Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

[Roulette RP] Kiss - ft. Delilah

C. Roméo Murillo
Consumed by the shadows
avatar
Aurors
Maison/Métier : Auror affecté à Poudlard
Célébrité : Pedro Pascal
Pseudo : Shiro Âge : 26 Parchemins : 35 Gallions : 140 Date d'inscription : 09/05/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3618-se-necesitan-dos-anos-para-apre http://www.mumblemumps.com/t3678-call-me-cabron-one-more-time-and-you-will-regret-it-c-romeo-murillo http://www.mumblemumps.com/t3681-narcos-hibou-de-romeo

❝ Début d'année scolaire 2000 ❞Kiss (Prince)La dernière fois qu’il avait été en ces lieux, le chaos régnait. Le château avait retrouvé son charme et son mystère, même si entre ses murs resteraient encore pendant longtemps les souvenirs de la bataille. Il avait perdu des amis, des collègues durant cette bataille, pas autant que ceux qui avaient perdu de réels proches, mais la douleur était bien là. Les premiers jours, il lui avait fallut beaucoup de contrôle sur lui-même pour ne pas succomber aux souvenirs. Tout était fini, il n’y avait plus qu’à Poudlard des élèves, jeunes et un peu moins, des professeurs, la population habituelle du château et pas un seul Mangemort en vue. La menace n’était plus la même, la présence d’Aurors en cette rentrée scolaire n’était pas anodine, mais ce n’était plus un temps de guerre. L’adaptation était nécessaire pour tout le monde, pour le personnel, pour les élèves comme pour eux. Il avait fait le tour des couloirs, des étages, des tours, et même du parc, juste pour se familiarisé correctement avec les lieux et surtout pour chasser les souvenirs douloureux. Il n’était malheureusement pas là pour le plaisir, même si sa seule présence dans ces lieux qu’il avait fantasmé pendant longtemps, et cette fois pour autre chose que pour une bataille le réjouissait. Il avait une enquête à mener, et surtout, il devait veiller sur les élèves avant tout. S’assurer qu’il ne leur arrivait rien et que cette mystérieuse épidémie ne se développerait pas ici.

Les premiers mois étaient passés, la quarantaine était mise en place depuis dès le début, depuis l’apparition des premiers malades, et ça rendait fou Roméo. Il ne supportait pas ce qu’on les force à garder ainsi ces pauvres gosses, et adultes, frappés par ce mal étrange comme des animaux. Il n’avait pas d’autre choix que d’obéir et ça le rendait malade. Il avait tout fait pour ne pas être de ceux qui jouent les geôliers, il le refusait, tout simplement. Si la situation n’était aussi pénible physiquement qu’elle pourrait l’être, elle l’était mentalement pour lui. Pendant la Guerre contre Voldemort, il avait travaillé au ministère sans broncher, ayant échappé de peu au contrôle de sang, ses parents ayant disparus, il n’y avait aucune preuve qu’ils soient moldus ou non, il avait réussi ainsi à s’en sortir par une pirouette. En plus d’avoir falsifié quelques documents. Mais c’était pour la bonne cause, là… c’était plus une question de politique, de façon de faire du Ministère qu’il avait envie d’envoyer balader. Oui, cette épidémie était étrange et inquiétante. Oui, il fallait faire quelque chose. Mais cette quarantaine ne servait à rien en plus d’être dégradante. Et plus de lui laisser un amer goût dans la bouche, celle de la ségrégation.

Profitant de ne pas être dans les cachots humides et sombres, l’espagnol se chargeait de temps en temps d’accompagner les élèves qui quittaient le château pour aller dans le parc et se rendre ainsi à leurs cours de Soins aux Créatures Magiques, une créature qui ne l’avait pas tellement passionné que ça pendant ses études, il était même plutôt… mal à l’aise avec les créatures, mais il voyait là une autre raison de s’y intéressé. Le professeur Clifford. La jeune et séduisante professeur Clifford. Ses cours, ce sont plus que des cours, elle était pleine de passion, impossible de le nier. En plus d’avoir énormément de charme, et surtout d’avoir une part de mystère, il en était persuadé. Avec l’excuse d’être là pour assurer sa sécurité ainsi que celles des élèves, il avait déjà passé quelques cours à l’observer, sans tellement s’en cacher. Si elle ne lui avait pas rendu ses regards et ses sourires, il se serait contenter de profiter de sa vision en la croisant dans les couloirs ou dans l’école, mais là… l’occasion était trop belle pour ne pas tenter. D’autant plus qu’ils avaient déjà échangé quelques mots, quelques plaisanteries. Et surtout, elle ne le sommait pas de partir.

Un soir, alors que le froid était bien plus mordant que les jours précédents, qu’il la voyait auprès de ses créatures, de tout faire pour qu’elles ne prennent pas froid, Roméo n’avait plus tenu et s’était approché d’elle, emmitouflé dans sa cape pour faire face au vent plus mordant que le reste. Non seulement il ne voulait pas la laisser toute seule dans le noir et le froid, mais surtout, il avait envie de prolonger leur petit jeu. Un peu plus tôt dans la journée, il avait poussé un petit peu plus une blague que d’habitude, elle l’avait suivit. Malheureusement, il avait dût s’éclipser rapidement. Le trentenaire se pencha alors vers elle, avec son sourire charmeur habituel.

« Un coup de main ? A deux, ça ira plus vite et tu pourras te mettre au chaud plus vite, tu ne penses pas ? »

Comme à chaque fois qu’il jouait de son charme, Roméo laissait son accent naturel ressortir, bien qu’en temps normal, il se fasse quand même entendre. Il savait que ce petit exotisme plaisait, il n’allait évidemment pas s’en priver, et surtout pas maintenant qu’il avait l’occasion de parler à Delilah tranquillement, sans craindre que les élèves ne se mêlent de ce qui ne les regardent pas.

You don't have to be beautiful
To turn me on
© 2981 12289 0


And I heard a voice in the midst of the four beasts, and I looked and behold: a pale horse. And his name, that sat on him, was Death. And Hell followed with him.
Revenir en haut Aller en bas
Delilah E. Clifford
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Enseignante de soins aux créatures magiques
Célébrité : Keira Knightley
Pseudo : Delilove Âge : 26 Parchemins : 164 Gallions : 795 Date d'inscription : 17/03/2018

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t3293-this-is-how-you-remind-me-oo-de http://www.mumblemumps.com/t3329-bestiaire-de-delilah http://www.mumblemumps.com/t3339-delilah-et-pipette-la-chouette


Kiss
Roméo & Delilah

« You don't have to be rich to be my girl. You don't have to be cool to rule my world. Ain't no particular sign I'm more compatible with.I just want your extra time and your kiss. »
La routine était bel et bien ancrée en moi et je pouvais clairement dire que je n’étais plus aussi nomade que dans mes jeunes années. Non pas que j’étais vieille, mais je sentais que le temps passait rapidement et que certaines idées que j’avais maintenant ne me seraient jamais passées par la tête avant. Déjà, rester au même endroit comme je le faisais maintenant n’aurait jamais été possible. J’avais de la difficulté à me poser longtemps. Maintenant, je prenais presque plaisir à m’installer. J’aimais revenir à mon appartement le soir après une bonne journée de travail, rester dans mes affaires, mon sofa, ma chambre, mes livres. En plus, j’aimais mon travail à Poudlard. Il comportait moins de surprises que lorsque j’étudiais dans les réserves un peu partout, mais j’étais en contact avec des créatures, je m’occupais d’elles toute la journée, je contrôlais mon environnement et je transmettais mon savoir aux élèves. Je n’aurais pas pu demander mieux. J’en suis même venue à me dire que c’est pour ça que j’avais été incapable de rester sur place avant. Je n’avais jamais trouvé ma place. J’avais adoré les réserves, apprendre des meilleurs, voir le monde. Ma mère me disait toujours que je devais passer par là, me former avant d’être la femme que je devais être. Quand j’étais revenue m’installer ici, elle m’avait dit que j’étais prête. Elle me disait que c’était à moi de faire ma famille, mais elle n’avait clairement pas compris que j’étais loin du compte. Je restais volage, je n’avais trouvé aucun perchoir où j’étais assez bien pour y rester. J’avais connu des hommes, tous charmants et intéressants, mais il manquait toujours quelque chose. Un jour peut-être j’allais trouver, mais plus les années passaient, moins j’y croyais. Je n’étais pas plus mal en bout de ligne. Je prenais la vie comme elle venait.

Dernièrement, il y avait un auror au château qui me semblait intéressant. Je le croisais dans les couloirs et il me faisait souvent des œillades auxquelles je ne pouvais pas m’empêcher de répondre. Il était amusant, me racontait des blagues et j’aimais comment il me regardait quand j’enseignais. Mon cours étant à l’extérieur, il y avait toujours un auror escortant les élèves venant m’écouter. Souvent, c’était Roméo qui venait y assister et je trouvais ça plutôt agréable. Physiquement, il était très intéressant, plutôt grand, bien bâti, les cheveux foncés et il était un des rares hommes pouvant porter la moustache sans avoir l’air ridicule. Intellectuellement, je ne le connais pas beaucoup, mais il était amusant et pour le moment, je n’avais pas besoin de plus pour me faire une idée comme quoi il me plaisait bien. Je ne voulais pas me casser la tête plus qu’il ne le fallait dans ce domaine, je me la cassais bien assez ailleurs. D’ailleurs, ce soir-là je me la cassais bien comme il faut. L’année scolaire était maintenant entamée, la routine avait repris sa place, les journées commençaient à raccourcir et la température a baissé. Ce soir-là, la température était beaucoup plus poignante que d’habitude et mes créatures en enclos n’étaient pas prêtes à vivre un froid comme celui-là, la transition avait été beaucoup plus rapide. J’avais été incapable de laisser mon hippogriffe Herbert comme ça dans le froid alors j’étais ressortie après le repas du soir pour m’occuper de lui. J’ai enfilé une cape pour me couvrir, mais je me suis rendu compte que j’aurais dû en enfiler une un peu plus épaisse. Le froid me saisissait jusqu’aux os.

J’ai donc commencé à lancer un sortilège sur l’enclos pour créer un dôme chauffant tout autour, levant ma baguette pour monter des murs. On ne le voyait pas, mais cela créait une sorte de bulle avec un microclimat à l’intérieur. J’avais commencé à me mettre à la tâche quand j’ai entendu des pas près de moi. J’ai baissé mes bras pour me retourner et voir qui venait. Je n’ai pu m’empêcher de sourire en voyant l’auror près de moi, beaucoup mieux emmitouflé que moi. Penché vers moi, j’ai écouté les paroles de l’homme et son accent chantant était franchement agréable à mon oreille.

« Oui je veux bien, ce froid me saisi jusqu'aux os. Je lui fais un microclimat autour de son enclos, tu sais le faire ? »

Un petit rictus amusé est venu se loger au coin de mes lèvres. Je me doutais que Roméo était doué en sortilège, mais surtout des sorts de défense ou de protection. Je doutais que des sortilèges du genre, surtout pour le confort, faisaient partie de son quotidien. Et puis, il pouvait tout aussi bien me surprendre, tout était possible. Nous nous étions amusés un peu plus tôt dans la journée, je me sentais d’attaque pour continuer encore un peu. Ce n’était rien de bien méchant, juste une petite pique pour voir ce qu’il pouvait bien faire.

I just need your body baby
From dusk till dawn


(c) DΛNDELION


PERFECT
PLACES
Revenir en haut Aller en bas
 
[Roulette RP] Kiss - ft. Delilah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kiss me goodbye [PV Natasha]
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» La roulette magique (duo, groupes)
» chateau a roulette ??????
» RUSSIAN ROULETTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: