Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Trapped — ft. Ailsa

Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
L'insomnie le guettait encore. Si ces histoires avec Zeppelin avaient consolidé plus que jamais leur amitié, Ethan n'avait pas pour autant retrouvé sa sérénité. Le souvenir de Mérope le hantait toujours : celui d'un suicide dont il a été témoin et dont il n'avait pu empêcher le drame. Il ressassait les mêmes paroles dans sa tête "Tout est de ma faute." Encore et encore. Se réveillant en sursaut, le lion avait la sensation de tenir le corps de son amie inerte, toujours chaud et couvert de sang dans ses bras avec cette image horrible de son doux visage angélique méconnaissable. Défiguré. Le dortoir était plongé dans l'obscurité. Les respirations de ses camarades masculins endormis sifflaient presque en cœur, à part un qui ronflait assez bruyamment. Le Prewett était le seul à ne pas participer à ce chant nocturne, assis et redressé dans son lit à lutter contre ses démons. Ses joues étaient humides et une douleur lancinante irradiait dans sa poitrine. Il avait besoin d'air. De se changer les idées. Et vite. Son meilleur ami dormait à poings fermés et même si le sang-mêlé avait dit qu'il le réveillerait si ça n'allait pas, il avait préféré s'en abstenir une nouvelle fois.

Ethan n'avait que son pyjama sur le dos, et avait pris soin de prendre sa baguette en cas de nécessité avant de sortir discrètement, en passant à travers le portrait de la Grosse Dame. Cette dernière était ici et avait vu le lion se faufiler. Craignant d'être dénoncé, il dû la convaincre - éclairé par un lumos - de ne pas le balancer. Ce auquel le Rouge et Or réussi à faire étonnement sans trop de difficultés. A pas de velours, il descendit un à un les escaliers. C'est là qu'arrivé au troisième étage, il perçu furtivement une silhouette. Pensant d'abord qu'il s'agissait d'un Auror ou d'un membre du personnel, Ethan s'apprêtait à prendre ses jambes à son cou quand il se rendit compte que cette fameuse silhouette était celle d'une élève au visage familier. « Ailsa ? Ailsa, c'est toi ? ». Le sang-mêlé dirigea sa baguette vers celle qu'il pensait être, et reconnu immédiatement sa chevelure blonde et son teint pâle « Qu'est-ce que tu fais ici ? » Il vint à sa hauteur mais au même moment, le Gryffondor entendit une voix masculine résonner en dessous « Qui est là ?! » s'écria-t-il. Merde ! Dans un geste précipité, Ethan se saisit du poignet de la Poufsouffle et s'engouffra à toutes jambes avec elle dans le couloir du troisième étage. Il entendait du bruit dans son dos, sûrement que quelqu'un était à leur poursuite. Sur le joug de l'adrénaline, le lion n'avait nullement réfléchi et ouvrit la première porte qu'il trouva dans l'espoir d'échapper à leur poursuivant. « Collaporta ! » souffla-t-il en direction de la serrure. Evidemment, si on voulait rentrer, il suffirait de lancer le contre-sort. Mais Ethan s'était dit qu'avec un peu de chance, la personne ne chercherait pas plus loin que son nez. Il colla son oreille contre la porte, essayant de percevoir le moindre mouvement de l’autre côté puisque voir à travers relevait de l'impossible à moins de s’appeler Superman. Le septième année entendait qu'on s'approchait, et sans trop savoir comment, sentait une présence juste derrière. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine qui fit presque un bond en dehors lorsque la personne tenta de d'ouvrir la porte. D'abord en tournant la poignet, puis en lançant un alohomora qui fût inefficace...? Étrange. Ethan n'avait pourtant pas lancé d'enchantement, juste un simple sortilège de première année. Quoiqu'il en soit, l'autre avait fini par lâcher l'affaire. Tout du moins, pour l'instant. Le Gryffondor poussa un long soupire de soulagement puis se laissa glisser contre le mur un peu plus loin. « C'était pas passé loin... » fit-il, la tête relevée vers Ailsa, un fin sourire qui se valait rassurant sur ses lèvres. La pièce dans laquelle ils étaient se trouvait être la Salle des trophées, aucun doute possible là-dessus au vu des innombrables prix et autres bibelots exposés aux murs et dans les vitrines. Ce n'était pas la première fois que le Rouge et Or venait ici. A vrai dire, il avait déjà eu l'occasion d'être chargé de nettoyage dans le cadre de punitions qu'on lui avait infligées pour diverses raisons. « On attend quelques minutes et on essaye de sortir de là ? » Bah oui, ils n'allaient pas passer la nuit ici quand même !
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
T'as longuement hésité, et même si elle t'avait demandé de ne pas le faire, t'as pas pu t'en empêcher. Pour une fois, pendant un cours, tu n'as pas passé l'heure à dormir, mais à gratter un parchemin, à le raturer, encore et encore, en essayant de placer tes mots correctement, en tentant de trouver les bons, tout simplement. Parce que tu as mal vécu de t'être fait jeter comme ça, sans explications, dans une ruelle du chemin de Traverses. Tu comprends la douleur de Lexie, tu comprends que la mort de son frère est terriblement présente dans son esprit, mais ce que tu n'as pas compris, c'est pourquoi ce besoin de se couper du monde comme ça, pourquoi t'avoir demandé de ne pas lui écrire, pourquoi te mettre à l'écart, et pourquoi ne rien te dire. Parce que tu peux tout entendre toi, tu peux tout comprendre aussi, si on prend la peine de t'expliquer un minimum, mais là non, ça reste en suspend, même si ça fait déjà un an, même si tu es passée à autre chose, du moins que tu essaies doucement. Tu as toujours cette douleur dans ta poitrine, dans ton cœur, parce que putain, t'étais amoureuse, merde, tu l'aimais cette fille, et c'était bien la première fois que tu ressentais ça pour quelqu'un. Et c'est ce que tu as transcrit, parce que tu veux qu'elle le sache, même si elle ne te répondra certainement jamais, tu veux lui faire savoir ce que tu ressens, avec des mots maladroits, des choses qu'elle ne comprendra même pas tellement tu as eu du mal à t'exprimer, pour le coup, mais au moins, tu l'auras fait, enfin.

Bien sûr que ce n'est pas facile, que tu hésites encore maintenant que tu es sur le point de le faire. T'es debout, dans la volière, comme une conne, à attendre dans le vide depuis une bonne dizaine de minutes, ton parchemin enroulé dans ta main. Et tu attends, te demande encore si c'est une bonne idée, si tu dois le faire, s'il faut le faire, comment elle réagira, si tu la blesseras, parce que putain, ce n'est pas ce que tu veux ça, c'est même la dernière chose que tu souhaites, lui faire du mal, et pourtant, tes mots, c'est certainement l'effet qu'ils feront, quand on y réfléchit bien, et tu le sais. C'est peut être bien pour ça que tu ne bouges pas ton cul et que tu n'as pas encore flanqué ton putain de parchemin à la patte d'un pauvre hiboux. Ouais non, en fait, tu ne peux pas faire ça, et c'est terriblement con d'avoir peu l'envisager, c'est tellement égoïste de ta part d'avoir voulu lui faire savoir ton mal alors qu'elle doit souffrir bien plus que toi. Tu soupires, secoues la tête, et te ravises, ranges finalement le parchemin dans ta poche avant de quitter la volière pour retourner au Château.

Mais t'as pas envie de dormir, t'as pas envie de retourner à ton dortoir tout de suite, d'entendre les autres ronfler ou parler en dormant comme certains le font depuis la bataille. Tu veux juste être seule, un peu, te poser quelque part, quelque part où personne ne te trouvera, quelque part où tu pourras sortir le rouleau de ta poche, le défaire, et te plonger dedans à nouveau, pour une énième fois, en sachant cette fois qu'il ne quittera jamais tes mains. Tu arpentes les couloirs des différents étages, tu sais où tu veux aller, la salle de Risèd. Avec un peu de chance, le reflet de Lexie apparaîtra dans un des miroirs, remplacera celui de ta mère à tes côtés, parce que présentement, c'est tout ce que tu veux au plus profond de toi. De temps à autres, tu glisses ta main dans ta poche, un peu pour te rassurer que le parchemin y soit toujours, et d'ailleurs, en arrivant au troisième étage, tu as à peine sorti ta main que tu sursautes quand tu entends une voix derrière toi. Et cette voix … c'est certainement la dernière que tu aurais voulu entendre à ce moment là, mais uniquement parce que tu ne veux pas que son propriétaire te voit dans cet été.

Tu n'as même pas besoin de regarder pour savoir à qui elle appartient, et pourtant si, tu te retournes quand même, puis lâches un grognement en relevant ta main devant tes yeux. « Ouais c'est moi ! Qui veux-tu que ça soit ? J'étais tranquillement en train de me balader quand t'es venue m'aveugler, voilà c'que je faisais ! Putain Ethan, baisses ta foutue baguette où j'en fais de la poudre de cheminette ! » Mais tu as à peine le temps de finir qu'une deuxième voix se fait entendre au loin, et avant même que tu puisses réagir, tu te sens tirer par le bras à travers le couloirs. Tu es bien obligée de te mettre à courir pour ne pas tomber, mais tu ne réalises pas ce qu'il se passe. Ton esprit est avec Lexie, et il peut bien se passer n'importe quoi, t'en as strictement rien à foutre. Finalement, Ethan te pousse à l'intérieur d'une salle que tu ne reconnais pas tout de suite à cause de la pénombre, et tu te contentes de le regarder verrouiller la serrure, puis écouter ce qui se passe à l'extérieur, pour enfin se laisser glisser contre le mur. Tu prends alors conscience que s'il ne vous avait pas amené ici, vous vous seriez certainement fait attraper, et tu jettes ta tête en arrière. « Putain … quelle soirée de merde ... » Tu te laisses tomber aux côtés d'Ethan quand celui ci propose d'essayer de sortir quand la voie est libre, et tu ne peux retenir un ricanement ironique. « Bah ouais, j'ai pas trop envie de dormir là moi ... » Tu lâches un soupire, puis tu te rends compte que tu ne te comportes pas de manière très sympathique avec lui, que c'est certainement la personne qui mérite le plus ta gratitude dans ce château, alors tu lui adresses un petit sourire. « 'xcuse moi … heureusement que t'étais là pour nous éviter des emmerdes … Mais t'es pas censé être dans ta salle commune, toi, à c't'heure là ? » Comme si ce n'était pas ton cas ...

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Oulà, y'en a une qui n'était pas de très bonne humeur ! Remarquez, ce n'était en rien étonnant. Ethan la connaissait et il ne lui avait pas tenu rigueur du pique qu'elle venait de lui balancer en pleine figure. De toute manière on ne lui en aurait pas laissé le temps de répliquer, étant donné que quelqu'un était à leurs trousses. Résultat des courses en cherchant à se dissimuler, ils se retrouvèrent dans la Salle des trophées. Bon ça pourrait être pire comme tomber dans l'antre d'un troll ou d'un chien à trois têtes...Ou les toilettes. Le Gryffondor soupira longuement. « Putain … quelle soirée de merde ... » qu'elle balança. « Je te le fais pas dire. » Sa crise s'était calmée, ses tremblements aussi. Plus de visions horribles qui parasitaient son esprit : il touchait du bois.

Sa tête se cala en arrière contre la pierre dur et glacée, et passa une main sur son visage. Super la ballade de santé. Le gars partait pour s'aérer, il se retrouve enfermé ! Au moins ils étaient d'accord, être dans une situation pareille, ça craignait. La Poufsouffle finit par calmer ses ardeurs et lui présenta même des excuses. Du Ailsa tout craché. « 'xcuse moi … heureusement que t'étais là pour nous éviter des emmerdes … Mais t'es pas censé être dans ta salle commune, toi, à c't'heure là ? » Sa tête roula dans sa direction, un rictus esquissé sur les lèvres. Effectivement, le lion devait être dans son lit mais avec les atrocités qu'il avait revécues, sa nuit était plus que compromise. Ethan choisissait l'option insomnie pour cette nuit. « Si, mais j'avais besoin de sortir pour ne pas péter un plomb. J'ai fais un rêve et...Non franchement, tu ne veux pas savoir. » Non vraiment pas. « Je te retourne aussi la question, qu'est-ce tu faisais à rôder ? Prise par envie de faire une expédition nocturne ? » fit le Rouge et Or sur un ton amusé. Ce n'était pas plus mal qu'Ailsa soit là. Elle serait sa bouée de sauvetage. Comme ça, il ne risquait pas de se faire noyer de nouveau par ses démons.
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
Ce soir, t'es clairement pas d'humeur à te faire engueuler par un auror ou un professeur pour la pauvre raison que tu traînes dans les couloirs à une heure à laquelle tu devrais être dans ton lit. En fait, t'es pas d'humeur à tomber sur qui que ce soit, et ça te fait bien plus chier encore que ça soit tombé sur Ethan parce que tu sais ce qu'il a vécu, lui aussi, et tu sais qu'il mérite pas de ressentir ton état d'esprit plus que maussade. Pourtant, c'est bien lui qui se trouvait au mauvaise endroit, au mauvais moment, et tu dois bien admettre que d'un coté, t'as de la chance. Il vous a mis en sécurité, au moment où tu en étais le moins capable, et sans lui, tu serais certainement dans le bureau du directeur à t'inventer une raison bidon, du style somnambulisme, ou un truc comme ça. Il ne mérite pas la manière dont tu lui parles. Tu devrais être reconnaissante pour ce qu'il a fait, et toi, tout ce que tu trouves à faire, c'est d'ironiser en montrant les crocs dès qu'il te pose une question. Forcément, que t'as honte, et ça se ressent clairement dans ces espèces d'excuses que tu lui présentes, et qui font également office de remerciement. Tu jettes un coup d’œil vers lui, te demandes s'il va relever le culot de ta question, parce que tu sais très bien que, si lui n'a rien à faire hors de son dortoir en pleine nuit, t'en as pas plus le droit. Tu le vois tourner la tête dans ta direction, et tu reconnais bien vite ce petit sourire qui se dessine sur ses lèvres.

Comme t'as pu deviner, sa petite promenade dans les couloirs n'avait rien d'une balade de printemps, Ethan Preweet ne faisait pas le mur par simple plaisir mais bien parce que c'est la seule chose, tout comme toi, qui l'empêchait de se sentir comme un lion en cage. Putain, qui peut oser dire que la bataille n'a laissé aucune trace … T'allais lui dire que si, tu veux qu'il te parle de son rêve, tu veux qu'il sache que t'es là pour lui, comme il a été là pour toi l'année de la bataille, mais, bien trop vite à ton goût, comme un chat retombant sur ses pattes, il ne t'en laisse pas l'occasion et te retourne aussitôt la question … Tu soupires …. « J'avais envie de compter les étoiles, tu sais à quel point j'aime l'astrologie ... » Ou pas. Et tu sais qu'il sait, mais c'est simplement parce que tu n'as aucune envie de lui parler de Lexie, de la manière dont tu t'es fait larguer comme une merde, de la lettre … Et d'ailleurs, avec tout ça, tu l'avais complètement oublié, la lettre. Alors tu cherches à tâtons dans ta poche, sans succès … « Merde ! » Aussitôt, tu bondis sur tes deux pieds puis te jettes sur la porte en essayant, en vain, d'en actionner la poignet. « Allez putain ! Ouvre toi, saloperie ! » T'as certainement dû la perdre en route dans votre course, et il est hors de question que tu la laisses dans la nature où n'importe qui pourrait la lire. Mais encore faut-il que la porte veuille bien coopérer ...

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Être enfermé avec Ailsa ne lui posait pas de problème. En revanche, s’il s’était retrouvé dans la même pièce que Beckett ou un autre abruti de sa bande là...Non. Ethan ne les supportait pas. Ils lui faisaient affreusement penser à Draco Malfoy et ses deux gorilles quand ils étaient encore dans cette école à jouer les intéressants. Mais la Poufsouffle, il l’appréciait bien. Son histoire faisait quelque peu écho avec le drame qu’il avait vécu. La perte de sa sœur, laissant derrière une blessure qui ne se refermera jamais. Comme si ça ne suffisait pas, le malheur le frappa encore. Le poignarda dans le dos pour l’achever avec la mort de Mérope. Qu’avait-il fait pour qu’on s’acharne à ce point ? Le Prewett commençait à croire que le mauvais sort l’avait pris en grippe. Aussi brave et courageux que ce garçon puisse être, il n’était pas à l’abri de péter un plomb. Tout ce qu’il voulait, c’était vivre une existence heureuse, entouré de sa famille et ses amis. De rires, de sourires autour de lui. Et là, il ne récoltait que malheur et même du mépris. Des amitiés ont été brisées. Ne parlons même pas de sa vie sentimentale, c’était un désastre sans nom. Ce n’était pas que cette soirée qui était pourrie. C’était sa vie. Tu parles d’une paix après la tempête de la guerre ! Elle avait fait tant de ravage qu’il fallait d’abord être en paix avec soi-même avant d’envisager voir l’avenir en rose. Avec cette épidémie, autant dire que c’est mal parti.

« J'avais envie de compter les étoiles, tu sais à quel point j'aime l'astrologie ... » Ethan sourit à cette réplique. Tant d’ironie en une seule phrase, pire que le nez au milieu de la figure tellement c’était évident. Est-ce qu’elle faisait référence à sa sœur dont elle lui avait déjà parlé autrefois ? Certainement. Le Gryffondor allait ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais Ailsa cracha un juron alors que celle-ci cherchait fouillait dans ses poches. « Quoi...? » Le lion la regarda se lever avec des grands yeux ronds confus, la voyant ensuite se diriger vers la porte avant de s’acharner dessus comme une forcenée. Sans résultat. A son tour, le sang-mêlé se mit debout et retenta sa chance « Garde ta baguette allumée près de la serrure, je vais réessayer. Alohomora ! » Il tourna la poignée, mais rien n’y faire : elle était toujours fermée. « Elle ne veut pas s’ouvrir ? Ok, on va utiliser la manière forte alors. » Ethan connaissait un autre sortilège un peu plus puissant pour déverrouiller les serrures récalcitrantes. En espérant que celui-là serait le bon, le septième année demanda à son amie de se décaler. Puis il recula et concentré, formula en pointant sa cible : « Ouvre-porte ! » Aussitôt, des étincelles bleues jaillirent de sa baguette pour aller frapper la serrure. Seulement lorsqu’il vint vérifier que l’accès leur était désormais libre, le Rouge et or resta abasourdi devant son échec. « J’comprends pas, je les ai pourtant bien exécutés... Alors pourquoi ça ne veut pas s’ouvrir ?? » Il plissa les yeux et poussa un long soupire. Puis là, ce fût l’illumination. « Si c’est encore un coup de Peeves...Je te jure que je vais me le faire ce fantôme. » grommela Ethan. Il n’avait pas oublié l'épisode d'être trempé de la tête aux pieds dans les toilettes de Mimi Geignarde à cause de ce maudit esprit. Le Baron Sanglant était un ange à côté. Le jeune homme prit tout de même la peine de se calmer puis tourna la tête vers la Poufsouffle. « Désolé de t’annoncer qu’on risque probablement de devoir passer la nuit ici...  » Bon peut-être pas avec un peu de chance qui sait ?
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
Tu t'acharnes encore et encore sur cette pauvre poignet, tellement, que tu dois avoir l'air d'une pauvre folle. Mais en réalité, c'est peut être bien parce que tu es en train de le devenir. Bordel, comment as-tu peux laisser cette putain de lettre tomber dans le couloir, toi qui ne la lâchais plus sur le trajet de la volière au couloir du troisième étage. Et si quelqu'un tombait dessus ? Si quelqu'un la lisait ? Tu l'avais clairement signée de ton nom, et tu serais totalement mise à nue. Pire, si elle tombait entre les mains de quelqu'un mal attentionné, toute l'école serait au courant de la manière dont tu t'es fait planter, et tu serais la risée de tout le monde. En soit, t'en as un peu rien à foutre, en fait. C'est le cadet de tes soucis, là, alors que tu ne veux que la récupérer, mais t'espère quand même que personne ne la trouvera avant toi. Alors voilà, tu n'abandonnes pas, et continues de forcer sur cette saleté de porte jusqu'à la soudaine intervention d'Ethan. Surprise, tu relèves la tête vers lui, avant de finalement t’exécuter. Tu sors ta baguette de ta poche, et comme il te l'a demandé, prononce un « lumos » tandis qu'il tente le déverrouillage par la magie.  Tu te sens conne de ne pas y avoir pensé, sachant que c'est lui-même qui l'avait verrouillé d'un sort un peu avant, mais en fait, tu constates d'un froncement de sourcils qu'il n'a pas plus de succès que toi. « Putain c'est quoi ces conneries ... » Tu roules des yeux et sers les dents, pendant qu'il tente la « manière forte » selon lui. Tu te recules légèrement, croisant les bras comme pour t'aider à contrôler ta nervosité, et t'espère que ça marchera pas. De toute façon, tu ne peux faire que ça.

Tu fixes le jet de lumière qui vient cogner la serrure, puis, en même temps qu'Ethan, tu te jettes à nouveau sur la porte qui, à ton grand regret, est toujours correctement scellée. C'est la goutte d'eau … « MAIS MERDE PUTAIN ! » A nouveau, tu t'acharnes sur la poignet, tirant dessus comme une cinglée, quand Ethan émet une supposition qui tient la route, tu dois bien l'avouer, mais ne fait qu’accroître ta rage. « Ah ouais ? Bah j'peux te dire que si je le croise, je lui fais bouffer son chapeau ridicule ! » Quoique, techniquement, tu ne peux pas faire bouffer son chapeau à un esprit frappeur, m'enfin, ça te fait du bien de le dire. Au même moment, tu entends Ethan annoncer que vous allez certainement passer la nuit ici, et cela suffit à te mettre hors de toi. « Oh non, je reste pas là ! Pousses toi ! Je vais nous faire sortir moi, c'est pas avec ta saleté de magie qu'on va sortir de là ! » D'un premier coup d'épaule, tu fais reculer Ethan de ton champ d'action, puis tu en donnes un deuxième dans la porte, en y mettant toute la force que tu as pu développer avec Ella Bjornsson au cours de vos entraînements. Forcément, elle reste intacte, sinon ce serait bien trop facile, et tu te mets à y donner de violents coup de pieds avant de reculer d'un bond en prenant ta tête entre tes mains. « Je vais jamais la récupérer cette putain de lettre ! Jamais ! C'est tout ce qui me reste de Lexie, et je l'ai perdu comme une conne ! PUTAIN DE PORTE DE MERDE ! » Tu donnes un dernier coup, puis tu ne peux plus te retenir, voilà que tu éclates en sanglots.

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
On se croirait sorti tout droit d'un film nanardesque. Deux élèves déprimés qui se pavaient en pyjama dans un château et qui en prime, se retrouvaient bien malgré eux fait comme des rats dans une salle où il était impossible d'en sortir. Heureusement qu'il ne portait pas un truc ridicule du genre caleçon à motif de nounours. Ethan avait un débardeur couleur bordeaux et un pantalon molletonné gris tombant sur ses chevilles. Un pyjama quoi. Plus cette foutue porte refusait de s'ouvrir, plus il sentait Ailsa se crisper et s'impatienter. Il la comprenait, en un sens. Ok, sans aller dans l'extrême non plus. Sa remarque sur Peeves l'avait fait sourire d'ailleurs. « Ah bah...Je ne sais pas comment tu vas faire mais bon courage. » Personne n'avait réussi à choper quoique ce soit à un fantôme parce que justement, c'est un fantôme. Ils passent à travers les murs, à travers les gens à leur guise. Le Gryffondor s'était même une fois fait snober par le Baron Sanglant qui au lieu de le contourner avait foncé droit sur lui pour passer.; La sensation était étrange. C'était froid et..Brr, très désagréable. Non vraiment.

Puis Ethan annonça le truc qu'il ne fallait pas, à savoir qu'ils risquaient de terminer la nuit ici. C'était la goutte de trop pour la Poufsouffle qui explosa comme une cocote minutes en poussant on camarade sans se gêner. « Oh non, je reste pas là ! Pousses toi ! Je vais nous faire sortir moi, c'est pas avec ta saleté de magie qu'on va sortir de là ! » Bim ! Touché dans sa fierté là où ça fait mal ! Le mêlé sait ce qu'il vaut et s'il y a bien un domaine où il excelle, c'est bien les sortilèges. « Hé oh ! J'aimerais bien t'y voir toi, madame l'Auror en herbe !» Grogna le Rouge et Or les bras croisés contre son torse, la mine renfrognée. Il la laissa faire mais le tour de force d'Ailsa ne donna rien non plus. Son comparse hurlait sa colère et sa frustration devant un Ethan tout aussi impuissant. Colère qui se transforma en larmes. Elle énonça Lexie, que le Prewett connaissait être son ex petite-amie et une lettre. Il était vaguement au courant du drame qu'elle avait vécu, des épreuves qu'elle avait traversé. Il avait été là pour elle quand elle en avait eu le plus besoin. Sa souffrance faisait écho avec la sienne, portant en lui des blessures encore béantes. Il s'approcha alors doucement de la Poufsouffle puis la saisit par les épaules pour l'inciter à se ressaisir et à lever la tête. Le message passerait mieux ainsi. « Ailsa. Calme-toi et écoutes-moi. Ça va aller, hein. Je suis là... » et il l'a prise dans ses bras pour la réconforter, peu importe son avis. Il était comme ça Ethan. Il aimait rassurer les gens de cette manière, accompagné de mots réconfortants. Un côté nounours et protecteur qu'il avait à tous les coups hérité de sa mère. « Si tu as besoin de parler, de vider ton sac, tu sais que je serai toujours là pour toi. On va sortir de là, je te le promets. » Le ton de sa voix se confondait en murmure, se faisant apaisante. Il n'était pas non plus au mieux de sa forme, mais il trouvait volontiers la force pour soutenir son prochain.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
T'as des défauts, faut bien l'avouer. T'en as une paire, et le plus gros, c'est certainement d'être une parfaite chieuse qu'on enfermerait volontiers dans les toilettes pour avoir la paix. En revanche, malgré tout les défauts que tu as, tu restes quelqu'un d'assez patients, qui sait relativiser dans n'importe quelle situation, à n'importe quel moment. Mais pas cette fois. Non, en cet instant, tu perds totalement ton sang froid, tu pètes un plomb, et le pire, c'est que tu le fais sous les yeux de quelqu'un d'autre sans même plus entendre une seule de ses remarques. Mais voilà, c'est pas ta faute. Cette lettre, elle est horriblement importante à tes yeux, et ce qui l'est peut-être plus, c'est de la garder secrète, et t'as échoué. T'arrives toujours pas à comprendre comment, putain, t'as pu la laisser tomber alors que tu gardais tes mains dans tes poches tout le long de votre course. T'arrives pas à te pardonner une telle erreur, et certainement que tu te pardonnerais encore moins que ta lettre tombe dans les mains de quelqu'un. Si seulement tu pouvais quitter cette foutue salle pour la récupérer, mais non, à croire que tout se ligue contre toi ce soir, et que cette porte est de la partie. Sur le coup, tu t'en rends pas compte, mais t'es certaine que ton comportement va choquer Ethan. Il en a vu, certains de tes moments difficiles, mais c'est bien la première fois que tu tentes d'éclater une porte avant de fondre en larme devant lui. Tu dois tellement passer pour une folle. Tu l'es devenue, en fait. En quelques secondes, t'es passée d'un état normal à une pure folie, et tu restes planté là, figée, les larmes ne cessant plus de couler.

C'est alors que tu la sens, la main d'Ethan sur ton épaule, au moment où tu t'y attendais le moins. Tu pensais qu'il prendrait peur, qu'il n'oserait plus s'approcher de toi, qu'il te laisserait te calmer là et chercherait une autre manière de sortir. Mais non. Pauvre conne que tu es, tu t'es totalement trompée sur son compte. Après tout ce que vous avez traversé, toutes les fois où vous vous êtes épaulé, comment a-tu pu croire qu'il resterait indifférent ? Quelque peu surprise, tu étouffes ta crise de nerfs qui ne devient plus que des sanglots silencieux, et tu lèves les yeux vers lui, plonges un regard timide dans le sien qui se veut aussi réconfortant que ses mots qui résonnent dans ta tête. Ce n'est pas la première fois, et pourtant, ça te fait toujours autant de bien. Tu ne sais pas pourquoi, mais ce garçon détient un pouvoir qui parvient à te calmer instantanément … Ou peut-être pas tant que ça. Quand il t'attire dans ses bras, de nouvelles larmes roulent sur tes joues, et tu te laisses totalement aller, mais cette fois, c'est plus pour évacuer les centaines de tensions que tu renfermes en toi depuis quelques temps. A vrai dire, si tu n'étais pas dans un tel état, tu tenterais certainement de te défaire de son étreinte, mais là, tu n'en es tout simplement pas capable, puis tout en t'appuyant sur lui, les cris de colère que tu lâchais quelques secondes plus tôt deviennent des murmures presque incompréhensible dans une pluie de sanglots. « J'ai perdu ma lettre … J'avais écris une lettre pour Lexie, j'étais prête à lui envoyer …. Mais j'ai pas pu … Au dernier moment, j'ai pas pu … Je me suis sentie tellement conne de vouloir lui faire savoir à quel point j'ai mal, à quel point moins elle me manque, alors que sa souffrance à elle doit être mille fois pire … Mais je l'ai perdu … Je les ai toutes les deux perdu … C'est pas juste, putain …. C'est pas juste … On était si bien avant la bataille …. Pourquoi il a fallu que son frère meurt, Ethan, pourquoi ... »

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Le ton entre les deux jeunes gens avait radicalement changé. Fini les énervements, place aux pleures. Ethan était là à essayer de la réconforter comme il le pouvait. A apaiser ses craintes. C'était une chose dont le lion pouvait se venter d'être efficace. Derrière sa personnalité caractérielle, il y avait un ours en peluche. Un ami fidèle sur qui on pouvait compter en toutes circonstances sans avoir crainte des conséquences. Ça ne lui ressemblait pas à Ailsa de se retrouver dans un tel état de détresse. Elle était d'habitude si impulsive si franche si...Elle. Il préférait encore la voir exploser des portes qu'avoir des larmes qui coulent aussi abondamment que les chutes du Niagara. La Poufsouffle lui reparlait de sa lettre. D'un manque. D'une injustice. Son récit sonnait familier, tellement familier. Sa poitrine se serrait. Cette putain de guerre leur avait tout pris. Des êtres chers, leur dignité. La fin du conflit entre le camp de Voldemort et le camp d'Harry Potter n'avait pas fait que des heureux, oh que non. Ils devaient maintenant se battre avec leurs démons, leurs regrets, leur culpabilité. Il leur faudrait du temps, de la patience et de l'aide pour y parvenir. Ethan était là pour Ailsa. Elle le savait, mais il voulait le lui faire rappeler. « On va la retrouver, t'en fais pas...Sortir de là, et la retrouver. » murmura gentiment le mêlé, en caressant son dos. Il se décala pour la laisser respirer et leva le nez en l'air, poussant un long soupire avant de poursuivre. « La vie est injuste, c'est un fait. J'ai moi-même perdu une petite-sœur, des amis et d'autres gens de ma famille. Et récemment une amie s'est suicidée par ma faute. J'ai rêvé de sa mort et je n'ai même pas été capable de la sauver. J'en cauchemarde toutes les nuits depuis. C'est pathétique, hein ? » Son interrogation avait un goût amer. Pathétique oui, il l'était. Son sang lui avait offert un don formidable et il n'était même pas capable de l'utiliser correctement. Si tant était qu'il sache de quoi il en retournait. Ethan voyait ses rêves comme une malédiction plutôt qu'autre chose qui polluaient en permanence ses pensées à se demander si ce qu'il avait vu allait réellement se passer. Et quand ? Telles étaient les questions qu'il se posait. « On est tous en sursis, Ailsa. Mais toi et moi, on va s'en sortir. Parce que tu sais quoi ? On a tous les deux pas envie de moisir ici. J'ai un rêve à accomplir et rien n'y personne ne m'empêchera de l'atteindre. Pas même cette porte de merde ! » Le Prewett l'avait ressaisie fermement par les épaules, comme s'il voulait lui transmettre cette détermination qui sortait de on ne savait où, quand on se remémorait le Ethan de toute à l'heure : déprimé et perdu. « Si la magie ne marche pas, on a qu'à la faire en mode moldu. » Il se dirigea vers la porte et examina la serrure, puis se tourna vers la Poufsouffle. « T'as pas une barrette ou une épingle sur toi par hasard ? » Avoir les jumeaux Weasley comme cousins proches avait ses avantages. Ils ne lui avaient pas appris que des bêtises, mais aussi des tuyaux qui allait peut-être s'avérer utiles et les sortir de ce mauvais pas dans lequel ils s'étaient fourrés...
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
Tu te sens horriblement mal d'avoir aussi lamentablement échoué, mais d'un autre côté, ça te fait un bien fou d'être ainsi dans les bras d'Ethan. Tu n'aimes pas ça, d'habitude. T'es la première à repousser les gens quand ils s'approchent un peu trop de toi, et peut-être bien que dans un autre contexte, tu aurais insulté le garçon de pot de colle en le repoussant d'une grimace. Mais là, non. Tu te laisses faire. Tu t'abandonnes dans les bras de ton ami. Tu te laisses aller, couler tes larmes comme déjà il t'a vu faire par le passé. Il n'y a pas de doute, ce garçon là fait probablement parti des quelques seules personnes qui en ont ce privilège, ou plutôt, ce faux privilège. Oui, parce que si tu n'es pas un cadeau d'avance, tu l'es encore moins lorsque tu te mets dans tout tes états. Tu l'as d'ailleurs très bien prouvé quelques secondes plus tôt, alors que toute personne un minimum saine d'esprit t'aurait laissé te battre contre cette putain de porte sans chercher à t'arrêter. Mais Ethan est intervenu, et tu rends compte, lorsqu'il reprend la parole, que t'en as trop dit, et c'est ce qui fait de toi une personne abjecte. Oui, tu t'es apitoyée sur ton propre sort, alors que le garçon a qui tu viens de te confier a vécu la même histoire terrible que ton ami. Lui aussi, il a perdu sa cadette, et tu trouves ignobles d'avoir pu te plaindre d'avoir perdu une maudite lettre quand d'autres ont perdu bien pire. Bien sûr, que ce qui te rend si mal aussi, c'est le manque de Lexie, mais elle n'est pas morte, elle, tu peux encore la retrouver un jour, mais dans quel état …

Tes sanglots se calment peu à peu, mais ta soudaine honte te pousse à rester cachée encore quelques instants dans le cou de ton ami. Tu n'as pas envie de croiser son regard après tes lamentations, pas tout de suite. Mais déjà, tu le sens s'éloigner de toi, et quand il t’agrippe les épaules, tu relèves ton regard vers le sien, comme un automatisme. De tes yeux, tu lui hurles silencieusement que tu es désolée, mais à quoi bon le faire, puisqu'il ne comprendra pas. A la place, il reprend la parole, et cette fois, c'est un message d'espoir qui sort de sa bouche. Il a raison, tu n'as pas envie de moisir ici, et lui non plus, ça ne fait aucun doute. Timidement, tu acquiesces d'un signe de tête, une mine de chien battu recouvre tout visage, mais une question te vient en tête. « Mais comment ? Commences-tu d'une voix qui contraste tellement avec tes hurlements de tout à l'heure. T'as bien vu que même en la défonçant ça ne fonctionne pas ... » En effet, tes coups de pieds se sont révéler aussi efficace que de pisser dans un violon, mais visiblement, Ethan a une autre idée. Une idée qui t'échappe totalement en fait. Lorsqu'il parle à son tour du « mode moldu », tu ne peux t'empêcher de lui adresser un regard à la fois interrogateur et septique quand il s’approche de la porte à nouveau, puisque toi-même tu venais d'essayer la méthode la plus moldue qui soit et elle s'était avérée être un bel échec. Tu n'en comprends pas plus, au début, quand il en vient à te demander une pince ou une barrette, quand soudain, elle te vient clairement, l'idée qu'il a en tête. « Tu sais déverrouiller les serrures à l'aide de pinces, toi, Ethan Robin Prewett ? » Lui demandes-tu, un sourire sublimant ton visage pour la première fois depuis le début de la soirée, puis, tout en décrochant l'une de tes barrettes qui maintient tes mèches blondes de chaque côté de ton crâne, tu t'approches de lui d'une allure enjouée. « C'est ta mère qui t'a appris ? Commences-tu sur le ton de l'humour en lui tendant le fin objet. Ou alors vous avez regardé trop de films policiers ensemble ? »

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Ethan est un garçon plein d'ingéniosité et il n'était pas le genre à baisser les bras pour si peu, d'autant plus qu'il n'était pas tout seul dans cette galère. Ils allaient sortir de là, c'était une certitude, par n'importe quel moyen. Encore fallait-il savoir comment ils allaient retrouver la liberté.« Mais comment ? T'as bien vu que même en la défonçant ça ne fonctionne pas... » La porte ne s'ouvrait pas, c'était un fait mais le Gryffondor était persuadé qu'ils n'avaient pas encore abbatu toutes leurs cartes ce pourquoi il demanda à Ailsa si elle avait une parette ou quelque chose qui y ressemblerait de près. « Tu sais déverrouiller les serrures à l'aide de pinces, toi, Ethan Robin Prewett ? » Le concerné afficha un sourire félin sur ses lèvres, une lueur confiante dans ses yeux émeraudes en prenant ce que lui tentait son amie. « Haha on connait les références ! Mais non, c'est pas ma mère. Tu sauras que ça a des avantages d'être un cousin proche des deux plus grands farceurs que Poudlard n'ait jamais connu. » Les jumeaux lui manquaient. Ils n'étaient malheureusement plus ensemble, la mort les ayant séparés lors de la précédente guerre. Ca faisait longtemps aussi qu'il n'avait plus vu les Weasley, son père avait quant à lui plus d'occasions de croiser Arthur au Ministère de la Magie et avec ces conneries d'épidémie, leurs libertés, surtout des jeunes sorciers, s'étaient vu réduites. « Regarde, je vais te montrer. » Ethan s'approcha de la dite porte, plus précisément de cette serrure qu'il allait tenter de forcer à l'aide de la barette. Il fit signe à la Poufsouffle de le rejoindre avec une conscigne bien précise à lui donner. « Pointe ta baguette et dès que je te le dirais, tu lanceras un alohomora. Ok ? » Accroupi face au trou, le lion tenait sa baguette allumée d'un lumos d'une main tandis qu'il trafiquait péniblement la serrure dans l'autre. C'était plus corsé qu'il ne l'aurait imaginé, avec Fred et George tout paraissait si simple pourtant ! Mais sa persévérence porta ses fruits. Lorsqu'il eut trouvé le bon filon, il le fit savoir à sa camarade. « Vas-y ! » Le Prewett ne regarda pas derrière lui, il faisait suffisamment confiance à Ailsa pour le suivre. Sauf que le mêlé allait en réalité vite déchanter. Il sentient subitement un courant d'air le traverser, du genre celui qu'on avait quand les fesses sont à l'air. Ce n'était pas par hasard que son pantalon avait accidentellement glissé. Non bien sûr hein ! A part Ailsa, qui ça pouvait être d'autre ? Ils étaient les seuls dans cette foutue pièce ! « Ça va là ? Tu ne veux pas aussi que je te montre toute ma panoplie ?! » Retourné vers celle qu'il croyait coupable pas en étant pas très très ravi, le véritable investigateur de cette plaisanterie de mauvais goût, lui, se tapissait dans l'ombre à se retenir d'exploser de rire...
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
TTu sais qu'Ethan a bénéficié des mêmes privilèges que toi, en matière d'éducation moldue. Il t'en a raconté, des choses sur sa mère, et tu sais qu'avant d'être une grande sorcière, elle est surtout la fille d'un moldu qui la couvait pendant des années sans magie. Ouais, tu sais qu'il a appris pleins de choses malgré un père sang-pur, et ça t'étonnerait même pas que son idée de barrette qui déverrouille une serrure, il la sort d'un film un peu trop poussé sur les effets spéciaux pour être réaliste. Non mais sérieusement, une barrette ! Et pourquoi pas une carte bancaire, pendant qu'on y est ! Ethan Prewett, tu ne manques vraiment pas d'imagination ! Tu ne te moques pas de lui, mais ton sourire n'indique en aucun cas que tu y crois un minimum. En fait, t'es assez dubitative, même en apprenant qu'en réalité, cette idée il la tient de ses cousins Weasley, mais tu ne veux pas le montrer. Tu sais que si Ethan se casse le cul à essayer de vous faire sortir, c'est pour lui, oui, mais aussi pour toi, après la crise que tu viens de faire, et par la reconnaissance que tu lui voues, tu ne veux pas te montrer pessimiste. Puis bon, faut bien avouer que ça t'amuse quand même un peu, de voir ton ami dans la peau d'un cambrioleur qui tente d'ouvrir une porte par effraction. Alors quand il te demande de l'observer, ton sourire s'élargit encore, et tu croises les bras sous ta poitrine. « Vas y, épate moi ! » Mais déjà, le garçon te fait signe d'approcher et tu n'as pas d'autre choix que de le rejoindre pour faire ce qu'il te demande.

D'abord, ton expression change, tu fronces les sourcils, mais tu finis par t'exécuter et sors ta baguette de la poche arrière de ton jean. Un « alohomora », ça n'a rien de compliqué, c'est un sort de première année, alors pour toi, future aurore …. Tu peux bien faire ça … Même sans grande conviction … Enfin, tu observes Ethan exécuter son plan, et pointes déjà ta baguette à ton tour vers la porte à son signal quand une silhouette surgit à côté de toi et te fait sursauter. De ta main libre, tu étouffes un cri d'affolement, avant de reconnaître Peeves. Cette saloperie d'esprit frappeur. Manquait plus que lui, tiens … Mais alors que tu ouvres la bouche pour lui demander de dégager, la silhouette se glisse derrière Ethan et d'un geste sec, tire le pantalon de celui ci en bas de ses fesses. Instinctivement, la scène te fait exploser de rire, tandis que ton ami se tourne vers toi, mécontent, et tu cesses de rire brusquement quand il te fait une remarque qui laisse tout bonnement penser qu'il t'accuse, toi. « Eh oh ça va hein ! C'est pas moi, c'est lui ! » Réponds-tu du tac au tac en pointant un doigt accusateur vers l'esprit frappeur qui s'éloigne déjà. Mais très vite, un petit sourire malicieux chasse ta mine boudeuse, accompagné d'un haussement de sourcils. « T'as de jolies fesses en tout cas, Prewett, j'peux pas croire que tu m'aies caché ça ! » Puis, après un petit ricanement, tu te remets en position pendant que le Gryffondor se recouvre. « Bon allez, voyons ça … Alohomora ! » Lances-tu en pointant ta baguette vers la serrure, une petite lueur d'espoir brûlant malgré tout dans tes yeux.

Lancé du dé :
Oui : Réussite du sortilège
Non : Échec du sortilège

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Mumblemumps
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Parchemins : 1670 Gallions : 5094 Date d'inscription : 13/02/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com

Le membre 'Ailsa MacLean' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Action' :


Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Quand on est dans une situation désespérée - presque - tous les moyens sont bons pour s'en sortir, même les plus bizarres. Crocheter une serrure à l'aide d'une barette, ça pouvait l'être aux yeux d'un sorcier puisque la magie est en mesure de résoudre beaucoup de choses. Mais quand la magie déconne, comment pouvait-on s'y prendre ? Ethan avait plus d'un tour dans son sac. Il avait eu les meilleurs professeurs touche-à-tout qu'on puisse trouver en matière de farces, et avoir une maman au sang-mêlé ayant baigné toute son enfance dans le monde moldu avait des avantages qu'il était fier de mettre à profit. Merci les films d'espionnages. En croisant les doigts que sa fabuleuse idée fonctionne, bien évidemment. Ethan avait l'impression que mademoiselle l'Auror-en-herbe n'avait pas l'air de le prendre au sérieux mais comme elle ne l'avait pas moqué à ce sujet, il ne broncha pas non plus et s'attela à la tâche. Le lion pris deux secondes pour se retourner et lui adresser un clin d'oeil avant de rétorquer un « T'inquiètes pas, fais-moi confiance. » Il était persuadé de tenir le bon filon pour sortir ouvrir cette putain de porte mais voilà qu'on tentait de l'en empêcher d'une façon assez humiliante. Le mêlé cru d'abord qu'Ailsa était coupable, après tout, ça serait bien son genre. Il lui fit bien comprendre que ça ne lui avait pas plu et la Pousouffle s'était immédiatement défendue des accusations que son camarade lui avait injustement balancé dans la tronche. « Eh oh ça va hein ! C'est pas moi, c'est lui ! » Peeves. C'était lui en réalité le responsable ! Le Rouge et Or l'admit au moment où il entendit des rires raisonner dans la salle, et le vit flotter en se dandinant, tout fier d'avoir accompli son méfait avec succès. Furieux, sa victime tenait son pantalon d'une main et de l'autre, pointa sa baguette vers son bourreau « PEEVES ! SI JE T'ATTRAPE JE TE JURE QUE -  » Mais l'esprit frappeur traversa le plafond et disparu. Visiblement, il avait trouvé en Ethan un poulain à tourmenter. Le voir exploser comme un volcan à chaque fois devait lui plaire, ou allez savoir quoi. En tout cas le moins que l'on puisse dire, c'est que Ailsa avait profité d'un beau spectacle. C'est elle même qui le fit savoir en plus, pour bien rajouter une couche à cette situation embarrassante que son ami venait d'endurer. « Ah, vraiment ? » Fit-il en haussant aussi d'un sourcil avec un sourire en coin, amusé. Avec du recul, il en valait sûrement mieux en rire qu'en pleurer. Et puis, ce n'était pas la première fois qu'on lui en avait fait le coup donc bon ! En plus on le complimentait sur son fessier, il y'avait de quoi cultiver sa fierté. Pourquoi se plaindre ? « Quand j'y pense, je devrais m'estimer heureux que tu ne sois pas un loup garou, on aurait eu des soucis à se faire avec la pleine lune... » Elle avait probablement compris où il voulait en venir en disant ça. L'humour, c'était la spécialité de son père. Vraisemblablement, le fils en avait également hérité. Riant à sa bêtise, Ethan s'était remis au crochetage de serrure. Et une fois qu'il cru entendre un petit clic, il demanda aussitôt à sa camarade de lancer un alohomora comme prévu. Verdict, aussi surprenant que ça puisse paraître, la porte s'ouvrit lorsque le Gryffondor abaissa la poignée pour vérifier si ça avait marcher. BINGO ! Son visage s'illumina en un instant « Oh bordel, enfin, ENFIN, C'EST OUVERT AILSA ! » S'écria-t-il, victorieux. Il avait l'intention de partager sa joie avec la Poufsouffle mais avant toute chose, il entrouvrit la porte pour regarder à l'extérieur par simple curiosité. Il aurait mieux fait de s'abstenir : Peeves était revenu à la charge, et Ethan retomba nez à nez avec lui. Le sorcier fût tellement surpris qu'il en perdit l'équilibre, écrasa le pied d'Ailsa sur son chemin mais finit par parvenir à se rattraper avant de s'exploser en arrière. Evidemment, la réaction de sa comparse fût bruyante et immédiate. Mais surtout bruyante. Ils avaient eu cette chance qu'un Auror ne les ai pas encore trouvé là, alors ce n'était pas non plus le moment d'attirer le loup dans le poulailler ! Ethan plaqua de ce fait sa main contre la bouche de la jeune femme, la surplombant d'un bon paquet de centimètres. Elle n'allait pas apprécier vu la bestiole mais bon, c'était ça ou ils s'enfonçaient encore plus. Quoique...Il aurait pu utiliser un sortilège de Silence, sauf que...Hé bien, il n'y avait tout simplement pas pensé. L'heure n'aidait pas en même temps. « Chuuut ! On va se faire repérer si tu hurles comme ça ! » Prévenait Ethan en chuchotant de sa voix grave et de son accent londonien qui chantait aussitôt aux oreilles de quiconque l'entendait parler. De sorte à ne pas lui donner l'occasion de péter un plomb, il retira vite sa main puis avec un léger sourire s'esquissant sur ses lèvres, vint gentiment replacer la barrette qu'elle lui avait prêté précédemment dans sa chevelure d'or et soyeuse qu'était la sienne. Niveau longueur Ethan la battait sur ce plan-là...Tout du moins, de peu. « Allez regarde tu vois, avec un peu de persévérance on y arrive. Tu n'auras pas à me supporter toute la nuit finalement. » Si ça se trouve avec un peu de chance, elle pourrait même mettre la main sur sa lettre. Mais lui de son côté, il n'avait pas envie de retourner tout de suite dans son lit. En premier lieu, s'il s'était pavané dans Poudlard, c'était pour fuir ses cauchemars. Le Rouge et Or savait qu'il n'allait pas terminer correctement sa nuit. S'il recommençait à chercher le sommeil, ses songes sinistres reviendraient encore le hanter, le torturer, l'achever.
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
T'arrives pas à y croire. Tu donnais tellement pas cher de son idée un peu trop irréaliste que t'étais persuadée qu'encore une fois, vous vous retrouveriez devant un échec. Pourtant non. C'est quand la voix triomphante de ton ami s'élève dans la pièce que tu réalises vraiment. La serrure est déverrouillée. Vous êtes libres. « Bah ça alors ... » Ne trouves-tu qu'à dire sous la surprise. Certainement que tu lui devras des excuses. Même si tu ne lui as pas avoué directement que tu n'y croyais pas, il les mérite tout de même. Mais c'est pas pour tout de suite. Non, parce qu'alors que tu t'approches à nouveau, postée derrière lui, quand il semble vérifier que la voie est libre, il se recule d'un bond, bien trop rapidement pour que tu puisses réagir, et tu sens tout son poids écraser tes orteils. La réaction est immédiate. « PUTAIIIIN C'EST MON PIED CA ! CASSE TOI T'ES EN TRAIN DE LE BR... » Mais tu ne finis pas ta phrase. Tu ne peux pas. Alors que tu étais trop préoccupée par ta douleur, tu n'as pas vu cette main s'approcher de ton visage, pour se plaquer sur ta bouche. Instinctivement, tu cesses de hurler, mais tu compenses en lui lançant un regard tellement noir que tu pourrais le tuer si tu le pouvais, encore plus quand il te sort que tu vas vous faire repérer en hurlant ainsi. Quand il dégage sa main, l'envie de pester que s'il ne t'avait pas broyé les orteils, tu n'aurais pas hurlé, t'envahit, mais encore une fois, la surprise te laisse muette. Il est bien en train te remettre ta barrette là ? Tu rêves pas ? Tu écarquilles les yeux, tandis que tu sens ses doigts se promener dans tes cheveux. Puis rapidement, sa remarque te réveille, et tu ricanes en levant les yeux au ciel. « Ca va, c'est pas non plus une corvée d'être coincée avec toi, ça aurait pu être pire ... » Ouais, tu penses direct à Atos, celui qui est censé t'apporter son aide d'élève plus âgé mais qui ne fait qu'éviter de jouer son rôle depuis le début de l'année. Bon, tu demandes pas mieux en fait, étant donné la rancœur que tu lui voues et qui ne passe pas … T'es bien comme ça, et t'as pas besoin d'aide, de toute façon. Mais en réalité, si cette phrase est sortie de ta bouche, c'est surtout parce que maintenant que vous êtes libres, tu ne peux plus nier l'évidence … « En fait … Commences-tu en plongeant timidement ton regard dans le sien, je crois que j'ai pas envie de rentrer tout de suite … Bordel, tu t'es jamais rendu compte que c'est un véritable calvaire pour ton cou de le regarder dans les yeux à une distance aussi faible ! Je … J'me sens bien avec toi … C'est réconfortant ... » Ouais, Ethan, c'est pas qu'un ami. Ethan, c'est surtout un mec qui est relié à toi par tes malheurs, vos malheurs. Ils sont différents, mais vos souffrances ont la même intensité, et c'est à deux que vous les combattez. Ethan, il n'est pas de ta famille, et pourtant, on peut dire que quelque part, c'est un frère de sang, tout ce sang coulé autour de la bataille de Poudlard. Il pourrait te faire souffrir d'être ainsi assimilé à ta douleur, et pourtant, c'est tout le contraire. Il a ce pouvoir de t'apaiser, de modérer tes émotions qu'importe soient-elles, par sa simple présence, et tu en as bien eu la preuve quelques minutes plus tôt. T'es bien avec lui, tellement bien que tu ne veux pas y mettre fin tout de suite, pas maintenant. Mais le plus étrange, c'est cette petite flamme qui grandit, et brûle dans ton ventre. Une flamme que tu n'as jamais ressentie avant. Du moins, pas avec lui. Peut-être la situation, ou cette proximité, ce faible écart qui ne permettrait même pas de glisser une baguette magique entre vous. T'en sais rien. Tu la sens juste brûler de plus en plus fort, au rythme de l'intensité de ton regard dans le sien. Puis elle te donne envie de faire un truc nouveau, un truc tellement improbable, quand on sait que c'est Ethan en face de toi. Pourtant, tu le fais quand même, tu te perches sur la pointe des pieds, et t'as la folie d'approcher ton visage du sien, comme ça, sur un coup de tête, puis de poser tes lèvres sur celles du garçon. Elles sont chaudes, et douces. T'aimes la sensation que ça te procure. Mais assez vite, quand tu te rends compte de ce que tu fais, tu te ravises et t'éloignes d'un pas ou deux. « Merde … Désolée ... » Le regard fuyant, tu te mords les lèvres, te demande ce qui t'a pris de faire ça là, maintenant.
(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Ethan R. Prewett
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor - 7ème année
Célébrité : Harry Styles
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 823 Gallions : 1084 Date d'inscription : 22/10/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2603-you-can-be-great-again-ethan#68 http://www.mumblemumps.com/t2620-i-m-gonna-fly-like-a-bird-through-the-night-ethan#68878 http://www.mumblemumps.com/t2626-knock-knock-there-s-a-letter-for-you-o-ethan#68970 http://www.mumblemumps.com/t3709-l-antre-d-alessea#101931



Trapped
Ailsa & Ethan

« Stuck in the same routine, living an empty dream, when am I gonna wake up ? Thought we had it right, now it's an endless night, where is it gonna take us ? Realizing, everything I love is slowly killing me. »
Ethan était encore parvenu à épater sa camarade en l'espace d'une soirée. Si ce n'est pas beau, ça ? Il n'attendait rien de précis de la part d'Ailsa. Pas de lui lécher les pompes qu'il n'avait pas aux pieds mais sa stupéfaction suffisait à le contenter. Tout aurait pu être parfait si son ennemi juré - Peeves, rappelons-le - ne l'avait pas pris en traître encore une fois ! Heureusement, le Rouge et Or avait évite le pire, comme s'ouvrir le crâne. C'était surtout le pied de la Poufsouffle qui avait pris cher, faisant exploser la fureur de la sorcière à cause de la douleur et de la surprise. Quoique, Ethan était parvenu à la couper dans son élan, mais le regard assassin qu'elle lui lançait ne disait rien qui vaille. On pouvait s'attendre à tout, par exemple un coup bien envoyé dans les parties. Il touchait du bois, elle n'en avait pas eu le réflexe. Pourtant, il s'était reculé de peu et pour ainsi dire, ils étaient même plutôt proches. Le mêlé en avait profité pour lui rendre son précieux sans se douter que ce geste anodin  allait provoquer un effet assez inattendu;

« Ça va, c'est pas non plus une corvée d'être coincée avec toi, ça aurait pu être pire ... » Il haussa un sourcil, un rictus amusé en coin. « Comme qui ? » Telle était la question. Oh des énergumènes, il y en avait des masses dans cette école qui, bizarrement, traînaient toujours ensemble en brochettes d'abrutis. Ironiquement, c'est en protégeant Ailsa contre ce type de personnes qu'ils avaient fait connaissance quelques années plus tôt. Il ne la voyait pas en tant que grande sœur mais plus comme l'une de ses amies les plus proches. Elle comprenait sa souffrance, son indignation. Ils avaient traversés des épreuves similaires pour en arriver là aujourd'hui, embourbés par leurs malheurs tous les deux dans le même bateau. Leur escapade nocturne n'était qu'une façon désespérée de leur échapper et de se changer les idées. Bon...Ils n'avaient pas prévus d'être enfermés, c'est vrai, bien qu'au final leur aventure avait permis aux deux jeunes gens de penser à autre chose l'espace d'un moment au lieu de se rouler torturés dans leurs draps. « En fait … Je crois que j'ai pas envie de rentrer tout de suite … Je … J'me sens bien avec toi … C'est réconfortant ... » Ethan n'en croyait pas ses oreilles. C'était bien la Ailsa qu'il fréquentait qui venait de faire une déclaration pareille ? Le pire, c'est qu'il n'en pensait pas moins. Son angoisse s'était envolée, il avait même rigolé pour des bêtises. Et il n'avait pas envie que tout s'arrête. Pas maintenant, parce qu'il avait lui aussi ce besoin de réconfort. De parler, de rire, de se sentir vivant. Dire que c'était les mêmes qui cherchaient absolument à sortir d'ici au départ en plus, et voilà qu'ils avaient changé d'avis. Qu'allaient-ils faire, alors ? « Je...Bah c'est aussi pareil de mon côté. » Son yeux céladon partirent d'abord en biais du fait de son aveu puis retrouva les bleutées de la Poufsouffle. Un silence les berçait. Pas du genre pesant, bien au contraire. Il y avait ce quelque chose d’inexplicable, portant familier qui mettait ses sens en alerte. Ce jeu de regards, cette proximité...Et d'autres facteurs en compte rendaient difficile de son détachement. C'est ce qu'on appelle l'attraction. Involontaire ou non, c'est ce qui était en train de se produire et avait fait naître en lui une envie de goûter ses lèvres. Mais c'était Ailsa quoi. Elle ne se gênerait pas pour lui en collait une oui ! Et puis, quelle idée de le regarder avec ce regard de merlan frit et de lui dire ce genre de choses là ! Ce n'est pas pour autant qu'il la ramena. En fait, le Prewett n'avait pas du tout bronché. Il se laissa faire, lorsqu'elle se mit sur la pointe des pieds pour l'atteindre ni quand elle y déposa un baiser éphémère sur ses lèvres. Parmi tout ceux qu'on lui avait donné, celui-là avait encore plus ce parfum d’inattendu. Bref mais fort appréciable. Pensant qu'elle était dans le faux, sa comparse se ravisa, s'éloigna du Gryffondor et s'excusa pour son geste qu'elle croyait déplacé. « Merde … Désolée ... » Il secoua la tête et posa sa baguette non loin avant de réduire la distance qu'elle venait de mettre entre les deux. « Non t'excuses pas, c'est pas grave...T'as juste volé mon premier baiser. » Affirma-t-il, sur un ton qui se valait pas très sérieux avant de se reprendre. « Je plaisante ! Non en vrai...J'en avais aussi envie. Tu as été juste plus audacieuse que moi sur ce coup-là...Mais j'ai l'intention de me rattraper si tu permets. » Un éclat de malice dansait sur son faciès. Cette fois-ci, c'est lui qui prit l'initiative : il se pencha vers le visage d'Ailsa, leurs respirations sifflantes, leurs souffles chauds se mêlant ensemble. Ses lèvres frôlèrent les siennes, le faisant déjà vibrer par ce simple contact. Une de ses mains s'était glissée à l'arrière de la nuque de la jeune femme non sans hésitation avant de lui en donner le baiser tant attendu et faire taire cet appétit une fois pour toute. Il avait fermé les yeux durant l'échange que l'on qualifierait pour l'instant de plus sensuel que sauvage pour une première approche qui l'enivrait peu à peu. Ses mains faisaient la balade, tâtaient machinalement le terrain. L'une d'entre elle glissa lentement sous le sweat de la Poufsouffle, frôlant sa hanche du bout des doigts. Il avait relevé la tête, gardant tout de même une proximité. « Alors c'est comme ça que tu voulais passer plus de temps avec moi ? » En d'autres termes "Tu es sûre que c'est ce que tu veux ?". Toujours en déconnant mais il était tout aussi sérieux à ce sujet. Il n'aimerait pas faire des choses qu'ils puissent regretter par la suite s'ils en venaient à continuer et pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait malgré l'endroit peu...Conventionnel. La Salle des Trophées, qui l'aurait cru ? Même pas eux, les concernés.
(c) DΛNDELION


Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 26 Parchemins : 235 Gallions : 992 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean



Trapped
Ailsa & Ethan
En quelques secondes, pour une putain de pulsion que t'as pas su contrôler, t'as foutu en l'air toute votre amitié. T'en es convaincue. Il va te haïr, ça ne fait aucun doute. Tu te détestes. Encore plus que lui va te détester, ou déjà. T'as aucune idée de sa réaction, tu ne sais pas s'il est étonné, en colère. Si tu l'a déçu. T'es juste incapable de croiser son regard. C'est égoïste, mais tu ne veux pas t'infliger ça. T'as déjà bien assez honte de toi pour en plus lire dans ses yeux ce que le garçon pense en cet instant à ton égard. Du dégoût, de la haine, ou peut-être bien les deux. Heureusement, la porte est déverrouillée. On peut dire que c'est une chance, puisque tu peux à présent choisir de subir l'indignation du garçon, ou te barrer en courant, rentrer dans ta salle commune, et ne plus jamais croiser Ethan. Bon, ça va être compliqué, étant donné que vous êtes tout les deux dans le même château. Mais avec un peu de persévérance, on y arrive toujours, la preuve là, avec la porte. Tu réfléchis, très vite, trop vite. Rapidement, ton choix se porte pour la deuxième solution. Tu vous épargneras ça à tout les deux, quitte à passer pour une lâche. Tu t'apprêtes à faire un pas vers la porte, mais il est plus rapide. Par réflexe, tu reculs d'un pas quand il s'avance, une sorte de sécurité. Tu t'attends à tout, à ce qu'il te traite d'allumeuse, que t'as trahi votre amitié, que tu dois te faire soigner. Tu te fais pleins de scénario. Mais pas celui qui arrive.

Instantanément, tu relèves la tête, reportes ton regard à nouveau vers le garçon, mais t'as besoin de quelques secondes pour analyser ses paroles. C'est pas ce que tu croyais, mais ça suffit tout de même à te glacer le sang, et tout les traits de ton visage se tendent. Tu sais que t'as pas volé son premier baiser, mais étrangement, cette vérité t'échappe totalement, et la culpabilité t'envahit. T'es encore plus convaincue que t'as merdé, puis il déclare qu'il plaisante, et tu peux à nouveaux souffler. Putain, fallait forcément qu'il sorte un truc de genre là. Mais à vrai dire, ton souffle se coupe une nouvelle fois, quand il ajoute que lui aussi en avait envie. Tu fronces les sourcils. T'es pas sûre de comprendre, là. C'est pourtant si simple, ce qu'il vient de balancer. Lui aussi en avait envie, mais t'as été plus rapide. Pourtant, t'es tellement paumée que le moindre mot n'a plus aucun sens dans ta tête, à tel point que tu n'entends pas quand il ajoute qu'il a l'attention de se rattraper. Il s'approche de toi trop rapidement pour que tu puisses reculer une nouvelle fois, et ta nuque se fait prisonnière de sa main. T'es pris au piège, mais la surprise ne dure pas, et l'idée te plaît. Tu te rends compte de ce qui est en train de se passer, de ses lèvres collées aux tiennes, et cette fois pas par ton initiative, mais tu te surprends à lui rendre le baiser en te pressant légèrement contre lui. Ça y est, la flamme se rallume, se mêle à ces foutues papillons qui te chatouillent le bas-ventre jusqu'à la douleur. Mais une douleur intense, et plaisante.

C'est pire encore quand tu sens la chaleur de ses doigts caresser la peau de ta hanche. Tu t'approches encore, cherches son corps du tiens, te colles à lui pour sentir la chaleur qui s'échappe de ses pores, et se mêler à la tienne, mais vos foutues fringues empêchent encore vos peaux de se toucher. Tu veux y remédier, fait glisser le zip de ton gilet pour t'en débarrasser. T'en es à la moitié quand un courant d'air te rappelle que tu n'avais rien enfilé d'autre par dessus ton soutien-gorge, et tu rougis de cette vision que tu offres à Ethan. D'ailleurs, vos lèvres se détachent, à contre coeur pour toi, puis le garçon reprend la parole, te faisant plisser les yeux un court instant. « Bah écoute … Je pensais pas te dire ça un jour … Mas putain ouais, j'en ai trop envie … » Et pourtant, ce n'est pas à ça que tu pensais quand tu as fait cette confidence, un peu plus tôt. Le désir s'est réveillé après, mais il est bien là, à présent, alors ... « Puis tu me laisses plus trop le choix là ... » Reprends-tu en lui lançant un regard malicieux, accompagné d'un petit sourire sournois. Puis à ton tour, tu reprends le baiser, plus intense encore, glisses une main autour de son cou, tandis que tu te surprends, de l'autre, à attraper l'une des siennes pour la poser sur le fin tissu qui recouvre encore tes seins. « Tu m'avais caché que t'embrassais si bien … Y'a d'autres choses que vous avez omis de me dire, Mr Prewett ? » Souffles-tu en glissant tes lèvres jusqu'à son oreille.

(c) DΛNDELION



   - I suggest you stop wining like a little bitch -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Trapped — ft. Ailsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Shiro #005-Déjà-vu: Trapped in a staircase well [Kaname X Inoue X Kondō].
» trapped in a box.
» [Intrigue] Trapped in Mirkwood
» 07. Trapped in Mirkwood
» Trapped by the Captain's responsabilities [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: third floor :: Salle des Trophées-
Sauter vers: