Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Ahead of Myself - Ezechiel

Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.


Nous étions le lundi 9 avril 2001 et j'étais crevée. La pleine lune me faisait toujours le même effet. Je me sentais faible, ma tête était lourde. Je n'avais presque pas dormi, ce qui me laissait de très longs cernes sous les yeux. Mes cheveux pendaient lamentablement autour de ma tête alors que je rentrais du lac, un coup séchés, je les avais attachés en chignon lâche sur le dessus de ma tête. Fraichement rentrée du lac, j'étais restée dans la salle commune que les premiers étudiants se manifestent et j'étais remontée dans ma salle commune pour me changer. Je devais porter mon uniforme pour aller en cours. Pleine lune ou non, l'école s'en foutait. Poudlard n'était surtout pas au courant. Mais tout ça pour dire que, même si j'avais la tête dans le derrière, je ne pouvais me permettre de manquer les cours. Ça aurait été beaucoup trop louche si je manquais tous les lendemains de pleines lunes. En même temps, est-ce qu'il y avait des gens qui allaient le remarquer ? Depuis ma mésaventure avec Mila, j'en avais bien peur. Elle allait finir par savoir, elle était une fille brillante et j'avais été faible. Ça ne lui prendrait pas des lunes pour comprendre ce qui se passait. Au moins, jusqu'à présent, elle ne m'en avait plus reparlé et semblait me laisser en paix. Pour le moment j'étais tranquille.

J'avais assisté à mon cours du matin, pâlotte et exténuée, mais j'y étais. J'avais pris des notes du mieux que je le pouvais et après mon cours, j'étais retournée à toute vitesse à mon dortoir pour dormir un peu. Le reste de ma journée avait été libre et je n'avais pas la tête pour faire quoi que ce soit. Les études allaient attendre à plus tard, ma tête n'en pouvait plus. Je pouvais me permettre de ne pas étudier un après-midi. Mon dortoir était tranquille. J'ai enlevé mon uniforme, enfilé un vieux t-shirt et je me suis glissée sous les draps de mon lit et Morphée est venue me chercher en peu de temps. Depuis deux semaines, je pensais toujours à la même chose avant d'aller dormir, à la même personne plutôt : Ezechiel. Je pensais à ses yeux alors que je quittais la tour d'astronomie, à ses lèvres qui venaient chercher les miennes, à son sourire quand je le voyais dans la salle commune ou bien dans les couloirs. Je ne m'empêchais plus de lui parler, je n'avais pas à me cacher de le fréquenter. Il était un baume, il me faisait du bien. Mes journées, mes semaines se passaient beaucoup plus doucement dorénavant. Je me sentais beaucoup plus détendue, plus vivante surtout. Sauf ce jour-là. Là je me sentais complètement à plat.

Je me suis donc endormie en quatrième vitesse et, n'ayant aucune alarme, j'ai dormi jusqu'au repas du soir. Quatre heures de sommeil ne faisaient pas de miracle, mais ça allait me permettre de rester debout quelques heures de plus. En sortant des draps, j'ai enfilé un pantalon, des chaussettes et j'ai ramassé mon sac avec mes bouquins pour descendre dans ma salle commune. Elle était vide, tout le monde étant parti manger dans la Grande Salle. Personnellement, je n'avais pas vraiment faim. J'avais mangé au midi avant d'aller dormir et ce n'est pas ce qui m'a grugé beaucoup d'énergie. Il devait être aux alentours de 17h30 et je comptais profiter du fait que mon cerveau soit minimalement réveillé pour faire quelques lectures de cours. J'ai jeté un coup d'oeil dans le miroir de mon dortoir et je faisais peine à voir. J'étais mieux que ce matin, mais je n'étais tout de même pas glorieuse. J'avais le teint gris et les cernes étaient toujours sous mes yeux. J'ai soupiré un coup en passant une main dans mes cheveux bruns avant de les remonter en une queue de cheval. Sac sur l'épaule, je suis allée dans ma salle commune en chaussettes. Les chaussures ne servaient à rien. Je me suis installée dans un sofa, le dos appuyé sur son bras et les pieds sur les coussins. J'étais confortable et prête à bouquiner. J'ai sorti un grimoire de mon sac, j'ai appuyé sur mes jambes et ai commencé ma lecture. J'étais en paix pour un moment.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Comme tout le monde, le lundi n’est pas une super journée. Encore embrumé de ma nuit, le réveil fut compliqué. Comme tous les réveils depuis deux semaines à vrai dire… Depuis ma soirée magique avec Ariel, je ne fais que penser à elle et à ses lèvres… Rien que d’y repenser, mon désir ce manifeste, une nouvelle fois. Je soupire et essaie de me calmer avant de me lever et d’aller me préparer pour les cours.

La journée se passe lentement, mais ce qui m’inquiète, c’est Ariel, après l’avoir croisé en allant en classe, elle avait une mine digne d’un zombie en pleine mutation. Je m’inquiète un peu pour elle, j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose… Depuis que je l’ai vu dans cet état, je n’ai plus réussi à me concentrer sur mes études, je m’inquiète vraiment pour elle. Et le fait de ne pas la voir après ça, de toute la journée, augmente mon inquiétude.

Pourtant, pendant ses deux semaines, quand je l'ai croisé, elle avait l’air si… Heureuse et vivante, si rayonnante. Et avec un simple sourire, j’arrivais à faire pétiller son regard, le remplir d’étoiles comme cette fameuse soirée… Calme-toi Ez ! Il ne faut plus penser à ça ! Sinon tu risques encore d’avoir un souci de taille… Je secoue la tête et décide de me rendre vers la salle commune, il faut que je me pose pour réfléchir un peu, avant d’aller manger et réfléchir près du feu est une bonne solution.

Après copieux et un combat avec les escaliers, j’arrive enfin devant la porte du dortoir, après avoir dit le mot de passe, je pénètre dans l’antre des Serdaigles. La salle est silencieuse et vide, à l’exception d’une petite tête sur le sofa en train de bouquiner. Je souris tendrement, même de dos, je la reconnaîtrai entre mille. Je m’approche à pas de chat, pour la surprendre, j’ai envie de la taquiner un peu. Je me glisse derrière elle, et entour ses épaules de mes bras en embrassant tendrement sa joue.

- Intéressant ta lecture petite sorcière ?

Je ris doucement avant de tourner son visage vers moi et de lui voler un baisé avec toute la tendresse que j’ai en stock. Elle a l’air d’aller un peu mieux que ce matin, mais, elle a toujours cette petite mine qui m’inquiète de plus en plus. Inquiétude qui se lit sur mon visage et dans mon regard.

- Ça va ma Ari ? Tu n’as pas l’air d’aller bien…




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

J'essayais de me concentrer sur ma lecture, mais j'avais beaucoup de difficultés. J'étais pleine de bonnes intentions, mais c'est tout ce qui me restait en ce début de soirée. J'étais complètement vidée et je devais franchement vivre dans le dénis pour penser que j'allais réussir à être productive ce soir-là. Je combattais la fatigue en lisant Remèdes magiques contre les rhumatismes. Je pouvais remercier le professeur Patil pour ce choix de bouquin pour le moins...palpitant. Il ne fallait pas se faire de cachette, il y a de la gériatrie aussi chez les sorciers alors, les rhumatismes doivent se gérer. En temps normal, j'aurais compris l'intérêt de ce livre, mais là, il m'en aurait fallu beaucoup plus pour garder mon attention fixée. S'il m'avait donné un bouquin du genre Comment calmer les symptômes sirèniques les soirs de pleine-lunes, j'aurais probablement terminé de le lire. Au moins je lisais et ça avançait tranquillement. Je prenais des notes sur un parchemin près de moi pour résumer ce que je lisais. Ce n'était pas vrai que j'allais me retaper le bouquin trois fois. Non merci ! Mon esprit partait vagabonder de temps en temps, souvent du côté d'Ezechiel qui semblait se faire un malin plaisir à me faire sourire en faisant presque rien. Un sourire par ci, un clin d'oeil par là. Ses brillaient énormément, il semblait très heureux et ça le rendait encore plus beau qu'il ne l'était déjà, si c'était possible.  Encore là, je m'égarais et j'ai reposé mon attention sur une potion anti rhumatique qui avait déjà existé, mais qui faisait pousser du poils sur le nez des sorcier. C'était à se demander pourquoi on ne l'utilisait plus. J'ai pris quelques notes, ai reposé ma plume et mon parchemin sur la table en face du divan d'une main et quand je me suis adossée de nouveau au sofa je me suis sentie enlacer rapidement. Je dois l'avouer, j'ai sursauté assez fortement.

Mon coeur s'est mis à battre la chamade, mais s'est rapidement calmé quand j'ai senti un baiser venir se poser sur ma joue. J'ai humé l'air et j'ai reconnu son parfum, c'était bien Ezechiel qui venait animer un peu ma soirée. J'ai souri comme une vraie gamine et en sentant les papillons qui faisaient parti de ma vie s'agiter dans mon ventre. Je n'aurais jamais pensé les apprécier autant ceux-là. Intéressant ta lecture petite sorcière ? J'ai lâché un soupire donnant clairement la réponse à ma question. J'ai encore mieux illustré ma réponse en fermant mon bouquin sur mon crayon, histoire de ne pas perdre ma page. Je l'ai laissé au sol à côté de moi. Ça ne valait pas la peine que je me batte contre des moulins à vent. Ça ne servait à rien du tout. Maintenant qu'il était là, le travail ne serait pas aisé. Autant arrêter tout de suite.

    - Bof, les potions contre les rhumatismes ne sont pas aussi intéressantes qu'on pourrait le penser. C'est même plutôt nul. Avec toi, ça va être plus intéressant.


J'ai senti l'une des mains d'Ezechiel venir chercher ma joue et tourner mon visage vers lui et je me suis abandonnée au baiser qu'il est venu chercher. Était-ce vraiment possible de me sentir aussi bien maintenant alors que j'avais la tête dans le derrière quelque minutes avant. C'était un boust qui allait me donner un peu d'énergie pour le reste de la soirée. Elle ne se finirait pas très tard par contre. Une vraie mémé. Éloignant mon visage du sien, j'ai vu le regard du Serdaigle s'assombrir un peu d'inquiétude. J'avais beau me sentir un peu mieux dans ma tête, mon visage lui ne disait pas la même chose. J'allais devoir m'expliquer, je le sentais. Ça va ma Ari ? Tu n’as pas l’air d’aller bien… Je lui ai souri, voulant être rassurante. Ça allait passer, mais ça il ne le savait pas encore. J'ai caressé la joue du garçon, contente de voir qu'il était attentif à moi autant que ça. Jour après jour, je fondais de plus en plus devant lui. Je ne dirais pas que je l'aimais, c'était tôt. Par contre, c'est ce que j'avais ressenti de plus intense et de plus fort dans ma vie. Si ce n'était pas de l'amour, je n'en étais pas très loin.

    - J'ai seulement mal dormi, ne t'en fais pas avec ça. Je devrais aller mieux demain. Viens t'asseoir avec moi, veux-tu ? Parle moi de ta journée.


Ce n'était pas un mensonge, j'avais effectivement mal dormi la nuit dernière...considérant que je barbotais avec Soren dans le lac. Je m'en sortais bien dans mon baratin je crois. Par contre, allait venir un temps ou j'allais devoir parler à Ezechiel de ce que j'étais. Par contre, c'était encore trop tôt. J'ai enlevé mes pieds de la deuxième place du sofa pour remonter mes genoux contre ma poitrine. Il ne pourrait refuser mon invitation. Je disais ça, mais je savais très bien qu'il se serait joint à moi de toute façon. À la limite, il aurait déplacé lui-même mes pieds pour s'asseoir.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Je me redresse pour venir m’installer près d’elle. Je passe mon bras autour de ses épaules pour l’attirer dans une étreinte réconfortante. De ma main libre, je caresse sa joue tendrement en analysant son regard, je le sais qu’elle me cache quelque chose en changeant de sujet, mais je ne vais pas la forcer à tout me raconter, je ne veux pas la faire fuir. On se découvre à peine, nos sentiments sont encore fragiles mais intenses, et je refuse de briser ça en la forçant à quoi que ce soit. Alors je joue le jeu, je vais ignorer ses secrets, du moins pour le moment.

- Ma journée, hum… La routine. Je suis allé manger ce matin avec Dimka, ensuite il y a eu cours, de nouveau, pause déjeuné, puis cours de nouveau et enfin, je suis tombé sur la plus jolie des personnes en rentrant dans le dortoir.

Je ris doucement tout en plongeant mon regard bleu dans le sien. Je pourrais me noyer dans son regard, m’y perdre pour des heures, détaillées chaque nuance, chaque détail. Je dépose un doux baisé sur son front, fermant légèrement les yeux au contact de sa peau, et profite de ce moment de paix ou nous somme seul, dans cet antre du savoir et du repos. Si seulement on pouvait arrêter le temps, que les minutes deviennent des heures, voir des jours. Je veux profiter de chaque moment avec elle, même volé, pour lui montrer à quel point elle me fait perdre la tête. Même si ça ne fait pas longtemps que nous sortons ensemble, je peux affirmer aux yeux du monde magique que j’ai des sentiments forts pour elle, mais il est encore trop temps pour les exprimer. Ma main sur sa joue remonte doucement son visage vers le mien, et je lui souris tendrement, cette sorcière me fait perdre la raison.

- Je vais te dire un secret, sache que je ressens pour toi quelque chose de fort et de pur, quelque chose, je n’arrive pas encore à mettre les mots dessus, mais c’est là… Au fond de mon cœur…

J’ai murmurais ma déclaration, pour qu’elle seule l’entende. Même si nous somme seul, les oreilles de fantômes traînent parfois par ici… Je ne résiste pas à l’envie de l’embrasser. Nous sommes comme des pièces d’un puzzle, parfaitement complémentaire. Mon baiser est doux, tendre, mais devient vite un peu plus intense au fils des minutes qui passe. Je ne me contrôle plus, et je laisse mes sentiments éclater dans notre échange.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

Ezechiel ne s’est pas fait attendre et est venir s’asseoir près de moi en passant un bras autour de mes épaules pour m’attirer vers lui. Je me suis installée, la tête appuyée dans son cou, au-dessus de sa poitrine. J’ai laissé un soupir de contentement s’échapper de mes lèvres, me sentais déjà un peu mieux maintenant qu’il était là. Il s’est mis à caresser ma joue d’une main alors que je ne faisais que profiter du moment. J’avais de la difficulté à croire que j’avais manqué tout ça, ces petits moments de calme et de sérénité qui me faisaient tant de bien maintenant. Depuis que le Serdaigle était présent dans ma vie, je me sentais beaucoup plus calme, beaucoup plus posée. Je suis restée appuyée contre le sorcier alors qu’il me racontait sa journée qui avait été plutôt bien chargée. J’aimais qu’il me raconte ce qu’il faisait de ses journées, je me sentais presque normale. Dimka était toujours présent dans la vie d’Ezechiel et ça ne me plaisait pas vraiment. Il pouvait aller raconter des choses que je ne tenais pas à divulguer au garçon. Le simple fait que j’ai couché avec lui était de trop. Par contre, considérant le contexte où cela s’était produit, je doutais qu’il aille s’en vanter. J’espérais qu’il n’aille pas s’en vanter. Je voulais que tout reste comme ça l’était présentement. Beau, calme, paisible, tous les qualificatifs possibles pour dire que j’étais bien. Je voyais enfin une lumière au bout du tunnel et je ne voulais pas la perdre. J’étais même prête à accepter Dimka dans son entourage si ça me permettait d’être bien.

J’ai tourné ma tête vers le Serdaigle pour le voir m’observer. Mes yeux dans les siens, je n’ai pu que sourire en me disant que j’avais de la chance et que je ne devais pas la perdre. Ma situation précaire lors de la pleine lune ne pourrait pas rester cachée indéfiniment, j’allais devoir en parler avec Ez'  dans un futur proche. Pas tout de suite, certes, notre relation était toute fraiche. Par contre, quand j’allais sentir que nous devenions plus sérieux, plus officiels, disons, je n’aurai pas le choix. Je voulais en parler avec Skye avant, histoire qu’il sache à quoi s’en tenir avec le garçon. Malheureusement, il était extrêmement occupé ces derniers temps et je ne voulais pas l’embêter avec ça. Chacun avait son poids à porter, il avait le sien et j’avais le mien. Un doux baiser sur mon front est venu me sortir de mes pensées et me ramener dans la réalité qui était beaucoup plus douce. L’une des mains du garçon est venue se percher sous mon menton pour remonter mon visage vers le sien. Un sourire malicieux est venu se loger au coin de mes lèvres alors que le Serdaigle me parlait à l’oreille.

Ses mots vinrent résonner en moi comme s’ils coulaient de source. J’avais déjà reçu des mots d’amour, de la part de ma mère et de mon frère. De membres de ma famille. Par contre, en recevoir comme ça, de cette façon, de quelqu’un comme le Serdaigle, la sensation était complètement différente. Il disait qu’il n’arrivait pas à mettre le mot dessus, mais j’en doutais. Il n’y a qu’un mot pour décrire ce que nous avions. Par contre, il était beaucoup trop tôt pour se rendre à cette extrémité. Je ressentais la même chose que lui, ma poitrine était en feu, ma tête résonnait et les papillons qui vivaient en collocation dans mon estomac étaient en permanence en mouvement quand il était là. Je n’avais jamais vraiment verbalisé ces émotions, je ne verbalisais que rarement mes émotions en fait. Pour me sauver de ça, le jeune sorcier est venu chercher mes lèvres et je me suis laissée emportée dans un baiser qui me chavirait. Les minutes passaient et je ne me lassais pas de rester collée contre lui. Son corps m’appelait, mon être en criait d’envie, mais je ne pouvais pas casser comme ça, pas là, pas comme ça. Je voulais mieux qu’un divan, bien que ça aurait pu être dans la cabane hurlante, je n’aurais pas rechigné, tant que j’étais avec lui. J’ai éloigné mon visage à quelques centimètres de celui du Serdaigle qui avait une fougue qui ne pouvait pas se cacher.

    - Doucement, je ne tiens pas à...m'emporter sur le divan de la salle commune. Des gens pourraient entrer.


J'ai lâché un petit rire avant d'embrasser le garçon sur le nez. Je l'ai regardé bien sérieusement, me demandant si j'allais aborder le sujet ou non. C'était idiot, mais en même temps, je voulais que nous partions sur de bonnes bases, que nous soyons tous les deux au même endroit pour construire la suite ensemble. J'ai posé une main sur le torse du garçon, réglant ma respiration à la sienne en m'éloignant un peu de lui.

    -As-tu déjà...tu vois...été intime avec quelqu'un ?


J'ai souri, confiante, voulant lui montrer que sa réponse ne changerait rien pour moi.Sa réponse rendait la suite plus ou moins solennel. Je veux dire, je voulais que tout soit parfait si nous franchissions la ligne. Par contre, s'il ne l'avait jamais franchi avant, je tenais à ce que ce soit encore plus que parfait pour lui.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Je laisse mon désir pour la jeune serdaigle d’exprimer à travers ce baiser. Plus les minutes passe et plus je ne me contrôle plus, et elle aussi. Les papillons ont repris leurs dance dans mon estomac, et mon excitation commence à se sentir. Je n’ai jamais ressenti ça avant, cette attirance physique et psychique pour une autre personne. Elle a sur moi le même effet que le philtre d’amour, je perds la raison. La frustration ce lit sur mon visage quand elle se détache de moi, mais elle a raison, nous ne sommes pas vraiment seuls. Un élève ou un fantôme pourraient nous surprendre, et je n’ai franchement pas envie qu’on nous voit et que notre moment ce casse… Je caresse tendrement sa joue en souriant avant de glisser un baiser dans son cou.

- Dommage, car tu me rends fou…

Je la vois ensuite s’éloigner de moi, sûrement pour reprendre ses esprits. Je la regarde avec envie et une pointe de malice. Mais sa question me prend de cours… Je rougis avant de passer une main sur mon visage. Comment je vais pouvoir lui parler de ça… Que je n’ai jamais touché une fille de toute ma vie de sorcier. Avec une famille très attaché aux traditions, j’aurais sûrement fini comme mes frères un jour, marié de force, avec une famille de bonne famille, piégé à jamais. Mais à leurs morts, tout a changé et je me suis senti libéré, sauf que je ne me suis jamais vraiment intéressé aux filles…

- Je… Non, je n’ai jamais… Eu ce genre de relation…


Je glisse une main dans ma nuque pour cacher ma gêne. Je suis aussi rouge que le blason des Gryffondor. Mon dieu, c’est gênant, mais je sais que c’est nécessaire dans parler pour savoir ou aller ensemble. Je suis souri timidement avant de prendre sa main dans la mienne et de jouer avec ses doigts tendrement.

- Et toi… ? Tu as déjà était intime avec quelqu’un… ?


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

Mon corps pressé contre celui du garçon, je sentais sa poitrine remonter et descendre au rythme de sa respiration rapide. Il s’enflammait et ça me plaisait énormément. Il y avait une fougue en lui qui semblait vouloir sortir et j’avais envie de la voir, de la sentir. Un feu l’habitait et il rallumait les quelques braises qui me restaient. J’avais été éteinte à mon arrivée au château et ce n’était que maintenant que je me rallumais. Ezechiel était l’oxygène qu’il me manquait pour pouvoir rester éveillée. Il y avait une tension entre nous deux, je pouvais le sentir et lui aussi. Il y avait un désir qui voulait être consommé, mais je voulais que ça se passe dans les règles de l’art. Qu’est-ce que je voulais dire? Je voulais une belle expérience, loin de ce que Dimka m’avait offert l’année dernière. Je ne voulais pas me sentir comme un trou, pas me sentir comme si ça pouvait être n’importe qui à ma place et que ça ne changerait rien. Depuis Dimka, il n’y avait rien eu, je voulais me garder, me préserver de souillures supplémentaires parce que c’est comme ça que je me sentais; souillée. Je n’avais connu pour me laver se cette saleté jusqu’à présent. Le Serdaigle sur lequel je m’appuyais à ce moment-là avait la capacité de le faire, je le sentais au fond de moi. Il ne se foutait pas de moi, il semblait vraiment se soucier de moi, de ce que je sentais, de ce que je voulais. C’est pourquoi je n’ai pu que sourire quand il m’a dit que c’était dommage. Il ne semblait pas fâcher que je m’éloigne un peu. Il me sourit, m’embrasse et me caresse la joue. Je fondais devant sa compréhension, il comprenait sans savoir ce que ça signifiait pour moi. J’étais franchement émue, mais je ne pouvais pas le laisser paraître, je ne saurais pas comment le lui expliquer.

Le changement de sujet a franchement semblé déstabiliser le garçon et je me suis mordue la lèvre, mal à l’aise à mon tour. Bien faire les choses était parfois difficile et créait des malaises. Je me disais que ça rendrait les choses plus faciles pour la suite, mais là, j’avais presque de la peine pour le sorcier qui allait me dévoiler sa plus grande intimité. Son expérience ne changeait rien en bout de ligne, je pensais seulement qu’il était important de savoir dans quoi nous nous embarquions tous les deux. Le respect, c’est ce qui importait le plus pour moi dans ce domaine. Je n’en avais pas eu depuis longtemps. Ce n’était pas le premier souci de Dimka en tout cas. L’essentiel c’était lui, rien d’autre, son plaisir. Je n’ai montré aucune réaction alors que le garçon me disait qu’il n’avait pas couché avec qui que ce soit. Je ne tenais pas à le mettre encore plus mal à l’aise. Sa réponse m’a surpris par contre, je devais l’avouer. Il n’y avait franchement rien qui reliait le jeune Avery et Dimka. Sans dire que c’était une preuve de sa bonne foi, j’en étais assez contente. J’ai souri à Ez' alors qu’il me prenait une main pour jouer avec mes doigts.

    - Oui, mais ce n'est pas important.


Ma main libre est allée se loger sur la joue du garçon pour la caresser du pouce en attendant qu'il lève ses yeux vers moi.

    - Ce qui est important, c'est que ça se passe bien, n'est-ce pas ? Toi et moi, rien d'autre.


Je me foutais des autres, je me foutais du reste. Je voulais une fusion respectueuse, heureuse, et que nous y gagnions les deux la même force. Je voulais une communion entre nous deux, je voulais oublier les souillures d'avant et entrer dans un autre monde, plus beau, plus doux où j'étais considérée. J'avais de la l'espoir. J'ai embrassé le garçon doucement, prête à lui donner le meilleur de moi-même. J'ai éloigné mon visage du sien et lui ai souri. Je ressentais la même chose que lui, c'était fort, puissant, mais très doux. C'était inégalable.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



J’observe Ariel d’un œil attentif, car je sais qu’elle a un peu plus d’expérience que moi pour ce genre de relation. Après toi, elle reste ma première petite amie… Je rougis rien que d’y penser. Je l’écoute attentivement me confirmer ce que je sais déjà, mais elle à raison, le passé, c’est le passé. Ce qui compte pour nous deux, c’est l’instant présent ainsi que notre futur. Ce dont je suis sûr à cet instant, c’est que je finirais ma vie avec elle, j’en suis certain et je ferais tout pour que ça fonctionne, qu’elle soit heureuse. Le contact de sa peau et de ses lèvres me ramène à la réalité, et je réponds à son sourire avant de mordiller ma lèvre. Des idées assez osées me viennent à l’esprit, mais je les chasse bien vite. Je lui ai promis d’être patient avec elle, et je tiendrais cette promesse ! Reprends-toi Ez !

Je la dévore littéralement du regard alors que ma main se glisse sur la sienne qui est sur ma joue puis je caresse doucement son bras tout en descendant mes caresses. Puis je l’attrape pour la plaquer contre mon torse avec tendre, même avec une mauvaise mine, je la trouve magnifique, une beauté presque surnaturelle.

- Tu es magnifique, le savais-tu ?

Un tendre sourire prend place sur mes lèvres alors que je lui caresse le bas de son dos du bout des doigts. D’un geste doux, je prends possession de ses lèvres comme elle a pris possession de mon cœur, j’entrouvre mes lèvres avec hâte pour que nos langues se rejoignent et se retrouvent pour une valse qu’elles connaissent maintenant par cœur. J’ai envie de stopper le temps pour profiter de ce moment d’intimité avec elle, seuls, prêt du feu sans que personnes ne nous interrompent. Ma main de libre remonte le long de son dos en passant ma main sous son haut, et le contact avec sa peau chaude me fait fondre et frissonner. C’est tellement enivrant ce genre de sensation que j’en perds la raison et mes bonnes manières. Je décolle nos lèvres à contre cœur par manque d’air puis colle mon front contre le sien les yeux clos. Je tente de reprendre ma réparation devenu chaotique et de mon désir qui commence à se manifester.

- Par… Pardon… En ce moment… Je n’arrive pas à… Me contrôler… Tu me rends… Dingue…


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR



until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

Voir Ezechiel me faisait du bien, mais j’avais tout de même une tête d’enterrement. Certes, j’avais meilleure allure que la veille. Je ne pouvais jamais faire pire qu’après mes transformations. Mon teint restait gris et les cernes restaient toujours présentent sous mes yeux, malgré qu’elle soit tout de même moins pire que le matin même. À chaque fois que je le voyais, la vie était toujours plus facile, il rendait les choses plus simples, plus claires. De prime à bord, le garçon semblait toujours très sérieux, la tête dans ses bouquins, assez solitaire, bien que parfois avec Dimka. Quand le Serdaigle était avec moi, sa tête changeait littéralement. Son visage s’éclairait et c’est ce qui me faisait le plus plaisir quand j’arrivais près de lui, le voir changer comme ça. Lui que j’avais longtemps considéré comme un sérieux rabat-joie était en fait plutôt un garçon agréable quand on se donnait la peine d’aller voir derrière les grimoires. Je semblais le rendre heureux et cette simple pensée me rendait tout aussi heureuse. Je savais que j’avais de l’importance auprès de quelqu’un en dehors des membres de ma famille. Je n’avais que très peu d’amis proches, ça me changeait vraiment de mes habitudes et j’y prenais de plus en plus goût. Je caressais sa joue alors que toutes ces pensées virevoltaient dans ma tête. J’ai senti la main d’Ezechiel se poser sur la mienne pour finir par me caresser le bras. Je n’ai pu retenir un sourire alors qu’il m’a saisi pour me plaquer contre lui. Sa vigueur me surprenait à chaque fois et je devais avouer que ce n’était pas de ça que j’avais besoin ce soir-là. J’aurais préféré un peu de douceur, me faire caresser les cheveux comme j’avais déjà vu dans les films en discutant. C’était de ça que j’avais le plus envie en ce moment. De la tendresse. Plaquée contre lui, j’ai placé une main sur son torse alors qu’il me parlait. J’ai lâché un petit rire en tournant ma tête vers le sol quelques secondes. Il était clairement aveugle.

    - Pousse pas le bouchon Ez', j'ai une tête de déterrée. À côté de toi c'est encore pire.

Je ne disais pas que j’étais moche, je me trouvais plutôt jolie en général même. Par contre, ce soir en particulier, je n’étais pas en pleine forme et ça se voyait. À côté du Serdaigle, qui était resplendissant, j’étais plutôt fade. Mais bon, plusieurs longues heures de sommeil allaient régler mon problème. Des frissons me remontèrent la colonne vertébrale alors que je sentais les doigts du sorcier caresser le bas de mon dos. Ses lèvres sont venues doucement chercher les miennes et je me suis laissée bercer en suivant le rythme du garçon. L’une de ses mains est remontée dans mon dos et j’ai frissonné en la sentant. C’était rapide, trop rapide. Peut-être que j’aurais été plus réceptive une journée, mais ce soir-là n’était pas le bon. J’aimais sentir Ezechiel contre moi comme ça, j’aimais passer du temps avec lui, le sentir me vouloir entièrement. Ce n’était juste pas le bon moment. Trouver le bon moment, voilà tout ce qui importait. J’allais interrompre le moment quand le garçon l’a fait par lui-même. Il savait ce que je voulais. J’ai secoué la tête, je faisais un peu la difficile d’un certain côté. Non, c’était faux. Je m’écoutais pour l’une des rares fois depuis mon arrivée à Poudlard. Le front du sorcier collé au mien, j’ai souri avant de prendre la parole à nouveau.

    - Je vais te changer les idées un peu.

Je me suis éloignée un peu du garçon pour m’installer comme au début, dans le creux de l’un de ses bras. Nous avions beaucoup parlé, du présent, de l’avenir. Beaucoup de l’avenir en fait. Par contre, nous n’avions presque pas parlé du passé. Je voulais en savoir plus, beaucoup plus.

    - Parle moi un peu d'avant. Est-ce que le château a beaucoup changé depuis...la guerre. De la France j'ai imaginé ce qui se passait en écoutant la radio avec Skye. Mais ce que j'ai imaginé et la vraie chose...ça devait être bien différent. C'était comment ?

C'était un sujet plutôt lourd, mais je voulais savoir ce qu'avait vécu Ezechiel, ce que tous les étudiants de l'école avaient vécu en fait. Cette bataille avait motivé mon frère a devenir un auror alors que moi, ça m'avait plutôt refroidi quant à ce qui se passait au Royaume-Uni. J'avais toujours aimé la France. Tout ce que j'avais était là-bas. Mais si je voulais peut-être bâtir une relation avec le Serdaigle, je devais comprendre son pays, ses origines.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Quand son corps s’éloigne un peu du miens me procure deux sensations contradictoires. Du soulagement et un sentiment de vide, le soulagement, car j’ai besoin de calmer mes ardeurs envers elle et un vide, car le contact de son corps contre le mien me manque. Depuis que j’ai croisé son regard dans la bibliothèque, mon corps est comme un volcan au bord de l’éruption. Elle a réveillé en moi une passion inconnue, presque indomptable. Mais il faut que j’apprenne à me contrôler, car je lui ai promis de prendre le temps qu’elle a besoin pour avancer avec elle. Je veux la découvrir, découvrir son corps en temps et en heure. Ez bordel ! CALME-TOI !

Je la laisse s’installer contre moi, mais je fais glisser mon corps à l’opposé d’elle afin de l’allonger et d’avoir sa tête sur mes genoux. Mes doigts se glissent dans sa chevelure dans un geste se voulant réconfortant, je veux qu’elle se sente bien avec moi, qu’elle soit heureuse. Je la regarde avant de répondre à ses interrogations, il est vrai qu’elle n’est pas Anglaise, j’ai tendance à l’oublier. Son accent français est pourtant bien là, mais à mes oreilles, il sonne comme une douce mélodie.

« - Et bien oui, ça a changé… Le château à était reconstruit à l’identique, comme je l’ai toujours connu avant la guerre. Pendant cet évènement, j’ai passé mon temps à faire profil bas, j’ai un peu honte maintenant, mais… Je venais de perdre mes parents, le monde me mentait, je ne savais plus qui croire ou non… Et quand Rogue était à la direction, il fallait mieux être discret pour ne pas subir d’horrible châtiment. À cette époque, Poudlard était sinistre et froid, loin de toute l’insouciance d’antan. J’ai essayé de prendre soin des serdaigles, mais j’ai joué les fantômes pendant cette bataille… »

Ça ne servait à rien de lui mentir. Tout le monde connaît le drame des Avery, mais personne ne connaît la vérité. Pendant cette bataille, j’étais perdu entre le bien et le mal. Et j’ai choisi de fuir, d’être un lâche, indigne de mon nom. Je secoue la tête pour ne plus penser à ses souvenirs, il me faut changer de conversation, laisser les fantômes là où ils sont. Je recale ma gorge avant de reporter mon regard sur le feu qui crépite dans le foyer.

« Et toi, parle-moi de la France, comment, c’est là-bas ? »

J’ai envie d’en apprendre plus sur elle, et ses origines, son pays. Ma main continue de glisser dans sa chevelure, ce contact m’apaise, me rassure. Puis je me prends à l’observer de nouveau, elle a repris des couleurs depuis que je suis arrivé, mais elle a toujours cet air fatigué. Je m’inquiète quand même pour son état, car ce n’est pas la première fois que je la vois comme ça.



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

Alors que je m'installais contre Ezechiel, le garçon s'est éloigné un peu plus de moi pour me glisser la tête sur ses genoux. Ce n'était pas ce que j'avais en tête, mais ça se révélait tout de même agréable. Je sentais les doigts du sorcier passer dans mes cheveux et me donnaient des frissons dans tout le corps. J'avais tendance à m'endormir quand on me jouait de cette façon dans les cheveux, alors j'allais devoir me concentrer sur ce que le garçon me disait pour ne pas commencer à lui dormir dessus. Déjà que je n'étais pas très glamour avec ma tête de déterré, je n'allais pas en rajouter une couche par desus. J'ai placé l'une de mes mains sur le genou du garçon pour le caresser du pouce pendant qu'il répondait à ma question. Mon changement de sujet avait fonctionné alors j'étais plutôt contente. Je n'avais pas trop la tête au rapprochement ce soir-là. Le château n'avait pas changé depuis, ce qui ne m'étonnait pas. On m'avait toujours dit que Poudlard était une école très traditionnelle et ses murs de pierres étaient assez parlant à ce sujet. J'avais té vers un sujet plutôt sensible considérant que beaucoup d'étudiants qui avaient vécu la bataille ne voulaient pas en parler. C'était plutôt traumatique comme évènement, je pouvais le comprendre. Par contre, la curiosité l'avait emporté sur mon bon sens. Je voulais savoir ce qu'avait fait Ezechiel pendant ce temps, savoir comme il était, ce qui se passait dans sa tête. Je m'attendais à plusieurs options, mais pas à celle-là. Il m'a annoncé comme ça que ses parents étaient morts peu de temps avant la bataille et qu'il avait fait profil bas avant et pendant la bataille.

Je culpabilisais franchement d'avoir posé la question. Déjà qu'il me dise que ses parents étaient morts était quelque chose de très lourd, si en plus il avait honte de ce qu'il avait fait durant les évènements, le coeur du garçon devait être plutôt lourd. Je n'avais jamais été très proche de mon père avant son décès et j'avais eu de la difficulté à la digérer, alors lui je ne pouvais imaginer ce qu'il avait ressenti. Le mon sorcer était parti en vrille en même temps que son petit monde à lui. Ça avait dû être déroutant. On m'avait raconté que Poudlard avait été un lieu rempli de tristesse et de peur après la mort de Dumbledore. Je trouvais que l'école pouvait être froide avec toutes ces pierres grises, mais ça avait dû être encore plus lourd à l'époque. C'était terrible de ne pas pouvoir se sentir en sécurité dans un lieu qui est supposé être notre maison.

    -Je suis désolée Ez'. C'est terrible pour tes parents. Et tu n'as pas à avoir honte de ce que tu as fait. Tu as pris soin des tiens et tu as sauvé ta peau. Ce n'est pas le cas de tout le monde...vu les circonstances ça se comprend très bien. Tu as fait ce que tu avais à faire, il ne faut pas avoir honte de ça.

J'ai saisi la main libre du garçon qui n'était pas dans mes cheveux pour la serrer fort. Il avait fait ce qu'il pouvait et s'il ne se sentait pas capable de se battre, il n'avait pas à le faire. Il n'avait pas à donner sa vie s'il savait qu'il allait la perdre. Ce n'était peut-être pas du tout le cas, mais ses raisons n'importaient pas, n'importaient plus. Ces évènements étaient du passé, du moins je l'espérais. Je ne pouvais même pas penser à ce que j'aurais fait à sa place. On ne sait jamais comment les gens vont réagir durant des situations de crise. C'est dans ces moments qu'on peut découvrir qui sont vraiment nos proches. Une personne qui semble avoir une confiance énorme en elle pourrait devenir la pire des lâches et l'inverse est aussi vrai. Le plus timide des sorciers pourrait se révéler être le plus vaillant des combattants. Allant vers un sujet plus léger, Ezechiel m'a demandé de lui parler de la France. Je n'ai pu retenir un sourire en pensant à chez moi. C'était tellement différent d'ici. J'aurais pu passer des heures à lui parler de chez moi

    -C'est beaucoup plus chaud, moins humides et plus ensoleillé déjà. Ça me manque le soleil. Le château est aussi grand qu'ici je dirais, mais c'est beaucoup plus éclairé, plus coloré. Il y a des dorures partout et les murs sont blancs, en marbre. C'est très lumineux. On a aussi des écuries sur le terrain, il y énormément de chevaux, autant pour ateler les calèches et pour des balades.

J'ai souri pensivement en pensant au lieu où j'avais fait mes études toutes les années avant mon arrivée ici, avant ma morsure et avant que tout soit gâché.

    -Je dois t'avouer que j'ai trouvé le château glauque un peu quand je suis arrivée. C'est tellement différent de chez moi. Ça me manque de temps en temps. Tu es déjà venu en France ?




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Un triste sourire prend place sur mon visage, le regard perdu dans les flammes. Oui, la perte de mes parents m’a profondément touché. D’autant plus que le coupable désigné pour ce meurtre est mon aîné, Arès. Cette époque de ma vie, je souhaite l’oublier, je souhaite qu’elle n’ait jamais existé. C’est sûrement pour cela que je me suis plongé dans les livres à ce point. Pour oublier, pour penser à autre chose, pour être un auror, et attraper l’assassin de mes parents. Un long soupir m’échappe, alors que la main de la jeune sorcière capture la mienne. Ce contact me réconforte, et je me force à sourire, mais ça ressemble plus à une grimace qu’à autre chose.

Heureusement que j’ai changé de sujet rapidement, l’écouté me parler de son pays, me fait rêver. J’imagine son école, grâce à la description qu’elle me fournit, et ce doit-être un endroit magnifique. Non pas que notre école soit moche, mais il faut avouer que Poudlard est un peu sinistre. Je ris doucement à ses mots « le château glauque », Poudlard à tout du château typiquement anglais, et hanté des légendes urbaines.

« Non, je n’ai jamais quitté le pays, mais j’aimerais beaucoup découvrir le monde. »

Ma main glisse dans ses cheveux tendrement, cet instant de tendresse et ce dont j’ai besoin. C’est à cet instant que je me rends compte de mes sentiments pour la jeune française entre mes bras. Plutôt, je n’aurais jamais été capable de mettre un mot dessus, mais à ce moment précis, oui. Ce sentiment, c’est de l’amour. Oui un amour aussi pur que le Crystal, aussi sincère que tout ce que j’ai pu connaître. Mais il est hors de question de lui en parler tout de suite, j’ai besoin de trouver le meilleur moment pour lui dire, je veux que ce soit parfait, car elle le mérite plus que n’importe qui.

« Sache qu’une fois diplômer, toi et moi, nous iront en France. Tu pourras me faire découvrir ton magnifique pays. Quand penses-tu ? »

Je souhaite partager mon avenir avec elle, c’est de plus en plus clair dans mon esprit. Je ne sais pas ce que nous réserve le destin, mais, s’il m’a mis la jeune serdaigle sur mon chemin, ce n’est pas pour rien. J’ai peur, ce serait mentir de dire que je suis confiant en ce moment, mais je trouve cette peur excitante et je vais tout faire pour que ça fonction entre nous.

« Mh…. Sinon, dit moi, la nourriture en France est différente d’ici ? Il y a des chocogrenouilles aussi ? »


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

Mon esprit était parti loin des malheurs de Poudlard et s'était rapproché de mes beaux souvenirs de la France, du temps où je ne me souciais pas toujours de tout ce que je faisais et de tout ce que je disais. Le temps où j'étais plus naïve et où l'avenir me préoccupait moins. Je n'avais qu'une chose en tête à l'époque, passer un du bon temps, être heureuse et réussir mes cours dans la mesure du possible. J'avais toujours été bonne cours, sans réellement faire d'efforts. Je me disais qu'au moment où j'allais savoir ce que je voulais faire dans la vie ce serait le moment de mettre des efforts. J'avais atteint ce point dans ma vie où j'avais dû faire des choix, prioriser certaines par dessus d'autres. Par exemple, ma vie sociale avait pris une sacrée claque alors que mes études étaient passées en premier avec succès. Maintenant, j'étais à nouveau à la croisée des chemins. Est-ce que je me sentais capable de joindre les deux. Est-ce que je me sentais capable de me lâcher, d'arrêter de toujours vouloir tout contrôler ? Ça allait probablement être difficile, dans la mesure où j'anticipais la révélation de ma situation. Allait-il bien réagir en sachant ce que j'étais ? Est-ce que quelqu'un pouvait l'être ? Je veux dire...comment pouvait-on bien gérer la situation ? Moi-même je ne la gérais pas. Je la vivais, je la supportais, mais je ne me supportais pas. Je ne me sentais plus moi-même en n'ayant plus le contrôle de mon corps. J'étais esclave de la lune et ça me rendait dingue. La douleur qui m'envahissait à chaque pleine lune me rendait malade. Je ressortais de l'eau complètement vidée de mes ressources, exténuée comme jamais.

Par contre, ce soir-là, il y avait une différence. Je me sentais vidée, oui. Par contre, je me sentais soutenue, je me sentais détendue au lieu d'être en colère. Généralement, il n'y avait que ça en moi après mes transformations. De la colère, de la hargne et beaucoup d'amertume. Là, je me disais que ce n'était pas si mal, que je gérais bien et qu'Ezechiel m'aidait beaucoup pour me détendre. Je sentais sa main passer dans mes cheveux et je fermais les yeux pour apprécier la sensation tout en me remémorant Beauxbâtons. Les dorures, les chevaux, l'uniforme et la température me manquait. Jusqu'à tour récemment, Poudlard n'était que malheur pour moi. Je n'étais que rarement heureuse, me sentant sale et comme une moins que rien. Là, je commençais à voir le côté clair de tout ça. J'avais mon frère près de moi, Tobias était là aussi. Soren m'aidait à la pleine lune et ne pas me sentir seule à ces moments était primordial. En plus, maintenant, il y avait le Serdaigle qui rendait le ciel plus clair, l'air plus chaud et le château moins glauque. J'ai entendu le grand brun rire alors que je disais comment je trouvais le château. Au moins il ne l'avait pas mal pris. J'ai donc su que le garçon n'avait jamais quitté le pays, mais qu'il en avait bien envie. Son idée de partir ensemble après notre diplôme me plaisait bien. Ce que j'appréciais surtout dans cette idée était que le garçon pensait à nous dans le futur. Le diplôme était relativement loin, mais pour lui, il semblait clair que nous serions encore ensemble à ce moment-là. Je n'ai pu retenir mon grand sourire.

    - C'est une bonne idée, tu vas voir ça va te plaire. Je t'emmenerai en bâteau le soir sur la Seine, c'est magnifique.

Des projets plein la tête, je me laissais aveuglé par mon enthousiasme. Je ne devais pas oublier que je devais rester près des points d'eau pendant la pleine lune. Je devais rester prudente. Vigilence constante, tel était mon modo. Alors, j'ai écouté la demande du garçon et je me suis mise à rire. Les chocogrenouilles semblaient toujours présentes dans sa tête, quoi qu'il fasse.

    - Oui on en a, elles ont seulement un nom plus français. Chez vous c'est chocofrog et chez moi ce sont des chocogrenouilles. Si tu viens chez moi, il va y en avoir ne t'inquiète pas. Pour le reste, la nourriture est assez semblable. On mange beaucoup plus de fromage par contre. Il y a des trucs comme de la tartiflette et du boeuf bourguignon que je n'ai jamais mangé ici, mais qu'on mange pas mal chez moi.

Depuis que je fréquentais le garçon, je me rendais compte que je m'ennuyais beaucoup moins de la maison, je vivais beaucoup mieux l'éloignement. Je pouvais mettre ça sur la faute du Serdaigle qui me caressait les cheveux. Il me rendait la vie beaucoup plus facile et ça me faisait chaud au coeur. Je me sentais tellement mieux maintenant qu'il était là. Je ne voulais pas m'accrocher à lui comme à une bouée, mais la comparaison que je pouvais faire le mieux. Il m'aidait à garder la tête hors de l'eau.

    - La maison me manquait beaucoup avant...mais là c'est mieux. Je crois que c'est de ta faute.

Je me suis sentie rougir alors que je disais ces mots. Je n'étais pas du genre à m'étendre sur mes sentiments, mais j'essayais le plus possible. Là, c'était un effort pour dire que la présence du sorcier m'était agréable, qu'il me rendait la vie plus facile, qu'il m'occupait et me comblait du mieux qu'il le pouvait. Je n'avais plus envie de quitter le château au plus vite. J'en venais presque à redouter la séparation qui allait forcément venir pendant les vacances.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 26 Parchemins : 191 Gallions : 231 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Ahead of Myself

Cross my heart and hope to die. Burn my lungs and curse my eyes. I've lost control and I don't want it back. I'm going numb, I've been hijacked. It's a fucking drag. I taste you on my lips and I can't get rid of you. So I say damn your kiss and the awful things you do
You're worse than nicotine



Je nous imagine sur un bateau, navigant au coucher du soleil tout en partageant un repas typiquement français. Cette pensée est d’un romantisme, et me donne envie de prendre un balai avec Ariel ce soir même pour vivre ce moment. Je secoue la tête en souriant, je suis un peu trop fougueux avec elle, il faut que je me calme pour ne pas lui faire peur. Je continus mes caresses dans sa douce chevelure en l’écoutant me parler de mon péché mignon, les chocogrenouilles ! Savoir qu’il y a dans ce pays me rassure, mais je me demande si elles ont le même goût que chez nous. Je l’écoute me parler de plat que je ne connais point. Ils ont des noms bizarres en France !

« Oui, tu me feras goûter tous les plats de ton pays ! Je veux tout connaître, tout apprendre de ta culture. Ce doit être enrichissant. »

Et apprendre les recettes pour lui refaire plus tard, afin de la rendre heureuse comme jamais. Je dois aussi apprendre la cuisine, dès demain, je m’y mets ! Je pourrais demander à un poufsouffle de me guider dans les cuisines. Je vais réfléchir à ça plus tard. Sa révélation me sort de mes pensées, et un tendre sourire prend place sur mes lèvres. Ses joues rosies me font fondre, je glisse doucement la main dans ses cheveux jusqu’à sa joue d’un geste tendre.

« Je suis content alors, si j’arrive à te rendre bien, moins triste. »


Il est vrai que depuis que je la côtoie si intimement, j’ai souvent vu un voile de tristesse passer dans son regard, mais depuis quelques jours, il a disparu. Je suis heureux de savoir que j’en suis pour quelque chose, car mon envie première, c’est son bien-être. Je caresse doucement sa joue avant de me pencher en avant pour poser un doux baisé sur ses lèvres. Rien à voir avec les baisés échangé précédemment. Juste une caresse, comme une plume sur la peau, puis je me redresse en mordillant ma lèvre. Je dois me contenir, ce soir elle n’est pas en état pour supporter mon explosion d’hormone.

« Je crois… Je t’.. Je t’apprécie beaucoup. »

Les mots restent bloqués dans ma gorge, mais j’espère lui faire comprendre que mes sentiments sont bien plus fort…


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Ariel M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Kristen Stewart
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 359 Gallions : 359 Date d'inscription : 15/01/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3029-ariel-the-truth-and-my-lies-rig http://www.mumblemumps.com/t3071-ariel-all-the-voices-in-my-mind-calling-out-across-the-line http://www.mumblemumps.com/t3106-ma-petite-chouette-ariel http://www.mumblemumps.com/t3253-journal-de-la-petite-sirene

Ahead of Myself

Thought I was ready, ready for someone else. But every time I get ahead of myself. Thought I was rock steady, that I didn't need no help. But every time I get ahead of myself. Every time I get ahead of myself.

La sieste que j'avais faite un peu plus tôt m'avait grandement aidée à rester éveillée un peu plus longtemps. Par contre, maintenant que j'étais allongée, la tête sur les genoux d'Ezechiel, ma tête se faisait de plus en plus lourde. Ses caresses sur mes cheveux m'aidaient énormément à me détendre. La sensation était douce et me poussait clairement vers le sommeil. Je suivais la conversation, je répondais au garçon après tout. Par contre, plus ça allait, plus je me sentais tomber vers Morphée et l'ambiance cotonneuse qui nous entourait y était aussi pour beaucoup. Je rêvassais beaucoup en imaginant le voyage que le Serdaigle suggérais. Lui et moi en France, ça serait merveilleux. Je serais en territoire connu et au lieu de me faire guider un peu partout comme c'était le cas ici, ce serait à moi de jouer le guide, de montrer les choses, de faire expérimenter mon univers au grand brun. J'avais envie de le faire entrer dans mon univers, qu'il voit d'où je venais, ce qui avait fait de moi ce que je suis. Il ne manquerait qu'une chose, qu'il sache vraiment ce que j'étais, une créature et une sorcière. Une métisse étrange dont le corps changeait à chaque pleine lune. J'étais une sorcière la majorité du temps, mais une queue et des branchies poussaient sur mon corps, me rendant apte à rester sous l'eau. Je ne savais pas si le garçon serait en mesure de gérer cette information. Il pourrait autant trouver cela correct qu'être complètement découragé et vouloir me laisser tomber. Ce que nous avions n'était pas sérieux, pas encore, mais je voyais la tangeante que nous prenions et je n'aurais pas le choix de dire au garçon ce que j'étais réellement. Il devait être au courant de ce en quoi il s'embarquait avant de s'engager complètement. C'était la moindre des choses. Quand on achète un balais, on veut connaitre toutes ses caractéristiques avant de payer, c'était la même chose ici. Mentir ne servirait à rien au long terme.

Ma tête devenait de plus en plus lourde au fil des caresses dans mes cheveux, mais je pouvais encore suivre la conversation. Ezechiel me mentionna qu'il voulait goûter tous les repas français possibles. Si je le pouvais, j'allais essayer de lui en éviter quelques uns. J'étais incapable de manger de la tartiflette, c'était beaucoup trop lourd avec tout ce fromage et toute cette crème. Je ne lui en ferai pas, mais s'il avait envie dans manger si on allait dans un restaurant, il prendrait bien les décisions qu'il voulait.

    - À ta place je laisserais tomber la tartiflette, c'est horrible tu vas avoir ça sur l'estomac pendant trois jours tellement c'est lourd.

J'ai laissé tombé un petit rire en pensant à ma dernière expérience de tartiflette. J'avais été incapable d'avaler quoi que ce soit le lendemain tellement c'était lourd dans mon estomac. Il y avait trop de fromage, trop de crème...trop de gras pour que je puisse bien digérer tout ça. Avec tout ça, ma tête devenait de plus en plus lourde. J'avais gardé mes yeux fermés quelques secondes de trop pour réfléchir à tout ce que nous réservait l'avenir et maintenant, j'avais de la difficulté à garder mes yeux ouverts. J'ai capté que le garçon était content de me rendre plus heureuse. C'était surtout moi qui en était heureuse. La main du garçon a quitté mes cheveux pour venir se loger sur ma joue. Je n'ai pu retenir mon sourire et j'ai fait un effort pour ouvrir mes yeux et regarder le garçon rayonner. Lui qui m'avait toujours semblé être une sorcier très sérieux avant me semblait beaucoup moins impressionnant maintenant. Par contre, mes yeux se sont rapidement fermés et je n'ai que senti le baiser que le garçon est venu me voler en toute discrétion. Les mots du garçon sont parvenus jusqu'à mes oreilles. Il semblait si coincé...et moi j'était si fatiguée. Je lui ai répondu, la voix très basse alors que je m'endormais sur ses genoux.

    - Je t'aime bien aussi Ez'


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR TUMBLR


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Ahead of Myself - Ezechiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One step ahead
» straight ahead you can't go very far; PV. Itan ☆
» shim aliyyah ❝look ahead, never look back
» MACSEN ✘ Nothing behind me, everything ahead of me, as is ever so on the road.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: SAISON 2-
Sauter vers: