Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Time to stop •• Rowie

Brooke L. Slughorn
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard
Célébrité : Ksenia Solo
Pseudo : Aurore Âge : 30 Parchemins : 83 Gallions : 630 Date d'inscription : 04/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1871-i-was-falling-and-you-looked-th

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
Je voulais sincèrement devenir une meilleure personne. Je ne le voulais pas seulement pour moi-même mais aussi pour aussi pour ceux qui avaient su deviner que sous les apparences, il y avait bien plus. Je ne saurais dire quel fut l’élément déclenchant de cette remise en question mais une chose est certaine, je me sentais différente. J’étais revenue à Poudlard avec le même petit air supérieur que celui qui m’habitait depuis toujours. J’avais clairement l’intention de poursuivre sur ma lancée mais à un moment, j’avais pris une autre direction. Xander croyait que j’étais une bonne personne et je voulais qu’il puisse être fier de moi. Je doutais d’un jour y parvenir, pas si je devais me montrer totalement honnête avec lui. Je ne pensais pas réussir à lui ouvrir un jour suffisamment mon cœur. Je n’aurais alors plus jamais osé affronter son regard. J’avais appris à penser à deux fois avant de parler ou d’agir. Je tentais de ménager ceux qui me faisaient face. Je ne serai jamais un petit agneau doux et sans défense mais je pouvais faire un effort. Et je m’étais aperçue que les autres semblaient presque commencer à sincèrement m’apprécier. Cela me faisait un bien fou. Ça me réconfortait et me rassurait. Je sentais que j’avançais enfin dans une direction qui me procurait une plus grande satisfaction. J’avais cessé d’avoir honte de croiser mon regard dans le miroir. Il m’avait fallu du temps pour trouver mon équilibre mais j’avais enfin la sensation d’avoir trouvé mon chemin dans l’obscurité avant de finalement tomber en chute libre. Quelques mots peuvent tout bouleverser, tout chambouler. « Zoella… Mort… Une idée… Qui… » C’était des questions innocentes en apparence mais depuis la culpabilité et la peur donnaient un goût acide à chaque aliment. J’étais sur le qui-vive. J’étais terrorisée à la pensée que l’enquête pourrait mener à moi et faire éclater la triste vérité : j’avais tué Zoella. C’était un accident mais qui me croirait quand je gardais le silence sur mon acte depuis bien trop longtemps ? Qui penserait que je suis sincère quand je n’étais que perfidie et mauvaises actions ? Je redoutais de finalement me retrouver sur le banc des accusés alors que je me disais que j’étais une marionnette entre les doigts des Moore. Ils ne désiraient pas se salir les mains. Ils auraient pu engager n’importe qui mais ce genre d’action laisse toujours une trace. Mais une fille que la mort répugne ? Quelle meilleure opportunité ? Je savais ce que l’on attendait de moi mais les doutes, je n’y étais pas préparée. J’aurais dû renoncer mais ils me faisaient peur. Je n’étais pas une meurtrière. J’aimais faire mal, faire souffrir mais ça… ce n’était pas moi. J’étais en colère, tout le temps, et je faisais payer les autres mais de là à ôter une vie. Depuis ce jour, les regrets me broyaient le cœur. J’avais voulu fuir ce moment sans relâche mais il me rattrapait. Et il n’y avait pas pire timing. Quand je faisais vraiment des efforts pour m’améliorer, tout se bousculait. Je voulais partir mais ce serait avouer ma culpabilité. Alors j’attendais, sursautant à la moindre occasion. J’étais à bout de souffle à force de le retenir et j’aurais presque pu m’apaiser si je ne sentais pas que l’étau lentement se resserre autour de moi.

La sueur coule dans mon dos alors que je me réveille dans un cri que j’étouffe rapidement dans mon oreiller. Je tremble dans mon lit, glacée jusqu’à l’os alors que pourtant ma peau me brûle. Je sens des larmes couler sur mes joues entre rage et peur, entre remords et colère. Je prends de profonde inspiration pour reprendre le dessus ramenant la couverture sur mon corps. Je sens doucement le calme revenir alors que je reprends contact avec la réalité. Je dois faire un effort pour parvenir à me convaincre que tout va bien et qu’aucune menace silencieuse ne plane sur moi. Je tente de me rendormir en vain avant de réaliser qu’une seule chose pourrait m’aider à calmer cette histoire. Iverna n’enquête pas pour son propre compte mais pour celui de Rowan. C’est une vérité plus qu’évidente. Un espoir nait en moi. Si je le libère de son engagement, peut-être cessera-t-il de chercher. Ça semble absurde mais j’ai besoin d’y croire. J’ai besoin de me défouler alors je me lève rapidement. Je dois agir avant de regretter. Je prends un bout de parchemin et griffonne à la hâte.

Rowan,
Je dois te parler. C’est urgent. C’est en lien avec nos fiançailles.
Rejoins-moi au terrain de Quidditch dans une heure.
Brooke

Court et bref. Je crois que c’est rare que je n’ajoute pas une quelconque minauderie. Je suis en permanence dans la séduction et encore plus avec lui mais je ne réfléchis pas une seule seconde. Je me mords la lèvre. Je prends mes affaires avant de me diriger vers le terrain alors que la journée commence. Je fais le vide dans ma tête alors que je décolle du sol. Dans les airs, mes problèmes me semblent dérisoires voire inexistants. J’oublie tout alors que le vent me fouette. Je suis pleinement moi en cette seconde alors que je voltige sur mon balai. Je veux aller toujours plus vite. Je laisse un rire profond me gagner alors que je manque de m’écraser au sol remontant à la dernière seconde. L’adrénaline est comme une drogue dont je ne veux jamais avoir à me passer. Je ne suis pas soignée alors que j’ai filé en toute hâte. Je suis en pyjama mais je ne porte pas de pyjama mignon tout plein. J’ai un t-shirt noir sur un pantalon de la même couleur. Mes cheveux sont relevés en queue de cheval. Je suis présentable mais je suis au naturel totalement. Je crois que jamais avant je n’aurais osé paraître ainsi devant mon futur ex-fiancé. Je suis en sueur sous l’effort quand mes pieds se posent sur le sol. J’ai pris mes vêtements pour me changer après la douche. Je laisse l’eau couler sur ma peau alors que je me sens mieux. Je finis par sortir de la douche prête à affronter Rowan quand il arrivera.
©️Pando


Shall I compare thee to a summer's day?
Thou art more lovely and more temperate. Rough winds do shake the darling buds of May [...]
When in eternal lines to time thou grow'st, So long as men can breathe, or eyes can see, So long lives this, and this gives life to thee — .
Shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Rowan Moore
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : 2e année de GISIS Sécurité magique
Célébrité : Diego Barrueco
Pseudo : .sparkle Âge : 27 Parchemins : 630 Gallions : 555 Date d'inscription : 30/04/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1704-rowan-heartbroken http://www.mumblemumps.com/t1731-rowan-liensrp http://www.mumblemumps.com/t1730-rowan-maella-la-chouette-triste http://www.mumblemumps.com/t2674-journal-de-sparkle-estelle

time
to
stop

Ces derniers temps, Rowan n’avait pas eu beaucoup de contacts avec Brooke. Le sang-mêlé continuait à l’éviter comme il le faisait si bien. Il ne la trouvait plus aussi désagréable qu’avant, mais il refusait toujours leur futur mariage. Depuis quelques temps déjà, Rowan avait confié une mission à une auror, Iverna Donnelly. Rowan lui avait demandé de l’aider à prouver la culpabilité de ses parents dans le meurtre de son ancienne petite amie. Quand l’auror reviendrait avec les preuves qu’il recherchait, le Gryffondor se servirait du résultat pour obtenir plusieurs choses de ses parents : il souhaitait déjà qu’ils payent de leur crime, bien entendu, en allant au seul endroit où ils méritaient d’être, à Azkaban, le sorcier voulait aussi qu’ils laissent ses sœurs vivre leurs vies comme elles l’entendaient, et qu’il puisse aussi vivre la sienne sans qu’ils n’aient leurs mots à dire, ce qui impliquait l’annulation des fiançailles avec Brooke Slughorn. Récemment, Rowan avait remarqué que Brooke semblait changer pour une meilleure version d’elle-même. Il ne savait pas ce qui avait provoqué ce changement, mais tout le monde semblait le remarquer. Il était content pour elle, il était persuadé qu’au fond elle n’était pas aussi tarée qu’elle semblait l’être. Et puis, quand il lui annoncerait qu’il allait annuler les fiançailles, il se dit qu’il y aurait un peu plus de chances qu’elle l’accepte si elle avait vraiment changé. Le sorcier espérait recevoir une lettre d’Iverna au plus vite pour l’informer de l’avancement de son enquête. Il n’était pas très patient et il trouvait le temps long. Il avait besoin de résultats. Il avait besoin d’un espoir. Un bruit régulier le sortit de son sommeil. Quelqu’un frappait à la fenêtre. Puis, il se rappela qu’il était au septième étage d’une tour et qu’il était plus probable que ce soit un hibou qu’un humain et quand il se tourna dans son lit, il vit une chouette qu’il reconnut au premier coup d’œil. Ce n’était pas celle qu’il attendait, ce n’était pas celle de Donnelly, c’était celle de Brooke. Il se leva vite avant que l’animal ne tape une nouvelle fois sur le carreau et réveille ses autres camarades. Rowan détacha le message et renvoya la chouette d’où elle venait.

Rowan,
Je dois te parler. C’est urgent. C’est en lien avec nos fiançailles.
Rejoins-moi au terrain de Quidditch dans une heure.
Brooke


C’était court, presque trop pour le style de Brooke, mais c’était bien son écriture et c’était bien son oiseau. Il n’y avait donc pas de doute à avoir. En lien avec leurs fiançailles ? Urgent ? De quoi voulait-elle parler ? A moitié endormi, Rowan se demanda si elle ne cherchait pas à se payer de sa tête. Le Gryffondor était à moitié persuadé que s’il se rendait au terrain de Quidditch dans une heure, il allait droit dans un piège. Mais, au cas où ce n’était pas un piège, il était prêt à prendre le risque. Si c’était aussi urgent, il voulait savoir ce qu’elle avait à lui dire aussi tôt le matin. Une demi-heure plus tard, le Gryffondor prit le chemin du terrain. Il arriva en avance à destination, Brooke n’était pas là. Il se demandait s’il n’avait pas fait une erreur en venant, si elle n’allait pas lui poser un lapin comme elle aurait pu trouver cela amusant. Et puis, dans le silence des environs, il entendit l’eau couler dans le vestiaire des filles et se dit que ce ne pouvait être que sa fiancée. Alors, patientant comme il put, il alluma une cigarette. Il frappa sur la porte pour indiquer sa présence, mais il n’entra pas. Si la même scène s’était passée l’année précédente, il serait entré sans se poser de questions, sans respecter l’intimité de l’autre. Il fallait croire que Rowan et Brooke commençaient peu à peu à changer pour une meilleure version d’eux-mêmes. Quelques longues minutes plus tard, Brooke apparut enfin. Elle semblait surprise de le voir, elle ne l’avait probablement pas entendue frapper avec l’eau. Il prit une nouvelle bouffée de cigarette. S’énerver maintenant ne rimait à rien, et puis, il était là à présent. « Alors, qu’est-ce que tu avais à me dire de si urgent pour me réveiller aussi tôt un samedi ? » Bonjour aurait sûrement été la façon la plus correcte de débuter cette conversation, mais le sorcier avait encore des efforts à faire sur la politesse. Pour se rattraper, il sortit son paquet de cigarettes de sa poche et lui en proposa une. Ce n’était pas tous les jours qu’il se montrait aussi généreux avec elle. Il la regarda en se demandant si elle savait qu’il s’était rapproché de Cassandre ces derniers mois. Il avait des sentiments pour la belle Gryffondor et il ne les cachait plus. Cassandre aussi l’avait avoué, elle avait des sentiments réciproques pour lui, raison de plus pour le sang-mêlé de vouloir mettre un terme à ces fiançailles. Il demanda avec un certain sarcasme : « T’as finalement décidé de ne plus m’épouser ? » C’était la seule nouvelle concernant leurs fiançailles qu’il était prêt à entendre. Si Brooke l’avait fait venir pour lui dire qu’il fallait de toute urgence fixer une date de mariage ou une autre connerie de ce genre, il était prêt à faire demi-tour et à retourner se coucher. Il ne se doutait pas encore qu’il n’était pas très loin de la vérité et que cette matinée allait probablement changer le cours de son existence.

-- Rowan & Brooke --
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
 
Time to stop •• Rowie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» 05_ i just can't stop loving you
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Hogwarts :: outside the castle :: quidditch playground-
Sauter vers: