Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Happy birthday...? ft. Xander

Cassiopée E. Macmillan
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : 2ème année en GISIS Politique Magique [Poufsouffle, préfète]
Célébrité : Lili Reinhart
Pseudo : Amelyna Âge : 23 Parchemins : 106 Gallions : 326 Date d'inscription : 04/04/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3416-i-close-my-eyes-and-i-believe-w http://www.mumblemumps.com/t3473-cassiopee-fate-is-just-a-word-we-can-build-a-brand-knew-world#96461 http://www.mumblemumps.com/t3472-cassiopee-sweet-feather http://www.mumblemumps.com/t3643-journal-d-amelyna-cassiopee#100468


Happy birthday...?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aujourd'hui est un jour spécial. C'est l'anniversaire de notre préfet adoré, de notre Monsieur sourire national ! Bien sûr j'avais fais en sorte que Xander ne se doute absolument de rien de cette surprise que je lui préparais, en parallèle de la grande fête qui allait se tenir dans notre salle commune en son honneur. Quelle était cette surprise, vous demandez-vous ? Disons...Que j'avais mis tous mes efforts dans la confection de son gâteau avec la complicité de deux elfes qui, après de longues minutes à négocier, avaient fini par accepter. J'étais fière de ce que j'avais réussi à accomplir, mais j'aurais pu l'être davantage si ça plaisait à mon compère.

Tous rassemblés, on avait commencé à festoyer, à faire quelques jeux pour s'occuper ou à se raconter divers anecdotes. La bonne humeur était au rendez-vous. Je m'amusais comme jamais. C'est ce genre de moments que je chérie. Dont j'ai besoin. Où les soucis s'envolent et les rires raisonnent. Où je revis.

Le moment venu, j'avais chargé des élèves de faire gentiment patienter notre tête couronnée de la soirée jusqu'à ce que je revienne avec le gâteau accompagnée d'un autre Poufsouffle. Maladroite comme je suis, il valait mieux prévoir que guérir...

On arrivait dans la salle. L'un d'entre nous avait usé d'un sortilège de sorte à éteindre toutes les lumières. Un autre pour allumer les bougies. Et là, on s'était tous mis à chanter en cœur joyeux anniversaire comme le voulait la tradition. Radieuse, je m'étais approchée de mon collègue préfet qui était tout sourire et j'étais venue m’asseoir à côté de lui en posant ce que je portais en face de lui. La chanson terminée, on avait tous applaudit puis on l'avait encouragé à souffler sur ses bougies en s'écriant "Xander ! Xander ! Xander !". Jusque là, tout se déroulait à la perfection. Oui...Si ça ne lui avait pas explosé en pleine figure !! Tout le monde était resté coi autour de nous, moi la première ! J'avais porté mes mains machinalement devant ma bouche. Le choc et l'hébétement avaient laissé place à la panique. Je m'étais levée en trombe, à chercher désespérément de quoi l'essuyer et j'essayais de le débarrasser de la crème qu'il avait partout sur le visage. Et dans ses saints cheveux. "Nom d'une salamandre, Xander ! Je suis désolée, tellement désolée ! Ça n'aurait pas du arriver, je ne comprends pas ce qu'il s'est passé je...Oh par la barbe de Merlin... !" Certains n'avaient pas pu se retenir de rire, mais moi j'étais beaucoup trop mal pour penser à quoique ce soit d'autre que réparer ma potentielle bêtise avant d'en chercher l'origine. Toujours est-il que je m'attendais à subir sa colère d'une seconde à l'autre...
AVENGEDINCHAINS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Be the light
We can't forget the lives that were lost along the way and then you realize that wherever you go, there you are time won't stop so we keep moving on.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Xander Slughorn
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : 1ère année de GISIS Politique magique
Célébrité : Xavier Serrano
Pseudo : Estelle ⊹ .sparkle Âge : 27 Parchemins : 361 Gallions : 865 Date d'inscription : 23/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1985-xander-enjoy-being-alive http://www.mumblemumps.com/t1995-xander-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1994-xander-fleche-la-chouette-pas-aussi-rapide-qu-on-pourrait-le-croire http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

Happy birthday... ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aujourd’hui, c’était l’anniversaire de Xander. Il avait toujours aimé fêter son anniversaire parce que c’était une journée où tout le monde pensait à lui. Enfin, encore plus que d’habitude. Cette année, il avait de la chance. Son anniversaire tombait un samedi, il allait pouvoir pleinement profiter de sa journée. Il passa sa journée en partie avec ses sœurs, mais aussi avec ses meilleurs amis. Plusieurs élèves, qu’ils soient de Poufsouffle ou non, vinrent lui souhaiter un bon anniversaire. Aujourd’hui, rien ne pouvait décrocher le sourire qu’il avait collé à son visage et qui faisait sa réputation. Le soir, une fête était prévue dans la salle commune. Il n’allait pas rater une occasion de célébrer ses 20 ans avec tout le monde. La fête était parfaite. Les élèves de Poufsouffle étaient des anges. Xander les aimait tellement. En tant que préfet, il se sentait un peu comme le papa des plus jeunes, mais sinon comme l’ami de tous. Bien sûr, il y avait ceux qui foutaient un peu le bordel, même Poufsouffle n’y échappait pas. Mais même eux, il ne leur en voulait jamais très longtemps. Il faisait tout pour être un préfet à la fois cool et respecté. Non loin de lui, il y avait Keir et Joanie, ses meilleurs amis. Sans eux, il ne savait pas ce qu’il ferait. Il était tellement heureux de les voir se rapprocher. Xander n’était que joie et amour à cette soirée en son honneur. Rien ne pourrait gâcher l’ambiance. Un peu plus tard dans la soirée, Cassiopée, sa partenaire préfète, s’éclipsa un instant en le faisant patienter. Il se demandait ce qu’elle lui avait préparé. Xander aimait beaucoup faire équipe avec Cassiopée, il ne pouvait pas rêver meilleure partenaire qu’elle. Ensemble, ils étaient déjà les plus beaux préfets de l’école, et de loin, mais aussi les meilleurs. Entre eux, il était difficile de déterminer lequel remplissait le mieux le rôle qu’on leur avait accordé. Xander aimait bien la taquiner en lui disant qu’elle finirait un jour par le rattraper, mais en réalité, il la considérait comme son égale, elle avait de nombreuses fois fait ses preuves. Quand les lumières de la pièce s’éteignirent, il retint son souffle un instant. Il se tourna alors vers la seule source de lumière : un gâteau avec des bougies. Les élèves se mirent à chanter en cœur la fameuse chanson d’anniversaire. Quand la chanson fut terminée et les lumières de nouveau allumée, Cassiopée et un autre élève posèrent le gâteau face à lui. Il était assez grand pour tout le monde. Xander n’avait pas compté, mais il y avait sans doute vingt bougies comme le nombre de ses années. Tout le monde l’encouragea à souffler les bougies… jusqu’au moment où tout bascula. A peine avait-il soufflé sur les flammes, le gâteau explosa. Littéralement. Il avait de la crème partout, vraiment partout. Certains avaient reçu des dommages collatéraux, mais c’était lui la vedette. Il essuya premièrement ses yeux, qu’il avait eu le réflexe de fermer. Il se fichait bien des quelques rires qu’il avait entendus. S’il n’avait pas été la victime, il aurait sûrement ri aussi.

« Nom d’une salamandre, Xander ! Je suis désolée, tellement désolée ! Ça n'aurait pas dû arriver, je ne comprends pas ce qu'il s'est passé, je… Oh par la barbe de Merlin… ! » La voix de Cassiopée parvint à ses oreilles. C’était donc elle, la responsable, même si elle se confondait en excuses. Le sorcier n’osait même pas imaginer les dégâts, il n’osait plus rien toucher pour ne pas aggraver sa situation. « Bon bah, je ne sais pas s’il reste assez de gâteaux pour tout le monde. » Dit-il finalement en brisant le silence qui semblait s’être installé. Son regard fit le tour de la pièce, et il lança : « Est-ce qu’il y a une volontaire pour manger cette part-là ? » Il désigna alors son visage et tout le gâteau qui avait été gâché. Bien sûr, il plaisantait et personne ne le prit au sérieux. Ce n’était pas son genre. Le préfet se leva et constata qu’il y en avait aussi un peu partout par terre. Il allait falloir faire une séance de nettoyage, mais premièrement, c’était lui qu’il fallait nettoyer. « Cassiopée ? Suis-moi. » Lança-t-il discrètement au moment où tout le monde commençait à reprendre ses activités. Xander se dirigeait vers les dortoirs. Il allait faire une petite blague à Cassiopée, après tout, après ce qu’elle venait de lui faire pour son anniversaire, il en avait bien le droit. Une fois la préfète dans son dortoir, il ferma la porte derrière elle. Il plaça sa main sous son menton et souleva ce dernier légèrement. « Avoue, c’est pour cette raison que tu as fait exploser le gâteau. » Il approcha son visage de celui de la jeune fille, comme s’il allait l’embrasser et, finalement, au lieu de l’embrasser, il frotta sa joue à la sienne. Et voilà, elle aussi, elle avait du gâteau sur le visage. « Bon, il faut nettoyer tout ça. » Dit-il en se dirigeant vers la salle de bain de la chambre. Il retira son t-shirt tout sale, le pantalon semblait avoir été épargné. Quand Xander jeta un coup d’œil dans le miroir, il crut qu’il allait tomber dans les pommes. Ses cheveux si parfaits étaient ruinés. Combien de shampoings allait-il devoir faire pour qu’ils redeviennent aussi beaux qu’avant ? « Cassiopée ? Je t’ai perdue ? » Lança le Poufsouffle en se demandant si elle était toujours dans le dortoir ou non. Il poussa la porte avec son pied et vit que la préfète n’avait pas quitté les lieux, elle était juste silencieuse. « C’est la première fois que tu mets les pieds dans le dortoir d’un garçon ? » Demanda-t-il presque innocemment. Elle serait en droit de lui répondre que la réponse ne le regardait pas, mais il voyait sa collègue préfète comme une fille sage et innocente. Pendant ce temps, un camarade avait décidé de s'amuser et de jeter un sortilège sur la porte pour la bloquer, mais ils ne le découvriraient que plus tard.

-- Xander & Cassiopée --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée E. Macmillan
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : 2ème année en GISIS Politique Magique [Poufsouffle, préfète]
Célébrité : Lili Reinhart
Pseudo : Amelyna Âge : 23 Parchemins : 106 Gallions : 326 Date d'inscription : 04/04/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3416-i-close-my-eyes-and-i-believe-w http://www.mumblemumps.com/t3473-cassiopee-fate-is-just-a-word-we-can-build-a-brand-knew-world#96461 http://www.mumblemumps.com/t3472-cassiopee-sweet-feather http://www.mumblemumps.com/t3643-journal-d-amelyna-cassiopee#100468


Happy birthday...?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tout se déroulait comme je l'avais prévu et il avait fallu que j'échoue lamentablement. C'était censé être le plus beau jour de l'année de Xander et j'avais tout gâché... Je m'en voulais tellement ! Comment était-ce possible ? J'avais pris soin que tout soit parfait, pas que le gâteau lui termine dans...Dans la tronche ! Les autres Poufsouffle effarés se scrutaient avec interrogation, mais je devinais bien qu'ils devaient en silence me désigner comme seule responsable de ce carnage. "Bon bah, je ne sais pas s’il reste assez de gâteaux pour tout le monde." Mon homologue n'avait pas explosé de colère comme je l'avais redouté, il avait plutôt lancé une vanne comme il en a le secret pour détendre l'atmosphère. Personne n'avait ri, pas même-moi qui ne savait plus où me placer après tout ça. "Est-ce qu’il y a une volontaire pour manger cette part-là ?" Non mais ça suffit, c'est déjà assez gênant comme ça ! Pensais-je en mon fort intérieur. Par Merlin, au secours ! Pourquoi moi ? Pourquoi ? Il se leva et je le suivis du regard en pensant qu'il voulait partir après tout ça, ce qui était compréhensif après tout. "Cassiopée ? Suis-moi." Loupé ! Et en plus, j'avais encore plus envie de me terrer au fond d'un trou. "Je...Euh...D'accord ?" J'avais scruté les environs autour de moi mais j'étais bien la seule à l'avoir entendu même s'il y avait quelques coups d'oeil dans notre direction. En toute gentilesse et plein de bonne volonté, une partie de nos camarades avaient commencé à nettoyer ce qui avait été renversé pendant que je m'étais éclipsée avec Xander. Je l'avais suivi honteuse dans le dortoir des garçons, me disant non seulement que je ne devrais pas être là et surtout, qu'est-ce qui allait m'arriver ? Mon coeur battait si fort que j'entendais les pulsations vibrer dans mes oreilles. La porte fermée derrière moi, je le vis s'approcher dangereusement. De moi. De mon visage et cette lueur dans son regard...Je paniquais ! "Avoue, c’est pour cette raison que tu as fait exploser le gâteau." Ses doigts avaient attrapé mon menton, je sentais son souffle chaud balayer mon visage. Xander, c'est son dada de jouer les jolis coeur, au fond de moi je le savais sauf qu'il avait ce truc qui me mettait dans tous mes états et du coup, j'étais tétanisée par l'embarras ! Je n'ai eu qu'un peu de crème en retour sur ma joue, on aurait dit que je me retrouvais dans l'une de ces scènes clichées de romans d'amour pour adolescentes avec le garçon charmeur qui taquine en feintant un baiser. Il l'avait réussi avec succès sa plaisanterie ! Monsieur sourire avait filé vers la salle de bain où je l'entraperçevais furtivement à commencer à se dévetir. Ma tête criait de détourner le regard, de partir mais je n'y arrivais pas, c'était comme si j'étais clouée au sol ! "Cassiopée ? Je t’ai perdue ?" J'avais sursauté à sa question. Je n'étais pas en train de le mater quand même...? Ça y est, j'avais son image torse nu gravé dans mon esprit ! Pas qu'il n'était pas bien foutu...Mais si, carrément !! Et il ressemblait tellement à Miles...Dans sa manière de se tenir, de se comporter, physiquement aussi...! "C’est la première fois que tu mets les pieds dans le dortoir d’un garçon ?" Là, je cligna des yeux et secoua violemment la tête pour me remettre les idées en place. "SI ! Si...Enfin non...Pas vraiment." Je n'entrais pas dans les autres dortoirs des autres maisons puisqu'on n'en avait pas le droit et pour ce qui est celui des garçons chez les Poufsouffle, je laissais le soin à mon homologue préfet de s'en charger. Même Ciarán, j'évitais de m'inviter dans sa chambre parce que c'est un adolescent maintenant et que je voulais perturber le moins possible son intimité. Miles m'avait invité plusieurs fois chez lui, en Angleterre, en France dans ses deux contrées d'origine. On avait même dormi ensemble. Me remémorer ces doux souvenirs me faisait autant de bien que de mal, ils étaient tout aussi beaux que douloureux, car ils me rappelaient qu'il était mort.
Ma gêne s'envola en un instant. J'avais les yeux qui me piquaient, retenant cette vague d'émotions qui m'avait prise tout d'un coup. Je me mordais la lèvre, rejoignant en silence mon ami à moitié habillé couvert de gâteau. Je ne lui avais jamais parlé de tout ça, de ce qui m'étais arrivé en ce soir funeste. Je ne voulais pas qu'il me voit comme une fille fragile à protéger, qu'il me prenne en pitié, alors je me forçais à sourire pour cacher ma peine. "Pourquoi tu veux savoir ? Tu est jaloux ?" Lançais-je pour plaisanter tout en lui donnant un coup gentillet dans les côtes. La thérapie par le rire avait fait ses preuves dans le passé et puis aujourd'hui était un jour où pleurer ou faire la tête n'était pas permis ! Je voulais que Xander soit marqué par cette journée comme étant le meilleur anniversaire qu'il n'avait jamais eu, je présume que j'étais loin du compte...

Je n'avais plus de crème sur la joue (parce que je l'avais mangée) et j'avais avais allumé le robinet du lavabo. "Pour me faire pardonner, je vais te laver la tête !" Oui, j'étais on ne peut plus sérieuse. Qu'il n'aime ou qu'il n'aime pas qu'on lui touche les cheveux c'est son problème mais au moins il allait être sûr d'être propre comme un sou neuf ! "A propos de ça...Je m'excuse pour ce qu'il s'est passé. Je n'ai pas cherché à faire une blague, je te le jure. Quelqu'un a dû dissimuler un pétard dans le gâteau ou trafiquer les bougies ou... Je ne sais pas. J'espère que tu ne m'en veux pas trop ? Je présume que non puisque tu ne t'es pas énervé mais tout de même..." En plus j'avais passé du temps à le préparer ce gâteau, il y avait de quoi être déçu vu comment il avait fini.
AVENGEDINCHAINS


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Be the light
We can't forget the lives that were lost along the way and then you realize that wherever you go, there you are time won't stop so we keep moving on.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy birthday...? ft. Xander
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: dungeons and basements :: Salle Commune de Poufsouffle-
Sauter vers: