interroge parce que c'est important mais, aussi c'est qu'il n'a pas envie de déguerpir de son école de magie sans savoir pourquoi il est un Serpentard.
Atlas bouillonne d'envie de savoir et pour le savoir, il se doit d'être déterminé et courageux !
Pour la deuxième fois de sa vie au sein de l'école de magie, le discipliné Atlas sort de sa salle commune en pleine nuit, en quête de retrouver dans le noir, le bureau du directeur de l'école pour ainsi poser des questions au choixpeau magique.
Atlas bouillonne d'envie de savoir et pour le savoir, il se doit d'être déterminé et courageux !
Pour la deuxième fois de sa vie au sein de l'école de magie, le discipliné Atlas sort de sa salle commune en pleine nuit, en quête de retrouver dans le noir, le bureau du directeur de l'école pour ainsi poser des questions au choixpeau magique
Et pourtant, il est bien un vrai serpentard ! C'est ce que lui répète le choixpeau magique lorsque le jeune homme le retrouve dans le bureau du proviseur, cette nuit. Celui-ci le dit aussi qu'il découvrira ses grandes qualités et ses pires défauts lorsqu'il sera amené à faire des choix en étant un adulte bien mature.
Un adulte bien mature ? Atlas est déjà un adulte mature pour faire certains choix; il réfléchit et il est très intelligent. D'ailleurs, il réfléchit beaucoup trop avant de faire un choix. Réellement, il ne voit quel genre de choix, bon ou mauvais, pour être qualifié en tant que bon serpentard. Et pourtant, le choixpeau magique voit en lui un parfait disciple de Salazar Serpentard.
Mars 1980
Atlas continue de le scruter, les yeux à moitié fermé. Puis, il se lève et regarde son père, encore assis, encore peureux. Atlas continue de le regarder. Il ne dit rien. Il observe. Son père le supplie d'arrêter, de lui rendre sa baguette magique. Mais, Atlas ne fait rien. Il ne dit rien. Il observe son père, son malheureux père qui a peur de son fils. Puis son père se redresse, il tremble. Dans son visage, on ressent sa peur avec ses yeux qui regardent avec effroi son enfant unique. Le père tend sa main et demande, de nouveau, sa baguette magique. Il lui redit qu'il a peur d'une bêtise de la part de son fils. Atlas est instable ; il hurle, il panique, il pleure comme un enfant.
Son père se rapproche doucement de lui, en faisant de petits pas ; en même temps, il s'essuie le visage. Lui aussi, il pleure. Il pleure parce qu'il a tellement froid sans une veste, il pleure également parce que son fils est un handicapé mental ; singulièrement, cela se voit tellement aujourd'hui plus que les fois dernières.

Comment Atlas est arrivé jusque-là ? Le dégoût, sans doute autant que la tristesse, ses pensées mauvaises et maladives et enfin, la faiblesse de son père.
Quand il était jeune, Atlas n'avait aucunement un pouvoir sur son père. Désormais, il a quarante ans et il est assez grand pour affronter son père et sa faiblesse d'aimer une autre femme que la mère de sa progéniture. Atlas a une haine affreuse contre son père. Non seulement, il a avoué à sa femme son aventure durant plusieurs années, mais, aussi, il a avoué à celle-ci que son fils le savait depuis un long moment. Le père d'Atlas a quitté la mère de son fils pour l'autre femme ; c'est dur à soutenir pour le fils parce que sa mère, c'est tout pour lui. C'est elle qui l'a laissé vivre la vie dont il voulait, c'est elle qui l'a aimé bien plus qu'il aime son père. Il l'a choisi elle. Pas lui. Et son père a choisi de faire du mal à elle.

Il avait pris la baguette de son père. Il veut le tuer pour avoir trahi sa mère, pour avoir trahi le contrat qu'ils avaient entre père et fils. Il veut le voir souffrir devant lui. Il veut le voir décéder devant lui. Pour faire cela, il fallait dire "Avada Kedavra".
-"Dis Avada Kedavra !", dit un homme en chuchotant à l'oreille d'Atlas.
Atlas entendait bien ce chuchotement. Il pensait que cela venait de sa tête, de son envie de voir son père mort. Mais, lorsqu'il se retourne, il voit un troisième homme. Ce n'est pas n'importe qui.
-"Dis Avada Kedavra !", répète l'homme en question.
- Je n'ai pas le courage, c'est quand même mon père cette personne"
- -"Assez, O'Malley !"
Lord Voldemort hurle Avada Kedavra. Le père d'Atlas décède.
Avril 1983
Atlas se tut. C'est d'abord un lieu prestigieux qui se tient devant lui et c'est pour cela qu'il n'ose rentrer à l'intérieur et qu'il n'ose dire un mot. Pourtant, il a des habitudes dans ce lieu ; c'est l'école de Poudlard tout de même, il y a passé une majeure partie de son enfance, de son adolescence. Tant de souvenirs en rentrant, une nouvelle fois après tant d'années, qui refont surface tout d'un coup. Il se souvient de la salle commune de Serpentard qui est situé dans les sous-sols de l'école. Puis, il se remémore les fois où ses amis et lui se divertissait en embêtant les élèves de Poufsouffle, de la salle commune d'à côté. Il garde dans la mémoire ces moments passés à la bibliothèque, à lire et à relire, mais aussi à aider ses camarades, seulement de la même maison, les plus en difficultés. En entrant dans la Grande Salle, en étant un adulte, celle-ci lui rappelle sa place habituelle pour manger les délices qu'on lui servait, le soir, après une longue journée de cours.  Le banquet, où sont assis les professeurs, lui fait ressurgir dans sa mémoire tous ses professeurs, Madame Ansley en particulier. Elle était si belle Madame Ansley qu'il avait oublié pour une fille de son âge, Maya. Cette fille, Maya, lui avait brisé le coeur. Aujourd'hui, Maya n'est plus là. Non seulement, à Poudlard, elle est aussi plus de ce monde. Officiellement, elle est portée disparue. Officieusement, elle est morte. Qui le sait ? Lord Voldemort, quelques mangemorts et Atlas O'Malley. Ce dernier n'a pas été surpris de la mort de cette femme. Elle ne voulait plus collaborer avec le Maître, en tant que professeur de Poudlard. C'était son tort et elle est morte pour cela. Tant mieux pour elle ; elle détestait Atlas. Atlas la détestait.
Au contraire de Maya, Atlas allait collaborer. Non, parce qu'il avait envie. Mais bien parce que sa vie lui est si précieuse. Et parce que Lord Voldemort est une des rares personnes, qui lui donne un peu d'importance à ses yeux. Il ne le voit pas comme un handicapé mental, il le voit comme un génie. C'est pour cela que l'année prochaine, il allait être professeur d'Arithmancie au sein de l'école de magie britannique. Aujourd'hui, il visite les lieux avant la rentrée prochaine.
Mai 1998
Un nombre impression. Tel est le nombre de morts lors de la grande bataille de Poudlard. Le nombre est inscrit dans le journal, la Gazette des Sorciers que le quinquagénaire découvre puis il le relit avec attention. Puis, il récite, seul et à voix haute, la mort de Lord Voldemort et le triomphe de Harry Potter et de l'Ordre du Phénix. Après cette lecture, sur la mort du Maître, il jette le journal sur le sol de sa cuisine. Et son coeur bat très fort.
Il ne sait pas quoi dire. Il ne sait pas quoi faire. Il sait seulement que son coeur bat, mais qu'il a tout d'un coup, un mal d'existence dans ce bas monde. Tout d'un coup, il veut mourir, lui aussi, parce que le monde a perdu Lord Voldemort, celui qui croyait au génie d'Atlas. Il veut vivre aussi puisqu'il peut revivre comme auparavant. Maintenant, il n'est plus obligé de jouer au sous-fifre de gens mauvais. Mais, il veut mourir après tout parce qu'il a peur. Il a peur de ce qui pourrait lui arriver si l'on découvre qu'il a été un "mangemort". Pour cette raison, il agite ses mains dans tous les sens involontairement. Il panique, il a des idées noires. Des idées de suicide alors que la porte d'entrée de sa maison s'ouvre de la main d'un inconnu et de plusieurs qui le suivent, pas à pas, pour jeter en prison Atlas.
Juin 1999
L'Handicapé mental. Tel est le nom qu'on donne au prisonnier de la cellule 33 de la prison d'Azkaban. En réalité, il se nomme Atlas O'Malley, mais ce n'est guère le problème de tout le monde de savoir comment on doit l'appeler. Il s'appelle "handicapé mental", un point c'est tout ! Il n'intéresse personne, mis à part le médicomage né-moldu qui vient le voir, aujourd'hui, pour la première fois, Monsieur Reynald.
- Monsieur O'Malley?, demande le psychomage Monsieur Reynald.
Monsieur Reynald est médicomage-psychiatre et travaille à Saint-Mangouste, de temps en temps, à la prison d'Azkaban en tant que docteur, mais, aussi consultant pour la justice.
- Monsieur O'Malley ?, demande de nouveau Monsieur Reynald.
L'Handicapé mental fait semblant de ne pas l'entendre. Celui-ci regarde ailleurs. Quelque chose sur le plafond de sa cellule. Une araignée, peut-être ? Peu importe.
Pendant ce temps, quelqu'un beugle au médecin qu'il a affaire à un génie et que ce génie est un handicapé mental.
Il ne parle pas. Enfin, il ne parle plus depuis que le Seigneur des Ténèbres nous a quittés !, informe-t-on au médecin, en hurlant aussi qu'il faut laisser l'handicapé mental tranquille.
Pendant ce temps, l'handicapé mental tousse. Il tousse beaucoup et fortement.
Il ne fait que cela ! Tousser et puis encore tousser ! De temps en temps, il vomit braille le même prisonnier qui hurle depuis tout à l'heure.
Puis, l'handicapé mental vomit, comme l'avait dit le second prisonnier. Il vomit durant une minute, en mettant les deux mains sur son ventre. L'handicapé mental a mal, très mal au ventre. Ultérieurement, il verse des larmes. De grosses larmes.
Monsieur O'Malley, je m'appelle Monsieur Reynald. Je suis un psychomage et je travaille en tant que consultant pour le ministère de la Justice. Je viens ici pour voir ; clairement, pour vous accorder une consultation, même plusieurs ,car un homme veut vous voir libérer. Il est un témoin et il croit en votre innocence dans l'affaire des mangemorts du Seigneur des Ténèbres. Il croit.... Monsieur O'Malley, écoutez-moi, il croit que le Seigneur des Ténèbres s'est amusé avec votre faiblesse.
En entendant cela, l'handicapé mental sanglote de tout son coeur.
-Il a pris ma vie, mon existence. Il m'a fait croire que j'étais quelqu'un de spécial et pour la première fois, je me sentais bien. C'est pour cela que j'ai fait des choses que je n'avais pas à faire, comme par exemple tuer Maya. Je n'aurais pas dû faire ces choses. Mais, il m'a obligé ! Il m'a obligé à faire de grandes choses pour lui et je n'aurais pas dû l'écouter ou être plus fort. Je suis un homme faible !
Par la suite, de cette déclaration, Monsieur Reynald lui promet de l'aider à sortir de prison, sous les ricanements d'autres prisonniers.
Juillet 2000
" Je suis autiste", pense - mais, c'est une réalité - Atlas O'Malley en fermant les yeux, devant la cour d'appel.
" Je suis autiste et vulnérable", déclare-t-il à tous les membres du jury de la cour pénale. Il ferme toujours les yeux. Il a peur de la réaction des gens.
Puis, il explique son handicap, en gardant les yeux fermés.
Il n'aime pas certaines lumières. Lorsqu'il était jeune, il n'aimait pas la lumière bleue électrique qui jaillissait de sa baguette magique. Il aimait bien le sombre noir de la salle commune des Serpentards à Poudlard. Pour ce qui est des bruits, ils ne les aiment pas très singuliers. Il aime la douceur, le calme. Il a tendance à être renfermer sur lui-même. Au niveau de la société sorcière, il n'est pas intégré. D'ailleurs, il n'a jamais été réellement intégré. D'ailleurs, à Poudlard, il était seulement le petit génie des Serpentards et rien d'autres que cela. Il n'avait pas d'ami à proprement parler. Il en a, aujourd'hui, mais, toujours peu.
" Il y a beaucoup de choses à dire, Mesdames et Monsieur, beaucoup sur ma vulnérabilité. Lorsque quelqu'un s'intéresse gentiment à moi, je me renferme. Mais, lorsque quelqu'un a ce  charisme de Lord Voldemort, je ne suis pas le même.
J'ai trahi mon peuple sous le joug et le charisme de Lord Voldemort. Je m'en excuse, aujourd'hui"
, déclare-t-il à tous les membres du jury de la cour pénale.

Quelques jours plus tard, il aura été relaxé de tous les crimes qui l'accusent.
Août 2000
Cela fait, paraît-il, un mois qu'Atlas O'Malley est sorti de prison. Et dans un mois, au juste, il revient à Poudlard en tant que professeur d'occlumancie et non en tant que professeur d'Arithmancie.
L'Occlumancie est une toute nouvelle matière dans l'enceinte de l'école de magie anglaise. Selon Atlas, c'est une très bonne matière à enseigner aux nouveaux jeunes élèves de l'école. Il se souvient que c'est grâce à sa merveilleuse mère qu'il a appris l'occlumancie et il est devenu un grand occlumens. Cette, elle était si merveilleuse. Elle n'avait pas de doute sur l'intelligence de son fils ni sur son handicap. Elle arrivait à déchiffrer tout. À l'aimer, malgré tout. Elle était parfaite. Jamais, il ne trouvera aucune femme comme elle. Elle est morte et elle lui manque.
Quant à son père, il est mort tout simplement.
Lord Voldemort, lui aussi, il est mort. Il ne lui manque pas. Ce qui lui manque, c'est que quelqu'un s'intéresse à lui comme lui l'a fait, même si c'était pour avoir une glorieuse fin. Il a aimé participer à l'avènement de ce monsieur qui est entré dans l'histoire d'un côté. D'un autre, c'était très compliqué ; il ne veut pas revivre une situation si complexe.
Quant à Maya, elle est morte par la baguette magique d'Atlas, tout simplement.
Puis, parlons un peu d'Atlas lui-même. Il n'est plus le déséquilibré de la prison d'Azkaban. Il est "l'autiste qui a survécu à Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom" ; c'est ce que pense certains journaux pendant que d'autres titrent que c'est un menteur, un imposteur, un meurtrier même. Atlas ne croit ni l'un ni aux autres titres de journaux. Il préfère s'occuper de lui-même en lisant ces nouvelles lectures. Des livres de magie noire, des livres sur les assassins sorciers à travers les siècles et encore, beaucoup de livres interdits par la loi.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel C. Avery
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror à Pré-au-Lard. Ancien Serdaigle.
Célébrité : Ben Barnes
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 215 Gallions : 280 Date d'inscription : 10/12/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2803-time-to-make-one-last-appeal-fo http://www.mumblemumps.com/t2811-mighty-long-fall-nathaniel#77295 http://www.mumblemumps.com/t2810-there-s-a-message-for-you-nathaniel#77287 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea

Quelle belle moustache monsieur Le russe Le russe Le russe

Re-bienvenue


† this world is made in black and white. I'm just a shadow passing through the night waiting for your light.
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Première année de GISIS, en Sciences Occultes. Anciennement en Médecine Magique.
Célébrité : Aurora Aksnes
Pseudo : from the morgue Âge : 20 Parchemins : 1250 Gallions : 1029 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Que de claissitude
Re-bienveenue par ici, et bon courage pour ta fiche.


A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
R. Ishan Patil
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Ancien Serdaigle / Professeur de Médecine Magique
Célébrité : Rahul Kohli
Âge : 26 Parchemins : 212 Gallions : 1065 Date d'inscription : 13/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3483-ishan-the-god-the-bad-and-the-d http://www.mumblemumps.com/t3490-ishan-my-name-is-blurryface-and-i-care-what-you-think http://www.mumblemumps.com/f102-les-hiboux http://www.mumblemumps.com/t3510-carnet-de-rajah-ishan-patil

Rebienvenue avec ce nouveau perso
Je confirme ce que j'ai dis, Ishan va vraiment avoir peur de l'approcher arrow



 
I forgot what you feel like
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup vous trois

Vous êtes choux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Rebienvenue ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Rebienvenue avec ce nouveau personnage bien différent du premier
Revenir en haut Aller en bas
Sören E. Ðarcy
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Serveuse à l'auberge des trois balais
Célébrité : Kirsten Zellers
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 949 Gallions : 776 Date d'inscription : 26/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1990-soren-arcy-cause-two-can-keep-a http://www.mumblemumps.com/t1993-soren-arcy-plus-un-secret-a-de-gardiens-mieux-il-s-echappe http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Rebienvenue parmi nous
Courage pour ta fiche, tu sais où nous trouver si besoin


I still remember
how it all changed
There was a time, I used to look into my father's eyes.In a happy home, I was a Queen I had a gold throne. Those days are gone, now the memories are on the wall. I hear the sounds from the places where I was born
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup à vous tous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 26 Parchemins : 3299 Gallions : 3398 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Rebienvenue !



Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 271 Gallions : 1036 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Rebienvenue!
Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Rebienvenue sur le forum ^^
Revenir en haut Aller en bas
Oktavia Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : serdaigle ϟ deuxième année de gisis en médecine magique
Célébrité : Barbara Palvin
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 2216 Gallions : 564 Date d'inscription : 28/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
90/100  (90/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1326-oktavia-ou-la-perfection-du-nom http://www.mumblemumps.com/t1455-oktavia-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t1510-brownie-les-petits-parchemins-d-oktavia http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope

Rebienvenue parmi nous.


Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO CALL YOU THIS LATE

Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : cole mohr, bb
Pseudo : Prim Âge : 22 Parchemins : 1629 Gallions : 943 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
75/100  (75/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Rebienvenue parmi nous, avec cette superbe moustache. Tu n'hésites pas si tu as besoin de quoi que ce soit. Le russe




Et qu'on se noie dans les nuits fauves.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Colombe A. Devereaux
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : officiellement élève à Poudlard, en GISIS de pédagogie magique, mais en vérité, elle est cracmolle et s'est portée volontaire pour subir des tests au laboratoire du château.
Célébrité : josefine pettersen
Pseudo : elly Âge : 22 Parchemins : 2352 Gallions : 473 Date d'inscription : 27/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t874-don-t-give-up-i-won-t-give-up-co http://www.mumblemumps.com/t885-colombe-vois-comme-le-monde-le-monde-est-beau#18537 http://www.mumblemumps.com/t2112-colombe-one-little-owl#53641 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Ohlala qu'il a l'air géant ce professeur
Tu connais la maison, pas besoin de te faire le tour du propriétaire, en tout cas, bon courage pour écrire et n'hésites pas si tu as besoin de quoi que ce soit, plein d'amour sur toi I love you





DOVE

and here is old Picasso and the dove and dreams as fragile as pottery with dove in white on clay dark brown as earth is brown from our old battle ground


Revenir en haut Aller en bas
Levy T. Scamander
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle & 1ère année en GISIS de sécurité magique
Célébrité : Grant Gustin
Pseudo : Pezzavril Âge : 27 Parchemins : 495 Gallions : 65 Date d'inscription : 15/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3286-je-vais-me-battre-pour-reconstr http://www.mumblemumps.com/t3359-titre-uc-levy http://www.mumblemumps.com/t3357-fizwizbiz-go-levy

Rebienvenue parmi nous


Revenir en haut Aller en bas
Alcyone Shafiq
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : 1ère année GISIS en Zoomagie, Serpentard
Célébrité : Emily ❤ Didonato
Pseudo : Loupiotre Âge : 31 Parchemins : 655 Gallions : 928 Date d'inscription : 06/02/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1169-alcyone-curiousers-and-curiouse http://www.mumblemumps.com/t2362-alcyone-entre-l-aube-et-la-findans-l-antre-de-ta-main http://www.mumblemumps.com/t1751-alcyone-petits-hiboux

Hey
Tout d'abord re-bienvenue avec ce nouveau personnage

Avant de te valider j'aurais besoin d'avoir des précisions au niveau de ta fichette
Déjà il y a deux points qui me chifonne et qui faudrait que tu parviennes à mieux éclairer dans ta fiche ou à modifier. Le lien avec Voldemort n'est pas explicite. Pourquoi Atlas serait si proche ? J'ai du mal à comprendre d'où cela vient.
Deuxième point, pourquoi le directeur serait le témoin d'Atlas, pourquoi serait-il sorti de prison si rapidement et puis... s'il est libéré à cause de déficience mentale, je doute sur le fait qu'on le laisse enseigner, non ?

Je soulève les questions, la porte n'est pas fermée, si tu arrives à me faire un truc logique avec tout cela

Une petite relecture aussi serait un petit plus parfait

Hésite pas à nous prévenir dès que c'est bon de ton côté !



Fire In My Heart
I betcha didn't know, you started up a chain reaction. I saw no intention on your face, it might have been some kind of chemical attraction. I felt a spark, it left a mark I can't erase. It likes something like a bolt of lightning. It's going on inside
Revenir en haut Aller en bas
Iverna Donnelly
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : auror + ancienne gryffondor
Célébrité : gal gadot
Pseudo : MONAZ•HOPE Âge : 25 Parchemins : 932 Gallions : 563 Date d'inscription : 25/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2618-iverna-let-s-think-about-us http://www.mumblemumps.com/t2655-iverna-the-notebook http://www.mumblemumps.com/t2654-luciole-les-petits-parchemins http://www.mumblemumps.com/t2101-journal-de-monazohope

Rebienvenue à la maison, tu connais le coin y a rien à dire de plus ha si bonne chance avec ta fichette


i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 4070 Gallions : 838 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

@Atlas O'Malley Peut-on avoir des réponses mon petit ?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Atlas ౡౠ Everybody wants to rule the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» God Save the queen- English Rule the world and I speak English
» everybody wants to rule the world
» Everybody wants to rule the world { HARLAN
» (Alastar) everybody wants to rule the world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: