Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 7
La version sept est enfin arrivée ! Centrée sur l'épidémie, les problèmes politiques,
de nouveaux clans se forment, venez voir de quoi il en retourne.
Découvre tout ici
L'épidémie dévoilée !
Le Ministre parle de l'épidémie en conférence de presse,
les Médicomages sortent leur premier rapport, les premières conclusions sur l'épidémie !
Jette un oeil au nouvel épisode !
Besoin d'adultes !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard, de Professeurs et d'habitants de Pré-au-Lard
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

How jealous i am of the rain that gets to touch your skin ~ Andore

Pandore L. Heather
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Gryffondor
Maison/Métier : Gryffondor, 1ère année GISIS médecine magique
Célébrité : Gabriella Wilde
Pseudo : Emi. Âge : 27 Parchemins : 2849 Gallions : 581 Date d'inscription : 23/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
100/0  (100/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t460-pandore-heather-deux-ames http://www.mumblemumps.com/t461-pandore-heather-la-musique-seul-miroir-de-l-ame#7460 http://www.mumblemumps.com/t624-pandore-heather-owls-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary


How jealous i am of the rain that gets to touch your skin
Février 2001
AndoreCe soir, elle oubliait les garçons ! Enfin les garçons... Ce n'était pas comme si elle en avait plusieurs dans sa vie, le but était surtout d'oublier un certain slave ! Alcyone avait réussi à la convaincre de venir à l'une de ses fêtes clandestines qui ont lieux assez souvent à Poudlard... Sûrement la première fois qu'elle y remet les pieds depuis la mort de keith... Il n'y avait que lui pour la trainer dans ce genre d'endroit avant... Depuis ce n'était pas comme si elle avait eu de nouveau l'envie de s'amuser... Andreï avait su la ramener à la vie en un sens, mais il avait aussi su la briser de nouveau... Tandis qu'elle ajuste sa robe rouge devant son miroir, leur dernière discussion ne peut s'empêcher d'envahir encore ses pensées... Les semaines étaient passées depuis, pourtant la situation ne c'était pas arrangée pour autant. La gryffonne ne comprenait pas où est-ce qu'ils en étaient. Elle ne savait pas à quoi s'attendre... Dans un sens peut-être que c'était pire qu'une rupture pur et dur ? Elle n'en était pas certaine... Au moins une part d'elle ne cessait d'espérer sans même vraiment y croire... Elle n'avait pas osé aller le voir, elle avait peur d'aggraver encore les dégâts... Elle avait bien entendu ses dernières phrases et elle ne savait plus quoi croire... Pourquoi avait-il ce genre de décision tout seul ? Pourquoi rompre alors qu'elle ne le désirait pas ? Chaque fois qu'elle le savait dans les parages, elle ne pouvait pas s'empêcher de le regarder à la dérober, détournant le regard dès qu'il tournait ses prunelles vers elle, si bien que parfois leurs yeux se croisent l''espaces de quelques secondes et chaque fois Pandore avait cette sensation si électrisante comme s'il l'avait touchée... Il envahissait ses pensées, l'obsédait presque. Elle avait du mal à penser à autre chose, voilà pourquoi cette soirée était autant la bienvenue. Une fois prête, les cheveux détachés, sa robe cachée en dessous de sa cape de sorcier, Pandore était allée retrouver son amie.

Un sourire étirait alors ses lèvres lorsqu'elle s'arrêtait devant Alcyone qui était sublime comme d'habitude. Ce n'est qu'une fois arrivée sur les lieux qu'elle se débarassa alors de sa cape. Si au début elle ne semble pas très à l'aise, après quelques petits verres d'alcool elle commence doucement alors à se trémousser sur la piste de danse embarquant l'étoile avec elle. Il était rare pour Pandore de boire, elle se souvenait bien de la dernière fois en compagnie de Flynn et de Skye et du fait qu'ils avaient finis sur le terrain de quidditch. Cela datait déjà de quelques mois. Cette fois elle ne ferait aucune folie de ce genre n'est-ce pas ? Le but était simplement de danser. Une grimace déforme cependant ses traits après un énième verre dont elle ignore probablement le contenu, mais elle n'est pas certaine d'aimer. "C'était quoi ça ?" Demande-t-elle alors à la Shafiq, cette dernière hausse simplement les épaules tout sourire en lui répondant "Vodka." Ah les russes... Elle finit pourtant le verre tandis que l'espace d'un instant le monde autour d'elle semble tourner légèrement. Lorsqu'elle se retourne quelques instants plus tard vers Alcyone, elle ne la voit plus, un garçon qu'elle n'avait pas vue à prit sa place, tandis qu'elle chercher son amie du regard, ce dernier semble bien décider à danser avec elle. Elle recule alors un instant n'étant pas certaine de vouloir danser avec qui que ce soit d'autre, mais son esprit semble bien trop embrumé pour arriver à totalement le repousser. Son regard cherche alors désespérément Alcyone... Mais où est-ce qu'elle était partie ? Un sourire s'agrandit lorsqu'elle l'aperçoit un peu plus loin sur la piste de danse... La rejoindre en revanche semblait plus compliqué que prévu...

©️ YOU_COMPLETE_MESS


Unforgettable in every way
Unforgettable, both near or far. Like a song of love that clings to me. How the thought of you does things to me, never before, has someone been more.

Andore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Andreï Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
Maison/Métier : Serpentard, 9ème année en Politique Magique
Célébrité : Stephen James
Pseudo : Loupiotre Âge : 30 Parchemins : 768 Gallions : 125 Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Barre de vie:
80/100  (80/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t632-like-a-russian-party-andrei#1147 http://www.mumblemumps.com/t2363-andrei-you-are-on-your-own-lost-in-the-wild-so-come-to-me-now http://www.mumblemumps.com/t1752-les-courriers-d-andrei

How jealous i am of the rain that gets to touch your skin
Le jeu était simple. Les règles tout autant. Dimka t’avait parlé de cette soirée. D’abord de façon complètement désintéressée. Jusqu’à ce qu’il apprenne par la Shafiq qu’elle comptait s’y rendre avec Pandore. Savoir qu’elle pouvait se rendre dans ce genre de fête te rendait dingue. Elle n’y avait pas sa place. Pas seule à porter de main de dragueurs potentiels, encore accompagnée de cette fille que tu n’avais jamais su apprécier. Bien moins encore à présent qu’elle entrainait Pandore sur un terrain glissant. Il n’y avait rien d’innocent dans ces soirées. C’était clair dans ta tête Pandore ne devrait même pas s’y retrouver. Sauf tu y étais aussi.

Tu avais alors enfilé un jean noir et une chemise blanche pour t’y rendre, accompagner de ton cousin et d’Eljas. Le but ? Détourner la Shafiq de Pandore. Le reste ? Tu en faisais ton affaire. Installés comme des princes, les filles et même quelques mecs papillonnaient autour de vous. Depuis que tu étais sorti de cette cage, tu n’avais touché personne. Les dernières lèvres qui avaient rencontré les tiennes étaient encore et toujours celles de la Gryfonne. Pourtant nombreuses étaient les tentations qui gravitaient autour de toi et qui cherchaient ton attention. En vain. Et pour combler les besoins inassouvis, ta main avait du faire l’affaire plus d’une fois sous la douche. Même si admettre que tu te branlais en pensant à la blonde serait juste improbable, c’est bien ce que tu avais fait à plusieurs reprises. Entre le fait que tu ne baisais plus, que tu n’avais plus de magie et que tu étais régulièrement malade, il fallait l’admettre, le Dimitrov que tu étais avait perdu de sa superbe.

Tu bois peut-être un peu trop, mais juste assez pour rester maitre de toi même. Ton regard se pose régulièrement sur la blonde. Tu as l’impression qu’elle ne t’a même pas vu. Dimka se lève, tu croises son regard. Complice. Un sourire entendu. Il entre en jeu et va faire en sorte que la Gryfonne se retrouve seule. Tu méprises la Shafiq, qui si elle résiste un peu, se laisse entrainer plus loin contre ton cousin.

Et puis tu observes. L’insouciance éphémère de la petite Heather. L’alcool qui lui rend un sourire factice avant de s’apercevoir qu’elle est seule. Elle cherche ce qu’elle pense être une amie du coin des yeux. Ce que tu n’avais pas prévu, c’est un connard s’invite dans l’équation. Il commence à vouloir danser avec ta Lionne. Si elle le repousse, c’est avec un manque de conviction qui t’agace, l’alcool ne rendant pas la raison qu’elle a en temps normal.

Tu te lèves brusquement, poussant par la même occasion une brune qui s’approchait de toi au même moment. Ta carcasse fends la foule sans un mot d’excuse, sans parole. Juste un regard qui fait que même sans magie les gens ne te cherchent pas de problème. Et alors que le type tente une nouvelle approche, ton bras se glisse dans le dos de Pandore, l’agrippe avec fermeté avant de l’attirer contre toi. Aucun son ne files d’entre tes lippes. Ton regard lui, est en train de le tuer sur place. Tu n’as rien de plus à faire pour que le mec se détourne et aille voir plus loin si vous y étiez.

« Je n’aime pas cette robe. » Comme tu avais pu lui dire au sujet d’une jupe lors de l’été dernier. Simplement parce que tu aurais préféré que personne d’autre ne la voit dans cette tenue en dehors de toi. Le rouge faisait ressortir l’éclat de ses boucles chatoyantes. Son regard était d’autant plus mis en valeur. Une innocence farouche qui t’avait bien trop séduit dès le départ. Tu l’approchais contre toi alors que ton bras la tenait toujours alors qu’une danse langoureuse s’élançait dans les airs. « Tu veux me rendre dingue ? » La distance entre eux, les regards hésitant qu’ils se lançaient. Et cette soirée. Quand tu sens qu’elle ne te repousse pas, une te des jambes se glissent entre les siennes, ton bassin s’approche du sien et te calant sur le rythme de la musique, tu commences à danser contre elle. Avec elle ?
(c) AMIANTE


Comme Une Ombre
Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents. Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.


Mum Awards #1:
 

Mum Awards #2:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
How jealous i am of the rain that gets to touch your skin ~ Andore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Be Jealous
» Fiche de Rain Maniko
» MILLA ♣ set fire to the rain
» AZS Ҩ Nobody, not even the rain has such small hands
» Présentation de Blue Rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Elsewhere :: flashback-
Sauter vers: