Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Trapped — ft. Ailsa

Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor •• 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 720 Gallions : 841 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
L'insomnie le guettait encore. Si ces histoires avec Zeppelin avaient consolidé plus que jamais leur amitié, Ethan n'avait pas pour autant retrouvé sa sérénité. Le souvenir de Mérope le hantait toujours : celui d'un suicide dont il a été témoin et dont il n'avait pu empêcher le drame. Il ressassait les mêmes paroles dans sa tête "Tout est de ma faute." Encore et encore. Se réveillant en sursaut, le lion avait la sensation de tenir le corps de son amie inerte, toujours chaud et couvert de sang dans ses bras avec cette image horrible de son doux visage angélique méconnaissable. Défiguré. Le dortoir était plongé dans l'obscurité. Les respirations de ses camarades masculins endormis sifflaient presque en cœur, à part un qui ronflait assez bruyamment. Le Prewett était le seul à ne pas participer à ce chant nocturne, assis et redressé dans son lit à lutter contre ses démons. Ses joues étaient humides et une douleur lancinante irradiait dans sa poitrine. Il avait besoin d'air. De se changer les idées. Et vite. Son meilleur ami dormait à poings fermés et même si le sang-mêlé avait dit qu'il le réveillerait si ça n'allait pas, il avait préféré s'en abstenir une nouvelle fois.

Ethan n'avait que son pyjama sur le dos, et avait pris soin de prendre sa baguette en cas de nécessité avant de sortir discrètement, en passant à travers le portrait de la Grosse Dame. Cette dernière était ici et avait vu le lion se faufiler. Craignant d'être dénoncé, il dû la convaincre - éclairé par un lumos - de ne pas le balancer. Ce auquel le Rouge et Or réussi à faire étonnement sans trop de difficultés. A pas de velours, il descendit un à un les escaliers. C'est là qu'arrivé au troisième étage, il perçu furtivement une silhouette. Pensant d'abord qu'il s'agissait d'un Auror ou d'un membre du personnel, Ethan s'apprêtait à prendre ses jambes à son cou quand il se rendit compte que cette fameuse silhouette était celle d'une élève au visage familier. « Ailsa ? Ailsa, c'est toi ? ». Le sang-mêlé dirigea sa baguette vers celle qu'il pensait être, et reconnu immédiatement sa chevelure blonde et son teint pâle « Qu'est-ce que tu fais ici ? » Il vint à sa hauteur mais au même moment, le Gryffondor entendit une voix masculine résonner en dessous « Qui est là ?! » s'écria-t-il. Merde ! Dans un geste précipité, Ethan se saisit du poignet de la Poufsouffle et s'engouffra à toutes jambes avec elle dans le couloir du troisième étage. Il entendait du bruit dans son dos, sûrement que quelqu'un était à leur poursuite. Sur le joug de l'adrénaline, le lion n'avait nullement réfléchi et ouvrit la première porte qu'il trouva dans l'espoir d'échapper à leur poursuivant. « Collaporta ! » souffla-t-il en direction de la serrure. Evidemment, si on voulait rentrer, il suffirait de lancer le contre-sort. Mais Ethan s'était dit qu'avec un peu de chance, la personne ne chercherait pas plus loin que son nez. Il colla son oreille contre la porte, essayant de percevoir le moindre mouvement de l’autre côté puisque voir à travers relevait de l'impossible à moins de s’appeler Superman. Le septième année entendait qu'on s'approchait, et sans trop savoir comment, sentait une présence juste derrière. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine qui fit presque un bond en dehors lorsque la personne tenta de d'ouvrir la porte. D'abord en tournant la poignet, puis en lançant un alohomora qui fût inefficace...? Étrange. Ethan n'avait pourtant pas lancé d'enchantement, juste un simple sortilège de première année. Quoiqu'il en soit, l'autre avait fini par lâcher l'affaire. Tout du moins, pour l'instant. Le Gryffondor poussa un long soupire de soulagement puis se laissa glisser contre le mur un peu plus loin. « C'était pas passé loin... » fit-il, la tête relevée vers Ailsa, un fin sourire qui se valait rassurant sur ses lèvres. La pièce dans laquelle ils étaient se trouvait être la Salle des trophées, aucun doute possible là-dessus au vu des innombrables prix et autres bibelots exposés aux murs et dans les vitrines. Ce n'était pas la première fois que le Rouge et Or venait ici. A vrai dire, il avait déjà eu l'occasion d'être chargé de nettoyage dans le cadre de punitions qu'on lui avait infligées pour diverses raisons. « On attend quelques minutes et on essaye de sortir de là ? » Bah oui, ils n'allaient pas passer la nuit ici quand même !
(c) DΛNDELION


«You might belong in Gryffindor where dwell the brave at heart. Their daring, nerve, and chivalry.»
FLORISSONE


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 25 Parchemins : 212 Gallions : 838 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
T'as longuement hésité, et même si elle t'avait demandé de ne pas le faire, t'as pas pu t'en empêcher. Pour une fois, pendant un cours, tu n'as pas passé l'heure à dormir, mais à gratter un parchemin, à le raturer, encore et encore, en essayant de placer tes mots correctement, en tentant de trouver les bons, tout simplement. Parce que tu as mal vécu de t'être fait jeter comme ça, sans explications, dans une ruelle du chemin de Traverses. Tu comprends la douleur de Lexie, tu comprends que la mort de son frère est terriblement présente dans son esprit, mais ce que tu n'as pas compris, c'est pourquoi ce besoin de se couper du monde comme ça, pourquoi t'avoir demandé de ne pas lui écrire, pourquoi te mettre à l'écart, et pourquoi ne rien te dire. Parce que tu peux tout entendre toi, tu peux tout comprendre aussi, si on prend la peine de t'expliquer un minimum, mais là non, ça reste en suspend, même si ça fait déjà un an, même si tu es passée à autre chose, du moins que tu essaies doucement. Tu as toujours cette douleur dans ta poitrine, dans ton cœur, parce que putain, t'étais amoureuse, merde, tu l'aimais cette fille, et c'était bien la première fois que tu ressentais ça pour quelqu'un. Et c'est ce que tu as transcrit, parce que tu veux qu'elle le sache, même si elle ne te répondra certainement jamais, tu veux lui faire savoir ce que tu ressens, avec des mots maladroits, des choses qu'elle ne comprendra même pas tellement tu as eu du mal à t'exprimer, pour le coup, mais au moins, tu l'auras fait, enfin.

Bien sûr que ce n'est pas facile, que tu hésites encore maintenant que tu es sur le point de le faire. T'es debout, dans la volière, comme une conne, à attendre dans le vide depuis une bonne dizaine de minutes, ton parchemin enroulé dans ta main. Et tu attends, te demande encore si c'est une bonne idée, si tu dois le faire, s'il faut le faire, comment elle réagira, si tu la blesseras, parce que putain, ce n'est pas ce que tu veux ça, c'est même la dernière chose que tu souhaites, lui faire du mal, et pourtant, tes mots, c'est certainement l'effet qu'ils feront, quand on y réfléchit bien, et tu le sais. C'est peut être bien pour ça que tu ne bouges pas ton cul et que tu n'as pas encore flanqué ton putain de parchemin à la patte d'un pauvre hiboux. Ouais non, en fait, tu ne peux pas faire ça, et c'est terriblement con d'avoir peu l'envisager, c'est tellement égoïste de ta part d'avoir voulu lui faire savoir ton mal alors qu'elle doit souffrir bien plus que toi. Tu soupires, secoues la tête, et te ravises, ranges finalement le parchemin dans ta poche avant de quitter la volière pour retourner au Château.

Mais t'as pas envie de dormir, t'as pas envie de retourner à ton dortoir tout de suite, d'entendre les autres ronfler ou parler en dormant comme certains le font depuis la bataille. Tu veux juste être seule, un peu, te poser quelque part, quelque part où personne ne te trouvera, quelque part où tu pourras sortir le rouleau de ta poche, le défaire, et te plonger dedans à nouveau, pour une énième fois, en sachant cette fois qu'il ne quittera jamais tes mains. Tu arpentes les couloirs des différents étages, tu sais où tu veux aller, la salle de Risèd. Avec un peu de chance, le reflet de Lexie apparaîtra dans un des miroirs, remplacera celui de ta mère à tes côtés, parce que présentement, c'est tout ce que tu veux au plus profond de toi. De temps à autres, tu glisses ta main dans ta poche, un peu pour te rassurer que le parchemin y soit toujours, et d'ailleurs, en arrivant au troisième étage, tu as à peine sorti ta main que tu sursautes quand tu entends une voix derrière toi. Et cette voix … c'est certainement la dernière que tu aurais voulu entendre à ce moment là, mais uniquement parce que tu ne veux pas que son propriétaire te voit dans cet été.

Tu n'as même pas besoin de regarder pour savoir à qui elle appartient, et pourtant si, tu te retournes quand même, puis lâches un grognement en relevant ta main devant tes yeux. « Ouais c'est moi ! Qui veux-tu que ça soit ? J'étais tranquillement en train de me balader quand t'es venue m'aveugler, voilà c'que je faisais ! Putain Ethan, baisses ta foutue baguette où j'en fais de la poudre de cheminette ! » Mais tu as à peine le temps de finir qu'une deuxième voix se fait entendre au loin, et avant même que tu puisses réagir, tu te sens tirer par le bras à travers le couloirs. Tu es bien obligée de te mettre à courir pour ne pas tomber, mais tu ne réalises pas ce qu'il se passe. Ton esprit est avec Lexie, et il peut bien se passer n'importe quoi, t'en as strictement rien à foutre. Finalement, Ethan te pousse à l'intérieur d'une salle que tu ne reconnais pas tout de suite à cause de la pénombre, et tu te contentes de le regarder verrouiller la serrure, puis écouter ce qui se passe à l'extérieur, pour enfin se laisser glisser contre le mur. Tu prends alors conscience que s'il ne vous avait pas amené ici, vous vous seriez certainement fait attraper, et tu jettes ta tête en arrière. « Putain … quelle soirée de merde ... » Tu te laisses tomber aux côtés d'Ethan quand celui ci propose d'essayer de sortir quand la voie est libre, et tu ne peux retenir un ricanement ironique. « Bah ouais, j'ai pas trop envie de dormir là moi ... » Tu lâches un soupire, puis tu te rends compte que tu ne te comportes pas de manière très sympathique avec lui, que c'est certainement la personne qui mérite le plus ta gratitude dans ce château, alors tu lui adresses un petit sourire. « 'xcuse moi … heureusement que t'étais là pour nous éviter des emmerdes … Mais t'es pas censé être dans ta salle commune, toi, à c't'heure là ? » Comme si ce n'était pas ton cas ...

(c) DΛNDELION


    I suggest you stop wining like a little bitch
    ©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor •• 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 720 Gallions : 841 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Oulà, y'en a une qui n'était pas de très bonne humeur ! Remarquez, ce n'était en rien étonnant. Ethan la connaissait et il ne lui avait pas tenu rigueur du pique qu'elle venait de lui balancer en pleine figure. De toute manière on ne lui en aurait pas laissé le temps de répliquer, étant donné que quelqu'un était à leurs trousses. Résultat des courses en cherchant à se dissimuler, ils se retrouvèrent dans la Salle des trophées. Bon ça pourrait être pire comme tomber dans l'antre d'un troll ou d'un chien à trois têtes...Ou les toilettes. Le Gryffondor soupira longuement. « Putain … quelle soirée de merde ... » qu'elle balança. « Je te le fais pas dire. » Sa crise s'était calmée, ses tremblements aussi. Plus de visions horribles qui parasitaient son esprit : il touchait du bois.

Sa tête se cala en arrière contre la pierre dur et glacée, et passa une main sur son visage. Super la ballade de santé. Le gars partait pour s'aérer, il se retrouve enfermé ! Au moins ils étaient d'accord, être dans une situation pareille, ça craignait. La Poufsouffle finit par calmer ses ardeurs et lui présenta même des excuses. Du Ailsa tout craché. « 'xcuse moi … heureusement que t'étais là pour nous éviter des emmerdes … Mais t'es pas censé être dans ta salle commune, toi, à c't'heure là ? » Sa tête roula dans sa direction, un rictus esquissé sur les lèvres. Effectivement, le lion devait être dans son lit mais avec les atrocités qu'il avait revécues, sa nuit était plus que compromise. Ethan choisissait l'option insomnie pour cette nuit. « Si, mais j'avais besoin de sortir pour ne pas péter un plomb. J'ai fais un rêve et...Non franchement, tu ne veux pas savoir. » Non vraiment pas. « Je te retourne aussi la question, qu'est-ce tu faisais à rôder ? Prise par envie de faire une expédition nocturne ? » fit le Rouge et Or sur un ton amusé. Ce n'était pas plus mal qu'Ailsa soit là. Elle serait sa bouée de sauvetage. Comme ça, il ne risquait pas de se faire noyer de nouveau par ses démons.
(c) DΛNDELION


«You might belong in Gryffindor where dwell the brave at heart. Their daring, nerve, and chivalry.»
FLORISSONE


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 25 Parchemins : 212 Gallions : 838 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
Ce soir, t'es clairement pas d'humeur à te faire engueuler par un auror ou un professeur pour la pauvre raison que tu traînes dans les couloirs à une heure à laquelle tu devrais être dans ton lit. En fait, t'es pas d'humeur à tomber sur qui que ce soit, et ça te fait bien plus chier encore que ça soit tombé sur Ethan parce que tu sais ce qu'il a vécu, lui aussi, et tu sais qu'il mérite pas de ressentir ton état d'esprit plus que maussade. Pourtant, c'est bien lui qui se trouvait au mauvaise endroit, au mauvais moment, et tu dois bien admettre que d'un coté, t'as de la chance. Il vous a mis en sécurité, au moment où tu en étais le moins capable, et sans lui, tu serais certainement dans le bureau du directeur à t'inventer une raison bidon, du style somnambulisme, ou un truc comme ça. Il ne mérite pas la manière dont tu lui parles. Tu devrais être reconnaissante pour ce qu'il a fait, et toi, tout ce que tu trouves à faire, c'est d'ironiser en montrant les crocs dès qu'il te pose une question. Forcément, que t'as honte, et ça se ressent clairement dans ces espèces d'excuses que tu lui présentes, et qui font également office de remerciement. Tu jettes un coup d’œil vers lui, te demandes s'il va relever le culot de ta question, parce que tu sais très bien que, si lui n'a rien à faire hors de son dortoir en pleine nuit, t'en as pas plus le droit. Tu le vois tourner la tête dans ta direction, et tu reconnais bien vite ce petit sourire qui se dessine sur ses lèvres.

Comme t'as pu deviner, sa petite promenade dans les couloirs n'avait rien d'une balade de printemps, Ethan Preweet ne faisait pas le mur par simple plaisir mais bien parce que c'est la seule chose, tout comme toi, qui l'empêchait de se sentir comme un lion en cage. Putain, qui peut oser dire que la bataille n'a laissé aucune trace … T'allais lui dire que si, tu veux qu'il te parle de son rêve, tu veux qu'il sache que t'es là pour lui, comme il a été là pour toi l'année de la bataille, mais, bien trop vite à ton goût, comme un chat retombant sur ses pattes, il ne t'en laisse pas l'occasion et te retourne aussitôt la question … Tu soupires …. « J'avais envie de compter les étoiles, tu sais à quel point j'aime l'astrologie ... » Ou pas. Et tu sais qu'il sait, mais c'est simplement parce que tu n'as aucune envie de lui parler de Lexie, de la manière dont tu t'es fait larguer comme une merde, de la lettre … Et d'ailleurs, avec tout ça, tu l'avais complètement oublié, la lettre. Alors tu cherches à tâtons dans ta poche, sans succès … « Merde ! » Aussitôt, tu bondis sur tes deux pieds puis te jettes sur la porte en essayant, en vain, d'en actionner la poignet. « Allez putain ! Ouvre toi, saloperie ! » T'as certainement dû la perdre en route dans votre course, et il est hors de question que tu la laisses dans la nature où n'importe qui pourrait la lire. Mais encore faut-il que la porte veuille bien coopérer ...

(c) DΛNDELION


    I suggest you stop wining like a little bitch
    ©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor •• 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 720 Gallions : 841 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Être enfermé avec Ailsa ne lui posait pas de problème. En revanche, s’il s’était retrouvé dans la même pièce que Beckett ou un autre abruti de sa bande là...Non. Ethan ne les supportait pas. Ils lui faisaient affreusement penser à Draco Malfoy et ses deux gorilles quand ils étaient encore dans cette école à jouer les intéressants. Mais la Poufsouffle, il l’appréciait bien. Son histoire faisait quelque peu écho avec le drame qu’il avait vécu. La perte de sa sœur, laissant derrière une blessure qui ne se refermera jamais. Comme si ça ne suffisait pas, le malheur le frappa encore. Le poignarda dans le dos pour l’achever avec la mort de Mérope. Qu’avait-il fait pour qu’on s’acharne à ce point ? Le Prewett commençait à croire que le mauvais sort l’avait pris en grippe. Aussi brave et courageux que ce garçon puisse être, il n’était pas à l’abri de péter un plomb. Tout ce qu’il voulait, c’était vivre une existence heureuse, entouré de sa famille et ses amis. De rires, de sourires autour de lui. Et là, il ne récoltait que malheur et même du mépris. Des amitiés ont été brisées. Ne parlons même pas de sa vie sentimentale, c’était un désastre sans nom. Ce n’était pas que cette soirée qui était pourrie. C’était sa vie. Tu parles d’une paix après la tempête de la guerre ! Elle avait fait tant de ravage qu’il fallait d’abord être en paix avec soi-même avant d’envisager voir l’avenir en rose. Avec cette épidémie, autant dire que c’est mal parti.

« J'avais envie de compter les étoiles, tu sais à quel point j'aime l'astrologie ... » Ethan sourit à cette réplique. Tant d’ironie en une seule phrase, pire que le nez au milieu de la figure tellement c’était évident. Est-ce qu’elle faisait référence à sa sœur dont elle lui avait déjà parlé autrefois ? Certainement. Le Gryffondor allait ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais Ailsa cracha un juron alors que celle-ci cherchait fouillait dans ses poches. « Quoi...? » Le lion la regarda se lever avec des grands yeux ronds confus, la voyant ensuite se diriger vers la porte avant de s’acharner dessus comme une forcenée. Sans résultat. A son tour, le sang-mêlé se mit debout et retenta sa chance « Garde ta baguette allumée près de la serrure, je vais réessayer. Alohomora ! » Il tourna la poignée, mais rien n’y faire : elle était toujours fermée. « Elle ne veut pas s’ouvrir ? Ok, on va utiliser la manière forte alors. » Ethan connaissait un autre sortilège un peu plus puissant pour déverrouiller les serrures récalcitrantes. En espérant que celui-là serait le bon, le septième année demanda à son amie de se décaler. Puis il recula et concentré, formula en pointant sa cible : « Ouvre-porte ! » Aussitôt, des étincelles bleues jaillirent de sa baguette pour aller frapper la serrure. Seulement lorsqu’il vint vérifier que l’accès leur était désormais libre, le Rouge et or resta abasourdi devant son échec. « J’comprends pas, je les ai pourtant bien exécutés... Alors pourquoi ça ne veut pas s’ouvrir ?? » Il plissa les yeux et poussa un long soupire. Puis là, ce fût l’illumination. « Si c’est encore un coup de Peeves...Je te jure que je vais me le faire ce fantôme. » grommela Ethan. Il n’avait pas oublié l'épisode d'être trempé de la tête aux pieds dans les toilettes de Mimi Geignarde à cause de ce maudit esprit. Le Baron Sanglant était un ange à côté. Le jeune homme prit tout de même la peine de se calmer puis tourna la tête vers la Poufsouffle. « Désolé de t’annoncer qu’on risque probablement de devoir passer la nuit ici...  » Bon peut-être pas avec un peu de chance qui sait ?
(c) DΛNDELION


«You might belong in Gryffindor where dwell the brave at heart. Their daring, nerve, and chivalry.»
FLORISSONE


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 25 Parchemins : 212 Gallions : 838 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
Tu t'acharnes encore et encore sur cette pauvre poignet, tellement, que tu dois avoir l'air d'une pauvre folle. Mais en réalité, c'est peut être bien parce que tu es en train de le devenir. Bordel, comment as-tu peux laisser cette putain de lettre tomber dans le couloir, toi qui ne la lâchais plus sur le trajet de la volière au couloir du troisième étage. Et si quelqu'un tombait dessus ? Si quelqu'un la lisait ? Tu l'avais clairement signée de ton nom, et tu serais totalement mise à nue. Pire, si elle tombait entre les mains de quelqu'un mal attentionné, toute l'école serait au courant de la manière dont tu t'es fait planter, et tu serais la risée de tout le monde. En soit, t'en as un peu rien à foutre, en fait. C'est le cadet de tes soucis, là, alors que tu ne veux que la récupérer, mais t'espère quand même que personne ne la trouvera avant toi. Alors voilà, tu n'abandonnes pas, et continues de forcer sur cette saleté de porte jusqu'à la soudaine intervention d'Ethan. Surprise, tu relèves la tête vers lui, avant de finalement t’exécuter. Tu sors ta baguette de ta poche, et comme il te l'a demandé, prononce un « lumos » tandis qu'il tente le déverrouillage par la magie.  Tu te sens conne de ne pas y avoir pensé, sachant que c'est lui-même qui l'avait verrouillé d'un sort un peu avant, mais en fait, tu constates d'un froncement de sourcils qu'il n'a pas plus de succès que toi. « Putain c'est quoi ces conneries ... » Tu roules des yeux et sers les dents, pendant qu'il tente la « manière forte » selon lui. Tu te recules légèrement, croisant les bras comme pour t'aider à contrôler ta nervosité, et t'espère que ça marchera pas. De toute façon, tu ne peux faire que ça.

Tu fixes le jet de lumière qui vient cogner la serrure, puis, en même temps qu'Ethan, tu te jettes à nouveau sur la porte qui, à ton grand regret, est toujours correctement scellée. C'est la goutte d'eau … « MAIS MERDE PUTAIN ! » A nouveau, tu t'acharnes sur la poignet, tirant dessus comme une cinglée, quand Ethan émet une supposition qui tient la route, tu dois bien l'avouer, mais ne fait qu’accroître ta rage. « Ah ouais ? Bah j'peux te dire que si je le croise, je lui fais bouffer son chapeau ridicule ! » Quoique, techniquement, tu ne peux pas faire bouffer son chapeau à un esprit frappeur, m'enfin, ça te fait du bien de le dire. Au même moment, tu entends Ethan annoncer que vous allez certainement passer la nuit ici, et cela suffit à te mettre hors de toi. « Oh non, je reste pas là ! Pousses toi ! Je vais nous faire sortir moi, c'est pas avec ta saleté de magie qu'on va sortir de là ! » D'un premier coup d'épaule, tu fais reculer Ethan de ton champ d'action, puis tu en donnes un deuxième dans la porte, en y mettant toute la force que tu as pu développer avec Ella Bjornsson au cours de vos entraînements. Forcément, elle reste intacte, sinon ce serait bien trop facile, et tu te mets à y donner de violents coup de pieds avant de reculer d'un bond en prenant ta tête entre tes mains. « Je vais jamais la récupérer cette putain de lettre ! Jamais ! C'est tout ce qui me reste de Lexie, et je l'ai perdu comme une conne ! PUTAIN DE PORTE DE MERDE ! » Tu donnes un dernier coup, puis tu ne peux plus te retenir, voilà que tu éclates en sanglots.

(c) DΛNDELION


    I suggest you stop wining like a little bitch
    ©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Trapped — ft. Ailsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: third floor :: Salle des Trophées-
Sauter vers: