Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 5
La version cinq est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'été, faites le plein de festivités !
Découvre tout ici
Sujet commun
Vous avez envie de profiter pleinement des animations de la coupe du monde,
venez découvrir les nombreuses activités mises en place pour l'été !
Fêtes foraines, séances de dédicaces, match, les ingrédients sont réunis pour faire la fête !
Clique pour découvrir le Speed Dating de l'été
Quêtes
Les quêtes ont toutes été mises à jour. Vous trouverez celle du personnel ici,
les poufsouffle juste . Les serdaigle ont aussi le droit à un nouveau
sujet par tout comme les serpentard. Les gryffondor, eux,
continuent leur jeu de piste.
Résumé des quêtes
Radio Quidditch
Pour l'été, la brigade magique ne fait pas les choses à moitié,
de la nouveauté vous attend sur vos ondes !
Ouvre les oreilles
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Pop six squish uhuh cicero lipschitz

Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Lenora Ethel Stenson
avec Katheryn Winnick. (hem0gobl1n sur Imgur)
Belle et peut-être encore jeune femme qui travaille comme Langue-de-Plomb depuis maintenant près de neuf ans. Elle est née à Madrid en ce beau jour qu'était le 30 mai 1964 en tant que sang mêlé ; à présent elle vit à Bangor, au Pays de Galles. Lors de son passage à Poudlard, son niveau scolaire était bon. Lorsque les dinosaures vivaient encore, il/elle s'est procurée une baguette faite en bois de amandier, mesurant 23,75 cm et contenant un crin d’Abraxan. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un axolotl. La vision qu’elle a eu face au miroir du risèd : se retrouver entourée des siens. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. Son épouvantard revêt l’apparence d’une personne sans visage, vêtue de vêtements multicolores. Elle sait que cette personne sourit, mais cela ne se voit pas. Et elle tend toujours devant elle des mains aux longues griffes acérées, comme pour lui arracher les yeux et le coeur, dans son cas.
We have more questions...



ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? Cette épidémie est quelque chose qui fait peur, c’en est certain. Imaginez-vous vous coucher, avec la certitude que le lendemain, vous pourrez changer le monde du bout de votre baguette. Vos songes sont ponctués de vos exploits futurs, de ces certitudes tissées de rêves. Et le lendemain, plus rien n’est. Tout ce en quoi vous croyez est anéanti. Une brèche dans votre monde, un gouffre dans lequel plonger la tête la première. Et si cela vous arrivait, comment réagiriez-vous ? Certes, ça fait vraiment peur. Mais, je pense que, d’un certain côté, ce n’est pas plus mal. Certains sorciers sont gonflés d’orgueil et s’en font un habit qu’ils revêtent en société. Ils ont un ego si énorme et pensent que le fait qu’ils descendent de sorciers et qu’ils en sont eux-mêmes leur donnent le droit de tout faire. Ça leur apprendra peut-être l’humilité, de ne plus avoir leurs pouvoirs.


ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Je n’ai pas spécialement eu à faire à lui. Ce n’est pas forcément un mal qu’une nouvelle tête pleine d’idées nouvelles dirige Poudlard. Il y aura forcément un nouveau fonctionnement, de nouvelles choses et ce n’est pas un mal du tout, au contraire. Oh, je ne dis pas que Albus Dumbledore et Minerva McGonagall étaient incompétents et ne prenaient pas les intérêts des élèves à coeur, mais un renouvellement était nécessaire. Cependant, j’attends malgré tout de voir comment vont évoluer les choses.


ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ? Une ouverture sur le monde ne peut qu’être bénéfique. Comparer les différents modes de vie, les multiples méthodes pour arriver à un résultat. C’est bien de forger la jeunesse ainsi. S’ils ne peuvent accéder au monde, c’est le monde qui accède à eux.


ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ?  En général, je ne parle pas de ça. Non pas parce qu'on m'a interdit de le faire, mais parce que je juge que les autres n'ont pas à savoir de quel côté on se trouve. Enfin, je veux dire, ça m'embête quand même de devoir prendre le parti soit de l'un soit de l'autre. On ne peut pas dire que chacun avait de bonnes idées. Au final, ils étaient tous les deux animés par le même objectif : éliminer l'autre. Si Voldemort a eu des adeptes, c'est qu'il a forcément eu, à un moment donné, les arguments valables pour rallier du monde à sa cause. Si Harry Potter a eu du monde pour le soutenir et combattre à ses côtés, c'est peut-être davantage dans les actes que dans les mots. Je ne peux pas me baser que sur un des deux points. Pour moi, le camp idéal serait le camp où la personne qui le dirigerait joindrait les mots aux actions. Or, aucun des deux ne réunit vraiment ces critères...
The best day of my life...



Pour les membres du personnel : Il y avait ce couloir, si long et si froid et si gris. Il était terne, tellement terne que Lenora sentait qu’elle perdait consistance. Elle se fanait au gré de ses pas, comme une fleur qui pourrirait par manque de soleil. Ça la mettait mal à l’aise. Non pas que les souvenirs qu’il contenait n’étaient pas joyeux, loin de là, mais cette monochronie l’étouffait. Elle n’aimait pas le noir ; et pourtant, paradoxalement, elle s’épanouissait davantage la nuit, lorsque les ombres s’étiraient et que les lumières vacillaient doucement en un halo diffus. Ses pas résonnaient au rythme de son coeur. Un étrange écho qui se répercutait dans ses oreilles.
Et soudain, une explosion.
De couleurs, de sons. Les tympans, tout comme les yeux de Lenora, n’arrivaient pas à s’habituer à ce changement si soudain d’environnement. Comme si on l’avait réveillée en plein milieu d’une bonne grosse sieste. Devant ses yeux, des billes de couleurs volaient dans tous les sens. Comme un arc-en-ciel version boules de Noël. Un grand sourire s’était dessiné sur son visage au fil des voltiges colorées. Elle aimerait bien se lancer dans la bataille, se jeter corps et âme dans ce maelström mais quelque chose la retenait. Elle essayait de se rappeler quoi. Les mots se noyaient sous le flot de pensées qui étaient en train de l’assaillir. Lenora commença par faire un pas, puis un second et un troisième.
Une bille bleue lui toucha de plein fouet le visage. Un instant, elle blâma son manque d’attention. Si elle avait vraiment prêté attention à cette bataille haute en couleurs, elle aurait pu l’éviter aisément. Déjà, elle leva sa baguette pour se lancer à son tour dans cette guéguerre entre écoles. Elle viendrait renforcer les rangs de Poudlard, apporter son savoir-faire et montrer que les adultes pouvaient… Oui, c’est ça ! Elle était adulte ! Et les adultes, et bien, ça ne se mêlent pas des affaires des adolescents, pas vrai ? En tout cas, Lenora ne se mêlait pas des règlements de compte qui ne la concernaient pas.
Alors que de nouvelles billes venaient s’écraser sur elle dans des explosions festives, elle leva sa baguette et lança un puissant jet d’eau qui retomba sur les belligérants comme de la pluie. Ou comme une alarme incendie. Parmi les bruits d’explosion et les insultes qui pleuvaient, elle entendait des cris, ceux de surprise, de colère. Peut-être n’étaient-ils pas contents d’être interrompus dans leur combat. A vrai dire, elle s’en fichait comme de sa première dent. Il était temps qu’elle agisse comme une adulte et mette de côté son aspect d’adolescente.
Cependant, force lui était de constater que la peinture ne coulait pas avec l’eau. Elle restait bien ancrée sur les cheveux, la peau, les vêtements. C’est Rusard qui va être content en découvrant l’état du sol et des murs !, pensa-t-elle en son for intérieur. Des billes continuaient de voler lorsque la pluie de Lenora redoubla d’intensité, avant qu’une explosion semblable à un orage n’éclate parmi toutes ces gouttes. « Continuez encore votre guerre, et je vous jure que si je m'en mêle... » Sa phrase restait en suspens, slalomant entre les billes de couleur, se perdant dans l'ignorance des élèves à son égard. Lenora essayait de les éviter du mieux qu'elle le pouvait, en vain. C'était pire que des gouttes de pluie. Elle se faufilait entre les élèves survoltés, pensant qu'une bille pouvait changer le cours de leur vie. Lenora avait tôt fait de repérer les deux protagonistes. C'étaient ceux dont les pensées criaient, se répercutaient sur les murs, éclataient comme des billes et désiraient voir l'autre payer son affront. La femme glissa derrière l'un d'eux, sans faire aucun bruit, sans trahir sa présence. Elle était presque devenue championne dans la maîtrise de la plante verte ou de la tapisserie. Se faire oublier était une de ses activités favorites et elle y excellait. On ne la trouvait jamais vraiment où elle devait être. L'une de ses mains se levait avant de s'abattre sur la tête d'un élève, taloche façon Severus Rogue. Elle connaissait la réputation de feu le professeur de Potions pour cet art subtile qu'est la taloche. Un rire s'élevait à quelques petits pas d'elle. Quand elle pivota sur elle-même, elle voyait l'adversaire du malheureux qui a eu la chance de tâter de la main. L'adversaire n'avait pas ri trop longtemps car Lenora venait de leur coller, à lui et son camarde, quatre heures de retenue, en compagnie de l'adorable concierge.
ϟ Ton pseudo : Alinoé. ϟ Ton âge : Je m’en vais doucement sur mon quart de siècle. ϟ Ton avis sur mumblemumps : ϟ Le mot de la fin : A POIL !
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Oh, oh, it's magic, you know...
Durban, Afrique du Sud, 1er janvier 1953
Ils étaient étendus l’un à côté de l’autre dans une herbe encore humide de rosée matinale. Le silence planait entre eux tandis que la vie semblait s’éveiller autour d’eux. Au dessus de leurs têtes, le ciel se parait de bleu, violet et rose. Un cadre qui les rassurait, les apaisait. Qui leur donnait envie de rester allongés là jusqu’à ce que la vie les rattrape. Ils n’étaient que des enfants, pensant que le monde était au bout de leurs doigts, qu’il leur suffisait juste de les refermer pour le contenir. Pourtant, il leur échappait, tandis que l’aube se levait. Enfermés dans leur bulle, ils ne faisaient guère attention à ce qui se déroulait si naturellement sous leurs yeux.
Et soudain, dans ce silence, la voix de la fille s’éleva. Comme une petite fleur fragile qui tentait de percer la neige. “Je n’ai pas envie de retourner à l’école demain.” A ses côtés, le garçon s’agita et la dévisagea. “Pourquoi ?” La jeune fille se tourna légèrement vers lui et esquissa un sourire triste. “Parce qu’on sera obligés de prétendre qu’on est ennemis et je n’aime pas ça.” S’il avait été debout, le garçon aurait baissé la tête, se serait plié sous le poids d’une lassitude profonde. Il se contenta juste de déglutir tandis que sa main cherchait celle de la fille. Lorsqu’il la trouva, il la serra doucement. “On n’est pas obligés de le faire, tu sais. On peut prétendre être nous et envoyer balader ces conneries de maisons.” Elle lui adressa un sourire un peu plus chaleureux et resserra l’étreinte de leurs mains.
Ce lien, si infime, si intime en ce moment, la rassurait. Ses yeux se posèrent sur le ciel qui se colorait davantage. Les rêveries venaient s’emparer de nouveau d’elle. Elle se sentait bien, en ce moment, coupée du monde, enfermée dans le sien, sa présence à ses côtés. Un aperçu d’un bonheur simple, si simple et si plaisant. Oh, comme elle aimerait glisser doucement dans ce monde ! Une pression sur ses doigts la tira momentanément de sa rêverie. “Candice ?” La voix du garçon la sortit de sa torpeur. Elle tourna son visage vers lui et le dévisagea de ses grands yeux bleu. “Oui ?” A force de petites contorsions, il se rapprocha d’elle et colla son front au sien. “Bonne année !

Durban, Afrique du Sud, 13 mars 1961
Pourquoi avons-nous décidé de sauter le pas ? Enfin, je veux dire, j’aime Jeremy, cela va de soi. Mais… Je ne sais pas. J’ai l’impression que tout va trop vite. Un soir, je me suis couchée en étant encore cette adolescente qui fréquentait l’école de magie, et le lendemain matin, je me réveillais en étant une adulte fiancée à quelqu’un. C’est effrayant de voir comme le monde change si vite ! Oh, toute mon enfance, j’ai bien rêvé du Prince Charmant, qui m’emmènerait sur son blanc destrier. Après de multiples désillusions amoureuses, j’avais fini par croire que mon Prince Charmant n’était que le produit de mon imagination. J’avais alors quitté l’école avec mes convictions, que je traînais comme un boulet attaché à mes pieds.
Et puis il y a eu Jeremy. Ce cher Jeremy. Il a toujours été là pour moi. Depuis notre plus tendre enfance. Des jeux partagés, des rires échangés, des secrets soufflés à la lueur vacillante d’une bougie. Il était mon meilleur ami, autrefois. Pourtant, par un malheureux concours de circonstances, cette amitié avait été mise en péril avant d’être tuée aussi rapidement qu’on l’avait construite. A tort, j’ai été accusée de maux que j’aurais causé à Jeremy. Il me croyait coupable d’actes qui dépassaient sa pensée. Cependant, je n’avais aucune connaissance de ces dits-actes pour lesquels on m’accusait. Bien au contraire, j’étais si innocente que ça lui paraissait suspect. Le fait était qu’à cette époque, Jeremy avait été l’objet d’une manipulation atroce de la part des pairs de sa Maison. Et ces personnes, me voyant comme un parasite qu’il fallait éliminer, avaient décidé que la meilleure façon de se débarasser de moi était de m’emmener plus bas que terre.
Quand le pot aux roses fut découvert, Jeremy est entré dans une rage folle. Ils lui avaient fait perdre tout ce qui était bon pour lui. Il a ouvert les yeux et s’est rendu compte qu’il avait cessé de vivre à l’instant même où il m’avait perdue. Le dur retour à la réalité. Les jours qui ont suivi ce déchirement étaient étranges. Jeremy et moi étions comme des inconnus et il fallait que l’on s’apprivoise de nouveau. Nous étions maladroits ; on ne voulait pas recommettre les mêmes erreurs qu’autrefois. On nous laissait une chance de redémarrer notre histoire, il fallait qu’on la saisisse. Pourtant, un nouvel élément est entré en compte.
Le jour où il a ouvert les yeux et s’est rendu compte qu’il avait cessé de vivre à l’instant où il m’a perdue, a été le jour où il s’est rendu compte qu’il éprouvait pour moi bien plus qu’une simple amitié.
Jeremy m’aimait bien plus que de raison. Il faisait tout pour reconquérir ma reconnaissance et effacer l’ardoise. Il se sentait tellement redevable, de toutes ces fois où je m’étais accrochée à son souvenir pour ne pas le perdre. Je lui avais été bien plus fidèle qu’il n’y paraissait.
Au début, j’avais tenté de me voiler la face. Il ne pouvait pas tomber amoureux de moi, c’était impensable. On avait un lien bien trop puissant entre nous pour oser le mettre en péril. J’avais trop peu confiance en moi, alors, j’ai commis la plus belle erreur de ma vie.
Alors, aujourd’hui, je le regarde aller d’un groupe de personnes à un autre, sourire et rire aux éclats, indifférent à ce qui pourrait se passer dehors. Il semble si heureux, si… Grand, que c’en est déroutant. Il est vivant. Parfois, il me jette des regards, empli de bonheur et des sourires qui débordaient de joie. Plus une seule fois je n’ai douté de moi. Je savais qu’au final, j’avais pris la bonne décision.
Sa main est douce au contact de la mienne. Comme s'il n'y avait que lui dans mon univers, une bulle hermétique nous enveloppe. Tous les rires autour de nous, les applaudissements, les regards larmoyants, tout ça, ça disparaît. Il n'y a que Jeremy et moi. Et notre avenir, compressé entre nos corps qui se pressent l'un contre l'autre.


Madrid, Espagne, 30 mai 1964
L'homme s'avançait dans le couloir épuré, tenant dans sa main les petits doigts d'un petit garçon. Le visage de l'adulte était radieux, comme trois ans auparavant. A quelques jours près, ils auraient pu être du même jour, Hector et le bébé. Hector était du dix-sept août. Il avait vu le jour avec quelques semaines d'avance. Mais, bien que prématuré, c'était un gros bébé qui s'était présenté à la famille Stenson. « ¿ Papi, dondé está  mamá ? » Le gamin s'inquiétait de ne pas voir sa mère. Cela faisait plusieurs jours qu'elle était partie, et on ne lui avait pas dit où. Les pompiers s'étaient juste contentés de venir la chercher. Et lui, il s'était tenu là, à les regarder l'emmener, sans pouvoir faire quoi que ce soit. Est-ce que cela a à voir avec son gros ventre ?
Jeremy se contenta de sourire à son fils. « On arrive bientôt… Et c'est là ! » Il ouvrit une porte, se réjouissant à l'avance de ce qu'il allait voir. Sa femme et sa  fille, si chétive, si fragile, entre ses bras. Elle n'était, à l'origine, pas prévue dans l'équation. Mais lorsqu'ils ont su qu'elle se trouvait là, ils n'ont pas su se résoudre à la mettre de côté. Elle était là, et c'était pour une raison. Alors, ils l'ont gardée. Ils l'ont gardée et ils ont failli la perdre. Des complications liées à la grossesse ont failli coûter et la vie de la femme et la vie du bébé. Les médecins ont su réagir à temps et prendre les mesures nécessaires pour réduire au maximum les dégâts. Au final, tant la maman que le bébé sont en vie.
Hector lâcha la main de son père et se précipita vers sa mère. Il se hissa tant bien que mal sur la chaise à côté du lit. Il se mit debout dessus pour monter sur le lit de la femme. Mais Jeremy l'en empêcha. « Hector, n'embête pas maman quand elle a le bébé entre les bras, s'il te plaît. » Le petit garçon tourna son grand regard innocent vers son père et fit une petite moue boudeuse avant d'obtempérer. « Est-ce que tu veux tenir ta petite sœur ? » Le visage de l'enfant s'éclaircit d'un coup. « ¡ Sí ! » Jeremy esquissa un sourire heureux et prit l'enfant des bras tendus de Candice avant de le poser avec douceur et précaution dans les bras de Hector. Jeremy garda ses mains à proximité, au cas où… « ¿ Cómo se llama el bebé ? » « Lenora. Ta petite sœur s'appelle Lenora. »

Bangor, Pays de Galle, 1er septembre 1975
« Maman ! Hector a encore piqué ma baguette ! » Lenora se rua hors de sa chambre, furieuse, en larmes. Son frère s'amusait à la tourmenter a veille de son entrée à Poudlard. Quelques semaines auparavant, elle avait reçu une lettre lui expliquant que l'école serait ravie de la compter parmi ses élèves et qu'elle était attendue le 31 août, à quatorze heures, à la gare de Cardiff. Le Poudlard Express venait chercher tous les élèves gallois à cette station, lui avaient précisé ses parents.
Lenora était un peu stressée de cette rentrée. Il y a un an à peine, elle avait découvert ses pouvoirs d'une façon étrange. Déjà, elle n'était pas consciente quand la première manifestation de ses pouvoirs a eu lieu. Elle dormait à poings fermés et se débattait contre un cauchemar particulièrement saisissant. Gesticulant dans son lit, elle s'était dangereusement rapprochée du bord et était tombée. Sauf, qu'au lieu d'atterrir sur le sol, elle était restée en suspension. Quelques minutes plus tard, ses parents entendant ses petits cris plaintifs dont elle n'avait pas conscience, débarquèrent dans sa chambre et la trouvèrent là, planant à quelques centimètres au dessus du sol, parfaitement endormie. La seconde manifestation a eu lieu lors d'une dispute avec son frère, dans le jardin familial. Comme à son habitude, Hector l'embêtait et, en colère, Lenora a fortement souhaité que ce malotru soit suspendu par les pieds dans les airs. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque son vœu se réalisa ! Elle avait éclaté de rire, Hector s'était mis à pleurer de colère et ses parents l'avaient rudement disputée pour avoir causé ce tord dans le jardin, à la vue de tous. Allez-vous en expliquer ça à la voisine qui étendait tranquillement son linge et a été surprise – voire choquée – de découvrir un enfant, pieds en l'air, tête en bas, se débattre de rage.
Alors oui, Lenora avait tous les droits d'être stressée et inquiète à propos de cette rentrée. Elle avait maintes fois vu ses parents utiliser la magie grâce à leurs baguettes, et, lorsqu'elle avait tenté de faire comme eux et avait mis le feu au canapé – ce qui lui avait valu une punition sévère, à la grande joie d'Hector – elle n'avait plus voulu y toucher. C'était un  monde qui, bien qu'il la fascinait, lui faisait aussi peur. Sa première expérience l'avait dissuadé d'utiliser la magie, mais apparemment, elle n'avait pas le choix, il fallait qu'elle passe par cette étape. Pourtant, elle devait aussi s'avouer qu'elle était un peu excitée. Parce qu'au gré des multiples voyages effectués avec ses parents, parcourant des contrées magiques, il lui avait été donné de voir des choses qu'elle ne comprenait pas encore et qu'elle désirait ardemment connaître. Par exemple, est-ce que les livres mordeurs étaient courant chez les sorciers ? Comment on pouvait en venir à bout ? Et les dragons, comment on faisait pour les élever ? Seulement, pouvait-on en avoir un chez soi (imaginez alors la frayeur que cela éveillerait chez les voisins) ?
Une curiosité liée au stress qui lui nouait l'estomac.
Mais voilà qu'Hector s'amusait encore à la faire tourner en bourrique. Elle en avait marre. Comme s'il ne savait pas qu'elle aurait préféré ne pas se tourmenter davantage quant à cette rentrée ! Elle le maudissait, de toutes ses forces. Peut-être qu'un jour, ses prières seront entendues ? Elle était sa cible favorite. Mais elle savait aussi très bien qu'il ne fallait pas s'en prendre à elle. Malgré ses airs de petit con, Hector était quelqu'un d'attentionné, qui se préoccupait énormément de sa famille. Derrière ses actes parfois un peu trop mesquins, il était cet ado écorché dans ses sentiments. Il adorait sa sœur, ça allait de soi. Mais il ne savait pas comment le lui dire. C'était tellement plus simple quand elle ne parlait pas et qu'elle ne comprenait pas encore le monde extérieur ! Le seul moyen qu'il avait pu trouver pour passer du temps avec elle, c'était de l'embêter. Il se plaisait à découvrir sa sœur de cette façon. Ce n'était certes pas la plus intelligente mais c'était celle dans laquelle il se retrouvait le mieux.
Dans une heure, il fallait qu'ils se rendent tous à la Gare de Cardiff pour prendre le Poudlard Express. Mais, avec cet imprévu, le temps risquait de s'allonger considérablement. D'autant plus qu'Hector ne paraissait pas décidé à redonner la baguette à sa sœur. Il passa devant elle, l'air conquérant, un sourire radieux sur les lèvres. Il se pavanait comme un petit coq, et ça énervait Lenora. Il traversait lentement le couloir de l'étage quand sa mère débarqua soudainement devant lui. Elle lui tendit la main, un air chargé de reproches peint sur le visage. L'adolescent feignit de ne rien comprendre et haussa les épaules. « Tu rends la baguette de ta sœur de suite, Hector. Sinon, tu peux dire adieu à tes vacances en Espagne. », dit une voix masculine venant du rez de chaussée. Candice esquissa un sourire en regardant son fils. Sa main était toujours tendue et attendait patiemment que l'adolescent se décide à la lui donner. « Non mais si on peut même plus rigoler aussi… » Avec une mauvaise foi frôlant la perfection, il sortit une petite baguette de bois clair et la tendit à sa mère. Hector se mit à grogner comme un ours mal léché avant de rejoindre sa chambre et de claquer fortement la porte.
Quinze minutes avant le départ du train, ils arrivèrent en gare de Cardiff. Après de multiples embrassades, qui ne réussirent pas à dérider Hector, encore ronchon d'avoir été forcé ainsi à rendre la baguette à sa sœur, Lenora et son frère montèrent dans le Poudlard Express qui les mena en Écosse, vers un univers qu'elle ne serait pas prête d'abandonner de sitôt.

Poudlard, Écosse, 7 novembre 1998
Ses doigts frôlèrent les murs du couloir la menant à son ancienne salle commune. Elle avait tant de fois emprunté ce chemin qu'elle pouvait le refaire les yeux fermés. Elle ressent encore les frissons d'excitation qui l'avaient parcourue lorsqu'elle s'était aventurée pour la première fois à Poudlard. Elle se souvient encore du moment où Helena Serdaigle avait accueilli les nouveaux élèves dans sa maison, l'impression de petitesse qui s'était emparée d'elle face à ce fantôme si discret et pourtant si impressionnant. Elle se revoit dans la salle commune des Serdaigle, allongée sur le sol bleu nuit, à faire ses devoirs, à rêvasser, à lire un livre ou deux, quand elle ne rigolait pas avec ses amis. Elle se revoit plantée devant les fenêtres de cette même salle commune, à rêver d'évasion, loin, très loin derrière les montagnes qu'elle pouvait apercevoir.
Mais elle n'était pas à Poudlard pour revivre ses années scolaires. Elle ne se voyait pas subir de nouveau les cours de Divination ou d'Histoire de la Magie. C'étaient des matières dans lesquelles ses notes s'étaient révélées exécrables, comparées aux notes de Potions ou de Défense contre les Forces du Mal. Oh non, elle n'était pas là pour se redonner une chance de repartir du bon pied. Officiellement, elle était là pour la surveillance de Poudlard. Après les événements des mois passés, il avait été jugé bon d'augmenter les effectifs de surveillance. Lenora était là ; elle s'était donc portée volontaire pour retourner là-bas. Pourtant, officieusement, elle n'était pas tout à fait là pour surveiller les lieux. Le Ministère l'avait dépêchée pour garder un œil sur Ashelia, sa cousine. Elle était impliquée dans quelques histoires sordides, s'apparentant plus à un mauvais complot bien ficelé qu'à une blague entre amis. Il fallait qu'elle mène l'enquête, qu'elle surveille ses actes, ses fréquentations et en fasse part à sa hiérarchie le plus régulièrement possible.
Officiellement, elle était heureuse d'être de retour en ces lieux. Officieusement… Si quelqu'un venait à découvrir qu'elle n'était pas tout à fait là pour surveiller Poudlard, cela pourrait mettre en péril l'enquête pour laquelle elle a été envoyé ici. Poudlard pourrait alors soit être son havre de paix soit un terrain miné sur lequel elle aurait du mal à avancer sans exploser.
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2209 Gallions : 134 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

bienvenuuuuue avec ce beau dc je plussoie l'avatar par contre je n'ai pas bien compris quelle était la fonction de Lenora à Poudlard et attention dans la mise en situation (qui est très drôle d'ailleurs), tu parles de Rusard, mais il n'est plus le concierge de l'école Bon courage pour la suite de ta fiche et n'hésites pas si tu as besoin de quoi que ce soit

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

(Re)Bienvenue ! Katheryyyyn Langue-de-Plooooomb

Bref, tellement de perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Je vais bien trouver un prétexte pour la faire venir à Poudlard, ne t'inquiète pas :) Je l'expliquerai dans l'histoire du coup :)

Je vais modifier ça ! Merci de le noter :)

Et merci à vous ♥
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2209 Gallions : 134 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2065-journal-d-elly#52760

Je suis curieuse de voir ça alors

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Alexandra L. Dashkova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Sixième année
Célébrité : India Eisley
Âge : 26 Parchemins : 1472 Gallions : 301 Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t729-alexandra-dashkova-les-monstres- http://www.mumblemumps.com/t736-alexandra-dashkova-titre-a-venir http://www.mumblemumps.com/t1959-alexandra-dashkova-letters-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Rebienvenue sur MUM Eachoud'amouuuuuur

Bonne chance pour cette seconde fiche, hâte de voir tout ce que tu nous as préparé

_________________

DESTRUCTIVE LOVE. DON'T LEAVE ME.
Right from the start you were a thief you stole my heart and I'm your willing victim i let you see the parts of me that weren't all that pretty and with every touch you fixed them...

Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 1279 Gallions : 534 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Bienvenue parmi nous

_________________
I found a place full of charms, a magic world in my baby's arms. Her soft embrace like satin and lace wondrous place — .
The last shadow puppet

Revenir en haut Aller en bas
Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Merci :D

L'histoire est en cours de rédaction, elle devrait être finie avant la fin de la semaine prochaine :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Spell Block Tango :P
Re-bienvenue ma jolie :) hâte de lire ta fiche comme ça on pourra établir ce fameux lien avec ma futur DC :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Rebienvenuuuue Hâte d'en savoir davantage sur ce perso badass héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Rebienvenue donc
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Rebienvenue parmi nous ! :)

Bonne chance pour ce nouveau personnage ! Katheryn est un choix excellent
Revenir en haut Aller en bas
Andreï Dimitrov
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Serpentard, 8ème année en Politique Magique
Célébrité : Stephen James
Pseudo : Loupiotre Âge : 29 Parchemins : 482 Gallions : 260 Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
20/100  (20/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t632-like-a-russian-party-andrei#1147 http://www.mumblemumps.com/t649-andrei-adventure-to-me-is-like-oxygen-to-you-and-right-now-im-suffocating#11546

Re-bienvenue avec ce nouveau compte

_________________
Comme Une Ombre
Je serai l'accident sur le bord de ta route. La larme du poison cachée entre les gouttes. Le joueur de pipeau qui fait danser les serpents. Je serai comme une ombre à chacun de tes pas. Comme une maladie qui frappe et qui s'en va.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2

Rebienvenue ARCHIDUCHESSE
Revenir en haut Aller en bas
Mumblemumps
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Parchemins : 785 Gallions : 2521 Date d'inscription : 13/02/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com http://www.mumblemumps.com

Tu t'en sors ma belle ?
Revenir en haut Aller en bas
Eärendil Y. von Schünberg
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur de botanique
Célébrité : Mélanie Laurent
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 190 Gallions : 1191 Date d'inscription : 26/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
50/100  (50/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t497-hold-on-we-re-going-home-ea-dela http://www.mumblemumps.com/t660-another-kind-of-love-ea

Internet fait des siennes. Je la finis très très rapidement, c'est promis ♥

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Modo
  • 1
  • 2
Maison/Métier : élève de Serpentard en huitième année, spécialisée en médecine magique.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 897 Gallions : 137 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l

Re-bienvenue

Bon courage pour cette fichette.

_________________

YOU ARE ALL I FEAR

If you could see the wreck I am these days, you'd have new reasons to stay away. Just hold my hand for a little while. Misery never goes out of style.
© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra L. Dashkova
Consumed by the shadows
avatar
Élève de Serpentard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Sixième année
Célébrité : India Eisley
Âge : 26 Parchemins : 1472 Gallions : 301 Date d'inscription : 06/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t729-alexandra-dashkova-les-monstres- http://www.mumblemumps.com/t736-alexandra-dashkova-titre-a-venir http://www.mumblemumps.com/t1959-alexandra-dashkova-letters-box http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Alors me voici désolé du retard on est pas mal occupé en ce moment T_T

Alors il y à des petites choses qui me gène, premièrement cette question :

Ϟ QUEL ÉTAIT VOTRE CAMP LORS DE LA GRANDE BATAILLE ?

J'aimerais que tu y réponde réellement, car dans ce cas, tous le monde fait ça et plus personne ne répond au question de leur choix quoi, trop facile

Ensuite une dernière petite chose dans ta mise en situation, « Continuez encore votre guerre, et je vous promets que mon pied au cul sera aussi indélébile que votre peinture de malheur ! » Très sympa comme réplique d'ailleurs, mais ça m'étonnerait quand même beaucoup que le personnel de Poudlard parle ainsi quand même au élève, ça m'étonnerait aussi qu'ils se retrouvent vraiment avec des coups de pieds au fesses comme punition xD

Voili voilou, sinon j'aime beaucoup l'histoire entre les deux parents, c'est très touchant et rien à redire pour ton histoire

_________________

DESTRUCTIVE LOVE. DON'T LEAVE ME.
Right from the start you were a thief you stole my heart and I'm your willing victim i let you see the parts of me that weren't all that pretty and with every touch you fixed them...

Revenir en haut Aller en bas
Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Je modifierais donc la mise en situation quand je serais plus fraîche. J'ai déjà modifié ma réponse à la question :)
Revenir en haut Aller en bas
Avery Norway
Consumed by the shadows
avatar
  • 1
  • 2
Célébrité : Jessica Lee Buchanan
Pseudo : Alinoé Âge : 25 Parchemins : 63 Gallions : 46 Date d'inscription : 11/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur

Normalement, ça devrait être bon là :)
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
  • 1
  • 2
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2258 Gallions : 1074 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

C'est beaucoup mieux ainsi et très bien pour la réponse à la question

Je peux donc te valider

Bienvenue à ...
Poudlard
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir torturer les élèves de Poudlard.      

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans  le journal du sorcier. Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM. Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier, mais tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs  . . Enfin, pour consulter la liste des cours, c'est par ici .

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !


Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows
  • 1
  • 2

Revenir en haut Aller en bas
 
Pop six squish uhuh cicero lipschitz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: