Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

i'm just a sucker for pain (aramis)

Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Aramis Zakhar Silaïev
avec Chris Wood. (fuckyeahbonkai)
Beau et jeune garçon qui nous vient tout droit de Durmstrang pour entamer sa huitième année au collège. Il est né à Moscou, Russie en ce beau jour qu'était le quatorze avril en mille neuf cent quatre-vingt en tant que sang pur ; à présent il vit à Londres. Il est plutôt doux, libre d'esprit, maître de son destin, courageux, téméraire, à l'écoute, protecteur, responsable, calme mais aussi sanguinaire, carnassier, sans scrupule, rusé, obstiné, trop instinctif, borné, solitaire, méfiant, rancunier, jaloux, sarcastique, cynique. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être bon. Il y a quelques années maintenant, il s'est procurée une baguette faite en bois de cerisier, mesurant vingt-sept centimètres et contenant une plume d'oiseau-tonnerre. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un tigre. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : c'est lui-même, mais pas comme il est aujourd'hui, c'est lui-même avec un réel sourire et un air doux au visage, choquant quand on le connaît réellement. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Les araignées sous toutes leurs formes, dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ? Tiens, je sais pas.. Plusieurs mots me passent par la tête : stupide ? Idiot ? Complètement débile ? Je pense que les trois désignent bien ce que j'en pense. C'est stupide, j'étais très bien à Durmstrang. J'étais très bien dans mon école, et v'là que j'me retrouve entouré de français et de britanniques alors que j'en ai strictement pas envie. Mais soit, paraît-il que je n'ai pas le choix. Alors faisons, à c'que j'sache j'étudie pour moi, pas pour les autres.

ϟ Que faisiez vous lors de la Grande Bataille ? J'étais d'un des deux côtés, je l'avoue. Je parle des britanniques, je dis que j'ai pas envie d'être autour d'eux, mais ma famille est du genre à haïr ceux qui sont en tord, ceux qui veulent un peu trop de pouvoir. Enfin, en soit mes parents, mon frère et mes sœurs ne voulaient pas s'impliquer. J'ai vu des choses que je n'aurais pas du voir à mon âge, mais ça ne m'a pas changé. J'étais du côté des résistants, parce que j'avais envie d'aider, d'être du côté qui pouvait tout changer.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  Bien sûr que j'ai peur de perdre mes pouvoirs. J'ai toujours vécu avec, ça doit en être la cause. Quand je suis né, j'étais entouré de magie par mes parents, j'ai toujours été entouré de tout ça. Et je le suis encore, encore plus qu'avant. Je le suis à l'école, chez moi, à chaque pleine lune. Je le suis plus que je l'ai jamais été, et je supporterais pas de vivre une seule seconde la vie d'un moldu. Jamais.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ? J'ai pas de mal à m'intégrer, si là est la question. Seulement, j'ai un peu l'impression qu'ils ont peur de moi. Mais ça, c'est une impression qu'on a toujours, quand on est comme moi. M'savez, quand des poils vous poussent sur la face à chaque fois que la lune est ronde. J'pense qu'on m'aime bien, je sais pas trop pourquoi parce que personnellement, je préfère me foutre de la gueule de ces français et d'ces british que je vois dans les couloirs. Ouh que c'est vilain.. Ouais, ouais mais j'en ai rien à foutre. 'Fin bref on m'aime bien. Ma belle gueule doit jouer pour ça.


(MISE EN SITUATION : Aucun nombre de lignes imposé.)
Pour les élèves de Beaubâtons et Durmstrang : Mon voyage pour venir ici, il a été.. Simple, disons ? En fait, à la base je voulais pas venir à Poudlard. Après la Grande Guerre, après tout ce qu'il y a eu, je me suis dis que cet endroit n'était pas sécurisé. Et je le pense toujours, je vois pas comment on peut se sentir en sécurité dans cet endroit. Seulement, ma mère et mon père m'ont rappelé pour qui j'étudiais. J'étudie pour moi-même, j'étudie pour mon avenir, pour ce que je serais plus tard. Et j'en ai besoin, dieu j'en ai besoin. Alors ils ont réussi à me faire venir. Valises faites, mes affaires de Durmstrang récupérées, ils m'ont guidé jusqu'à ce fameux quais neuf trois-quarts. Et c'est par là, par cet endroit que je suis passé pour aller à Poudlard. Le Poudlard Express, pas si Express que ça en fait. Le voyage s'est bien passé, vu qu'on m'a laissé dormir dans ce train. C'est pas que, mais je ressens assez fortement le décalage horaire entre Poudlard et Durmstrang. C'est dur de tenir toute la journée quand tu te dis qu'à ce moment-là, tu serais bien tranquillement en train de dormir, si t'étais dans ton école, si t'étais chez toi. Mais contre toute attente, je me sens bien à Poudlard. Je m'intègre assez facilement, et puis j'ai toujours mes amis de Durmstrang autour de moi donc c'est vrai que ça aide. Je pensais cependant Poudlard un peu plus accueillant, et personnellement je trouve toujours ça rabaissant d'être placé dans des sortes de maison. Mais ainsi soit-il, la maison la plus chanceuse sera celle qui aura les Silaïev parmi ses membres. La seule chose pour laquelle je me sens mal à Poudlard, c'est que je ne sais pas comment agir, une fois par mois, quand le pouvoir de la lune agis sur mon corps. À Durmstrang, je savais ce que je devais faire. Ici, j'en ai strictement aucune idée. Et je crains vraiment le jour où je finirais par blesser quelqu'un de cette école.
ϟ Ton pseudo : Maxime. ϟ Ton âge : 17 ans. ϟ Ton avis sur mumblemumps : J'adore, c'est le genre de design qui fait du bien à mes yeux. ϟ Le mot de la fin : Simba m'a kidnappé, aidez-moi.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

I've turned into a monster
Maman, papa, j'ai été mordu.
Non ça t'as pas traversé l'esprit. Fier, soit fier. C'est ce qu'ils te répètent. Soit fier, t'es un Silaïev, pas tout le monde a cette chance. Tu te souviens plus de ce qu'il t'a demandé. Tu te souviens que t'as répondu, qu'il t'en a mis une. Et il t'a dit que t'irais vivre avec des moldus pour un moment, histoire que tu te rendes compte de la chance que t'avais de vivre avec tes parents. Il l'avait fait, en plus, il t'y avait envoyé. Mais toi t'avais rien dis. T'avais pas dis que quand tu t'étais barré ce soir-là, une bête t'avait sauté dessus, que t'avais échappé de justesse à ses crocs en plein visage, que t'avais échappé à te faire trancher la jugulaire, que t'avais manqué de perdre ta chair dans la bouche d'un loup. Non, t'étais resté silencieux. Tu devais rien dire, jamais. Et puis de toute façon, quoi ? Cette morsure, elle s'était soignée. Oh t'étais conscient de l'existence des mythes et légendes, des loups-garous, des elfes, tout ça, ça existait. T'étais juste pas encore conscient que t'avais été attaqué par l'un d'eux. Non, tu ne t'en es rendu compte que plus tard. Assis au bord de la fenêtre chez ces pauvres moldus ce soir-là, tu regardais le ciel qui s’obscurcissait. « C'est l'heure de manger, Aramis. » C'est la femme qui t'a dit ça. Cette femme, c'était une amie moldue de ton père, tu savais pas d'où il la connaissait, tu savais juste qu'elle n'avait pas conscience de toute la magie qui planait dans le monde autour d'elle, alors toi t'agissais comme un adolescent normal. Comme un adolescent de quatorze ans, comme quelqu'un de ton âge.

Seulement, voilà. Ce n'était pas un soir comme les autres. Tu n'en savais rien, et t'étais beaucoup trop jeune. Comment ça aurait pu être de ta faute ? Alors que t'avais commencé à manger, tu t'étais presque subitement arrêté. De partout, ta peau commençait à te gratter. Dans ton ventre, dans ta mâchoire, tu ressentais une douleur juste affreuse, comme si ton corps changeait beaucoup trop rapidement. T'as à peine entendu l'homme te demander si tu allais bien. En réalité, tu te sentais vraiment pas bien, et tu ne comprenais pas tant que ça ce qu'il se passait. T'avais quitté la table sans rien dire, et t'avais presque fuit. En réalité, tu t'étais réfugié dans la salle de bain. T'avais regardé ton propre visage dans ce miroir, t'avais regardé pour voir si rien ne changeait chez toi. Et puis ça a réellement commencé. Des crocs qui sortaient de tes gencives, qui t'ont effrayé. Oh, là tu t'es mis à comprendre. Et t'as regardé par la fenêtre, l'orbe lumineuse très ronde qui éclairait le ciel sombre. Ton regard s'est reporté là où tu avais été mordu. « Oh, non. Non, non, non. » T'avais bien entendu la voix de la femme qui te demandait ce qui n'allait pas, qui toquait à la porte. Mais tu étais trop absorbé par ton propre reflet. « Va-t-en, reste pas là. Faut pas que tu restes ici. » Tu savais ce qui en était, concernant les loups-garous. Tu savais ce que tu étais. Maudit, nouvel enfant de la lune, tu savais que tu n'allais pas pouvoir te contrôler, sous cette forme. Tu savais en quoi tu allais te transformer, et tu savais que t'allais être incontrôlable. Alors t'as fermé les yeux. Tu les as fermé fort, fort, fort à t'en faire mal au crâne. Que ça s'arrête.

Quand tu les a réouvert, tu n'étais pas loin. Tu n'étais pas parti. Non, tu étais au sol, dans cette même maison. Au départ, rien ne t'a paru étrange, quand tu as levé le regard. Et rapidement, tu as senti cette odeur. Une odeur âcre, une odeur de fer, une odeur de sang. Tes deux mains au sol, regardant devant trois, tu as juste refermé les yeux. « Non, pas ça.. » Juste une phrase. Une seule qui exprimait ta pensée. Et puis tu as réouvert les yeux. Tu as respiré un bon coup, et alors que le soleil commençait à éclairer le salon dans lequel tu te situais, tu as baissé ton regard vers tes propres mains. Rouge de sang, rouge de sang jusqu'à tes bras même, tout comme reste de ton corps. Et le sol, le sol tu n'y avais pas fais attention. Des traces rougeâtres le parcourt, des sillons qui n'étaient pas là avant. Beaucoup trop de sang, de traces de griffures. T'as fini par poser tes mains sur ta bouche. Toutes les traces menaient à derrière toi, il y avait des marques de main sur les murs, des marques absolument de partout. Non, tu n'avais pas envie de te retourner. Pas envie de voir le massacre que tu avais pu faire. Mais tu as finis par te lever, sur tes propres jambes qui étaient beaucoup trop faibles. Et tu t'es retourné en priant pour ne pas voir les pires horreurs. Que tu ne vis pas, c'était bien pire. Il n'y avait pas que l'homme et la femme qui t'hébergeaient dans le tas. Il y avait aussi leurs enfants, et le voisin qui était probablement venu voir ce qu'il se passait. À ce moment-là, semble-t-il évident, tu n'as pas réussi à tenir sur tes jambes, tu t'es écroulé. Non, tu ne ressentais rien pour ces foutus moldus. Mais tu n'étais pas un meurtrier. Tu n'étais pas un monstre. Comment est-ce que t'avais pu devenir les deux en une seule soirée ?
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

Lay my head under the water
Maman, papa, j'en peux plus.
Non t'en as pas eu le courage. Pas le courage de le dire. T'es loin d'eux, tu te dis, loin de tout ça. T'es à Poudlard pour ce tournoi, tu peux te permettre de disparaître. D'emmener avec toi ton nom, ton espoir perdu, tes massacres. D'emmener ta malédiction, d'emmener tes horreurs. T'hésites pendant un instant. Tu étais venu là pour le tournoi, au final tu n'avais pas été pris. Tant mieux, tu pouvais te donner la mort que tu méritais. Douloureuse, brutale, qui faisait mal. Comme celle que tu offrais à tes pauvres victimes depuis cinq ans déjà. Au bord de l'eau, tu hésites. Tu hésites. Est-ce que c'est une bonne idée ? Est-ce que c'est assez douloureux ? Et puis tu t'es décidé. T'as pris une grande respiration, et puis t'as plongé. Les yeux fermés, au départ tu as posé tes mains sur ta bouche, et puis tu t'es décidé à les retirer. Une voix dans ton crâne t'a chuchoté de te laisser faire, et tu l'as fais. Tu n'as pas empêché l'eau d'entrer dans ta bouche, et pendant une seconde ton corps souhaitait remonter à la surface. C'est là que ça t'es revenu, dans ton esprit : tu ne savais pas nager, tu n'avais jamais su. Et la panique a prit le dessus sur l'envie de t'effacer. Tu voulais remonter, mais tu avais seulement l'impression que tu coulais. Et plus tu essayais d'en sortir, plus tu pouvais ressentir l'eau qui emplissait tes poumons. Qui te noyait de l'intérieur, qui te supprimait officiellement. Qui t'empêchait de respirer, et te remontait des pensées.

Pensées de tes parents, ceux qui t'ont toujours élevé. De ta mère, cette froideur d'apparence mais ce grand cœur dans le fond. Celle qui t'a donné la vie, et à tes yeux la seule qui a le droit de te la retirer. C'était elle qui t'avait apprit l'indulgence pour les sang-mêlés et l'intolérance pour les moldus. C'était elle qui t'avait élevé en tant que roi du monde, et non pas seulement en tant qu'enfant. C'était elle qui t'avait tout apprit : ce que tu savais, ce que tu ne savais pas encore, ce que tu saurais. La connaissance même et la douceur pure, c'était elle que tu ne pourrais jamais oublier. De ton père, ce doux homme à l'apparence trompeuse. Ce strict individu qui t'avait poussé à vivre chez ses amis moldus pour te faire prendre conscience de la valeur de la famille. Cet ignoble personnage qui t'avait poussé à cacher qui tu étais à tout le monde, et à ton frère et tes sœurs également. Une pensée aussi pour ton frère, pour tes sœurs, pour ceux qui te rendait responsable. Responsable ? Responsable de quoi, quand tu te forçais à te noyer ? Et ta pensée dérive sur un visage, une voix, cette douce femme électrique que tu as rencontré il y a peu, portant un nom que tu n'avais jamais entendu auparavant. Une jeune femme qui te hante, encore et encore depuis des jours, des nuits. Celle de qui tu rêves sans comprendre pourquoi, celle qui te perturbe plus qu'autre chose. Une pensée de plus : tu dois vivre.

Tu essayes de te retenir, de t'empêcher de respirer. Ne respire pas, Aramis, te dis cette même voix. Tu dois vivre, tu dois résister. T'en peux plus, tu le sais, tu le penses, tu le dis. Mais tu dois résister, tu dois tenir. Parce que si tu ne tiens pas, qu'est-ce qu'elle ferait sans toi, ta famille ? Même si tes parents sont plus ce qu'ils étaient, même si ta famille est brisée depuis l'arrivée d'une bâtarde de sang-mêlé. Qu'est-ce qu'ils feraient sans toi ? Est-ce que tu penses vraiment que t'as le droit lâche de t'ôter la vie ? Tu devais vivre, et tu as essayé de résister. Tu as essayé. Et est venu le moment où tu t'es remis à respirer, quand on t'a ôté de cette eau. Tu l'as recrachée quand on a tenté de te réanimer, et tu n'arrivais pas à respirer correctement, c'était difficile de le faire. Respiration dure, le goût acre de la mort dans ta bouche, tu ne vois que deux visages que tu ne connais pas, et que bientôt tu oublieras. Ils t'ont sauvé, ces deux-là, mais jamais tu ne t'es senti redevable. Tu pouvais te sauver toi-même, si t'en avais eu la motivation nécessaire dès le départ. Faible, tu l'es encore une fois. Pour la deuxième fois de ta vie. Faible, trop faible. Parce que cette fois tu as frôlé la mort, oh tu le sais, et tu savais que ça te marquerait.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

You can't trust a cold blooded
Vous les entendez ?
De là-haut, tout là-haut, ils nous disent que nous sommes qui l'ont est. Mais nous n'avons pas besoin de l'être. Certains peuvent être superbes, d'autres ignobles. Certains peuvent avoir le courage de se changer, d'autres peuvent ne pas ouvrir les yeux. Certains resteront aveugles à la réalité, tandis que d'autres changeront leur destin. La plupart des gens sont seulement en train de survivre. Mais moi, j'emmerde ça. Ils sont en train d'exister, mais même maintenant aucun d'eux n'arrive à appeler ça comme ça. Ils vivent, ils respirent et prennent ça comme acquis. Et ils pensent que c'est ça, que c'est vivre. Mais ça, c'est seulement un acte robotique. Inspirer, expirer, tout le monde peut le faire. Du plus âgé des moldus jusqu'au plus jeune des nourrissons. Respirer, c'est comme une machine qui nourrit leur contrôle d'eux-même. Mais personne ne posera jamais la bonne question. Combien de temps ça prendra pour qu'ils se rendent compte qu'ils sont brisés ? Qu'est-ce qui disparaîtra pour qu'ils brisent cette idée de survivre ? Quand vont-ils vivre ? Mais surtout, la plus importante des questions, celle que je me suis moi-même posé : quand vont-ils être vivants ? Contre mon gré je m'en suis rendu compte, ce n'est pas la même chose. Tu peux vivre sans être vivant. Tu peux avoir une conscience mais ne pas avoir la force. Tu peux avoir l'ambition mais ne pas avoir le courage. Tu peux avoir la famille, sans avoir la confiance. Avoir les sentiments sans avoir le cœur. Avoir la lune sans avoir le loup-garou. Tu peux porter une conséquence sans avoir l'acte, et ça, ce n'est pas ce qui est le plus beau.

Le plus beau, c'est ce que tu fais quand tu t'en rends compte. Quand tu te rends compte que tu n'es toi-même qu'une coquille vide, sans vie, sans envie. Quand tu te rends compte que tu pourrais plonger, en espérant ne jamais remonter. Quand tu espères être assez courageux pour partir, mais que tu es trop lâche pour rester. Quand tu te dis que ta famille est parfaite, mais qu'elle est basée sur un mensonge. Quand tu te dis qu'avoir un cœur c'est être faible, et que tu te met à ressentir des sentiments. J'ai traversé toutes ces choses. Il a traversé toute ces choses, le gosse infâme et insupportable que j'étais. L'abruti, l'impatient qui aimait tout le monde, qui faisait confiance à x ou y personnes sans raisons valables. Cet abruti-là, il a traversé ça ce soir-là, après une morsure, après une conversation. Paraît-il que son père lui disait qu'il ne travaillait pas assez, qu'il n'était pas assez sérieux pour être un Silaïev. Et qu'il a répondu, en disant qu'il suivait juste dans ses pas, qu'il n'avait que la descendance qu'il méritait. Une gifle violente, dont je me souviendrais encore dans quelques millions d'années. Et la promesse de m'envoyer chez des moldus. Ce qu'il a fait. C'est le matin où j'ai retrouvé leurs corps déchirés, baignant dans leur propre sang, tués de mes propres crocs, que j'ai compris que je ne pouvais pas rester comme j'étais. J'avais besoin d'autre chose pour vivre en tant que loup-garou. Une chose que je n'avais pas trouvée. Maintenant je l'ai. J'ai besoin de ruse, d'ambition. Que les autres arrivent sous mes pas, je m'en fiche, je les écraserais.

Oui voilà, ça a toujours été comme ça et ça le sera toujours. Voilà là ce que ceux de Poudlard et Beaux-Bâtons ne comprendront jamais. Il y a une sélection naturelle qui fonctionne, et même si elle est plus faible qu'auparavant elle fonctionnera toujours. Il m'a seulement semblé, depuis que je m'intéresse un peu plus à ma famille, que mes propres parents ont salit notre sang. Svetlana, ma mère, cette froide créature a accepté de laisser sous son toit une erreur de la nature, une de ces pestes de sang-mêlés qui n'existent que pour détruire tout autour de soi. Forcément ce genre de personne est capable de détruire une famille, et c'est ce que cette saloperie de Mila Pierce. Oh vrai, elle porte le nom des Silaïev officiellement. Mais jamais, dis-je bien, jamais elle ne le portera venant de ma bouche. Jamais personne n'a eu le droit de blesser ma famille, et vint une jeune femme prétendant pouvoir le faire. Ce sera accidentel si un soir de pleine-lune je me transforme, enfermé à clé et par sortilège, dans la chambre de cette pauvre jeune fille. Ce sera jouissif de lire dans les journaux qu'une sang-mêlé nommée Mila a été déchiquetée par un loup-garou dans son sommeil. Et même si personne ne le saura, mis à part mon père, je suis certain que discrètement, tout le monde me remerciera. Comme tout le monde l'a toujours fait.

Mais depuis quelques temps je me sens vide, après tout. À la limite de me demander ce qu'il reste de moi. Une âme, une pulsion, un guerrier ? Ce qui est certain, c'est qu'il y a un trou là où est censé être mon cœur. Trou que j'emplis avec toutes les choses que j'ai toujours dit être. Un monstre, un roi, un ange, une personne. Mais avant toutes choses, ce dont je suis le plus sûr, quelqu'un qui a totalement perdu la tête.
Aramis Zakhar Silaïev.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2209 Gallions : 134 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

bienvenuuuuuue sur mumblemumps
j'aime beaucoup ton choix de scenario, tu as fait une heureuse What a Face
bon courage pour écrire ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2258 Gallions : 1074 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue parmi nous

c'est cool de voir les scénarios être pris What a Face

Bon courage pour ta fiche

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

AMOUUUUUR DE MA VIIIIE
bon, pour le moment, elle ne le sait pas encore

je te dis pas merci, hein non, toi, tu sais toujours tout alors
aramba genre ils vont trop dépoter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2


TOI ET MOI ON VA ÊTRE TROP COPAINS OUAAIIS

Bienvenue officiellement
Bon courage pour ta fiche ! Hâte de découvrir ce que tu nous réserves
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous !

Bonne chance pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue !

Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Waaaah, l'accueil !
Merci à tous, vous êtes trop beaux comme des kebab.
Sauf Simba.
Simba elle est pas belle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

D'un, j'adore le titre de ta fiche
De deux, c'est un super scénario que tu as choisi mon coco
Et de trois, bienvenu par ici et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

J'adore cette chanson ** (ton titre)

En tout cas bienvenue parmi nous

Je suis sûre que tu te plaira ici ! & bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue parmi nous !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Aramis Z. Silaïev a écrit:
Sauf Simba.
Simba elle est pas belle
Va te faire foutre, le cabot.

Edit: C'est bon pour moi, sa fiche est parfaite
Vous pouvez le répartir
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2209 Gallions : 134 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Une très belle fiche La condition de loup garou est totalement justifiée J'adore la façon d'être d'Aramis et j'ai hâte de le voir en jeu

Bienvenue à ...
Poufsouffle
Félicitations tu as réussi à faire ta fiche de répartition. Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables   Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM.

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Bienvenue en retard ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
i'm just a sucker for pain (aramis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avi ¤ i'm just a sucker for pain.
» sucker for pain (ombre)
» ORIANA ⊹ I'm just a sucker for pain.
» kim hojoo + take my hand to the flame, i'm just a sucker for pain
» I'm just a sucker for pain ◊ Moïra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: