Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

A catastrophe ahead - Zélie

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Zélie Queen
avec Stephanie Bertram Rose. (TUMBLR)
Belle et jeune fille qui nous vient tout droit de Poudlard pour entamer sa huitième année au collège. Elle est né(e) à Swansea en ce beau jour qu'était le 13 mars 1979 en tant que née moldue ; à présent elle vit à Poudlard. Elle est plutôt loyale, fonceuse, rêveuse, discrète, prévenante et joviale mais aussi timide au premier abord, peu sûre d’elle, tête-en-l’air, effroyablement curieuse, entêtée et d’une maladresse maladive. Jusqu'à maintenant, son niveau scolaire s'est révélé être très bon mais désastreux quand il s’agit de travaux pratiques. . Il y a quelques années maintenant, elle s'est procurée une baguette faite en bois de frêne, mesurant vingt-six centimètres et contenant un crin de licorne. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un tamarin lion. La vision qu'il/elle a eu face au miroir du risèd : une autre version d’elle-même, triomphante  et fière, suffisamment brillante pour obtenir la reconnaissance qu'elle mérite.. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Le bras gauche nu, dévoilant une tête de mort vomissant un serpent, un mangemort qui s’avance vers elle, baguette tendue , dans son cas.
We have more questions...


ϟ Que pensez-vous de l'échange européen inter-écoles ?
Toi qui aimes la nouveauté, l’originalité, les surprises, tu adores les regarder de loin, ces étrangers qui sentent le froid et la glace des pays de l’est ou qui dégagent un doux parfum suave et raffiné d’un créateur français. Ils ont l'air mystérieux, différents et tu t'imagines tout un tas d'histoire sur eux. Tout en maintenant de la distance, tu les épies de tes grands yeux effarouchés, cachées derrière un livre, ravie d’avoir de nouveaux sujets d’émerveillement. Tu aimerais avoir le cran de les approcher mais maintenir une zone de sécurité autours de toi te semble une meilleure idée. On observe avant d'agir, c'est la règle.

ϟ Que faisiez-vous lors de la Grande Bataille ?  
Tu en as honte n’est-ce-pas Zélie? Toi, qui rêve de devenir auror, cachée, expatriée aux Etats-Unis  pour dissimuler tes origines impures, loin de tes amis qui se battaient pour défendre vos libertés. Tu étais figée, tapotant désespérément un poste de radio magique dans l'espoir insensé d'entendre des nouvelles, de bonnes nouvelles. Mais il n'y avait qu'un crépitement vide de sens et d'espoir qui remplissait les ondes et toi qui le fixait en le suppliant de cracher ne serait-ce qu'un son.

ϟ Avez-vous peur de perdre vos pouvoirs ? Pourquoi ?  
Oui, tu as peur de les voir s'envoler, ces précieux pouvoirs qui ont bouleversé toute ta vie. Et même si tu les as détesté puisqu'ils t'ont arraché à ta famille, à tes amis, à ton école ils font désormais partis de toi, comme ta baguette fais partie de ton bras, comme Poudlard fais partie de ce que tu nommes maison. Tu n'es pas prête à voir de nouveau ta vie se transformer sans doute pour le pire.

ϟ Quelle est votre réputation à Poudlard ? Que pensent les autres élèves de vous ?  
Zélie qui ? Oh cette fille bizarre qui a tendance à trébucher sur tout et à casser tout ce qui lui tombe sous la main ? Connais pas.
The best day of my life...


Tout semble s’effondrer autours de toi. Ton lit tremble, tes murs tremblent, ton plancher tremble et la poussière qui sort de ton plafond qui tremble vient se répandre dans ta chambre miteuse. Même un cadre montrant deux personnes s’enlaçant devant une vieille porte de bois sursaute sur ta table de chevet, pris d’une soudaine crise d’épilepsie. Proche de la chute, ta main surgit pourtant hors de la couette dans une vaine tentative de le rattraper avant qu’il n’effectue un triple saut-périlleux arrière dans le vide. Le premier métro de cinq heures  trente s’éloigne, laissant au motel pitoyable dans lequel tu as décidé de poser tes valises quelques minutes de répit. Tu peux presque entendre les fondations fatiguées par des années des services pousser un soupir de soulagement et tu rabats la couette, hébétée par le sommeil qui gonfle tes yeux et ébouriffe ta crinière de boucles. Il est trop tôt, mais l’Amérique n’attend pas. Déjà tu entends le vrombissement des moteurs dans la rue et le bruit de New-York qui s’éveille. Alors tu te lèves Zélie, comme une automate, comme un pantin sans marionnettiste puisqu'il n’y a personne autours de toi. Tu es seule dans la jungle de buildings, face à ce monde hostile et cette solitude t’écrase comme elle le fait depuis que tu as laissé tes parents, tes amis et tout ce qui pouvait avoir de l’importance pour toi. Puis vient le tour de l’inquiétude qui te ronge les tripes alors que tu remets en place la photographie dans une tentative désespérée de rendre quelque chose normal dans ta vie sans dessus dessous. Tu sais très bien que tu la retrouveras elle aussi face contre terre quand tu reviendras. Mais il ne peut rien leur arriver. Tu te le répètes à longueur de journée, à longueur de nuit, à longueur de temps. Assez pour t’en convaincre, pour faire de cela une certitude qui t’aides à avancer. Il ne peut rien arriver de mal à tes parents, que tu as expédié au Texas, ni as tes amis. Il n’y a pas d’endroit plus sûr que Poudlard après tout. Alors tu te changes, enfiles ton uniforme, plaque ton rouge à lèvre sur ta bouche blafarde, n’oses pas allumer le poste de radio avant de partir. Tu l’ignores celui-là, tu ne l’allumes que quand le métro s’en va se coucher et que tu peux agripper tes draps  dans l’angoisse des nouvelles qui sont toujours mauvaises –mais il ne peut rien leur arriver. Tes talons battent le bitume, claquants comme les pas d’une petite souris pressée. Une main vissée dans la poche de ton manteau, agrippée à ta baguette magique dont tu ne te serviras pas à moins d’un danger imminent. Tu ne peux t’empêcher de scruter le visage de gens que tu croises sur le trottoir. Tous sont de potentielles menaces, tous peuvent être dangereux. Ton cœur menace d’exploser alors que tu pousses la porte de 24/24 diner dont les néons criards soulignent ta pâleur. Tu déposes tes affaires, enfile ton tablier et attrape une cafetière pleine, zigzagant entre les tables pour remplir les tasses vides qui se tendent à ton passage. C’est ta vie maintenant, la boule dans la gorge et l’odeur de café qui te rend nauséeuse, les déménagements tous les mois et cette solitude qui te colle à la peau.



ϟ Ton pseudo : Mogwai ϟ Ton âge : 20 ans et toutes mes dents. ϟ Ton avis sur mumblemumps : Le contexte est super sympa, le graphisme aussi et les gens ont l’air tout gentil et… Et voilà! Puis y a un smiley licorne, je ne peux qu'aimer . Oh et j’espère que l’écriture à la deuxième personne ne vous dérange pas sinon je peux changer bien sûr     ϟ Le mot de la fin : Dites-moi que y a pas de mot de passe secret caché dans le règlement et que je l’ai pas loupé  
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...


Home please. Take me home, where it feels good.


Tu es comme la lumière du soleil au printemps. Tu es vive, tu es douce, tu es aveuglante avec les sourires que tu lances aux anges dans ton sommeil. Un poing fermé agrippant le corps d’une Barbie, l’autre couvert de paillette, la bouche ouverte, ta cage thoracique monte puis descend à une cadence paisible, régulière. Tes parents sont affalés dans le canapé, lessivés par tes tornades d’énergie incessantes.  Tu es épuisante Zélie. Te calmer c’est comme vouloir passer un peigne en travers de tes boucles, c’est impossible. Mais on t’excuse, grâce à tes moues adorables et ton envie de toujours rendre tout le monde heureux. Et puis, ce n’est que l’énergie de l’enfance, celle qui te fait grandir, celle qui te fait apprécier de lire toute seule comme une grande, installée sur les genoux de ton père. Mais les livres, c’est bien la seule chose que tu aimes à l’école. Les autres enfants, ils sont… Ils ne sont pas gentils. Ils tirent tes cheveux, ils se moquent de ton prénom et de ta maladresse, ils te trouvent bizarre à sourire tout le temps et à gigoter dans tous les sens. C’est quelque chose qui t’échappes, cette cruauté volontaire toi qui apprécie tout le monde et qui trouve toujours une raison de voir la bonté en chaque êtres. Tu n’as pas beaucoup d’amis, tu n’en as pas d’ailleurs et ça inquiète tes parents. Mais toi pas tellement, tu te contentes de supporter les heures de cours et souriant patiemment avant de te rentrer à la maison, pacifiquement, comme toujours.

Ils sont si simples tes parents. L’histoire éternelle de deux instituteurs qui tombent amoureux sur les bancs de l’école, qui se marient et qui font un gosse. C’est sans surprise, c’est prévisible, comme la fin de n’importe quel film romantique. C’est simple, voilà l’adjectif qui décrivait le mieux votre vie. Il n’y a pas de grosse surprise, il n’y a pas d’évènement tragique, pas de mort suspecte, de maladie étrange. Non. Il n’y a que vous trois, heureux, perdus dans votre village du Pays de Galles. Et rien ne te prédestinait à devenir spéciale Zélie, le grain de poivre dans le sel, le nuage qui cache brièvement le soleil estival, la touche de magie dans une vie ordinaire. Et pourtant un jour les poupées se sont mises à flotter toutes seules dans les airs comme agitées par une main invisible. Et pourtant, sans que personne ne sache pourquoi, toi,  du haut de tes neuf ans, tu allais chambouler tout ton univers.


Another home, where I can fit in.

« Je veux pas y aller. »

Oh non. Les pieds ancrés dans le sol, ton chat fermement maintenu dans tes bras, tes lèvres se gonflent, comme les larmes qui perlent dans tes yeux. Ta valise est faite, remplie de choses étranges. Un chaudron, une baguette, des uniformes. Tu n’en veux pas non, de ta nouvelle vie de sorcière. Tu n’as jamais rien demandé d’autre que de rester simple et heureuse. Tu ne veux pas être compliquée et malheureuse. Et ta mère a beau se pencher vers toi pour te cajoler et t’expliquer une énième fois que ce sera mieux pour toi, tu ne veux pas la croire. Non, ils sont secrètement heureux de se débarrasser de toi, tu en es sûre et tu as peur de ne jamais pouvoir revenir. Ils ne t'aiment plus depuis que tu es différente, ils ne te regardent plus pareil mais presque avec frayeur. C’est loin, c’est inconnu et ça fait peur et tu ne veux de ça pour rien au monde. Mais tes pleurs n’y font rien, tu dois grimper dans la voiture et prendre ce maudit train qui t’emmènes si loin de chez toi. Tu t’installes dans un wagon, tremblante et tu attends. Les gens passent, s’installent et toi tu gardes le nez vissé à un livre, rougissant dès que quelqu’un t’adresse la parole.

Pourtant il faut bien t’intégrer, tu n'as pas le choix. Et ta curiosité te pousse à tout contempler, à tout vouloir savoir et rapidement, tu commences à te faire à ce nouvel univers. A l’accepter. Et même à l’aimer. Tu te fais ta place, doucement, sans faire de vagues, en provoquant de petites catastrophes parfois. Souvent. Et tu commences à briller de nouveau par ton sourire qui ne se fige jamais. Tu te fais même quelques amis, les premiers, qui font que tu te sens bien, à ta place, acceptée. Au final rien n’a beaucoup changé, les années passent et tu restes ce discret tourbillon de gaieté et de catastrophe qui a simplement un peu grandi.  



Home please, take me home where it feels safe.

Mais ton insouciance elle, ne dure pas. Tu es inquiète Zélie. Inquiète pour ton sang moldu. Inquiète pour l’avenir, inquiète des sombres évènements qui approchent et par cette nécessité de fuir qui ne te ressemble pas. Mais la guerre est déclarée. On t'en veux à toi, la née-moldue qui aurait volé la magie d'un autre sorcier. Et tu t'en veux. Et tu ne comprends pas. Où est passée la tolérance? Où est ta sécurité, ton foyer, ta place? On ouvre une chasse à ceux qui sont comme toi. On confisque les baguettes de tes pairs, on vous emprisonne, on vous humilie. Alors il faut partir pour pouvoir protéger ta famille et te protéger aussi, on n'est utile à personne quand on est mort.

Tout a changé maintenant. Tes sourires sont plus rares, ton calme plus tranchant. Les cicatrices de la guerre sont encore présentes. Tu te fais plus renfermée, plus méfiante, comme si un rafleur pouvait encore surgir de nulle part pour te faire du mal. Comme s'il fallait toujours être aux aguets pour pouvoir survivre. Tu aimerai pouvoir de nouveau faire confiance à n'importe qui et voir le bon côté de chacun. Mais tu as appris que tout le monde était plus gris que blanc et que la méfiance peut te sauver la vie. Tu es toujours prête à aider ceux qui en ont besoin, mais tu as surtout appris à te préserver.


Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2399 Gallions : 613 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

bienvenuuuuue sur mumblemumps
zélie a l'air super, en tout cas le début de ta fiche est géniale
bon courage pour écrire ta fiche n'hésites pas si tu as besoin de quoi que ce soit
et non y'a pas de règlement, pas de soucis

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup

Bon bah ça fait 3 heures que je devais faire des fiches de révision pour mes partiels et au lieu de ça je me suis inscrite ici, je vous aime autant que je vous déteste
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Salut toi ! Bienvenue parmi nous

Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2476 Gallions : 313 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue sur MUM Je ne connaissais pas ton avatar mais elle est jolie comme tout en tout cas

Non pas de règlement, après personnellement, je sais que j'ai un peu de mal quand c'est écrit au "tu" (Pas taper )

Bonne chance pour cette fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi-nous


J'adore ton avatar Et le nom de famille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Chuck: merci beaucoup *craquage devant Grant*

James: Re merci Oh t'inquiète, je tape que quand on me mouille ou qu'on me donne à manger après minuit J'avais du mal aussi puis j'ai atterri sur un forum où beaucoup de gens écrivent au "tu" et j'ai finis par l'adopter

Daeny: Merci J'adore Lily Collins elle est trop chouquette!
Revenir en haut Aller en bas
Mila V. Silaïeva
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serdaigle
Maison/Métier : Serdaigle, deuxième année de GISIS en Zoomagie, préfète & membre des clubs d'astronomie et du 2ACM
Célébrité : Lily Collins
Pseudo : Barling Âge : 25 Parchemins : 1557 Gallions : 1758 Date d'inscription : 12/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/100  (0/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t400-mila-it-s-always-darkest- http://www.mumblemumps.com/t1385-mila-you-know-what-they-say-about-hope http://www.mumblemumps.com/t1390-mila-hibouxbox http://www.mumblemumps.com/t2088-journal-de-mila

Bienvenue sur MUM

_________________
NOT GOOD ENOUGH.

BELLADONA EST LA MEILLEURE ET LA PLUS BELLE
C'est pour ça que Mila lui a sauvé la vie

RAVENCLAW PRIDE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci Mila
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue ma jolie I love you
Revenir en haut Aller en bas
O. Piros Fortescue
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : ancien gryffondor, choixpeau flou qui n'avait pas l'étoffe d'un lion, il est désormais directeur d'un cirque, maître des cauchemars.
Célébrité : kit harington
Pseudo : elly Âge : 21 Parchemins : 2399 Gallions : 613 Date d'inscription : 14/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t2148-my-cure-and-my-curse-piros#5490 http://www.mumblemumps.com/t2156-piros-le-maitre-des-cauchemars#54910 http://www.mumblemumps.com/t2155-bernie-atterrissage-d-urgence#54906 http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

Ohlala, quelle belle fiche, déjà félicitations, tu manies parfaitement la deuxième personne, j'ai adoré te lire Ensuite, je suis vraiment sous le charme de la petite Zélie, elle est douce, simple et pleine de surprises aussi ! Son histoire semble banale mais pourtant je suis sûre qu'elle a une belle évolution qui l'attend, la guerre l'a changé cela se voit ! Bref, pour moi tout est bon et j'ai hâte de nous trouver un lien

Bienvenue à ...
Huffleupuff
Félicitations tu as réussi à faire ta fiche de répartition. Le Choixpeau n’a pas hésité plus d’une minute avec toi et a pris sa décision. Maintenant que tu as été réparti dans ta maison, tu vas pouvoir procéder à toute la partie inscription administrative de Poudlard

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ce n'est pas tout, il va falloir que tu viennes recenser ton personnage dans le dortoir, les clubs, l'équipe de quidditch, tu trouveras tout ce qu'il faut dans les parchemins indisensables   Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM. Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier, mais tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs  . . Enfin, pour consulter la liste des cours, c'est par ici .

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !

Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
wicked, wicked to the core
The smoke is part of circus legend: once upon a time, we were burned to the ground. But we did not die. Instead we kept burning, kept moving, kept growing. The smoke surrounds us, even if we no longer burn.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar


Je connaissais pas cette jolie Stéphanie
Et j'adore le prénom

Bienvenue sur MUM
Il nous faudra un lien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
A catastrophe ahead - Zélie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Catastrophe: Trois enfants tués dans un glissement de terrain au Cap-Haitien, Mi
» Une catastrophe ambulante ?
» Retour en catastrophe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: