Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Daisy ♦ She's so sweet with her get back stare

Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Daisy Fawkes
avec Daisy Ridley
Belle jeune femme qui travaille comme professeur de vol depuis maintenant près de deux ans. Elle est née à Cardiff en ce beau jour qu'était le 5 novembre 1971 en tant que sang pur ; à présent elle vit à Londres. Lors de son passage à Poudlard, son niveau scolaire était très bon. Lorsque les dinosaures vivaient encore, elle s'est procurée une baguette faite en bois d'ébène, mesurant vingt-cinq centimètres six et contenant un ventricule de dragon. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un berger de beauce. La vision qu'elle a eu face au miroir du Risèd : L'image est floue, les personnes sont de dos. Mais pour Daisy, cela ne fait aucun doute : il s'agit bien de ses parents. Lorsqu'elle tend la main vers la surface abîmée du miroir, les silhouettes s'évanouissent dans l'obscurité. Mystère immuable.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Étrangement, la vision de l'épouvantard de Daisy est exactement la même que celle du miroir du Risèd. Dans son cas, en son plus grand désir, réside également sa plus grande peur.
We have more questions...


ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? C'est effrayant. Comme toutes les choses que l'on ne connait pas, et que l'on est pas en mesure de contrôler. Mais au delà de ça, c'est inquiétant. Angoissant. Quoi de pire, pour un sorcier, de perdre sa magie ? Cela équivaudrait à perdre l'un de ses sens. Perdre son âme. Je ne souhaiterai ça à personne, pas même mon pire ennemi.  

ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Pas grand chose, en réalité, si ce n'est qu'il a l'air de bien faire son travail pour l'instant. Le mystère qui tourne autour de lui est bien entendu étrange, de quoi rendre suspicieux n'importe qui, y compris moi. Je pense qu'il faudra du temps pour que l'on puisse se permettre de juger cet homme et les décisions qu'il prendra.

ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ? Evidemment ! Cela permet aux élèves de se confronter, en apprendre plus sur les autres cultures, et ne peut être que bénéfique à chacun. Y compris au corps enseignant.

ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ?  Mon camp ? Le seul qui en vaille la peine. Le seul qui vaille que l'on se batte pour lui. Tout le long de l'année déjà, les choses étaient difficiles, compliquées, et laissaient entendre une fin d'année pas comme les autres. Mais personne ne s'attendait à une telle chose... L'ordre est peut-être sortit vainqueur de ce combat, mais nous avons tous perdu quelque chose.
The best day of my life...

Juillet 1997
Les pas de Daisy résonnent dans les couloirs encore désert de l’école de sorcellerie Poudlard. C’est le début de l’été, et il fait déjà relativement chaud. Simplement vêtue, l’ancienne Gryffondor retient le sourire triste sur ses lèvres, arborant une mine impassible. Certains diraient que ce n’est pas le moment idéal pour revenir à Poudlard. Pour elle, c’est le moment ou jamais. L’année s’annonce difficile. Il y a à peine trois semaines de cela, Dumbledore trouvait la mort, la marque des ténèbres flottant de façon de macabre au-dessus du château. Il ne faut pas être une lumière pour savoir que, plus que jamais, les enfants étudiant entre ces murs auront besoin de tout le soutien possible. C’est pour cela qu’aujourd’hui, et d’un pas vif, Daisy Fawkes se dirige vers le bureau du directeur. Elle ne sait pas encore qui lui fera face, et ses pensées se tournent automatiquement vers le professeur McGonagall. Qui d’autre que cette femme forte et indépendante, qui a consacré sa vie à cette école, pourrait reprendre le flambeau brûlant de Dumbledore ? Daisy n’a pas revu le professeur depuis ses ASPIC, onze ans plus tôt, mais en garde un très bon souvenir.
A peine la brune arrive-t-elle face à la statue de gargouille au second étage, que cette dernière pivote sur elle-même pour dévoiler les escaliers en colimaçon. Visiblement, elle est attendue. Amenée à la porte de chêne massif, Daisy inspire doucement et frappe deux coups avant de pénétrer dans le bureau.

« Miss Fawkes. » La voix grave, traînante, est reconnaissable entre mille. Surtout lorsqu’on l’a entendu au quotidien pendant toute une scolarité. « Asseyez-vous, » reprend Severus Rogue, trônant fièrement dans le siège du directeur. Les mots relèvent plus de l’ordre que de l’invitation mais Daisy s’y plie, et prend place dans l’un des fauteuil face au bureau.
« Bonjour, professeur, » salue poliment la brune en affichant rapidement un sourire de convenances. Au fond d’elle, l’étonnement total. Severus Rogue, directeur de Poudlard ? Mais qu’en était-il de Minerva ? Cependant, l’ancienne rouge et or ne peut pas se questionner plus longtemps car déjà, le nouveau directeur reprend la parole.
« Vous postulez donc pour le poste de professeur de vol, » constate Rogue avant de laisser planer un silence pour reprendre : « Comme vous le savez, Madame Bibine prend une retraite bien méritée, et nous avons donc besoin de quelqu’un de compétent… » La phrase est laissée en suspens et Daisy comprend bien vite que c’est le moment de faire ses preuves.
« Bien entendu. Comme vous le savez déjà, j’ai fait partie de l’équipe de Quidditch de Gryffondor toute ma scolarité, d’abord en tant que batteuse, et en cinquième année j’ai été élue nouvelle Capitaine. Après mes ASPIC, j’ai joué pendant trois ans dans une petite équipe régionale avant de finalement intégrer les Faucons de Falmouth, et ce jusqu’à la saison dernière. En dehors de ça, j’ai également donné quelques leçons de vol particulières. » Daisy est bien préparée, et elle expose son curriculum vitae avec une assez grande fierté. Le Quidditch, le vol en général, a toujours été sa plus grande passion.
« Intéressant, » souffle Rogue d’un ton où l’on décèle presque de l’ironie. Il doit penser comme la plupart des gens qu’elle rencontre : qu’elle n’est bonne que sur un balais et que son intellect doit par conséquent laisser à désirer.
« Cinq Optimals, Quatre Efforts Exceptionnels, Un Acceptable, » assène la brune en étirant à nouveau ses lèvres dans un immense sourire qui fait hausser un sourcil à son interlocuteur.
« Mes ASPIC, puisque vous n’avez pas l’air de vous en souvenir, professeur. »
« J’ai eu beaucoup d’élèves dans ma vie, Miss Fawkes, » lance sèchement Rogue.
« Evidemment, » conçoit la jeune femme sans se départir de son sourire que le directeur commence à trouver insolent. Il a beau dire, il se souvient bien d’elle, la petite Fawkes. Bout en train, toujours souriante, la plupart du temps couverte de boue ou de bleus. Pas vraiment l’idée que l’on se fait d’une gentille fille sortie d’une bonne famille de sang-pur.
« Et pourquoi Poudlard ? Pourquoi quitter les Faucons ? » demande Rogue en laissant aller son dos contre le fauteuil.
« Poudlard est ma maison, je l’ai quittée depuis bien trop longtemps. » Le regard du directeur est indéchiffrable en cet instant et Daisy se demande si le poste ne va pas lui filer entre les doigts. Le silence semble interminable, les secondes s’étiolent.
« Bienvenue, Miss Fawkes. »
ϟ Ton pseudo : Rhumanesque. ϟ Ton âge : 23 ans. ϟ Ton avis sur mumblemumps : Tip-Top, un petit coup de coeur ♥. ϟ Le mot de la fin : Le citron c'est la vie.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Oh, oh, it's magic, you know...
The theory of everything

CHAPITRE I 1980
Dans l’obscurité de la chambre, trois petits coups sont frappés à la porte. Légers. Des coups papillons. S’en suit le petit grincement des gonds, des faibles pas sur le parquet et enfin, Pâquerette se glisse dans les draps déjà chauds du lit de sa sœur adoptive. Cela termine de réveiller Daisy qui, de trois ans l’aînée de la blonde, et du haut de ses neuf ans, passe ses bras autour d’elle.

« Qu’est-ce qu’il y, petite fleur ? » Petite fleur, voici comment Daisy appelle sa petite sœur. Cette dernière renifle doucement.
« J’ai peur, grande fleur. » Grande fleur. La sonorité ressemble à Grande sœur, mais s’appuie sur la signification du prénom de Daisy : marguerite. Cela amuse les deux petites filles, d’avoir des prénoms qui se ressemblent un peu. Il y a quelques temps, c’est Pâquerette qui a fait une déclaration d’un ton enjouée « La pâquerette c’est la petite sœur de la marguerite, alors tu es ma grande fleur ! » Depuis, ses surnoms ne les ont pas quittés. Contrairement au visage joyeux de Pâquerette. Même dans la pénombre, Daisy devine la mine soucieuse de sa cadette.
« Faut pas avoir peur, tout va bien se passer. » Un silence suit les mots de la petite brune, déjà grande pour son âge. Des mots qu’elle veut rassurant, mais en dépit de ses neufs ans, Daisy sait que c’est faux. Que cela n’ira pas. Peut-être au début, dans l’illusion, le déni. Mais comment Pâquerette pourrait trouver un jour le bonheur alors que déjà, on lui arrange des fiançailles ?  Pimprenelle, leur aînée à toutes deux, a vécu la même chose. Dans la logique, Daisy s’était attendue, elle aussi, à devoir faire face à cette épreuve. Mais non. On ne la forçait pas à un destin mené à la baguette. On ne lui accordait pas d’attention. On l’ignorait. Par ce privilège d’éviter au mariage arrangé, Daisy avait très vite compris que c’était une façon pour ses parents adoptif de lui rappeler qu’elle ne faisait pas vraiment partie de la famille. Déjà, tout le criait. Ses cheveux chocolat, ses pupilles avelines, son nom de famille différent. Le comportement de Pimprenelle, celui de ses parents. Et pourtant, Daisy a presque toujours vécu au sein des DeLarose. Avant qu’elle ne finisse par demander pourquoi était-elle si différente de ses sœurs, aux beaux cheveux blonds, et pourquoi s’appelait-elle Fawkes, elle ne savait même pas que Mr et Mme DeLarose n’étaient pas ses parents. Depuis, il y avait ces questions, incessantes : où sont mes vrais parents ?  Depuis, elle se contente d'appeler ses parents adoptifs Madame, et Monsieur.

« Daisy… » La voix fluette de Pâquerette fait sortir la concernée de ses pensées, et elle resserre ses bras autour de sa cadette pour lui montrer qu’elle l’écoute. « On va au lac, demain ? » La demande fait sourire Daisy qui ferme les yeux en acquiesçant silencieusement.
Le lac, à quelques minutes de la maison, à travers la forêt. Elle n’a pas le droit d’y aller, encore moins d’y emmener Pâquerette, mais elles le font régulièrement. Se baigner dans le lac fait partit de leurs passe-temps préférés. Leurs tenues sont posées sur une souche d’arbre et leurs corps enfantins fendent l’eau sombre comme tout le long de l’année. Comme d’habitude, Monsieur DeLarose fini par les trouver.  Sur le chemin du retour, il porte Pâquerette et tourne le dos à Daisy. Cela se passe toujours ainsi, et ce sera aussi le cas demain. Elle l’ignore, mais demain sera la dernière fois que Pâquerette et elle repartirons ensemble de cette excursion. La prochaine fois, Pâquerette glissera du rocher habituel d’où elles s’élançent pour sauter dans l’eau. Elle glissera, sa tête cognera la pierre, et son corps inconscient sombrera au fond de l’eau. Daisy essaiera, mais n’aura pas la force de la remonter. Monsieur DeLarose arrivera à cet instant, au dernier moment pour sauver sa fille cadette qui passera quelques semaines à Ste Mangouste. A partir de ce moment-là, commencera le bourrage de crâne de la petite, qui repoussera Daisy, et prendra tous les exemples sur Pimprenelle. Plus jamais elle ne se glissera dans le lit de Daisy pour chercher réconfort. Plus jamais elles ne se lanceront des regards complices durant les longs dîners familiaux. Plus jamais elle ne l’appellera « Grande fleur ».
Mais pour l’instant, les deux sœurs de cœur s’endorment l’une contre l’autre, petites mains entrelacées, le blond et le sombre de leurs cheveux emmêlés.



CHAPITRE II 1983
La pluie battante du mois de septembre s’abat sans pitié sur le terrain de Quidditch de l’école. Le vent est violent, les gouttes fouettent le visage. En dépit du temps, nombre d’élèves sont venus assister au premier évènement de cette année scolaire : les sélections de l’équipe. Au milieu de l’herbe et de la boue, Daisy évolue parmi ses camarades de Gryffondor qui espèrent aussi avoir une place dans l’équipe. Du haut de ses douze ans, elle compte bien faire son entrée sur le terrain de façon officielle. A côté d’elle, un garçon de quatrième année lui dit quelque chose mais le vent l’empêche d’entendre quoi que ce soit.
« QUOI ? » demande fortement Daisy en essayant de couvrir le vent avec sa voix.
« TU VISES QUEL POSTE ? » reprend le brun en haussant à son tour le ton, penché vers Daisy. Cette dernière se pare de son plus beau sourire et montre la batte qu’elle tient dans une main. Le garçon rit d’un air amusé mais visiblement attendrie par cette petite fille qui semble bien sûre d’elle. « EH BIEN BONNE CHANCE ! »
Le sourire de Daisy s’élargit : la chance n’a rien à voir là-dedans. C’est une question de talent et de persévérance. Deux choses que la lionne possède sans aucun doute. A cela s’ajoute la passion, des balais, du Quidditich. Bien entendu, les DeLarose n’approuvent pas, mais au moins ils n’empêchent pas qu’elle fasse ce qu’elle veut. Et puis, elle ramène toujours des bonnes notes, des bons commentaires des professeurs, alors cela convient à faire passer la pilule.

Le capitaine divise les participants en deux équipes pour simuler un match et évaluer ainsi les capacités, avantages, et faiblesses de chacun. Lorsqu’elle s’élève dans les airs, Daisy se laisse envahir par la sensation caractéristique de l’adrénaline et de l’excitation.  Le jeu se met en place, la brune survole le terrain en renvoyant les cognards avec dextérité et puissance. Les équipes tournent, ainsi que les postes, mais aucun des autres jeux ne plait plus à Daisy que celui des batteurs.
A la fin de l’après-midi, chacun peut reposer le pied sur la terre boueuse. Tout le monde est épuisé, transpirant, le teint rouge, et surtout trempé. Mais tout le monde est satisfait. Tout comme le capitaine. Au moment où ce dernier s’avance pour l’annonce des résultats, les élèves présents dans les gradins descendent sur le terrain pour les entendre également. Il y a surtout des Gryffondors, quelques joueurs des équipes des autres maisons, et au milieu d’eux, Hélios. Le regard pétillant de Daisy se pose sur lui et elle ne peut retenir ce sourire éclatant qui la caractérise tant. Elle ne doit pas être très belle à voir, les cheveux trempés, les joues rougies, légèrement essoufflée, mais le Serdaigle lui rend son sourire et ses joues deviennent encore plus rouges.

« … KES. FAWKES ! Tu écoutes ou tu rêves ? » La voix du capitaine de l’équipe fait sursauter la jeune fille qui détache son regard d’Hélios pour le poser sur son interlocuteur, qui reprend : « Si tu veux pas du poste tu le dis hein ! » Cela ressemble à un reproche, mais un sourire amusé flotte sur le visage du capitaine alors que Daisy ouvre la bouche d’un air choqué. Sans réussir à dire un mot. « Bienvenue dans l’équipe, batteuse ! » Les autres élèves se mettent à applaudir la cadette de l’équipe qui, sous la joie, se met à rire en laissant échapper quelques larmes de bonheur dissimulée par la pluie. Elle reste pour féliciter le reste des nouveaux membres et à la fin des annonces, elle les salue et se dirige vers Hélios en courant, balais toujours en main.

« Tu as entendu ?! Je suis dans l’équipe ! » L’insouciance et la légèreté pétillent dans les yeux de Daisy alors qu’elle lève son visage au sourire étincelant vers Hélios. Il n’a qu’un a de plus, mais la dépasse déjà largement.
« C’est génial, je suis fier de toi. » Ces mots, accompagnés d’une main qui vient ébouriffer ses cheveux courts déjà bien emmêlés, réchauffent le cœur de la jeune lionne.
Daisy se souvient de la première fois où elle a rencontré Hélios. C’était à la fin de l’année dernière, et elle profitait du printemps nouveau pour étudier dans le parc. Livre de potions en main, elle s’était heurtée à un groupe d’élèves plus âgés, qu’elle connaissait de vue pour les avoir déjà observé en compagnie de Pimprenelle. Leurs intentions n’étaient pas des meilleures, et ils ne se génèrent pas pour bousculer et insulter la brune. Evidemment, Daisy n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds et déjà, malgré ses onze ans, n’hésita pas à répliquer vigoureusement. Ce fut le moment que choisi Hélios pour intervenir en sa faveur. Cela avait surpris Daisy, tellement reconnaissante qu’elle s’était étendue en remerciements. L’année avait continuée, l’été était passé, et Daisy avait pensé qu’Hélios l’oublierait : elle était plus jeune, pas spécialement le genre de fille délicate. Pourtant à la rentrée, il était venu lui dire bonjour, prendre de ses nouvelles. Et aujourd’hui, il était venu assister aux sélections de Quidditich malgré leurs différences de maison.


CHAPITRE III 1987  
« Charlotte, je suis ridicule comme ça ! » Dans le dortoir des filles, Daisy peste d’une petite voix, mine boudeuse, en se regardant dans le miroir. La-dite Charlotte sort de la salle de bain et laisse échapper une exclamation.
« Wow ! Daisy ! Ne raconte pas de bêtises ! » fait mine de gronder la rousse en se rapprochant de son amie qui se tourne vers elle. Pour la première fois de sa vie, Daisy porte du maquillage, a relevé ses boucles brunes sur sa nuque, et une robe. Pas une robe de sorcier comme celles pour aller en cours, une vraie robe de femme. Longue, légèrement argentée, dénudant ses épaules.
« Je me sens nue et.. Je ressemble à une boule disco ! » geint la lionne en se laissant tomber sur le matelas le plus proche. « Et avec ces talons de quinze centimètres je suis bien trop grande ! » Charlotte lève les yeux au plafond en souriant.
« Ne dis pas de bêtises, » répète la rouquine en relevant son amie qui, déjà plus grande qu’elle, fait désormais un bon mètre quatre-vingt cinq. « Ahah, bon d’accord, on va les raccourcir ! » conçoit Charlotte en enlevant quelques centimètres aux talons, pour le plus grand soulagement de Daisy qui reste quand même dubitative.
« Et si… Si ça ne lui plaît pas ? » Machinalement, Daisy se met à mordiller sa lèvre inférieure ornée de rouge, tandis que le regard de Charlotte s’adoucit. Elle passe une main sur la joue de la brune avec tendresse.
« Tu es capable de repousser le plus hargneux des cognards, mais tu n’as aucune confiance en ton charme, » constate la rouquine. « Et je sais pourquoi tu penses ça, c’est à cause de Sarah, n’est-ce pas ? » Le visage de Daisy se pare d’un air à la fois coupable et las.
« Evidemment ! Tu l’as bien vue ? Elle est élégante, féminine, belle, intelligente et… » Son flot de paroles est interrompu par Charlotte.
« Et elle ne va pas au bal avec Hélios. C’est à toi qu’il a demandé, Daisy, pas à Sarah ni à personne d’autre. » Ces mots, accompagnés d’un sourire malicieux, font réaliser les choses à Daisy qui se met alors à rire joyeusement avec Charlotte. Elle se sent nerveuse, mais impatiente de profiter de la soirée.

Après quelques derniers préparatifs, dont une brume de parfum vanillé, Daisy et Charlotte quittent le dortoir des Gryffondor pour se diriger vers la Grande Salle. Dans les couloirs, elles croisent garçons et filles, tous apprêtés pour le bal, dans des tenues toutes plus élégantes les unes que les autres. Dans le hall, Charlotte embrasse son amie sur la joue avant de partir rejoindre son cavalier, un élève de Poufsouffle.
Perchée sur ses talons, Daisy lance un regard autour d’elle. Voilà. A nouveau, elle se sent gauche, bien plus à l’aise sur un balais à des mètres du sol, que dans ces chaussures. Est-elle trop maquillée ? Et la robe, n’aurait-elle pas dut choisir la rouge ? Et peut-être aurait-elle dut laisser ses cheveux détachés ?
« Daisy ? » La voix, déjà grave, résonne derrière la brune qui fait demi-tour pour se retrouver face à…
« Hé-hélios ! Tu es là ! » Bien, bien Daisy, tu en as encore des constatations stupides ?
« Bien sûr, que je suis là, » souffle le jeune homme d’un air amusé. Face à lui, Daisy se sent encore plus impressionnée que d’habitude. Intimidée, le regard fuyant et les joues rosies, elle se tord nerveusement les doigts. Cela fait quelques temps déjà qu’elle a compris que les sentiments à l’égard d’Hélios sont plus qu’une simple amitié. Devant sa nervosité, Hélios pose doucement ses mains sur celles de Daisy.
« Tu es parfaite. » Les mots sont concis, mais largement suffisant pour illuminer le visage de la brune d’un sourire éclatant.

La soirée est merveilleuse. Il n’y a pas d’autres mots. Daisy peine à garder les pieds sur terre entre discussions à côté du buffet et épisodes de danse. Cela ressemble à un rêve et, au bras d’Hélios, Daisy est resplendissante. Sous son regard, elle oublie l’inconfort des chaussures, la sensation d’être dans une tenue ridicule. Sous son regard sombre, elle oublie tout le reste.
L’heure est bien avancée et il ne reste dans la Grande Salle que quelques couples qui profitent de la musique douce de la fin de soirée. A une table, Hélios et Daisy prennent un jus de citrouille, la brune ayant finalement enlevé ses talons. Elle n’a pas envie que la soirée se termine, de rentrer dans les couloirs froids de février pour rejoindre son dortoir. Sur un coup de tête, sourire en coin, elle délaisse son verre pour se remettre debout, tendant la main à Hélios qui arque un sourcil. Sans attendre, la brune s’empare des mains de son camarade pour le tirer vers la piste.
« Daisy ? Et tes chaussures ? » Les mots font rire légèrement la lionne qui attire Hélios au centre de la salle.
« J’en ai pas besoin, » lance-t-elle d’un air insouciant, se rapprochant du Serdaigle en guidant ses mains autour de sa taille pour qu’il l’étreigne. Bien loin de sa nervosité de début de soirée, Daisy passe ses bras sur les épaules du brun pour profiter du slow qui résonne. Après tout, il n’y aura sans doute pas de nouvelles occasions comme celle-là. Visiblement, Hélios pense la même chose car son étreinte se resserre autour de la jeune fille. Cette dernière ne peut retenir un frémissement alors que dans sa poitrine, son cœur bat plus sourdement. Doucement, Daisy plonge ses yeux dans ceux de son aîné qui soutien son regard. A partir de cet instant, difficile de savoir qui a finalement fait le premier pas. Tout ce qui importe sont leurs lèvres qui se rejoignent tendrement. Les mains d’Hélios remontent dans le dos de la jeune fille qui se met sur la pointe de ses pieds nus pour prolonger ce baiser au goût d’éternité.


CHAPITRE IV 1999
La rentrée à Poudlard a toujours quelque chose de magique, autant pour les élèves, nouveaux comme anciens, que pour le corps enseignant. Les professeurs se doivent d’être à table avant l’entrée des élèves et c’est d’un pas enjoué que Daisy traverse le parc pour rejoindre le château au sortir de son bureau, situé près des vestiaires du terrain de Quiqqitch. Tout en remontant vers l’école, un petit sourire flotte sur le visage de la jeune femme alors qu’elle repense à la nuit dernière. La nuit dernière, où elle avait enfin revu Hélios après plus de dix ans d’absence. L’échange avait été mouvementé, presque violent au début. Mais le soulagement et le bonheur de revoir celui pour qui son cœur n’a jamais cessé de battre a pris le dessus bien rapidement. Car il est vrai que si depuis son diplôme, Daisy a eu plusieurs relations, elle n’est jamais retombée amoureuse. Quelque part au fond d’elle, il y avait toujours cette certitude que la vie d’Hélios finirait par recroiser la sienne. Et c’était finalement arrivé.
En pénétrant enfin dans la Grande Salle, Daisy remarque quelques collègues, qu’elle salue gaiement, avant de prendre place à la table des professeurs. Quelques instants plus tard, une main effleure son épaule et Hélios s’installe sur la chaise à sa droite. La brune le gratifie d’un sourire joyeux et a à peine le temps de lui dire bonsoir que les élèves commencent à entrer. Cette année, la répartition est un peu spéciale car il faut non seulement répartir les premières années, mais également les élèves venant de l’échange inter-école. S’en suit le discours du nouveau directeur qu’élèves comme professeurs écoutent attentivement. Suite au décès de Rogue, c’est une personne totalement inconnue qui a été attitrée au poste et personne ne peut cacher sa curiosité. De plus, l’année dernière, l’école fut fermée pour une reconstruction totale après la grande bataille, des murs comme des esprits, et on sent l’engouement de chacun. Pour certains, Daisy le sait bien, Poudlard est une seconde maison, et la réouverture de l’école est un soulagement pour tous.
Enfin, les mets font leur apparition succulente sur les nombreuses tables et tout le monde se sert en entamant des discussions variées. A la table des professeurs, l’ambiance est certes plus calme, mais toute aussi enjouée. Particulièrement du côté de Daisy et Hélios, qui semblent avoir retrouvé leur complicité d’autrefois. Comme si les années n’avaient rien changé.
La brune place beaucoup d’espoir et de curiosité dans ce début d’année, qui promet d’être mouvementée. Mais une année calme à Poudlard, ça n’existe pas.


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

BIENVENUUUUUUUE OFFICIELLEMENT JOLIE DAISY Je suis fan du prénom, de l'avatar, du scenario, du personnage, tu as fait un choix de malade Je te souhaite bon courage pour la fiche, n'hésites pas si tu as des qestions et à très vite sur le forum

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Sarah O. Taylor
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeure de potions, anciennement Poufsouffle
Célébrité : Emilia Clarke
Âge : 27 Parchemins : 169 Gallions : 274 Date d'inscription : 08/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

*met son empreinte ici aussi en premier*

BIENVENUE ENCORE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Merci beaucoup les filles je n'hésiterais pas si j'ai besoin de quoi que ce soit
Sarah, arrête, il va être jaloux

Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2261 Gallions : 1084 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue

C'est chouette, les scénarios sont pris
Tu vas faire un heureux

Bonne chance pour ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous sur MUM !

Je te souhaite bonne chance pour la rédaction de ta fiche, je sens que je vais bien t'aimer. Si tu as la moindre question, je crois que tu sais où frapper, du coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Très bon choix de scenar :D Et bienvenue parmi nous belle demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue !

J'adore ton perso =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

AAAAAAAAAH. Tellement d'amour par ici Merci infiniment tout le monde
Vous me motivez encore plus pour ce perso
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue sur MUM !

Daisy est trop...

Et ce titre ! J'adore Jet ♥

Bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bon choix ^^ bienvenu et bon courage à toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Chuck : JET FTW Merci dude ♥♥

Aedan : Merci collègue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

haaan ce scénario et ce ship
Bienvenue again & bon courage pour ta fiche Faudra qu'on se trouve un petit lien sympa
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

*pousse tout le monde et se jette devant Daisy* QUE PERSONNE NE LA TOUCHE, ELLE EST À MOI.

Daisy.
Je t'ai déjà tout dit sur la fiche du scéna, mais je vais me répété: Si tu as des questions, je suis là !

J'ai lu le début de ta fiche et j'ai rien à te dire, tu as une si belle plume et je retrouve bien le personnage. Donc ! j'ai hâte de lire la suite Plus, le titre ! J'adore 8D le pire c'est que j'ai entendu cette chanson aujourd'hui xD Et.. BIENVENUE SUR LE FOFO.    

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2



Hélios de moi ♥
Je suis contente que le début te plaise et te convienne Je me suis pas trop avancée car comme tu le verras dans mon MP que je vais m'atteler à rédiger, j'ai dé poutites quouestionnes
Merci pour tout J'ai hâte de continuer


Et bien sur qu'on se trouvera un petit lien Ana Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

je crois que tu as déjà compris mon amour pour daisy et ce scénario et franchement, j'ai vraiment hâte de vous voir évoluer tous les deux I love you  tes choix son géniaux et ta plume est très belle bienvenue officiellement parmi nous ( ) encore une fois, réserve moi un bon lien au chaud
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Finalement tu as trouvé ton épouvantard et je trouve que c'est très original
welcoume!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2



À bientôt jolie professeur TRÈS utile What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Alec : merci darling ♥♥♥ On se fait un lien asap

Oxana : OUIIII Merci beaucoup, je suis contente que ça te plaise

Silas : Tu vas te prendre ma batte aux fesses toi ♥♥♥♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 3264 Gallions : 193 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Daisy est parfaite, et TU es parfaite
Je suis fan de ta plume, de tes mots, et de Helios & Daisy (d'ailleurs, je jouais un ship sur un forum, et les personnages s'appelaient Hélios & Daisy What a Face ) Bref, c'est tout bon pour moi, bienvenue jolie professeur

Bienvenue à ...
Poudlard
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir torturer les élèves de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2


Très bon choix de scénario

Bienvenue parmi nous (avec un peu de retard)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Daisy ♦ She's so sweet with her get back stare
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
» ON NE FAIT PAS LE BIEN DANS LE DESORDRE...MARTELLY EST-IL TOUJOURS SWEET MICKY ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: