Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

« Se necesitan dos años para aprender a hablar y sesenta para aprender a callar. » - C. Roméo Murillo

C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

Colas-Roméo Murillo
avec Pedro Pascal. (Tumblr)
Bel homme qui travaille comme Auror affecté à Poudlard depuis maintenant près de huit mois. Il est né à Barcelone en ce beau jour qu'était le deux juin mille neuf cent soixante-et-un en tant que né moldu ; à présent il vit à Pré-au-Lard la plupart du temps mais à aussi une petite maison à Bristol. Lors de son passage à Beauxbâtons, son niveau scolaire était correct. Il est plutôt observateur, patient, protecteur, drôle, passionné et réfléchi mais aussi maladroit, en manque de confiance en lui, caractériel, têtu et teigneux. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procuré une baguette faite en bois de cèdre, mesurant vingt-cinq centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'une jument blanche. La vision qu'il a eu face au miroir du Risèd : lui en compagnie de ses parents, une rencontre en réalité avec le couple dont il a la photo dans sa poche. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. la Mort, ni plus ni moins, sous l'image de cette Faucheuse en capuche noire, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Quelle est votre opinion sur l'épidémie ? C'est alarmant. Pas forcément dramatique, encore que tout dépend du point de vue de chacun, mais c'est alarmant. Que des sorciers perdent leurs pouvoirs sans raison, sans la moindre logique, sans le moindre avertissement. Je n'ai pas peur pour ma part, venant d'un monde sans magie, je serais surtout obligé de changer de vie. Ce qui m'inquiète surtout c'est de ne pas comprendre d'où elle sort. Sans compter que si je suis à Poudlard, ce n'est pas juste pour faire joli dans les couloirs du collège. Le peu qu'on sait sur cette épidémie, et sur sa profusion vient visiblement du regroupement d'individus au même endroit. Meilleur endroit pour enquêter. Pour ce qui est de la quarantaine... J'ai surtout obéi aux ordres, je n'étais pas en position pour ouvrir ma grande gueule espagnole. Magie noire ? On dirait bien. Est-ce que j'en suis sûr pour autant ? Non. Et je ne le souhaite pas. Ça ne fait que quelques années que nous sommes débarrasser du plus terrible des Mages Noires, je crains vraiment que le calme disparaisse de nouveau.

ϟ Envisagez-vous de mettre en place certaines mesures pour augmenter la sécurité de Poudlard ?   Auror ou pas Auror, je dois me plier aux ordres. A commencer par mes supérieurs, mais aussi par la Direction de Poudlard. Les choses ont beaucoup changé depuis Dumbledore, je ne peux pas moi-même décider de quoi que ce soit. Et puis, des mesures de sécurité supplémentaire, oui, mais contre quoi ? Pour lutter contre quoi ? Les médicomages ont déjà mis en place ce système de visite médicale, il y a eu la quarantaine, qu'est-ce qui pourrait être fait de plus ? Tant que nous ignorons la cause de ce qui provoque cette maladie, il n'y a pas grand chose à faire. Je reste pour autant vigilent à ce qui se passe et veille à ce que les élèves de Poudlard ne fassent pas les mêmes conneries que moi-même j'ai pu faire à l'époque où j'étais moi-même étudiant. Quant au personnel... je ne peux pas les suivre, mais je les garde à l’œil quand même.

ϟ Quelle est votre théorie sur les perturbations magiques qui ont lieu depuis noël ? (voir la chronologie)    Entre l'épidémie et les déraillements que l'on a pu observer dans le monde magique, je suis convaincu qu'il se passe quelque chose de louche et que ce n'est pas qu'un hasard. Quelles sont mes preuves ? Mph. Mais ça ne peut pas être que de simples coïncidences. Les choses ne m'inquiéteraient pas autant s'il n'y avait pas cette épidémie dans les parages. Quelques déraillements dans le monde de la Magie, et surtout dans un vieux château comme Poudlard, au final, ça n'était pas tellement surprenant. Mêlés à l'épidémie, c'est louche. Est-ce que ce serait une question d'équilibre, le monde est en paix depuis trop longtemps ? Est-ce que l'origine est celle d'un groupe de sorcier ? Un sorcier ou une sorcière ? La magie noire ? Il y a beaucoup de possibilités, beaucoup de questions et malheureusement, très peu d'indices. Aujourd'hui, je crains le pire, mais je me contente surtout du présent et de ce qui se passe au jour le jour.

ϟ Quelle est votre réputation en tant que Auror et pourquoi avoir voulu en devenir un ? J'ai mis un certain temps avant de me décider à devenir Auror et travailler pour le Ministère. Déjà parce que je n'étais pas sûr de moi et de mes capacités, mais surtout parce que la sécurité de l'emploi n'était pas sûre, et je parle vraiment de sécurité. Et puis... sur un coup de tête, parce qu'on m'a mis au défi d'en devenir un, et après avoir entendu des récits fascinants venant d'Aurors, j'ai foncé. Et ma première mission n'a pas été tellement brillante. A présent, la confiance est un peu plus présente, même si c'est loin d'être merveilleux, et surtout je ne vois plus que par ce boulot. Loin de mon chez moi depuis des années, j'essaye de me concentrer uniquement là-dessus. Ma réputation...? On m'a souvent associé il fut un temps, quand elle était encore en vie, à Nymphadora Tonks. Pour nos maladresses et nos manies de tout nous prendre dans les pieds. Pour ma défense... je suis surtout poissard. Et c'est pour ça que je suis connu au Bureau des Aurors, pour avoir la poisse. Ce qui ne m'empêche pas d'être un bon Auror, c'est surtout qu'il me tombe dessus des Hippogriffes en pleine maison sans rien demander. Le pire, c'est que je finis toujours par m'en sortir. Un miracle que jusque là, je n'ai pas encore perdu un membre. Echec critique : 1.
The best day of my life...


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour ceux ayant participé à la bataille Les choses allaient mal, très mal. Déjà, il ne supportait plus de travailler au Ministère, parce qu’il savait qui était véritablement derrière, il savait que tous étaient au cœur même du camp ennemi sur leur propre terrain, chez eux. C’était révoltant. Et pourtant, ils n’avaient pas le choix, ils devaient resté en place, connaître les mouvements de l’ennemi était la meilleure des solutions, et pour le surveiller. Mais le danger était omniprésent, et beaucoup était tenté d’aller de l’autre côté, par survie, par peur. Roméo n’avait pas aussi peur que certains de ses collègues, les siens n’étaient plus là, trop loin ou impossible à trouver, du moins il l’espérait. Chaque jour, il attendait le moment où enfin, il serait temps de se battre, de mettre un terme à cette guerre. Croire et attendre après un jeune sorcier, compter sur un adolescent pour mettre un terme à tout ça… c’était absurde, il refusait d’y croire. Et pourtant, alors que les mois avançaient, qu’il savait vers qui se tourner, à qui parler, sur qui il pouvait compter et à qui faire confiance, il avait fini par le faire. Et écouter. Il ne pouvait pas sauver tout le monde, mais il pouvait y participer. Il pouvait sauver des vies. Alors… il attendait, sagement, et obéissait, autant qu’il le devait.

L’heure avait sonné. La Bataille avait commencé, et il fallait faire vite. Au Ministère, c’était le branle-bas de combat. Tous les Mangemorts s’étaient enfuit auprès de leur maître, laissant un chaos derrière eux, mais ce n’était rien comparé à ce que le sorcier à l’accent chaud allait voir en allant au cœur même de la bataille. Faire vite. Tout le monde se précipita à Poudlard, tout le monde était prêt à se lancer dans les bras de la Mort. Roméo lui-même se préparait à affronter ce qu’il craignait le plus, bien qu’il ne parvienne pas à faire taire cette peur sourde au creux de son estomac, et elle allait ironiquement l’aider à rester en vie. Il sentait ses jambes trembler comme des feuilles en franchissant la Grande Porte de Poudlard. Est-ce qu'il allait mourir maintenant ? Est-ce que c’était là la façon dont il allait mourir ? Mourir sous les tirs des Mangemorts et dans une école qu'il aurait aimé connaître autrement que dans des livres ? Il n'avait pas honte de le dire, il était mort de peur. Se confronter à ce qu'on craint le plus, une sacré ironie.

En plus du chaos qui régnait pendant la bataille, l'homme était complètement perdu, n'ayant aucun repère, aucune connaissance technique de l'espace. Il devait s'adapter au plus vite, protéger ceux et celles qui étaient en difficulté, et surtout survivre. En une seule nuit, et après des mois à avoir douter de son métier, du sens même de ce qu’il faisait, et de la Justice, Roméo retrouva tout ce qui l'avait poussé à devenir Auror. Sacré miracle, durant cette nuit, il ne reçu aucune blessure grave. La chance dans le hasard, lui qui avait pourtant la réputation d’avoir la poisse. Pour autant, il vit beaucoup de pertes, dans les deux camps, des vies gâchées pour rien. Des vies gâchées, parfois trop jeunes, beaucoup trop jeunes. Des camarades qu'il appréciait, une certaine Tonks en particulier. Et la victoire qui dépend d'un jeune sorcier. D'un seul et unique sorcier, et de ce qu'il sut bien plus tard, sur son sacrifice. Jusqu'au dernier moment, il cru au désastre. Et même quand le corps de Voldemort s'écroula, il ne le réalisa pas. Et pourtant, tout était bel et bien fini. Et il avait survécu. Et il était décidé, ne plus baisser les bras, continuer de se battre. Malgré ses échecs passés et surtout, celui à venir.
ϟ Ton pseudo : Shiro/Arès ϟ Ton âge : J’approche lentement mais sûrement de mes 26 ans. ϟ Comment as-tu connu le forum ? : Voir fiche Arès ϟ Ton avis sur mumblemumps : Voir fiche Arès. ϟ Le mot de la fin : Faible que je suis
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

Oh, oh, it's magic, you know...


(Barcelone, Fin Juillet 1966)

Tout aurait pût commencer comme un de ces films clichés, ces histoires moldues sur écran. Une ambiance chaude, pratiquement toute l’année, du soleil, des ruelles pavées, du linge aux fenêtres, des airs de guitare jouées en pleine rue. C’est en tout cas les souvenirs que le jeune garçon avait emporté avec lui en rejoignant la folie de la vie citadine. Loin d’être la capitale, Barcelone était, et est toujours, une ville extrêmement touristique, on vient des quatre coins du monde pour admirer la Sagrada Familia, les Rambles, la Citadelle… Il était pourtant né dans cette ville, mais ses souvenirs étaient surtout ceux d’un petit village perdu dans les montagnes de la Catalogne. Et des souvenirs de la mer. Très peu en fait. En grandissant, ses souvenirs étaient partis en fumée, malgré des vaines tentatives de les retrouver. Les visages de ses parents, le nom du village où il avait grandit, rien n’était revenu. Sans le moindre doute effacer par la colère qu’il avait ressentit à cette période là et au chagrin. Il lui avait fallut de nombreuses années pour comprendre pourquoi est-ce que ses parents avaient décidé de le confier à sa grand-mère plutôt que de le garder avec eux. Et ce n’était pas uniquement à cause de l’aspect financier. Un abandon ? En tout cas c’est ainsi que le petit Colas-Roméo l’a vécu. Vivre à partir de ses cinq ans dans une maison qu’il avait à peine connu avant, avec une dame qui lui faisait peur au premier abord, et surtout très loin de ses parents, il y avait de quoi être déstabilisé.
Assis sur un fauteuil recouvert d’un drap façon napperon, dans son short troué aux genoux à force de se traîner par terre et son t-shirt rayé, ses pieds ne touchaient même pas le sol, il n’osait même pas ouvrir la bouche. Sa grand-mère était allée préparer sa chambre, le laissant avec pour seule compagnie le poste de radio qui passait un discours dont il ne comprenait pas la moitié des mots du Chef, Franco. Il avait déjà entendu l’homme parler, dans la voiture de son père, parfois dans les rues avec ceux qui écoutaient leur poste dehors, mais il n’avait jamais compris de quoi il parlait. Il l’avait vu aussi, bien sûr qu’il l’avait vu, mais comme tous les enfants de son âge, il ne s’en souciait pas vraiment. Est-ce que sa grand-mère allait l’écouter parler tous les jours ? Est-ce qu’il serait obligé d’écouter sagement comme on l’obligeait à le faire parfois ? Il espérait bien que non. Le petit garçon allait pour descendre du fauteuil quand la maîtresse des lieux retourna dans le salon, s’installant lentement face à lui. Ravalant sa salive, il n’avait pas osé bouger, s’attendant à tout moment à ce qu’on lui dise qu’il avait fait une bêtise. La femme d’un âge certain éteignit sèchement le poste de radio en lâchant un juron que l’enfant avait déjà entendu dire par les grandes personnes mais qu’il n’avait pas le droit de répéter puis levant les yeux sur lui. Pour une personne âgée, elle n’avait pas tant de rides que ça, au contraire. Elle n’avait pas l’air aussi vieille que les autres personnes âgées qu’il avait côtoyé. Dans sa petite tête, il commença à chercher quel âge elle pouvait bien avoir, même si son regard continuait de le mettre mal à l’aise. Il était en approximation vers la centaine quand enfin elle parla, et à sa grande surprise, avec une voix très douce, et surtout un sourire chaleureux.

« - Colas-Roméo… C’est un prénom plutôt long pour un si petit bonhomme… Je n’ai jamais compris pourquoi ta mère t’avait donné ces deux noms là… Dis moi, est-ce qu’il y a un prénom que tu préfères à l’autre ? » dit-elle en s’installant un peu plus confortablement dans son fauteuil et en s’allumant une cigarette. Le petit garçon, ne comprenant au départ pas très bien ce qu’elle voulait dire, fini par hocher la tête. Ce prénom à rallonge, aussi beau soit-il à son avis, était bizarre. Et oui, il avait une syllabe préféré sur les deux qui composaient son prénom. « Alors je te propose qu’à partir de maintenant, on ne t’appelle plus que par ton préféré. Qu’est-ce que c’est alors ? »

« - Roméo... »

C’était la première fois qu’il parlait depuis qu’il avait mit les pieds dans cette petite maison. Il avait parlé sans avoir peur de le faire, parce que cette vieille dame-pas-si-vieille-que-ça avait l’air gentille et surtout, elle était douce. Elle avait d’ailleurs sourit à sa réponse, murmurant quelque chose dont il ne compris que quelques mots adolescent, bourreau des coeurs et comme ton père. Mais ce qu’il comprit surtout, c’était qu’à partir de ce moment, il allait juste s’appeler Roméo, gardant quand même son autre syllabe, juste un C avant, parce qu’il ne voulait pas oublier.

***

Magdalena Murillo était une femme d’une quarantaine d’années, elle avait eu son fils très jeune, mais malheureusement, le père de l’enfant était mort pendant la guerre. Aussi reconnaissante était-elle d’être en vie, elle n’approuvait pas pour autant la politique de l’Espagne, ni le reste. Comme beaucoup, elle acceptait en silence, elle se pliait à ce qu’on demandait du peuple, et comme bien d’autres, elle rêvait de pouvoir partir, quelque part où la dictature ne l’atteindrait pas. Faute de moyens, de liens, elle était restée là avec son fils, et avec un peu d’espoir, elle continuait de voir son pays avancer, peut-être vers un avenir plus lumineux. L’ouverture du pays au monde, le tourisme qui commençait à fleurir, et particulièrement à Barcelone l’encourageait. Et puis, son fils, Ricardo, avait rencontré une jeune femme de bonne famille, ils s’étaient mariés eux aussi très vite, et tout comme elle, leur fils était arrivé très vite. Jeunes ouvriers qu’ils étaient, ils se retrouvèrent bien vite en difficulté pour assumer cette vie de famille, mais pourtant, ils avaient continué de lutter. Jusqu’à ce que le petit Colas-Roméo soit au cœur de certains évènements étranges. Les objets bougeaient, particulièrement quand le petit était en colère. Ce fut la peur elle-même, après ce qu’ils avaient estimé être une crise de l’enfant, plusieurs verres et vitres s’étaient brisés autour de lui, qui les poussèrent à le laisser sous la garde de Magdalena. Elle était la seule en qui ils avaient confiance, elle savait gérer les enfants, et surtout, ils étaient terrifiés par leur fils. Seuls eux avaient été témoin de ce genre de chose, ils avaient bien essayé de le raconter à d’autres, mais on les prenait pour des fous ou leur enfant comme possédé par le Malin. Emmener leur fils devant le prêtre ? Ils l’avaient déjà fait, mais ça n’avait rien donné et le petit garçon en était ressorti effrayé. Ils n’avaient pas d’autres alternatives.

Les jours qui suivirent l’arrivée de son petit fils chez elle, Magdalena l’observa très attentivement, guettant le moindre signe suspect venant de lui. L’enfant essayait surtout de prendre ses marques dans cette grande ville qu’il ne connaissait pas et qui l’avait pourtant vu naître, de s’adapter à ce nouveau rythme de vie et surtout de se préparer à entrer à l’école, ce qu’il n’avait encore jamais fait.  Aucun évènement étrange, rien d’anormal venant d’un petit garçon de son âge. Elle n’avait jamais rien pu refuser à son fils, mais elle se demandait si elle n’avait pas fait une erreur en acceptant qu’il se sépare ainsi de son garçon. D’autant plus qu’il était attachant et curieux, il s’intéressait à ce qui se passait autour de lui, il ne restait pas dans son coin. Du moins pas avec elle. Avec les autres enfant, c’était autre chose. En grand-mère qu’elle était, elle n’avait pu s’empêcher de combler l’absence de ses parents, qu’il réclamait par ailleurs, en lui offrant ce qu’elle pouvait, en lui permettant de sortir le plus possible. Ce qu’elle n’arrivait en revanche pas à faire avec lui, c’était le faire se tenir tranquille sur les bancs de l’Église. Très tôt, elle avait découvert qu’il était en quelque sorte hermétique au concept de Dieu et de tout ce que le prêtre pouvait bien raconté dans son sermon du dimanche. Ce dernier avait même dit à Magdalena, après plusieurs tentatives de confessions… à la fois désastreuses et drôles, qu’il avait un sérieux besoin de cours de catéchisme. Ce qu’elle ne lui imposa pas… après deux leçons aussi catastrophiques que les confessions. Dieu ne lui faisait pas peur, Dieu n’était même pas réel pour lui. Soit. Elle prierait alors pour lui et demanderait à Dieu de veiller sur lui, même s’il ne s’en souciait pas.

Malgré tout, Roméo n’oubliait pas une chose : ses parents. Avant de partir, ils lui avaient donné une photo. Une photo du jeune couple l’été de leur rencontre. Ils n’avaient pas tellement fait de photos depuis, et il apprit bien plus tard qu’ils avaient gardé la seule photo qu’ils avaient fait avec leur fils. Ses parents lui manquaient, affreusement. Il n’avait aucun contact avec eux, ils avaient promis qu’ils lui écriraient, alors tous les jours, il guettait le facteur, il le harcelait tous les jours pour savoir s’il avait une lettre, une lettre venant de ce village dont adulte il était incapable de se souvenir. Tous les jours, c’était la même réponse, mais il ne se décourageait pas. Magdalena avait cependant trouvait une parade pour occuper le petit garçon, un nouveau loisir qui allait avoir beaucoup de sens quelques années plus tard : la magie. Un jour en revenant du marché et en allant sur la Rambla, ils avaient rencontrer un artiste de rue. Un magicien. Roméo fut immédiatement impressionné et il demanda à rester encore un peu plus longtemps, à voir encore d’autres tours, à en apprendre. Pour peu, sa grand-mère parvint à lui acheter quelques cartes, et avec quelques bricoles, elle lui confectionnait se dont il avait besoin pour ses tours. Il s’avérait qu’il était extrêmement doué pour faire ses tours d’illusionniste, une toute nouvelle passion qui lui permettait de mettre de côté ce sentiment d’abandon qui naissait en lui.


(Académie de Beauxbâtons, 1977 à 1984)

Les fameux évènements étranges dont les parents de Roméo avaient parlé surgirent de nouveau, et de plus en plus fréquemment alors qu’il grandissait. La première fois que Magdalena en fut témoin, elle prit elle aussi peur, mais en voyant que le jeune garçon la supplier de ne pas le mettre à la porte, la peur s’était enfuit et elle l’avait aussitôt dans ses bras. Elle ne comprenait cependant pas ce qui se passait, ce qu’il avait et pourquoi de tels phénomènes avaient lieu, elle aussi avait cherché du côté de Dieu, rien n’avait réellement aider. Jusqu’à ses onze ans, où ils apprirent tous les deux qu’il était un sorcier. Un représentant du Ministère était venu chez les Murillo, drôlement fagoté, pour leur expliquer que le jeune Roméo était un être doté de pouvoir, qu’il serait capable de grandes choses une fois qu’il aurait appris à contrôler sa magie et son cursus terminé à l’Académie de Magie de Beauxbâtons, en France. C’était énormément d’information d’un coup pour tous les deux, mais en définitivement, le jeune garçon prenait ça plutôt bien, il avait même hâte d’entrer dans cette école. Pour Magdalena, les choses devenaient beaucoup plus claires. L’absence de crainte envers Dieu, l’attrait pour les magiciens, ce sentiment de ne pas être à sa juste place… L’espoir de voir le futur de son petit fils un peu plus radieux que le sien ou celui de ses parents revenait. Même si l’Espagne se remettait lentement du règne de Franco, le savoir loin de ce genre d’inquiétude et dans un environnement plus sain, elle ne pouvait pas espérer mieux. Cela dit, elle se demandait quand même  ce qu’il allait pouvoir apprendre dans cette académie et ce que ça ferait de lui. Est-ce qu’il se sentirait mieux que dans ce monde sans magie dans lequel il avait grandit ? Est-ce qu’il trouverait quand même sa place ? Est-ce que Dieu le pardonnerait de vivre ainsi ? Ou était-ce simplement la volonté de Dieu ? Cette nouvelle, Roméo la prenait merveilleusement bien, il avait bu chaque parole que ce chargé du ministère lui avait dite, il en avait les yeux qui brillaient. Encore et encore il lisait la lettre qu’il lui avait donné, celle qui l’informait de sa rentrée prochaine à Beauxbâtons en Septembre, accompagnée de sa liste de fourniture scolaire et des matières qu’il allait suivre. Les sortilèges, les potions, la métamorphose… C’était à peine croyable pour le jeune garçon de se découvrir une telle nature. Lui un sorcier. S’il n’avait pas vu de ses propres yeux ce qu’il était capable de faire, il ne le croirait pas. Découvrir un nouveau monde, tout aussi inconnu que celui dans lequel était, c’était grisant et impressionnant en réalité, mais il avait hâte. C’était une nouvelle vie, effrayante, mais excitante. Le jour où ils étaient allés faire ses achats, il ne tenait plus en place, il courait devant toutes les boutiques, il admirait chaque vitrine, chaque démonstration magique aux alentours. Les gens, des sorciers, comme lui, le regardaient avec bienveillance, enfin, pas tous non plus, mais tous les sourires qu’il voyait ne faisaient que l’encourager à continuer de s’extasier. Et quand il reçu sa baguette… Le moment le plus important et le plus joyeux de sa vie pendant un très long moment. Il était maintenant pleinement un sorcier, il commençait sa vie de sorcier, sous l’œil attendri de sa grand-mère.

Beauxbâtons. Un palais magnifique, des jardins splendides, et des centaines et des centaines d’élèves. Peut-être même des milliers. C’était étourdissant. Impressionnant même. Limite effrayant. Surtout pour sa première année. Il ne connaissait pas le monde des sorciers, il ne connaissait pas les lieux, Roméo était complètement perdu, il ne savait pas vers qui se tourner, ni comment vraiment les choses fonctionnaient, cependant, il avait avec lui un atout dans sa manche. La magie moldue. Dès son arrivée à l’académie, jusqu’à son dernier jour, il avait dans ses poches son paquet de carte et ses petits accessoires. Ses camarades Pur-Sang, ou du moins ceux nés dans des familles de sorciers étaient impressionnés et intéressés par ses tours, le surveillant toujours le moment où il se servait de sa baguette, bien que ça n’arrive jamais. Aussi surprenant cela puisse paraître, c’était là sa technique pour se faire des amis… et bien plus tard, des conquêtes. Mais ce ne fut pas la seule chose pour laquelle on le connaissait. Tout comme ses tours, cette… capacité se révéla en première année : sa maladresse, mêlé à une poisse incroyable. En fait, c’était surtout la poisse qui réveilla sa maladresse. Un tableau mal accroché qui tombe ? C’était pour lui. Un chaudron troué ? C’était pour lui. Un hibou qui se lâche en plein vol ? C’était pour lui. Bon nombre de petits incidents de la sorte, rien de tellement grave, mais suffisamment récurent pour que cela devienne un sujet de blagues entre camarades. Ce que Roméo avait fini par prendre à la rigolade à son tour, acceptant son destin aussi ridicule soit-il. Outre donc ses tours de magicien moldu et la poisse qui le poursuivait, sa scolarité se déroula sans trop de problèmes ou de casses, sans être exceptionnellement doué, il se débrouillait bien et chaque vacances, bien qu’il n’ait pas tellement le droit de le faire, il montrait à sa grand-mère ce qu’il avait appris et lui parlait encore et toujours de ce monde auquel il ne doutait plus appartenir. En plus donc des matières et vu la diversité des étudiants à Beauxbâtons, le jeune sorcier décida d’apprendre les langues. Le français venait assez naturellement, à force de l’entendre partout dans le palais, mais également l’anglais. Et pour ce faire, il se plongeait directement dans des livres dans ces langues là, se révélant même plutôt doué pour les langues étrangères.

Cependant, il y avait une chose qu’il n’avait pas dite à Magdalena. Le monde magique n’était pas aussi sûr qu’elle le pensait, bien au contraire. Un terrible mage noir faisait régner la terreur, et pas seulement chez les sorciers, le côté moldu de l’Europe subissait aussi des dégâts, ce qu’eux ne voyaient pas, bien entendu. Des morts, des disparitions, des massacres, toutes ces nouvelles étaient trop effrayantes pour elle, elle n’accepterait jamais de le laisser retourner auprès des siens. Ni lui, ni  ses cousines. Parce que oui, Magdalena avait accueillit d’autres enfants sous son toit. Hasard ou volonté de Dieu comme elle le disait, tous étaient des sorciers. Aucun cependant ne lui était relié par le sang. Chaque famille avait disparu, et Roméo savait qui était le responsable, ou du moins, les responsables. En quelques années, les Murillo étaient passées de deux à six. Quatre filles, la plus grande avait deux ans de plus que Roméo alors que la plus jeune avait dix ans de moins que lui. Toutes étaient des sorcières, c’était en tout cas ce que l’on soupçonnait pour la petite dernière. Ces sombres évènements l’aidèrent cependant à choisir sa voie dans le monde des sorciers. Même si cela voulait dire affronter au quotidien ce qui lui faisait le plus peur : la mort. Il lui fallut un certain temps pour se décider et surtout être sûr de ses propres capacités, mais il avait choisit, il serait Auror. Mais pendant cette période terrible, le jeune adolescent qu’il était commençait à découvrir l’amour, et aussi à découvrir que la passion ne se limitait pas à la gente féminine. Les filles comme les garçons étaient autour de lui, et il ne s’en privait pas. Ce n’était pas choquant dans l’académie, ce n’était pas non plus une monstruosité, alors qu’est-ce qui pourrait l’empêcher ? Il était curieux, et dragueur aussi. Ses fameux tours étaient toujours très efficaces pour briser la glace et attiser la curiosité des autres.


(Un peu partout en Europe de 1984 à 1998)

Voldemort avait disparu, peut-être bien mort, depuis trois ans maintenant, les pires années du Monde Magique étaient finies, on parlait beaucoup de cet enfant qui avait survécu au sortilège de mort, ce petit Harry Potter. Mais Roméo n’avait pas changé d’avis. Il avait mis assez de temps à se décider, il était sûr de son choix de carrière, de son choix de vie. Chasser les mages noirs, rendre service aux sorciers en les protégeant, entendre des Aurors parler de leurs actes, raconter leurs histoires, et surtout après que sa cousine, sur le ton de la blague et alors qu’elle-même était à la Brigade de la Police Magique Française, lui ait dit qu’il n’était pas capable de devenir un Auror, qu’il fini par franchir les portes du Ministère. Mais du Ministère de la Magie Britannique. Malgré tout l’amour qu’il portait à sa famille, il avait besoin d’aller là où était la source même du mal. Il se sentait appeler par le Royaume-Uni. Et puis, être aussi loin de siens, c’était pour leur sécurité. Qui donc viendrait les chercher ici ? Les plus jeunes étaient encore avec leur grand-mère et à Beauxbâtons, Matit, sa cousine, était en France la plupart du temps, il ne les abandonnait pas pour autant. Après quelques jours à être rester avec sa famille à Barcelone dans la petite maison familiale, autour de la guitare de Shedit, quinze ans, qui avait toujours adorait la musique, la petite Juliet qui dansait et riait, sept ans, et bien sûr les chants de Taÿt, douze ans. Magdalena, aussi débordée qu’elle était d’avoir une aussi grosse famille à charge, en était vraiment heureuse de les avoir tous sous son toit. Malgré toutes les difficultés, elle était fière de sa famille. Bien qu’inquiète pour son petit fils, surtout connaissant la poisse qui continuait de le suivre où qu’il aille. Roméo, le jour de son départ, eu beaucoup de mal à les quitter. Parce qu’il ne savait pas quand est-ce qu’il les reverrait, ces femmes de sa vie si importantes, et parce que malgré lui, il avait peur de ce qui pourrait leur arriver. Et à raison, sauf que cela aussi, il l’apprit bien plus tard.

Fin de l’année 1984, le tout jeune Murillo découvrit les locaux du Ministère de la Magie Britannique, la peur au ventre. C’était une réelle fourmilière, il y avait là des sorcières et des sorciers dans tous les coins, des apparitions et des disparitions dans les cheminées, des hiboux qui passaient encore et encore, il était parvenu d’ailleurs à échapper aux fientes surprises. L’enfant de moldus qu’il était n’en croyait pas ses yeux. Ce n’était plus le même cadre qu’à l’académie de magie, elle n’était pas limitée à l’apprentissage et au palais de Beauxbâtons, elle était concrète. Avec des étoiles dans les yeux, un nœud à l’estomac et une pression incroyable, le jeune homme passa les tests d’aptitude et de personnalité sans encombre, on le félicita par ailleurs d’être un parfait polyglotte, bien que son accent espagnol ne le quittait pas. Cependant, la formation pour être Auror ne fut pas des plus facile, lui qui n’avait jamais eu vraiment confiance en lui, en encore moins de ce qu’il était capable de faire était soumis à une énorme pression. Ils étaient nombreux à vouloir devenir Auror, mais très peu étaient acceptés aux tests et encore peu à parvenir au bout de cette formation qui durait trois ans. La première année, il fut emplis de doutes, d’incertitudes, en plus de se laisser un peu trop abattre par les incidents que sa malchance provoquait. Est-ce qu’il avait vraiment les épaules pour ce travail ? Est-ce qu’il supporterait vraiment une vie à devoir veiller à tout ? Il faillit bel et bien abandonner tout espoir en commençant la deuxième année après avoir appris la disparition de sa cousine Matit, morte lors d’une explosion de chaudron dans un entrepôt servant au marché noir. Après s’être fait bousculé par un de ses formateurs, Roméo eut un regain d’énergie et de volonté, bien que le drame soit encore bien présent dans son esprit. Persévérance, entêtement, et surtout avec une volonté de fer, il parvint à la fin de sa formation, et d’avoir sa carte d’Auror.

La chasse aux Mangemorts avait déjà eut lieu quand il avait commencé sa carrière, à son grand regret, mais il découvrit aussi que ce n’était que la surface de l’iceberg et qu’il y avait bien d’autre genre de mission qui incombait aux Aurors. Les missions d’infiltration. C’était ce qui lui faisait le plus peur, mais aussi ce qui lui donna le plus de plaisir à exécuter. Grâce aux langues qu’il maîtrisait, on pouvait l’envoyer n’importe où, bien qu’on lui rappelle de nombreuses fois qu’il n’était pas là non plus pour se faire un tableau de chasse. Avec quelques petits imprévus à chaque fois cela dit, il avait toujours réussi à s’en sortir et surtout à exécuter ses missions correctement. Même si tout jeune Auror qu’il était, on ne lui confiait pas les tâches les plus délicates. Alors bien souvent, il retournait à Barcelone pour voir sa famille. Famille qui ne se remettait pas complètement de la mort de Matit. C’était encore trop dur. Et ses sœurs en étaient encore boulversées. Magdalena faisait ce qu’elle pouvait pour les réconforter, pour les faire sourire, pour leur redonner le sourire, pour les faire avancer, mais le chagrin était toujours là, leur ramenant encore et toujours à la mort de leur propre parents. Roméo essayait lui aussi de s’occuper de ses petites cousines, et plus particulièrement de la petite dernière, Juliet, qui était à son tour entrée à Beauxbâtons, qui montrait déjà un caractère bien trempé, semblable à celui de son cousin. Mais le drame familial ne s’arrêta pas là. Shedit, âgée d’à peine une vingtaine d’années, travaillait avec des créatures magiques, elle aussi succomba à un accident du travail, à cause d’un collègue négligent face à un hippogriffe. Deux morts violents dans la famille, Magdalena resta choquée et se sentit profondément coupable. Taÿt et Juliet faillirent ne pas retourner à l’académie après les obsèques, leur grand-mère craignant surtout pour leur sécurité. Si le monde magique n’était pas aussi sûr que ce qu’elle avait toujours pensé, pourquoi est-ce qu’elle les laisserait y retourner ? Si elle avait pût empêcher Roméo de retourner en Angleterre, elle l’aurait fait. Ce fut lui qui parvint à la convaincre d’ailleurs de les laisser reprendre leur scolarité, surtout que c’était la dernière année pour Taÿt.

La crainte n’était pas vaine, mais ce n’était pas dû à un quelconque accident venant de l’extérieur. Le chagrin eut raison de la petite musicienne qui voulait pourtant bel et bien se lancer dans l’aventure musicale, elle se donna la mort, par bonheur, loin des yeux de sa petite sœur. Sitôt retourné à Londres, Roméo retourna auprès de sa grand-mère et de sa petite cousine, plus que jamais bouleversé par cette nouvelle. Quand il retourna sur les terres anglaises en début de l’année 1990, ce n’était plus exactement le même homme. Son sourire n’était plus là, et il mit un très long moment à revenir, le dragueur au sang chaud et à l’accent chantant disparu pendant plusieurs années. La seule chose qui le maintenait solide et ferme, son métier. Dès qu’il ne travaillait pas, il retournait auprès de Magdalena et de Juliet, Ce fut d’ailleurs à cette période qu’il montra un professionnalisme et une évolution impressionnante dans ses capacités, ses supérieurs commençant alors à lui confier des missions plus complexes et moins légères que par le passé. On le prenait plus au sérieux, même si c’était en dépit de sa véritable personnalité et de ses drames familiaux.


(L’après-guerre et le Nuestra Familia)

La guerre contre Voldemort était terminée. Et pour de bon cette fois. Le ménage devait être fait à présent, il ne devait plus rester aucun Mangemort. Cette mission, Roméo la prenait très à cœur, ne vivant plus exactement que pour ça. La capture de mages noires, et parfois leur mise à mort, c’était la seule chose qui l’importait, qui continuait de le rendre vivant. Et pourtant, quand il s’était retrouvé au centre de la Bataille de Poudlard, il n’avait pût s’arrêter de repenser à l’effet grisant d’en être ressorti vivant, et surtout de ce qu’il pourrait faire en plus. Se comporter comme un aigri, voir la vie comme un aigri ne rendrait pas la douleur moins forte. Ce qui restait de la famille Murillo n’arrivait pas à se relever. Aucun. Magdalena se sentait toujours autant coupable, elle se laissait dépérir. Juliet qui avait été une adolescente infernale  faisait ce qu’elle voulait, ne se souciant de rien d’autre que de ses propres souhaits, faisant payer en quelque sorte à Roméo de ne pas avoir été là pour ses sœurs, bien qu’avec sa grand-mère, elle soit beaucoup plus douce et qu’elle prenne soin d’elle. Est-ce que cela valait vraiment la peine de continuer ainsi ? Changer, mais comment ? Et vers quoi surtout ? Sa cousine ne voulait plus lui parler, sa grand-mère s’isolait, il n’avait plus tellement le sentiment d’être chez lui à Barcelone. Au final, il n’avait plus grand-chose à perdre, mais il ne voulait plus rester tel qu’il était, il avait besoin de se sortir de l’Auror sombre qu’il était, et encore plus au lendemain de la guerre. Dans les bureaux des Aurors, les discussions n’étaient plus aussi centrées sur les partisans de Voldemort, on s’inquiétait à présent des groupes ou des ensembles de sorciers louches, touchant de près ou de loin à la magie noire, des groupes qui s’étaient faits discrets pendant toutes ces années mais qui ne pouvaient plus être aussi discrets qu’avant. Roméo fut envoyé vers un de ces groupes, une mafia plus exactement. Enfin… un cirque. Le Nuestra Familia. Parce qu’il parlait espagnol surtout, mais aussi parce qu’il était déterminé, sachant bien que ce ne serait pas facile. Cette mission serait longue et difficile, et il était prêt à affronter tout ça.

Il lui fallut un certain temps pour localiser le cirque et pour se forger une identité, bien qu’il ait abandonné assez vite cette idée, préférant surtout se focaliser sur l’histoire qu’il allait leur raconté, bien plus que sur un faux nom. D’autant plus qu’il était capable de s’emmêler avec ses propres histoires. Mieux valait être le plus franc possible, sans pour autant se dévoiler. Mentir le moins possible, être le moins soupçonnable possible. Comme pour la Bataille de Poudlard, Roméo avait ressentit la même pression, le même stress. Il savait qu’à la moindre erreur, il pourrait se faire tuer. Les faits d’armes du Nuestra Familia, il les connaissait, même ce si ce n’était que des rumeurs, que rien ne pouvait prouver quoi que ce soit. Il devait avant tout se protéger et se méfier. Pourtant, contre tout attente, il l’accueillit au sein du cirque. Loin d’être apte pour faire parti du show, il n’était après tout qu’une pièce rapportée, ses soit disant talents à leur yeux n’avaient aucune valeur. Alors, ce fut en tant que monteur des tentes et des chapitaux et de vigile qu’il voyagea auprès d’eux, ouvrant grand les yeux et les oreilles. Mais ils se méfiaient de ce gringalet, il n’avait aucune confiance en lui. Alors chaque jour un peu plus, il essayait de se montrer parfait, de jouer le jeu, de se montrer fidèle au cirque. Il avait d’ailleurs une bonne aide là-dessus : une jeune demoiselle, une jeune dompteuse de Sombrals du nom de Mahra. Enfin, non, son véritable prénom était Alejandra, mais elle se faisait appeler ainsi. Elle était somptueuse, ses numéros d’une beauté sans pareil. Il l’avait remarqué dès son premier jour au cirque. L’Auror était littéralement sous son charme, malgré la différence conséquente d’âge. Elle était tellement belle. Lui était… trop maladroit. Loin d’être à l’aise avec les animaux, c’était pourtant là qu’on le retrouvait le plus souvent, parce que la jeune dompteuse y était. Et elle n’hésitait pas à se foutre de lui. Mais pourtant, leur idylle commença. Roméo ne perdait pas pour autant son objectif de vue, peut-être que sa relation avec Mahra aida même, petit à petit, les membres du Nuestra lui accordèrent leur confiance, lui dévoilant juste à peine leur secret. Jusqu’au jour où il devint officiellement un membre du cirque. Et pour se faire, il devait passer par ce que tous les membres doivent passer : le marquage. La marque du Nuestra Familia : une baguette de laquelle coule le sang traversant un sombrero. Il ne pouvait pas reculer, il ne pouvait pas fuir et il n’avait pas moyen d’éviter ce tatouage. Sur l’omoplate gauche, un tatouage loin de ses yeux, loin des yeux des autres, mais qu’il ne pourrait de toute façon pas disparaître.

Peu de temps après ce tatouage, peu de temps après qu’il ait été accepté comme membre officiel, et qu’il avait commencé à faire parti du spectacle, ses tours ayant enfin pris un peu plus de d’importance, bien que le fait qu’on les ait toléré l’ait surpris, sa poisse légendaire reprit le dessus. Une simple bourde. De l’inattention pure et simple. On l’avait surpris en pleine communication avec le Ministère de la Magie. Le cirque entier savait maintenant qu’il était un infiltré. Ce qu’il l’avait sauvé ? Mahra. Elle était folle de rage, elle lui en voulait à mort, mais elle l’avait aidé à fuir et à s’en sortir vivant. Et c’était son plus gros regret. Ce n’était même pas d’avoir lamentablement échoué dans sa mission, c’était de lui avoir briser le cœur. Il n’avait même pas eu le temps de s’expliquer, elle n’avait même pas voulu l’écouter. Le chagrin de l’avoir perdu de cette façon, il était toujours présent, même actuellement. Est-ce qu’il avait tourné la page pour autant ? Pas tellement sûr. Mais après cet échec lamentable et critique, Roméo retourna en Angleterre. Il n’était même pas passer voir sa cousine. Il s’était arrêté pour embrasser sa grand-mère qui s’accrochait toujours à la vie malgré ses quatre-vingt ans bien passés. Mais il avait peur de retourner au ministère. C’était la première fois depuis le début de sa carrière qu’il échouait. Et l’échec était violent. Dur à accepter. Ce ne fut que lorsqu’on lui proposa de faire parti du groupe des Aurors en charge de Poudlard avec cette histoire d’épidémie qui courait dans le monde magique qu’il décida de sortir à nouveau de son bureau. Depuis l’affaire du Nuestra Familia, il n’avait plus travaillé tout seul, il n’avait plus fait aucune mission d’infiltration. Parce que les doutes étaient revenus, bien plus violents qu’avant. La peur d’échouer de nouveau se rajoutait à toutes ses autres craintes.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 26 Parchemins : 3293 Gallions : 3372 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Re-bienvenue !
C'est qu'ils les choisissent bien leurs aurors quand même c'est fou ça en plus de l'espagnol je VALIDE
J'ai hâte de voir ce que tu prépares ! Bon courage pour ta fiche !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

PEDRO. FUCKING. PASCAL. CE MEC EST UN DIEU. JE NE PEUX QUE T'AIMER DE CHOISIR CET AVATAR. JE T'ADORE. JE TE CHERIE. I love you I love you I love you I love you
Rebienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Ilia T. Yordanova
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror à Poudlard
Célébrité : Troain Bellisario
Pseudo : Pandore Malone Âge : 29 Parchemins : 1060 Gallions : 1272 Date d'inscription : 06/06/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t1893-ilia-yordanova-the-sun-will-shi http://www.mumblemumps.com/t1918-ilia-yordanova-success-nothing-else-matters#48749 http://www.mumblemumps.com/t1919-ilia-yordanova-don-t-count-your-owls-before-they-are-delivered http://www.mumblemumps.com/t2079-journal-d-ilia#52927

Mdrr Roméo et moi je joue un Montaigu !
On va devoir faire un lien mon grand ;)

Bienvenue encore parmi nous Ares <3


Mon frère, tu étais ma fierté, ma vie. Aujourd'hui, j'apprends à vivre sans toi, sans tes sourires.
Je me relève grâce à ton souvenir. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.


Revenir en haut Aller en bas
Sélénya Macmillan
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, 7ème année
Célébrité : Anastasia Shcheglova
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 345 Gallions : 185 Date d'inscription : 06/05/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3600-selenya-macmillan-un-seul-etre- http://www.mumblemumps.com/t3602-selenya-macmillan-break-my-chains http://www.mumblemumps.com/t3603-selenia-s-owl#99574 http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Moi je dis surtout qu'il manque une Juliette dans tout ça

Rebienvenue par ici
Courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Delilah E. Clifford
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Enseignante de soins aux créatures magiques
Célébrité : Keira Knightley
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 164 Gallions : 795 Date d'inscription : 17/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3293-this-is-how-you-remind-me-oo-de http://www.mumblemumps.com/t3329-bestiaire-de-delilah http://www.mumblemumps.com/t3339-delilah-et-pipette-la-chouette

Reeee bienvenue par ici !
Ce que tu as d'écris est déjà hyper intéressant, j'ai hâte de lire la suite de tout ça

Et puis Pedro....come on


PERFECT
PLACES
Revenir en haut Aller en bas
C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

Merci les loustiques
Je suis content que Pedro vous plaise, j'essaye de vous préparer quelque chose de bien fun avec Roméo (qui ne cherche pas encore trop sa Juliette arrow )


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh oh oh un auror de 39 ans, c'est qu'on doit avoir cramé du mangemort ensemble, amigo mío !

Rebienvenue dans le coin et have fun avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ella Bjornsson
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affectée à Poudlard
Célébrité : Scarlett Johansson
Pseudo : Nekojune Âge : 24 Parchemins : 141 Gallions : 610 Date d'inscription : 11/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3257-be-pretty-and-shut-up-ella-bjor http://www.mumblemumps.com/t3295-cause-baby-now-we-got-bad-blood-ella http://www.mumblemumps.com/t3298-mercure-i-m-on-the-highway-to-hell http://www.mumblemumps.com/t3285-journal-de-nekojune-folle-en-camisole

Pour l'occasion je sors mon Auror bombasse

OLn est vraiment trop des BG à Poudlard, les élèves vont devenir fous ! /zbam/ Hâte de te proposer des liens


BE A GOOD GIRL | Obéis aux ordres. Ne te plains pas. Prends les coups à notre place. ne lâche rien. Sois un pitbull bien dressé, ma petite princesse sûre de toi
Revenir en haut Aller en bas
Lionel Lemaire
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : première année en politique magique, rugit son appartenance à la maison des lions.
Célébrité : cole mohr, bb
Pseudo : Prim Âge : 22 Parchemins : 1629 Gallions : 943 Date d'inscription : 03/01/2017

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
75/100  (75/100)
Voir le profil de l'utilisateur

Ce personnage parfait. Rebienvenue par ici et bon courage pour l'écriture !




Et qu'on se noie dans les nuits fauves.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Campbell
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Barmaid/cambrioleuse
Célébrité : Jaimie Alexander
Pseudo : Arrya Âge : 28 Parchemins : 270 Gallions : 1026 Date d'inscription : 11/03/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re-bienvenue!
Mais non t'es pas faible, ici c'est une norme la multiplication lol
Il a l'air très sympa ce nouveau perso!
Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Ailsa MacLean
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle, et certainement pas grâce à sa patience légendaire … Elle n'en a pas ! / Première année de Sécurité Magique
Célébrité : Rose McIver
Âge : 25 Parchemins : 227 Gallions : 954 Date d'inscription : 20/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3307-confidence-pour-confidence-ails http://www.mumblemumps.com/t3308-i-don-t-know-what-you-re-expecting-of-me-ailsa-maclean http://www.mumblemumps.com/t3477-ailsa-you-are-a-message http://www.mumblemumps.com/t3310-carnet-d-ailsa-maclean

Rebienvenue Bon courage pour ta fiche


    I suggest you stop wining like a little bitch
    ©️ made by Ilyria
Revenir en haut Aller en bas
C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

@Gabriel Sinclair : Cramons du Mangemort ensemble, camarade ! Enfin pour le coup on se retrouvera surtout à Poudlard pour se rappeler les bons vieux souvenirs devant tes élèves !
Merci en tout cas

@Ella Bjornsson : Oh mais pas de problème bombasse, tu viens quand tu veux

@Lionel Lemaire : Parfait, je ne sais pas, mais en tout cas, je me marre d'avance Merci Lio

@Maggie Campbell : La multiplication, c'est contagieux dans le coin, j'aurais dû le savoir en plus

@Ailsa MacLean : Merci


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
A. Mahra Vargas
Consumed by the shadows
avatar
Hogsmeade
Maison/Métier : Dresseuse de Sombrals
Célébrité : Ira Chernova
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 279 Gallions : 122 Date d'inscription : 18/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2459-i-m-an-invisible-monster-mahra http://www.mumblemumps.com/t2471-mahra-h-o-p-e-hold-on-pain-ends#63372 http://www.mumblemumps.com/t2559-send-me-a-letter-mahra

MON PRE-LIEN !

I love you

Bon courage pour la suite de ta fiche


Holy image of Lies.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Levy T. Scamander
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Poufsouffle
Maison/Métier : Poufsouffle & 1ère année en GISIS de sécurité magique
Célébrité : Grant Gustin
Pseudo : Pezzavril Âge : 26 Parchemins : 494 Gallions : 335 Date d'inscription : 15/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3286-je-vais-me-battre-pour-reconstr http://www.mumblemumps.com/t3359-titre-uc-levy http://www.mumblemumps.com/t3357-fizwizbiz-go-levy

Rebienvenue avec ce nouveau personnage I love you


Revenir en haut Aller en bas
Daisuke Kamiya
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Première année GISIS Médecine Magique, Serdaigle
Célébrité : Taishi Nakagawa (中川大志)
Pseudo : Alessea Âge : 21 Parchemins : 119 Gallions : 313 Date d'inscription : 24/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3368-this-day-called-today-is-free-o http://www.mumblemumps.com/t3465-wouldn-t-it-be-nice-to-take-a-walk-on-some-pure-white-sand-daisuke#96228 http://www.mumblemumps.com/t3463-daisuke-i-just-got-your-messages#96195

Omg comment j'ai fais pour pas passer sur ta fiche moi
J'allais t'écrire mon post en espagnol mais pas sûre que ce soit compris, puis le français c'est bien aussi /PAN

Re-bienvenue mon tout beau, mon Romeo
J'ai aucun doute sur le fait que tu nous feras un personnage du tonnerre


★ 誓い Oath ★
This day called today is free of lies, a perfect day to make an eternal oath. I don’t need beautiful flowers or your blessing, so let’s wear rings of the same color.
Revenir en haut Aller en bas
Cassandre O. Blackwood
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : gryffindor
Célébrité : Kimmy Schram
Pseudo : Elly Âge : 22 Parchemins : 4069 Gallions : 836 Date d'inscription : 21/06/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t99-blackwood-i-think-you-free http://www.mumblemumps.com/t812-cassandre-black-hole http://www.mumblemumps.com/t561-cassie-message-in-a-bottle http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

IL EST CANON CE NOUVEAU PERSO


Revenir en haut Aller en bas
C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

Merci les choux !

J'espère que ce perso sera à la hauteur de vos attentes, en tout cas, j'ai fini ma fiche


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
Ezechiel Avery
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle
Célébrité : Shaw Mendes
Pseudo : Sushi Âge : 25 Parchemins : 189 Gallions : 221 Date d'inscription : 07/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3255-ezechiel-there-are-choices-to-m http://www.mumblemumps.com/t3280-ezechiel-dont-threaten-me-with-a-good-time http://www.mumblemumps.com/t3279-ezechiel-just-leave-a-message

Le fameux Roméo
Courage mon lapin !!!
Il croisera peut-être Matt au détour des ruelles de PaL


until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 2849 Gallions : 581 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Eh beh quelle histoire j'ai beaucoup aimé  tous tes détails par rapport à l'espagne etc... L'évolution du personnage aussi *-* J'ai plains chacune des cousines mortes et je ne note qu'il fait pas bon d'être une femme chez les Murillo lol je m'attendais presque à voir la grand mère y passer aussi On te mettra peut-être avec Ishan dans le groupe des lopettes tout de même parce que bon, il est un peu froussard l'auror Bon j'ai fini je me moquer, critiquer, saliver tout est parfait, Mahra est okay avec tout donc je te fais pas attendre plus longtemps, je file t'ajouter dans ton groupe et un admin passera te donne ta couleur

Ah et au  fait... Eliael me dit de te dire ne pas trop t'approcher de Mahra, il ta à l'oeil

Bienvenue à
Poudlard/Pré-au-Lard
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir torturer les élèves de Poudlard.      

N’oublies pas qu’ici, tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le flood soit sur la ChatBox ! Tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres sorcier de mumblemumps.    tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ensuite; si tu as la moindre question, n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez, nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier de t'être inscrit sur MUM !    Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier. Tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs. Pour ne pas te perdre dans la chronologie du forum, voici un petit rappel.  
Si tu as du mal à te retrouver dans le château, que tu te fais intimider par les élèves ou que tu as été victime d'un sortilège de confusion, tu peux toujours demander un parrain pour te guider.  

Tu trouveras le QG des aurors et les secrets qui l'entourent, par ici !   N'hésite pas, d'ailleurs, à dépenser tes gallions pour découvrir des indices sur l'épidémie, pour la quête des aurors ou pour t'acheter des objets. Tu trouveras toutes ces choses dans la boutique. Il te faudra également installer ton hibou dans la volière pour pouvoir recevoir du courrier.    

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici.  Enfin et pour surtout, gagner le coeur de nouveaux sorciers, nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

N'oublie pas le plus important : amuse-toi bien sur MUM !  


Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.


Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 25 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

Anw merci Je suis content que ce personnage plaise en tout cas ! J'ai hâte de le lancer en tout cas


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
« Se necesitan dos años para aprender a hablar y sesenta para aprender a callar. » - C. Roméo Murillo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN REY PARA LA PATAGONIA
» CARRERAS ET BRIGHTMAN......AMIGOS PARA SIEMPRE
» Siete factores para prevenir la enfermedad de Alzheimer.
» Si Vis Pacem, Para Bellum
» Civi Pacem, para Bellum/ Lucius Hostilius

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: You are a wizard. :: the sorting hat :: Bienvenue à Poudlard-
Sauter vers: