Lumos


Les gobelins de Mumblemumps
Le staff à votre service
Version 6
La version six est enfin arrivée ! Nouveau design, nouveau codage,
nouvel évènement, c'est l'anniversaire du forum et la rentrée, venez fêter avec nous !
Découvre tout ici
Joyeux anniversaire !
Mumblemumps vient de souffler sa première bougie. Venez la célébrer avec nous !
Plusieurs animations ont été mises en place pour festoyer comme il se doit !
Jette un oeil aux animations !
Besoin d'Aurors !
Nous manquons d'Aurors à Poudlard et à Pré-au-Lard,
nous en attendons avec impatience !
Pour en savoir plus
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 

Ajaib - One with the world

Invité
Consumed by the shadows
avatar

Ajaib Chhugani
avec Waris Ahluwalia. (tumblr)
Beau et peut-être encore jeune homme qui travaille comme professeur de Métamorphoses depuis maintenant près de quatre mois. Il est né à Punjab, Inde en ce beau jour qu'était le 30 janvier 1957 en tant que né sang mêlé ; à présent il vit à Londres. Lors de son passage à New Delhi, son niveau scolaire était très bon . Lorsque les dinosaures vivaient encore, il s'est procurée une baguette faite en bois d’acajou, mesurant 32 centimètres et contenant un poil de rougarou. Avec cette baguette, il lui est possible de créer un patronus - le sien prend la forme d'un rhinocéros. La vision qu'il a eu face au miroir du risèd : un matin lumineux dans les couloirs flambants neufs de Poudlard, des étudiants déambulant joyeusement autour de lui. Mais la vie n'est jamais entièrement rose, la preuve avec les épouvantards. une immense ombre avec des yeux accusateurs, poussant des hurlement de terreur et le bruit de la guerre, dans son cas.
We have more questions...


ϟ  Quel est votre opinion sur l'épidémie ? Ajaib n’aime pas beaucoup le fait que les directeurs de Poudlard et Durmstrang n’aient pas été transparents avec l’épidémie. Il ne dira rien, comme l’a demandé sa hiérarchie, mais il se réserve le droit d’agir pour le bien des élèves si il considère que l’on fait passer la réputation de l’établissement avant le bien être des sorciers qui l’habitent. Il est dans le flou quant à la maladie elle-même et aimerait bien en savoir plus. Il n’est pas très inquiet du fait d’être contaminé et s’en remet totalement aux forces au-dessus de lui.

ϟ Que pensez-vous du nouveau directeur de Poudlard ?  Le professeur de métamorphoses aime bien les gens silencieux mais dans le cas du directeur, il le trouve trop silencieux. Lui-même vient du ministère de la magie mais il sait très bien que cet immense institution est l’abris de personnalités autant liées idéologiquement que fondamentalement opposées. Pour le moment il reste dans les rangs, ne fait pas de bruit, fait ses cours selon un programme approuvé et se fond dans le paysage. Il accepte les décisions du directeur avec un calme poli.

ϟ Le partenariat magique entre les écoles est-il une bonne chose ?  Dans le cas d’un partenariat sincère, évidemment. Ajaib est à cent pour cent pour le brassage des origines. Il pense que les différentes traditions magiques se renforcent entre elles et que les enfants bénéficieront forcément du meilleur de toutes les cultures… Mais en sachant que le partenariat avec Durmstrang est un peu arrangé à cause de l’épidémie, il est un peu sceptique et déçu. Mais il essaye de rendre l’expérience la plus intéressante possible.

ϟ Quel était votre camp lors de la Grande Bataille ?  Ajaib est arrivé à Poudlard au moment de la bataille. Travaillant depuis quelques années pour le ministère, il était souvent envoyé aux quatre coins du monde et s’est retrouvé relativement protégé pendant la période noire qu’a connu son pays d’adoption. Il a aidé clandestinement le camp d’Albus Dumbledore en profitant de son statut mais a toujours essayé de conserver son image neutre et effacée. Il est passé entre les mailles du filet avant de devoir fuir, peu de temps avant la bataille. Il s’est caché pour éviter le pire mais est réapparu pour la bataille. Concilliant ses croyances pour la non-violence et la volonté de voir le bien triompher, il s’est majoritairement occupé de soigner et d’aider ses compagnons idéologiques. Il a néanmoins tué quelques personnes, des actions qu’il regrette amèrement encore aujourd’hui.
The best day of my life...


« Vous avez fait partie de la filière d’enquête du ministère c’est ça… Monsieur ChhuBani ? »

« Chhugani, et oui c’est exacte. »

« ChhuGani pardon… Vous pouvez m’en dire plus ? »

Ajaib entremêla ses doigts avant de poser ses mains sur la table et de dire d’une voix douce « J’étais consultant sur les cas impliquant des cas particuliers de magie pouvant venir d’autres pays. J’ai étudié les différents types d’application de la magie asiatique et européenne. »

L’homme hocha la tête avant de tirer un autre papier d’une petite pile poser devant lui. En fait, cet entretien amusait beaucoup l’indien. Le directeur était un bonhomme dont la mauvaise humeur et l’âpreté en devait presque comique.

« Et après vous avez été transféré à la division des enquêtes extérieures c’est bien ça ? » Il évita soigneusement d’avoir à dire le nom de son invité cette fois-ci.

« Oui en effet. J’étais chargé, avec une équipe d’autres sorciers, de rechercher des objets volés ou disparus ou des personnes qui devaient répondre de certains faits devant le ministère. » Il évita par ailleurs de dire que son dossier au ministère devait certainement comporter une période creuse à l’époque où les Mangemorts avaient envahis le pays. Bizarrement, leurs agents extérieurs répondaient moins, moins vites et peinaient mystérieusement à ramener ce qu’on leur avait demandé…

Les lunettes enfoncées sur le nez, l’homme enfonça sa tête derrière un rapport qu’il lisait en diagonale avant de dire « Ha et je vous que vous êtes enregistré auprès du ministère comme Animagus ? » il baissa la feuille et sursauta en constatant qu’un cobra royal de cinq mètres de long était à présent installé dans la chaise. Il se dressait sur presque la moitié de sa longueur, son capuchon bien ouvert dévoilant deux ronds noirs, comme des yeux sombres qui se dardaient sur le directeur. Il déglutit, conscient qu’il n’avait rien à craindre mais inquiet cependant de l’allure peu rassurante de ce genre d’animal. Le sorcier reprit forme, installé comme avant, derrière le bureau, l’air toujours aussi calme et serein.

« Hum oui… Je vois que vous avez pas mal de références. Du ministère et aussi de l’institut de magie indienne. J’imagine que vous n’aurez pas de mal à vous adapter… ? »

Fronçant un peu les sourcils, Ajaib ne comprenait pas bien à quoi le directeur faisait référence.
« Je veux dire, il fait froid dans les Highlands, le climat et les coutumes écossaises et anglo-saxonnes tout ça ! » dit-il rapidement en agitant une de ses mains pour symboliser le ‘tout ça’.

L’homme sourit, amusé avant de répondre « Ayant vécus environs dix ans dans ce pays, je pense que je saurais m’adapter à vos coutumes. » le directeur ne sembla pas relever la petite pique de sarcasme ou alors il ne voulait pas le montrer.

« Bon, je dois être honnête. Je vous prends surtout car vous avez des bonnes références et des amis à vous au ministère m’ont demandé une petite faveur… Mais soyez certain que je pourrais aussi prendre quelqu’un d’autre s’il advenait qu’on remarque votre inaptitude à la… Pédagogie. Vous me comprenez ? »

« Parfaitement » dit-il toujours avec le même sourire bienveillant.

Le sourire sembla presque l’embêter. Il refit un geste de la main en disant « Bon, allez, vous pouvez partir, je vous envoie une chouette très vite avec tous les documents. Je vous laisse préparer vos cours et vos leçons par vous-même. Après tout c’est ça, être professeur. » dit-il avant de se lever et de se diriger vers un autre bureau et y piocher d’autres feuilles.
ϟ Ton pseudo : nestie luv. ϟ Ton âge : 26ans. ϟ Ton avis sur mumblemumps : vraiment sympa, bien construit sans être trop compliqué. ϟ Le mot de la fin : laissez moi vous aimez   .
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
[/b][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh, oh, it's magic, you know...
Chandigarh était une ville ouverte, lumineuse et où la végétation arrivait toujours à s’infiltrer. Il était possible de s’exfiltrer de l’agitation du centre-ville dans des parcs et jardins abondants. Le quartier sorcier de la ville était petit mais convivial, tout contre le jardin des pierres où de multiples cascades se déversaient. Les petits pavillons discrets en pierre jaune et orange, majoritairement habités par des Sikhs et des Hindous. La petite communauté était liée à New Delhi, centre névralgique de la magie Indienne.

Ajaib aimait beaucoup être dehors. Sa famille était une riche famille notable. Son père était un représentant de l’organisation magique d’Inde qui était chargé de traiter les affaires locales. Il avait perdu une partie de son travail lors de la division du Punjab par les Anglais et après l’Indépendance. Mais les liens avec le Ministère Anglais étaient toujours là. Les sorciers Indiens et Pakistanais avaient bénéficiés de l’organisation Anglaise au niveau politique et matériel et les sorciers Anglais bénéficiaient de l’alliance au niveau savoir et information. Des créatures particulières de la région asiatique en passant par les sortilèges, runes et pouvoirs propres à cette région géographique, tout le monde y trouvait son compte.

La magie indienne était bien plus théorique et passive que celle exercée par les occidentaux. Pendant les cinq premières années de sa vie, Ajaib vivait dans un environnement passivement magique. On utilisait la magie pour apaiser, soigner l’âme comme le corps et résoudre des conflits de manière discrète. Les anciennes croyances en plus des pratiques régionales se mélangeaient harmonieusement pour créer une culture organique : entre le normal et le surnaturel.

Londres était étouffante. A l’âge de cinq ans, Ajaib et sa famille déménagèrent. En effet, la collaboration avec le ministère de la magie britannique et son pendant Indien resserrèrent leurs liens et des représentants furent envoyer dans les deux institutions. Ajaib n’aima pas du tout l’ancien pays colonisateur de sa patrie. La différence entre mégalopole anglaise et le petit havre de paix qu’était Chandigarh était astronomique. Ajaib commença, à cette époque à cultiver sa nature timide et silencieuse. Lorsque le brouhaha de la rue, des véhicules et des gens se faisait trop forte, il s’enfermait dans son monde. L’anglais ne fut pas un problème. Sa famille ayant des liens avec les anciens coloniaux, l’anglais était une de ses langues natales. Mais à présent, cette langue aimée qu’il trouvait douce et raffinée avait un gout étrange et amer. Au fur et à mesure du temps, son aversion pour le monde occidental s’estompa, mais apprivoiser de nouvelles coutumes était compliqué.

A ses 11ans, ses parents décidèrent de l’envoyer en Inde pour son cursus secondaire. Il logerait chez une tante quand il ne serait pas à l’école de sorcier de New Delhi. Le retour au source fut presque plus douloureux que son départ six ans plus tôt. Car, finalement, Ajaib avait gardé les meilleurs souvenirs à Londres, occultant les aspects moins reluisants et se retrouvait à présent enfouit sous la tonne de petites choses bien moins idylliques que ce dont il se souvenait. L’école se chargea de lui occuper l’esprit.

C’est d’ailleurs dans cette école qu’il rencontra un professeur de sortilège, animagus et sikh, lui aussi (fait rare dans cette région). Un jour, il avait vu un immense tigre du Bengale se balader dans les couloirs sans que personne ne sourcille. En croisant son regard, il avait presque reconnu le regard du dit-professeur. Cette communion plus que idéologique avec les créatures animales du monde le laissa songeur et surtout, jaloux pendant de longs jours avant qu’il ne prenne la décision, lui aussi, de s’entrainer. Elève studieux mais aussi sociale, il décida de sacrifier ses sorties pour se plonger dans l’apprentissage de la métamorphose animale. Des ouvrages théoriques lui offrirent un aperçu de la tâche à abattre : gargantuesque. Mais un autre livre, sans aucun rapport avec la magie, sur les idéologies Sikh, le convainc de continuer : l’homme n’était pas un animal à part, mais un animal comme les autres, à ceci près qu’il pouvait agir le monde pour que son impact positif englobe tous les êtres. Il finirait par brouiller la limite entre homme et animal, à sa façon.



Son souffle se coupa totalement. Il eut l’impression que ses coudes et ses genoux s’étaient retournés vers son abdomen et s’enfonçaient dans son estomac et ses côtes. La sensation de suffocation s’accentuait au fur et à mesure qu’il se sentait rapetisser. Ses oreilles dardaient son crâne comme des aiguilles acérées et empoisonnées. Ses jambes s’allongeaient tellement que toute sa colonne vertébrale tirait vers le bas… Il finit par pousser un cris déchirant et la transformation s’arrêta, le laissant sur le sol, les bras et les jambes vidées de leur force, haletant.

A l’âge de 25ans, Ajaib maitrisait la transfiguration parfaitement et était très doué pour lancer des sorts. Il avait été employé dans une banque privée pour transformer des milliers et des milliers de tonnes d’or en objets à cacher, indétectables avant d’accepter un poste pour le Ministère de la magie Britannique. Il avait pour mission de mener des enquêtes auprès d’inspecteurs britanniques entant que conseiller. En effet, produit de deux continents différents, Ajaib avait développé ses capacités au maximum en étudiant les autres magies asiatiques et en se renseignement sur les usages habituels des autres pays européens.

Mais voilà que son objectif, l’animagus n’était toujours pas à portée. Pourtant il avait suivi les plus grands animagus qu’il avait trouvés. Aussi bien britanniques qu’indiens, il se sentait trahi. De plus, ce jour-là, il avait rendez-vous avec son ancien professeur de magie Sikh, de passage à Londres. Il s’était entrainé sans relâche pendant des semaines, espérant pouvoir montrer sa métamorphose à celui qui l’avait inspiré… En vain. Il pris plusieurs dizaines de minutes à souffler avant de se redresser, le corps fatigué. Si la transformation partielle prenait moins de temps qu’avant, la douleur, au fur et à mesure que son corps changeait, devenait de plus en plus force, presque débilitante.

S’étirant les muscles il se traîna jusqu’à son armoire pour enfiler un costume beige et enrouler ses cheveux dans un turban rouge, pour l’occasion. Il sortit de la maison, doublement épuisé : par l’effort physique d’une transformation ratée et la déception de se montrer vaincu.

Sa main passa dans sa barbe noire. Ses doigts tournaient autour de la tasse de thé au jasmin. Ajaib avait toujours été coquet et soigné. Ses gestes, calculés et gracieux ne semblaient jamais être trop lents ou maniérés. Lorsque le vieux professeur passa la porte, il le reconnu tout de suite. A part le fait qu’ils n’étaient que deux personnes portant des turbans dans ce café, il avait toujours ses petits yeux noirs pétillants et sa démarche sautillante. L’homme adressa un sourire amical à son ancien élève avant de commander du thé aussi. Il s’installa et enleva son manteau avant de dire « Qu’est-ce qui nous vaut cette mine ? J’ai entendu dire que tu avais un bon poste au ministère… » la surprise passée, Ajaib comprit qu’il n’était pas possible (ni même malin) de mentir à un tel sorcier. Il haussa les épaules, essayant de feindre son indifférence relative à son échec « Je… Ca fait longtemps que je recherche un type de magie en particulier et… Pour le moment, je n’arrive pas à le maitriser. » Samdeep, le professeur, sourit encore une fois tout en remerciant la serveuse de lui apporter son thé. « Tu veux devenir un Animagus ? » là, les talents de l’homme surpassaient ce qu’Ajaib pouvait imaginer. Devant son air choqué, l’homme commença à rire, ses épaules tressautant alors qu’il prenait une gorgée de son thé. « Ne fais pas cette tête… On est pas beaucoup de très bons animagus en Inde… Lashkar me l’a dit. » Lashkar était un autre animagus chez qui Ajaib avait passé un été entier.

Ajaib eu l’air déçu un instant, buvant une gorgée de son thé en détournant les yeux, honteux de savoir que la réputation de son échec ne connaissait aucune frontière. Samdeep, toujours avec son sourire finit par dire « Il me semble qu’à l’époque, à l’école, tu étais déjà obsédé par les métamorphoses et les animaux… » Ajaib reposa sa tasse avant de dire, un ton agacé se trahissant dans ses propos « Oui et pourtant… Je n’arrive à rien. » « Rien du tout ? » une pause de quelques secondes s’installa alors que le jeune homme relevait les yeux vers son ancien mentor. « Rien… Hum… Je n’arrive qu’à des métamorphoses partielles… Et.. » « Et douloureuses ? » le petit sourire ne quittait pas le visage de l’homme âgé. Il se redressa et se cala dans l’assise de sa chaise avant de reprendre une gorgée de thé. « Te connaissant, je peux mettre ma main à couper que ton incantation est parfaite à la syllabe prêt. Si la transformation est partielle et douloureuse, mon avis est que tu as des difficultés sur la projection. » « La projection ? » Bien sûr, cette notion était essentielle pour les Animagus. L’étape où l’esprit du sorcier imagine les formes de l’animal voulu et se transforme. C’est l’étape qui termine la transformation entière. Le vieil homme croisa ses bras sur sa poitrine avant de dire « Dis-moi ce que tu imagines, ce qui se passe dans ta tête à ce moment-là. Sais-tu déjà de quel animal peux-tu prendre la forme ? » Ajaib posa ses mains sur la table. « Le Cobra royal je pense… » Samdeep sourit. Le cobra était un animal typique d’Inde, une créature autant crainte que fascinante. « Et j’imagine mes bras disparaitre, mon corps s’allonger… » ses doigts fins commençaient à s’agiter, accompagnant son propos.

L’homme hocha la tête avec une petite lueur dans ses yeux, comme s’il venait d’apprendre quelque chose d’amusant. Ajaid s’arrêta alors que l’ancien professeur leva un doigt pour accompagner son propos. « C’est la faute de beaucoup d’homme que de penser que l’humain est la référence… Et si ce n’était pas le cobra qui n’avait pas de bras, mais toi qui avait des membres en trop ? » la question rhétorique laissa Ajaib sans voix. « Tu te concentres souvent sur le résultat et tu en oublies le processus. Le serpent n’a pas de bras, pas de jambe, mais il se déplace tout de même… Il n’a pas d’oreilles comme nous mais développe un sens de la perception avec sa langue. Tu ne dois pas penser en termes de perte et de gain. Mais en termes de différentes vies, mais toutes aussi précieuses. » le jeune homme hocha la tête, soufflé de n’avoir pas passé plus de temps à réfléchir à sa méthodologie intérieure plutôt qu’à forcer une technique qui ne marchait pas. L’homme finit par regarder sa montre « Ajaib, je dois partir, j’ai un rendez-vous, mais je te recontacterais pour savoir comment tu as progressé ! » dit-il avant de le prendre par les épaules et de s’en aller… C’était la dernière conversation qu’Ajaib eu avec son mentor.



Les vibrations du sol indiquèrent que des gens marchaient dans le couloir. Le goût de la pierre froid et poussiéreuse, les ondes lui provenant des murs, portant le rythme d’une conversation animée… Il contourna le bureau et se glissa le long des pieds de la chaise avant de grimper sur l’assise. Le cuir plus chaud que le sol accueillit ses écailles avec un bruit étouffé. Le serpent se figea et se redressa, dévoilant son capuchon d’un beige doux avec deux ronds côte à côte. Le cobra royal se dressait presque comme s’il était installé au bureau. Sauf qu’on pouvait voir ses cinq mètres de long déborder des accoudoirs. La porte s’ouvrit et quelques élèves entrèrent, discutant entre eux. Ils se dirigèrent vers des tables placées de part et d’autre de la salle avant que l’un d’eux ne se fige, suivit par les autres, soudainement conscient du prédateur présent dans la salle. Le cobra royal finit par s’épaissir pour finalement révéler le professeur Chhugani, un fin sourire sur les lèvres. « Vous êtes dans la bonne classe. Installez-vous… » les élèves étaient partagés entre excitation et inquiétude. Ajaib, installé à son bureau, prit une tasse de thé entre ses doigts et la porta à ses lèvres en observant les étudiants entrant dans la salle pour s’installer.

Lorsque les élèves furent installés, livre posé sur la table, notes prêtes, Ajaib se redressa et se leva en contournant le bureau. Il portait un costume en velours côtelé jaune aurore. Les bordures ainsi que son turban étaient bleu nuit. Animal comme humain, l’individus prenait soin de son apparence. « Bienvenue au cours de Métamorphose. Première leçon, transfiguration. Ouvrez les livres page 24. » dit-il avant d’adresser un sourire rassurant aux nouveaux élèves.

Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
James Martell
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Professeur de Zoomagie, directeur des Serdaigle et s'occupe aussi des retenues
Célébrité : Daniel Gillies
Pseudo : Emi. Âge : 26 Parchemins : 2466 Gallions : 311 Date d'inscription : 21/09/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t234-james-martell-revele-tous http://www.mumblemumps.com/t241-james-martell-la-lecture-une-felicite-qui-se-merite http://www.mumblemumps.com/t623-james-martell-you-ve-got-mail http://www.mumblemumps.com/t2068-emi-s-diary

Bienvenue parmi nous futur collègue *-*

J'aime beaucoup ton gif

Bon courage pour la suite de ta fiche et n'hésite pas à mpotter le staff si besoin ♥️

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue parmi nous !

Bonne chance pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Orh mais quelle classe Je suis fan de l'avatar !

Bienvenue et bon courage pour terminer ta fiche ! J'aime déjà ton personnage, j'ai hâte de découvrir la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci à tous !!! J'espère que mon personnage va plaire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Zoya M. Krushnic
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : Serpentard, Septième année
Célébrité : Kaya Scodelario
Pseudo : Hessnellia Âge : 22 Parchemins : 800 Gallions : 532 Date d'inscription : 12/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t782-zoya-casual-curses-are-the-most- http://www.mumblemumps.com/t787-zoya-where-is-my-mind http://www.mumblemumps.com/t940-zoya-write-if-you-will-i-won-t-answer-anyway http://www.mumblemumps.com/t2070-hessnellia-s-journal-zoya-ophelia-niall
En ligne

Oooh, bienvenue parmi nous ! J'ai vu ton post dans la section invitée et j'avais bien hâte de voir ce que tu ferais !
Bonne chance pour cette fiche

_________________
Daughter of Darkness and Light — I'm not crazy, i just have this twisted mind as the result of other people's mistakes. Madness was forced upon me, and I simply can't fight it.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Bienvenue Ajaib !
Hâte d'en découvrir plus sur ton personnage
Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Kamen Yordanov
Consumed by the shadows
avatar
Administrateur
Maison/Métier : slytherin
Célébrité : Ash Stymest
Pseudo : Elly Âge : 21 Parchemins : 2401 Gallions : 374 Date d'inscription : 01/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t304-kissing-death-and-losing- http://www.mumblemumps.com/t310-you-re-poison-runnin-through-my-veins-kamen#3919 http://www.mumblemumps.com/t975-kamen-flask http://www.mumblemumps.com/t2489-journal-d-elly#63955

bienvenuuuue officiellement sur mum
je suis vraiment sous le charme de ce personnage dont j'ai hâte d'en savoir plus il a l'air original et très intéressant ! bon courage pour écrire ta fiche, si tu as des questions, n'hésites pas

_________________
destructive love
Ce baiser est mille fois mieux que tout ceux qu’il a pu recevoir et donner dans sa vie. C’est un baiser chaud, langoureux, qui vient du cœur. Un baiser beaucoup plus fort que n'importe quel poison.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup pour vos messages adorbles !!

KAMEN YORDANOV > merci encore pour ton aide !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Cet avatar de fou
Sois la bienvenue en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

punaise ça envoie tellement du lourd, hâte de lire ta fiche en entier
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : première année de GISIS, en sciences occultes.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 982 Gallions : 298 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Bienvenue parmi nous.
Hâte de voir en oeuvre ce personnage qui me semble plus qu'intéressant.
Bon courage pour ta fiche, et mes MPs sont grands ouverts en cas de souci.

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Merci beaucoup pour vos messages !!

La pression que vous me mettez ...
Revenir en haut Aller en bas
Willa Lundgren
Consumed by the shadows
avatar
Modo
Maison/Métier : première année de GISIS, en sciences occultes.
Célébrité : aurora aksnes.
Pseudo : from the morgue Âge : 19 Parchemins : 982 Gallions : 298 Date d'inscription : 01/12/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
0/0  (0/0)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t703-it-was-a-lie-when-they-smiled-wi http://www.mumblemumps.com/t748-the-great-beyond-w-l http://www.mumblemumps.com/t746-lundgren-w-tell-me-everything

Une fiche vraiment intéressante, un personnage qui, je pense, ne demande qu'à être exploité encore et encore. J'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de le voir évoluer. Je te valide, et un administrateur viendra te mettre ta jolie couleur. Bonne chance pour tes futurs cours avec des élèves pas possibles.

Bienvenue à ...
Poudlard
Maintenant que tu es validé, tu vas pouvoir torturer les élèves de Poudlard.

N’oublies pas qu’ici tu peux t’amuser rapidement alors n’hésites pas à nous rejoindre soit dans le Flood soit sur la ChatBox tout le monde est le bienvenue. Tu peux maintenant commencer à créer de nouveaux liens avec les autres élèves, tu trouveras tout ça dans le journal du sorcier. Ensuite si tu as la moindre question n’hésites pas à envoyer un hibou à l’un des membres du Staff. Allez nous t’attendons vite à Poudlard et nous tenons à te remercier d’être venu sur MUM. Si tu as envie de RP mais que tu n'as pas de partenaire, viens t'inscrire au speed dating version sorcier, mais tu peux aussi consulter le répertoire des sujets libres et communs . . Enfin, pour consulter la liste des cours, c'est par ici .

Si tu veux agrandir ton cercle d'ami et que tu as une idée en particulier, n'hésites pas à créer ton propre scénario, une fois que tu auras deux semaines d'activité sur le forum et un RP en cours, que tu peux faire ici et enfin pour surtout gagner le coeur de nouveaux sorciers nous t'invitons à voter pour MUM dans la session que tu trouveras dans la taverne.

Enfin, n'oublie pas le plus important, amuses-toi bien sur MUM !


Cordialement,
Le Choixpeau Magique
Mumblemumps ϟ Tous droits réservés.

_________________
A little piece of heaven.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Ohhhh merciiiii !!!
Revenir en haut Aller en bas
Zirwya Izlechen
Consumed by the shadows
avatar
Personnel de Poudlard
Maison/Métier : Officiellement, infirmière à l'école. Officieusement, médicomage envoyée à Poudlard pour travailler sur l'épidémie
Célébrité : Zoe Kravitz ♥
Pseudo : Blake Âge : 17 Parchemins : 1417 Gallions : 63 Date d'inscription : 19/10/2016

Feuille de personnage
Liens:
Inventaire:
Épidémie:
100/100  (100/100)
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mumblemumps.com/t439-zirwya-chaos-is-raining-down-aro http://www.mumblemumps.com/t448-zirwya-held-hands-like-we-were-17-again http://www.mumblemumps.com/t1313-zirwya-mailbox http://www.mumblemumps.com/t2114-journal-de-blake

Quelle originalité à tout point de vue, j'approuve ! Bienvenue parmi nous

_________________
I found a place full of charms, a magic world in my baby's arms. Her soft embrace like satin and lace wondrous place — .
The last shadow puppet

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Consumed by the shadows
avatar

Oh je t'avais pas vu Zirwya ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Consumed by the shadows

Revenir en haut Aller en bas
 
Ajaib - One with the world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mumblemumps :: Gobstones :: obliviate :: Les fiches des anciens membres-
Sauter vers: