Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Stop running away ! | Pandore

Eljas V. Lehtonen
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Célébrité : Dominic Sherwood
Pseudo : Nekojune Âge : 24 Parchemins : 72 Gallions : 355 Date d'inscription : 15/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Stop running away
Whatever you do, don't ever lose your faith. The devil's quick to love, lust and pain, Better to say yes to never know, Sell yourself to save your soul. Rescue me from the demons in my mind, Rescue me from the lovers in my life

15 novembre 2000

Tu t’attendais à tout sauf à ça. D’abord AndreÏ qui se fait embarquer en quarantaine. Si ce n’était que cela, tu te serais remis du choc sans trop de difficulté. Enfin tu te retrouves face à une des grosses erreurs de ta vie : ton sang pur ne te sauvera pas de cette foutue épidémie. Mais voir ton ami se faire embarquer… C’était quelque chose quand même ! Tu n’oses même pas imaginer comment le vis l’autre Dimitrov de ton entourage, vous êtes tous le temps fourré tous les trois ! Enfin un peu moins depuis quelques temps et tu as une petite idée du pourquoi du comment. Pourquoi le slave t’aurais demandé de veiller sur une Gryffondor hein ? Et puis il n’en avait encore jamais parlé. Tu n’es pas un idiot et tu te prends alors à penser que ton camarade Serpentard a finalement craqué pour la jolie blonde. Toi ce que tu en penses ? Tu ne sais pas trop. Tu n’es pas attiré par la demoiselle, étrangement. Pourtant elle est plutôt ton genre. Mais non, tu as juste envie de la protéger. Au final, tu as envie d’agir avec elle comme tu agis avec Mirja. Tu veux veiller à ce que rien de mal ne lui arrive, à ce qu’elle ne fasse pas de bêtises complètement inconsidérées. En bref, à ce qu’elle se comporte à ton extrême opposé. Et c’est donc ainsi que tu t’es retrouvé à faire la nounou pour une certaine Pandore.

Tu fais tout ce que tu peux pour la surveiller mais elle a le chic pour se faufiler comme une anguille ! C’est à croire qu’elle t’évite. Quand elle te voit approcher, elle donne l’impression d’avoir vu un fantôme. Comment tu es censé la surveiller si elle agit comme ça ? Et puis tout aurait été plus simple si Andreï n’avait pas ouvert la boite de tous les maux. Heureusement pour toi, elle n’est pas toujours seule. Elle a l’air plutôt bien entourée la blondinette. Alors tu veilles surtout du coin de l’oeil. Tu ne voudrais pas non plus passer pour un pervers qui la suit partout ! Déjà ce n’est pas ton genre de faire ça et ensuite, on ne touche pas les copines des potes ni les petites sœurs ! C’était une règle clairement définie et rien ni personne ne pourrait te faire changer d’avis sur son bien-fondé.  Mais il arrive toujours un moment où elle est seule. Et tu ne sais pas trop pourquoi, un jour elle s’est dirigé toute seule vers l’extérieur. Tu as commencé par la suivre à bonne distance. Tu as un mauvais pressentiment mais dans le fond, ce n’est peut-être rien. Il ne sert à rien de lui coller aux fesses en mode sangsue. Mais ton sang ne fait qu’un tour quand tu vois l’endroit vers lequel elle se dirige : la forêt Interdite. Là non, tu ne peux pas la laisser faire. Ton intuition se confirme. D’accord toi tu y es allé quelque fois mais ça ne surprend plus personne ! Bien que, tu penses que tu ne devrais pas y retourner seul. Tu prends alors le pas de course pour rejoindre la blonde, la hélant au passage.

Pandore attends moi s’il te plait !

Non, tu ne peux pas la laisser aller là bas toute seule. Tu as l’impression de voir ta propre sœur quand tu la vois. C’est encore plus flagrant sachant que Andreï est dans l’équation. A croire que tu vas vouloir protéger toutes les filles qui sont vraiment amoureuses de lui… Tu observes alors la jeune femme. Elle a ce petit quelque chose qui te donne envie de veiller sur elle mais tu ne sais pas pourquoi. Elle ne ressemble pas tant que cela à ta cadette, que ce soit dans son comportement ou sur le plan physique. Elle semble chercher l’adrénaline, comme toi dans le fond. Elle ne se mure pas dans le silence, ne cherche pas à se noyer dans les cours, les livres ou n’importe quoi d’autre. Non, elle veut sentir le souffle de la mort frôler sa nuque. Tu secoues alors la tête, sortant de tes pensées.

Euh… Tu comptes vraiment aller là bas toute seule ?

code by bat'phanie


DON'T BE A FOOL | Fais attention à toi petit, ne vole pas trop près du soleil ou tu pourrais bien t'y brûler les ailes. A trop jouer avec le feu...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2774 Gallions : 517 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Stop running away!
Novembre 2000
Eljas & PandoreIl n'avait pas le droit. Pas le droit de me laisser ainsi. Pas le droit de m'abandonner, pas le droit de nous abandonner ainsi... Elle a mal Pandore, mal au cœur... Elle à cette impression qu'on est sur le point de le lui arracher de la poitrine. Elle a du mal à respirer en permanence, comme si... Comme si on lui avait enlever une partie d'elle, comme si elle avait été amputée d'un être... Pourquoi ? Pourquoi est-ce que ça faisait si mal ? Des histoires d'amour elle en avait déjà connues... Jamais cela lui a fait autant de mal, jamais elle s'est sentie aussi désarmée... Même son frère dans sa propre tête n'y pouvait rien... Sa colère dépassait celle de Pandore, s'il avait pu il lui aurait collé son poing dans la gueule lui-même... Il ne supportait pas que sa jumelle souffre autant pour un mec qui ne l'avait jamais mérité... C'était ainsi qu’il voyait les choses. Mais ce genre de pensées avaient tendance à faire encore plus mal à sa sœur alors il faisait au mieux pour se contrôler, mais il y avait des fois où il ne le pouvait pas... Lorsque la douleur commençait à être insupportable en générale la jeune femme cherchait alors à faire éteindre ses pensées, ses souvenirs à faire quelque chose de complètement débile et d'insensé juste pour se sentir vivante... Juste pour se prouver qu'il ne contrôlait pas sa vie, pour se montrer qu'elle valait encore quelque chose... Il avait arrêté de lui envoyer des lettres pour lui dire d'arrêter ses conneries qui ne le regardait plus, c'était déjà ça... C'était pire aussi... Parce que les lettres c'était tout ce qui lui restait et cette photo... Cette photo qu'il a osée lui renvoyer brisant encore plus ce qui restait de ce pauvre cœur... Pandore souffle, elle tente de récupérer sa respiration sans grand succès, elle se dirige vers l'extérieur du château, elle a envie de hurler tellement elle a mal, elle court alors... Elle court sans savoir vers où, elle est seule, mais l'est-elle réellement ? Même au fin fond de sa cellule elle a l'impression qu'il peut la surveiller sans même savoir comment. Elle commence à avoir mal à la gorge force de courir pourtant elle ne s'arrête pas... La forêt interdite fait son entrée dans le paysage et Pandore sait déjà qu'elle fera une connerie. Une connerie pour l'oublier, une connerie pour oublier qu'elle souffre, une connerie pour lui donner des ailes... Elle s'approche son cœur s'emballe, mais plus pour les mêmes raisons, elle écarte les doigts sentant l'adrénaline s'emparer d'elle, elle aime cette sensation, elle veut s'engouffrer d'avantage, elle veut s'étouffer pour ne plus rien ressentir...

"Pandore attends-moi s’il te plait !" Le retour à la réalité est brutal. Elle se stop en entendant son prénom. Elle fait volteface et se fige devant la présence du garçon. Il ne manquait plus que lui. Parce que c'était vrai, elle ne souffrait pas déjà assez n'est-ce pas ? Son cœur n'était pas déjà assez brisé pour qu'on ne lui mette pas sous le nez la parfaite copie conforme de son jumeau... Manquerait plus qu'Andreï ait un sosie lui aussi, là ce serait le pompon. Elle les avait déjà vue trainer ensemble, il venait de la même école que lui. Eljas. Il n'avait en commun avec Keith que son physique, mais c'était déjà assez troublant ainsi... La plupart du temps Pandore ne pouvait pas s'adresser à lui sans paraitre totalement débile, ne pouvant pas ajouter deux mots à la suite, ou le regardant comme si une deuxième tête lui avait poussé sur le côté... Avec le temps cela c'était un peu amélioré, mais c'était loin d'être parfait... Pandore reste sur la défensive, il approche, elle recule, il ne lui avait jamais fait de mal, mais son cœur était bien trop meurtri pour laisser qui que ce soit approché en cet instant et surtout pas lui... Encore une fois elle reste plantée là sans rien dire, ce n'est que lorsqu'il reprend la parole qu'elle comprend qu'encore une fois elle allait passer pour un abruti avec le cerveau pas plus gros que celui d'un botruc ! Pandore tourne alors la tête vers la forêt dont il semble parlé avant de reporter son attention sur lui, elle finit simplement par hausser les épaules.

"Ça pose problème ? Ça aussi il veut me le retirer ?" Crachait-elle sur la défensive, elle n'avait rien contre lui, mais elle était certaine qu'Andreï n'était pas loin derrière tout ça et ça, ça la mettait hors d'elle. Parce que ça lui rappeler comment il avait tiré un trait sur ce qu'il y avait entre eux, comme il lui avait balancé ne plus l'aimer alors que c'était sans doute le plus gros mensonge qu'il n'a jamais prononcé... Et cette ressemblance avec Keith... Oui ça aussi ça la mettait en colère, parce qu’aujourd’hui rien ne semblait vouloir l'épargner et que la rouge et or n'était pas certaine de pouvoir cumuler encore beaucoup de chose...  Elle finit tout de même par soupirer... Ce comportement ne lui ressemble pas et elle ne peut pas s'emporter contre lui... "Qu'est-ce que tu veux ?" Finissait-elle par demander alors, avant de reprendre. "Si tu es venue m'en dissuader, c'est peine perdue." Prévenait-elle en commençant à faire un pas en direction de la forêt pour lui faire comprendre qu'il n'allait pas lui dire quoi faire... En le défiant, elle avait l'impression de défier le Dimitrov et ça... CA, ça lui fait du bien ! Elle ne tenait pas forcément que ça à rentrer dans cette forêt, mais rien que pour lui prouver qu'elle en était capable et surtout pour lui montrer qu'elle était maitresse de ses décisions elle tenait encore plus à y aller à présent, peu importe combien c'était puérile et dangereux, Pandore n'était pas vraiment une gryffone pour rien n'est-ce pas ? "A moins que tu n'es là pour faire le chaperon ?" lançait-elle un instant retrouvant un peu d'aplomb. "Et toi ? Tu irais là-dedans ?" Demandait-elle alors sur le ton du défi, peut-être l'avait-il même déjà fait... Elle connaissait sa réputation après tout, pas plus reluisante que celle d'Andreï, mais si elle avait bien appris un truc auprès du slave, c'était qu'il ne fallait pas s'arrêter à une quatrième de couverture... Cette pensée lui fait mal... Parce qu'elle l'avait écouté et qu'aujourd'hui... Elle avait le cœur en miette...

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eljas V. Lehtonen
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Célébrité : Dominic Sherwood
Pseudo : Nekojune Âge : 24 Parchemins : 72 Gallions : 355 Date d'inscription : 15/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Stop running away
Whatever you do, don't ever lose your faith. The devil's quick to love, lust and pain, Better to say yes to never know, Sell yourself to save your soul. Rescue me from the demons in my mind, Rescue me from the lovers in my life

15 novembre 2000

Tu te promets de foutre ton point dans la tronche de Andreï s’il sort de cette fichue quarantaine un jour. Tu ne connais pas tous les tenants et les aboutissants de cette histoire, tu sais juste que tu dois la surveiller. Et tu vois bien que la demoiselle a un comportement étrange. Du peu que tu l’as observé depuis ton arrivée, tu sais qu’elle n’est pas du genre à faire des vagues. Tu es largement plus casse-cou qu’elle en temps normal pourtant, les choses semblent avoir changé depuis quelques temps. Intérieurement, tu fulmines contre ton ami, oscillant tout de même entre la satisfaction d’avoir sa confiance et cette folle envie de tout simplement lui dire de trouver un autre chaperon pour la blonde. Au moins, tu as réussis à la stopper en la hélant. Tu as toujours eu cette impression qu’elle t’évitait. Pourtant tu ne penses pas faire peur et tu lui aurais sauté dessus depuis bien longtemps si tu n’avais aucun principe. Alors tu ne comprends pas son comportement. Tu es pourtant bien vivant. D’accord, pas avec la meilleure réputation du monde mais les cousins Dimitrov non plus n’ont pas la meilleure réputation qui soit. Ce qui n’empêche pas la griffonne de les approcher. Alors tune comprends pas et pourtant tu ne lui as jamais posé la question encore.

Cette fois, Pandore ne te regarde pas comme si tu avais subitement des cornes qui te sont poussées sur la tête. C’est nouveau pour toi ça. Par contre elle a quand même un mouvement de recul. Tu lâches alors un léger soupir. Tu ne sais pas ce que tu as bien pu faire pour qu’elle te fuit de la sorte. Pourtant tu ne te souviens pas avoir eu un comportement déplacé avec la Gryffondor. C’est même assez notable pour que tu t’en souviennes. Tu la regardes alors qu’elle hausse les épaules face à ta question. Tu n’es pas idiot, tu te doutes bien qu’elle ne va pas en direction de la forêt juste pour changer d’avis au dernier moment. Mais son ton est cinglant. Il ? Tu comprends bien vite qu’elle parle de ton ami. Tu souris en secouant doucement la tête. Elle l’a bien cerné le Dimitrov ! A quoi bon mentir en disant que tu ne joues pas le rôle de la nounou. Effectivement, le slave voulait qu’elle arrête de tenter le sort et de chercher la poussée d’adrénaline. Et toi dans tout ça ? Oui, tu cherches à protéger Pandore. Mais de la à la brider ? Non ce n’est pas ton genre. Elle te demande alors ce que tu veux et t’explique clairement que tu n’arriveras pas à la dissuader de suivre son idée. Là, tu éclates de rire. Donc elle ne t’a pas cerné toi. Tu n’es pas du genre à vouloir détourner les gens de leur objectif. Tu veilles à ce que tout se passe bien en général, comme avec ta petite sœur. Mais jamais tu ne l’as dissuadé de quoi que ce soit. Sauf une fois mais de manière détournée. Elle te prenait tout de même pour un chaperon et te demanda si tu irais là dedans en désignant les arbres de l’orée de la forêt. Tu hausses alors les épaules et glisses tes mains dans tes poches.

Déjà, je suis pas venu te dissuader de quoi que ce soit. Tu fais bien ce que tu veux tant que tu te brises pas la nuque. Ensuite… Je suis venu pour t’accompagner. Parce que j’ai pas encore eu l’occasion de visiter cette forêt soi disant interdite.

Tu prends alors la direction des bois d’un pas nonchalant. Après tout, tu n’as pas mentis. Depuis le jour de ton arrivée, tu rêve d’aller voir ce qu’il y a là-bas. Juste que tu es casse cou mais pas fou et que tu ne voulais pas forcément y aller seul. Ce serait dommage que ton cadavre pourrisse ici quand même, il y a certainement encore d’autres conquêtes à faire non ? C’est alors que tu te retourne vers la demoiselle.

Ben alors tu viens ? A moins que t’ais la trouille de me suivre.

Ton intonation est provocante. Elle veut de l’adrénaline ? Elle va en avoir, tu ne vas pas juste faire une balade de santé.

code by bat'phanie


DON'T BE A FOOL | Fais attention à toi petit, ne vole pas trop près du soleil ou tu pourrais bien t'y brûler les ailes. A trop jouer avec le feu...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2774 Gallions : 517 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Stop running away!
Novembre 2000
Eljas & PandoreElle était en colère Pandore, elle fulminait à cause de toute cette douleur qu'elle ressentait. Elle faisait passer cette dernière dans sa rage dès que possible, cela rendait les choses plus supportable... Elle ne s'était pas attendu à voir Eljas débarquer elle devait bien l'admettre, elle ne comprenait pas ce qu'il faisait là. Pourquoi est-ce qu'il venait la hanter encore, comme si elle avait sérieusement besoin de ça... Tous ses élèves de Durmstrang n'avaient-ils pas tous fini de la tourmenter ? Elle est sur la réserve Pandore et elle ne lui réserve pas un accueil des plus chaleureux malgré sa ressemblance avec son jumeau. Même Keith en paraissait troublé, il avait l'impression de se voir dans un miroir et cela lui donnait légèrement la nausée... Pandore avait donc la nausée, génial, il ne manquait que cela à son bonheur. Pourtant elle ne se montre pas faible devant lui. Au contraire, elle relève la tête et le défis. Pas parce qu'elle avait une quelconque revanche à prendre sur l'individu qui se trouvait face à elle... Elle savait juste qu'à travers lui, elle atteignait Andreï et il était là son but. Si dans un premier temps elle aurait voulu qu'Eljas reparte de là où il venait, les choses ont vites pris un autre tournant, ne pouvant pas s'empêcher de lui demander si LUI serait capable d'y aller. Lorsqu'elle se met à rire, la gryffonne plisse les yeux, ils ne sont pas pareil et pourtant parfois, à travers des réactions elle à cette impression de retrouver Andreï... Toute cette histoire n'est pas une bonne idée... Mais ce n'était pas comme si elle pouvait reculer à présent n'est-ce pas ? Elle ne peut s'empêcher de le trouver beau lorsqu'il sourit. Pas parce que Eljas lui plait, mais parce qu'elle reconnait le sourire de Keith entre ses traits et l'espace d'une demie seconde elle se retrouve simplement attendrit devant le vert et argent. Chose qui changea bien vite lorsqu'il prit à son tour la parole. La rassurant sur le fait qu'il ne comptait pas l'empêcher d'aller dans cette forêt. Pandore l'écoute et reste septique un instant, silencieuse elle le regarde s'avancer, lui passer devant et les rôles s'inverse doucement, c'est lui à présent qui tente de vouloir la défier... Mais elle n'est pas dupe la jolie blonde et le beau Finlandais allait devoir s'expliquer avant qu'elle n'aille plus loin avec lui. Elle croise les bras sur la poitrine signe que pour le moment elle ne bougerait pas d'un pouce de là où elle se trouvait.

"Tu vas me faire croire que tu n'es là que pour aller dans cette forêt avec moi ?" Demandait-elle presque sidérée par l'idée. C'était surtout qu'elle ne comprenait pas pourquoi... Ce n'était pas comme s'ils avaient l'habitude de traîner ensemble et le fait qu'il soit un ami de celui qui faisait battre son cœur ne lui disait rien qui vaille... Elle le regardait alors avec ce regard qui voulait dire : Si ta le malheur de me prendre pour une conne, tu ne sais pas encore ce qui va t'arriver. "Il t’a demandé de me surveiller ?" Demandait-elle presque avec dégoût, elle en avait presque les yeux qui sortaient de leurs orbites. Elle soupire et avec colère elle reprend sa route lui passant devant à son tour. "Non en fait tu sais quoi ?  Ne répond pas." Lâchait-elle tout en continuant d'avancer, elle ne peut s'empêcher de regarder tout de même en arrière pour être sûr qu'il la suivait. Elle ne peut s'empêcher de demander autre chose à la place. "Alors, dis-moi ? Cela fait quel effet d'être le larbin d'un autre ?" Lâche-t-elle alors en s'en voulant aussitôt. Elle n'était pas méchante Pandore, ce n'était pas son style... Mais Andreï avait réussi à la mettre dans tous ses états... Finalement elle se retourne, toujours dans l'optique de le défier. "Et si jamais j'ai envie de me briser la nuque ? Il se passe quoi ?" Demandait-elle en haussant un sourcil. Rien qu'en marchant en arrière dans cette forêt pleine de racine elle tentait le sort... Elle le regarde, elle attend de voir... Peu importe qu'il soit en Andreï ou non, tant qu'elle peut jouer avec les nerfs de quelqu'un... De plus elle se posait pas mal de question, si réellement il lui arrivait quelque chose, aurait-il les même réaction que keith... ? Question stupide qu'elle chassait déjà loin de son esprit. Fais attention Pandore... Entendait-elle alors dans sa propre tête... Pandore lève alors les yeux au ciel... Entre son jumeau et celui qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau, non elle n'a vraiment aucune chance de leur échapper...

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eljas V. Lehtonen
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Célébrité : Dominic Sherwood
Pseudo : Nekojune Âge : 24 Parchemins : 72 Gallions : 355 Date d'inscription : 15/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur


Stop running away
Whatever you do, don't ever lose your faith. The devil's quick to love, lust and pain, Better to say yes to never know, Sell yourself to save your soul. Rescue me from the demons in my mind, Rescue me from the lovers in my life

15 novembre 2000

Tu observes Pandore, son comportement, son attitude de défi. Elle peut jouer comme ça si elle le souhaite mais dans tous les cas, tu ne la laisseras pas gagner. Les défis, c’est clairement ton truc et tu ne recules jamais, certains le savent bien. La blonde pourrait te proposer n’importe quoi, tu vas relever le défi, surtout si c’est dangereux. Tu vois bien à son expression qu’elle n’est pas convaincue alors que tu lui promets presque de ne pas la retenir si elle veut aller dans la forêt. Tu sais bien que tout ce qui compte c’est qu’elle reste saine et sauve, on t’a juste demandé de veiller sur elle. Alors tu appliques mais tu ne vas pas non plus la ligoter sur une chaise pour que cette poupée de porcelaine ne se brise pas en mille morceaux. De toute façon, attacher une fille de la sorte ce n’est franchement pas ton genre. Et tu es quasiment certain que Andreï t’en voudrais de faire ça, peu importe les excuses que tu pourrais employer pour le convaincre. Mais tu commences de plus en plus à croire que s’il t’a demandé de jouer les nounous c’est parce qu’il savait très bien que peu importe ce que fera la rouge et or, tu la suivras et même pire, tu l’accompagneras face au danger. Pas étonnant qu’il te connaisse si bien après une amitié aussi longue quand même.

Tu l’observes alors, croisant les bras sur ton torse. La demoiselle n’a évidemment pas l’air convaincu que tu sois là juste pour l’accompagner. Tu sais très bien qu’elle n’est pas idiote mais tu ne te vois pas lui dire qu’on t’a demandé de la surveiller. Ce serait un peu comme trahir le slave et ça, ce n’est vraiment pas dans tes habitudes. Mais cette forêt t’attire depuis un petit moment, tu y vois donc une bonne occasion de lier l’utile à l’agréable, l’utile étant bien entendu la surveillance de la Gryffondor. Elle commence par te demander si tu la suis à cause d’une certaine personne puis te dit finalement de ne pas répondre. Tu secoues alors doucement la tête. Elle change souvent d’avis comme ça ? Si c’est le cas tu ne comprends pas comment Andreï peut accepter de supporter. L’amour ? Tu as oublié ce que c’est, tu ne sais plus ce que ça veut dire de supporter quelqu’un, tu ne t’attaches pas de toute manière. Tu la suis alors mais te stoppes net à une de ses réflexions. Qu’est ce que ça fait d’être le larbin de quelqu’un d’autre ? Tu te retiens de lui envoyer une petite réflexion bien senti dans les dents. De ce que tu en avais appris, elle était pourtant gentille. Tu t’es quand même arrêté et les muscles de tes bras se contractent, ta mâchoire également. Tu ne dis rien pour cette fois mais qu’elle n’espère pas que tu  lui laisses tout passer. Elle sort peut-être plus ou moins avec ton ami mais tu ne vas pas devenir aussi doux qu’un agneau juste pour ça. Tu reprends donc ta marche à sa suite et te renfrognes à sa nouvelle question. Si elle se brise la nuque ? Tu aimerais pouvoir lui dire que le Slave te ferait la peau mais ce serait revenir à lui avouer que tu la surveilles pour le Dimitrov et donc, aux vues de sa question précédente, que tu es un larbin. Et c’est bien une chose que tu ne voudras jamais admettre. « Je ne te laisserais pas te briser la nuque. Si je voulais que tu meurs j’aurai choisi la tour d’astronomie, c’est plus simple de faire passer ça pour un accident ». Elle marche en arrière en te regardant. Tu lâches alors un soupir exaspéré et place une main sur le sommet de sa tête et l’autre sur son épaule pour la forcer à se retourner « Ils sont face à toi les dangers tu sais ? ». Tu secoues doucement la tête. Cette fille a le don de t’inquiéter avec son comportement.

Faisant attention aux endroits où tes pieds ce pose, tu réussis à te prendre une branche en pleine face. Normalement ce n’est pas ton genre et, surpris, tu lâches un juron dans ta langue maternelle. « Paska ! » Tu vas finir par regretter de l’avoir suivi si ça continue. Pourtant, tu te concentres sur elle pour bien être sûr qu’il ne lui arrive rien. Si ça se trouve, le moindre bleu va te valoir au minimum une engueulade ! Mais non, il faut que tu veilles sur la demoiselle au prénom du vice. Tu tentes alors de te montrer un peu plus avenant. « Et sinon euh… Comment tu l’as connu Andreï ? » Ouais t’as raison Eljas, poses lui des questions sur ton pote qu’il l’a lourdé, t’es trop intelligent pour le coup….

code by bat'phanie


DON'T BE A FOOL | Fais attention à toi petit, ne vole pas trop près du soleil ou tu pourrais bien t'y brûler les ailes. A trop jouer avec le feu...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2774 Gallions : 517 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


Stop running away!
Novembre 2000
Eljas & PandorePandore ne sait pas vraiment quoi penser de toute cette situation. Rien que de se retrouver ici avec lui, tout cela lui semblait irréel... Elle préférait l'éviter d'habitude, il n'y avait que lors des matchs de quidditch qu'elle prenait sur elle. Fort heureusement ils n'étaient pas au même poste. Elle n'avait rien contre lui, au contraire, c'était juste que... A chaque fois qu'elle posait son regard sur le jeune Finlandais tout ce qu'elle voyait c'était Keith et s'en était vraiment perturbant... Mais aujourd'hui, elle a besoin de passer ses nerfs sur quelqu'un. Aujourd'hui au final, peut-être qu'elle est bien contente de ne pas être toute seule même si l'idée que ce soit Andreï qui lui ait demandé de la surveiller la rendait malade... Il avait rompu... Il l'avait jetée... Comment pouvait-il se permettre de contrôler sa vie désormais ? Elle ne peut s'empêcher de piquer à vif le vert et argent. Qu'est-ce qu'elle cherchait dans le fond ? Même elle ne le savait pas vraiment, mais elle devait avouer qu'il avait le mérite d'avoir plus de patience que le Dimitrov... Il ne l'aurait sans doute pas laissé aller si loin. Elle marche alors à reculons, elle le cherche, elle veut comprendre aussi. Comprendre pourquoi est-ce qu'il est là même si elle a déjà sa petite idée elle cherche à savoir s'il y a autre chose. Lorsqu'il lui répond, elle fronce les sourcils, avait-elle dit qu'elle pensait qu'il était là pour la tuer ? L'idée ne lui était même pas traversé l'esprit à vrai dire. Mais en quoi sa vie avait-elle une importance quelconque à ses yeux ? Elle n'était rien pour lui pas vrai ? Elle n'a pas le de répondre il est déjà en train de la faire se retourner. Il avait l'air exaspérer, pourtant il venait avec elle...  Elle avançait un moment sans rien dire avant de finalement revenir à la charge.

"Et pourquoi au juste tu ne me laisserais pas me briser la nuque ? Qu'est-ce que ça peut bien te faire ? Ne me dis pas que tu t'intéresses au sort d'une simple gryffondor." Pas même sang-pur d'ailleurs, le sang de vélane coulait dans ses veines. Finalement c'est lui qui finissait par être bien plus maladroit qu'elle, Pandore devait alors prendre sur elle pour ne pas exploser de rire. Et finalement elle ne s'en cachait pas. Elle laissait cette explosion de joie se prendre de son être. Pas par méchanceté ou quoi, mais simplement parce qu'elle en avait besoin. Pandore avait besoin de rire, elle avait besoin de sourire, c'était si rare en ce moment et puis... Il ne s'était pas fait très mal pas vrai ? "Finalement ce n'est peut-être pas moi qui vais me briser la nuque. Alors Lehtonen, du mal à ouvrir les yeux ?" Lâchait-elle pour le taquiner. Il n'y avait aucune pique dans cette phrase, juste de l'espièglerie. Un regard lui suffirait à comprendre qu'elle ne cherchait pas à être vexante loin de là. Pendant quelques instants elle en était même arrivée à oublier un certains slaves et tous les problèmes qui l'entouraient... Mais finalement c'est lui qui le remet sur le tapis. Si bien que le cœur de Pandore se sert, sa respiration s'arrête, son cœur loupe un battement. Ça fait mal... En avait-il fait exprès ? Était-ce sa façon de se venger juste parce qu'elle avait voulu le défier un peu ? Elle sert les dents, reprend sa marche comme si de rien était... Elle ne pouvait pas répondre à sa question cela rouvrait bien trop de cicatrices...

"Si tu es venu parler de lui tu peux aussi bien repartir." Sa voix est sèche, dur, lui faisant bien comprendre que s'il ose encore poser ce genre de question, elle ne restera pas longtemps la gentille petite fille qu'elle est. Et puis finalement elle s'arrête, elle se retourne et se plante devant lui. "A moins que tu sois là pour admirer toi-même les dégâts qu'il a causés ?" Demandait-elle avec colère tandis qu'elle ne contrôle pas les larmes qui lui montent aux yeux. Elle rive ses prunelles au sienne et reprend la parole. "J'espère que tu es satisfait." Lâchait-elle alors avant de faire de nouveau volteface. Elle tremble, elle a du mal à se reprendre... Comment est-ce que ce mec arrivait donc à la faire rire et la mettre dans cet état en seulement quelques secondes ? Elle ne l'attendait plus cette fois, qu'il la suive ou non, elle n'en avait rien à faire... Son cœur était meurtri et il avait appuyé là où ça faisait mal, elle n'était pas prête de l'oublier...

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Stop running away ! | Pandore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: